01/09/2013

Le CSeries autorisé pour son premier vol !

ftv1_2013082.jpg


 

MONTREAL, Bombardier Aéronautique a annoncé que le premier avion CSeries, le véhicule d'essai no 1 (FTV1) a obtenu l'autorisation de vol d'essai de Transports Canada, ce qui ouvre la voie à son vol inaugural, prévu dans les prochains semaines.

Cette autorisation fait suite à une série d'essais pré-vol, dont des essais de roulage à basse vitesse. Le FTV1 entamera maintenant des essais de roulage à grande vitesse où l'avion simulera les vitesses nécessaires au décollage.

Le CSeries :

Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeries entièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales. Propulsés par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, les avions CSeries offriront un avantage de 15 pour cent sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20 pour cent de la consommation de carburant. Avec l’option de capacité assise supplémentaire, la productivité de l’avion CS300 s’améliore encore, offrant aux sociétés aériennes un avantage supplémentaire moyen de quatre pour cent sur le plan des décaissements d’exploitation. La conception entièrement nouvelle des avions CSeries permettra de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 5 463 km (2 950 milles marins). Les avions CSeries, qui seront jusqu’à 5 443 kg (12 000 lb) plus légers que d’autres avions de la même catégorie sur le plan du nombre de places, procureront aux passagers le meilleur environnement cabine de leur catégorie – digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

Au 30 juin 2013, Bombardier avait enregistré des commandes et engagements touchant 388 avions de ligne CSeries, dont 177 commandes fermes.

 

ftv1_20130823_1607.jpg


Photos : CSeries FTV1 prêt pour son premier vol @ Bombardier


23/08/2013

Le CSéries habillé pour son premier vol !

yourfile.jpg

 

 

 

MONTREAL, aéroport de Mirabel, Bombardier prépare activement le premier vol du CSéries, la touche finale consistait à peindre l’avion, c’est fait !

 

Ce matin, Bombardier a divulgué la première photo de son CSéries sortant de l’atelier de peinture, le constructeur canadien confirme également que le premier vol aura lieu dans les prochaines semaines.

L'avion, un CS100 connu sous le nom FTV-1 a commencé les essais de roulage à faible vitesse le 16 août dernier  et devrait débuter ces essais de roulage à grande vitesse dans peu de temps.


Programme d’essais :


Le programme d’essais en vol est prévu pour durer 22 mois à compter d’août à mai 2015, selon une information aéronautique (AIP) de transport Canada.

Le programme d'essais en vol étendu comprendra les tests pour le CS300 de 135 sièges. L'OEM soutient que l'entrée en service du CS100 de 110 places interviendra environ 12 mois après le premier vol.


Photo : Le CSéries CS100 habillé pour son premier vol @ Bombardier Aerospace

24/01/2013

L’assemblage du premier CSeries progresse !

r-CSERIES-BOMBARDIER-large570.jpg

 

MIRABEL, Québec, Bombardier Aerospace confirme les bonnes avancées de l’assemblage du premier CSeries destiné aux essais en vol  (FTV1). En effet, les structures principales qui composent ce premier prototype sont toutes maintenant assemblées.

Les parties principales du fuselage, soit les tronçons, le cockpit, les ailes ainsi que la dérive sont en place ainsi que le câblage et le train d’atterrissage. Du côté du motoriste, Pratt & Whitney annonce avoir terminé de tester le moteur qui propulsera la CSeries. L'assemblage de deux autres avions tests a également débuté, un autre signe positif. En tout, cinq  CSeries doivent être construits avant la commercialisation de l'avion.

Bien que le programme à pris un retard de six mois, Bombardier a notamment dû ramener à l'interne la production de certains composants qui avait été confiée à un fournisseur chinois, le premier vol reste programmé pour le mois de juin de cette année.

Apprendre des autres :

Bombardier reste très attentif à ce qui se passe chez la concurrence, notamment chez Boeing avec les problèmes du B787. En effet le CSeries fera partie de cette nouvelle génération d’avions très « électrique », en conséquence il est nécessaire de suivre le près ce qui se passe sur le « Dreamliner ». Les ingénieurs de Bombardier ont choisi des batteries de la génération précédente pour la CSeries, ce qui réduit les risques. En ce qui concerne les matériaux composites et l’assemblage de ceux-ci, l’avionneur canadien bénéficie des essais et erreurs de Boeing, notamment par le truchement des fournisseurs, qui ont souvent pour clients plusieurs avionneurs.

 

Le CS100, l'appareil de 110 places de la famille  CSeries, doit entrer en service en juin 2014 chez Swiss, soit six mois avant le CS300, qui pourra transporter 130 passagers. La gamme CSeries fait actuellement l'objet d'une centaine de commandes.

 

imagesCA75Y2S4.jpg

Photos : 1 image de synthèse du CS100 2 chaine d’assemblage @ Bombardier




12:06 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bombardier aerospce, cseries, cs100, cs300 |  Facebook | |

29/08/2012

Début des essais virtuels du CSeries !

ba-cseries_family_04-hr.jpg


 

Bombardier Aéronautique a annoncé que la Société effectue maintenant des vols virtuels avec «l'Avion 0», le banc d’essai et de certification intégré des systèmes (ISTCR) au sol pour les avions CSeries. Les systèmes avionique et électrique, les commandes de vol, les commandes de vol électriques, le train d’atterrissage et le câblage fonctionnent  tous et l’intégration et la communication des systèmes ont été démontrées de façon concluante. Le développement des avions CSeries entre maintenant dans l’intense phase des essais au sol qui mènera à la maturation nécessaire de tous les systèmes en vue du programme d’essais en vol.

 

« L’enthousiasme entourant le développement de nos avions de ligne CSeries s'accroît de semaine en semaine, alors que ces appareils deviennent de plus en plus réels », a déclaré Rob Dewar, vice-président et directeur général, CSeries, Bombardier Avions commerciaux. « La mise en service de tous les systèmes sur « l'Avion 0 » est une étape importante qui nous a permis d’entamer la phase des essais au sol intégrés et d’effectuer des vols virtuels. Cette approche, qui comprend l’essai d’un avion avec tous les systèmes et logiciels principaux complètement configurés  pour répondre aux normes de production, est nouvelle dans l’industrie. Cette phase nous permettra de soumettre à des essais approfondis la conception des systèmes afin d’atténuer le risque et de procurer la fiabilité nécessaire avant le vol inaugural. Les résultats jusqu’à maintenant ont été satisfaisants et certains ont même dépassé nos attentes. »

 

L’ISTCR est l’un des multiples bancs d’essai effectués au centre d’essai intégré des circuits avions (Complete Integrated Aircraft Systems Test Area ou CIASTA) que la Société détient à Mirabel, au Québec, à 40 km au nord de Montréal. L’implantation concluante de tous les systèmes sur «l'Avion 0» a bénéficié du soutien de plusieurs partenaires et fournisseurs clés du programme d’avions CSeries, dont CAE, Goodrich Actuation Systems, Hamilton Sundstrand, Honeywell, Liebherr-Aerospace, Parker Hannifin, Pratt & Whitney, Rockwell Collins et Fokker Elmo, ainsi que d’autres fournisseurs de structures et de systèmes qui ont livré tous les composants nécessaires. Des représentants de ces entreprises sont également installés à Mirabel pour travailler avec Bombardier sur les processus d’essais et d’intégration des systèmes.


 

4_1_0812-cseries-2.jpg


 

En plus de l’ISTCR, l’avion est soumis à d’autres bancs d’essai utilisés dans le cadre de la phase d’essais au sol, dont le simulateur de vol d’essai (ESIM) à un stade avancé de construction par CAE, ainsi que le banc d’essai d’intégration des systèmes avioniques (SITS) et le laboratoire d’intégration des commandes de vol (FCIL), tous deux déjà mis en service dans les installations respectives de Rockwell Collins et de Parker Hannifin, et le banc d’essai du système de régulation climatique (ECS) dont la construction est également en train d’être complétée à Mirabel.

 

« L’Avion 0 est exploité dans des conditions qui s’approchent grandement de la réalité puisqu’il intègre les systèmes et les composants structurels de l’avion de la phase de production, un système de charge aérodynamique et un modèle de vol haute fidélité. Nos fournisseurs collaborent avec nous tout au long du projet et nous poursuivons notre travail pour mettre les avions CSeries en service en 2013 », a ajouté M. Dewar.

 

A propos des CSeries :


Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeries entièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. Propulsée par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, la gamme d’avions CSeries offrira un avantage de 15%  sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20% de la consommation de carburant. La conception entièrement nouvelle des avions CSeries permettra de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2 950 milles marins (5 463 km). Les avions CSeries, qui seront jusqu’à 5 443 kg (12 000 lb) plus légers que d’autres avions de la même catégorie cabine de leur catégorie, digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

 

Bombardier a enregistré des commandes et engagements relatifs à 352 avions CSeries. La Société a également enregistré des commandes fermes d’un total de 138 avions de ligne CSeries : Braathens Aviation (cinq avions CS100 et cinq avions CS300), Deutsche Lufthansa AG destiné à SWISS (30 avions CS100), Korean Air (10 avions CS300), Lease Corporation International Group (17 avions CS300 et trois avions CS100), PrivatAir (cinq avions CS100), Republic Airways (40 avions CS300), un transporteur à grand réseau anonyme (10 avions CS100), un client européen anonyme (10 avions CS100) et une société aérienne anonyme bien établie (trois avions CS100). Le programme d’avions CSeries a également enregistré des options sur 124 avions et des droits d’achat pour 10 autres avions de la part de ces clients. De plus, le programme d’avions CSeries a enregistré une commande conditionnelle d’un client anonyme de cinq avions CS100 et de 10 avions CS300, ainsi que trois lettres d’entente pouvant aller jusqu’à 30 avions CSeries d’Ilyushin Finance Co, jusqu’à 15 avions CS300 d’Atlasjet et jusqu’à 20 avions CS300 d’airBaltic.


 

BA_CSeries-ISTCR.jpg


 

Photos : 1 Image de synthèse d’un CS100 2 Chaine de montage 3 mise en service du banc d’essai @ Bombardier Aerospace

23:16 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cseries, cs100, cs200, cs300, bombardier, vol virtuel |  Facebook | |

10/07/2012

Air Baltic commande le CSeries !

BA-CS300_airBaltic.jpg

FARNBOROUGH, Bombardier Aéronautique a annoncé aujourd'hui qu'Air Baltic Corp. (airBaltic), basée à Riga, en Lettonie, a signé une lettre d’entente (LOI) pour l’acquisition de 10 avions CS300 et pris des droits d’achat sur 10 autres biréacteurs de ligne CS300. Au prix courant du biréacteur de ligne CS300, une commande ferme du transporteur réseau serait estimée à quelque 764 millions $US et pourrait augmenter à 1,57 milliards $US si tous les 10 droits d’achat étaient convertis en commandes fermes.

« Comme nous envisageons de remplacer les avions plus anciens de notre flotte, tel que prévu par notre plan d’affaires, nous avons examiné les plateformes d’avions à fuselage étroit des plus importants avionneurs et déterminé que l’avion CS300entièrement nouveau était le meilleur choix. Avec ses technologies évoluées, c’est la plateforme de la taille optimale pour nos marchés et elle accompagnera parfaitement les huit biturbopropulseurs Q400 NextGen de Bombardier dans notre flotte », a déclaré Martin Gauss, président-directeur général, AirBaltic. « Les superbes caractéristiques économiques de cet avion et les délais de livraison qui nous sont proposés sont également des facteurs clés dans notre décision d’opter pour les avions de ligne CS300 de Bombardier pour notre réseau. »

 « Le programme d’avions CSeries continue de franchir de nouvelles étapes, en s’étendant sur de nouveaux marchés avec des applications uniques. Ce plus récent client à joindre le programme d’avions CSeries, airBaltic,  réputée pour être novatrice est un exemple de la demande et de l’exigence croissantes de technologies et souplesses opérationnelles inégalées », a indiqué Mike Arcamone, président, Bombardier Avions commerciaux. « Nous sommes ravis qu’airBaltic envisage les avions CSeries comme solution de mise en œuvre de ses nouvelles initiatives et d’intégration de niveaux plus élevés de confort pour les passagers. La diversité des clients des avions CSeries, allant de transporteurs nationaux comme airBaltic à des transporteurs à grands réseaux, en passant par des transporteurs à bas prix, des transporteurs spécialisés desservant des aéroports de centres-villes et des sociétés de crédit-bail , en dit long sur la polyvalence de ces appareils qui leur permet de répondre à des besoins de transport aérien très diversifiés dans le monde entier. »

En 2012, AirBaltic a été nommée l’une des sociétés aériennes les plus novatrices par airlinetrends.com.

A propos des avions CSeries :

Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeries entièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. Propulsée par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, la gamme d’avions CSeries offrira un avantage de 15* pour cent sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20* pour cent de la consommation de carburant. La conception entièrement nouvelle des avions CSeries permettra de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2 950 milles marins (5 463 km)*. Les avions CSeries, qui seront jusqu’à 5 443 kg (12 000 lb)* plus légers que d’autres avions de la même catégorie pour ce qui est du nombre de places, procureront aux passagers le meilleur environnement cabine de leur catégorie  digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

Incluant la lettre d’entente annoncée aujourd’hui de la part d’airBaltic pour 10 avions de ligne CS300 et des droits d’achat sur 10 avions de ligne CS300, de même que la commande conditionnelle de cinq biréacteurs CS100 et de 10 biréacteurs CS300 placée par un client anonyme plus tôt cette semaine durant le Salon aéronautique de Farnborough, Bombardier a enregistré des commandes et des engagements pour 352 avions CSeries.

Le carnet de commande des avions CSeries inclut des commandes fermes de 138 avions CSeries. Parmi les clients, on compte Braathens Aviation (cinq avions CS100et cinq avions CS300), Deutsche Lufthansa AG « pour Swiss » (30 avions CS100), Korean Air (10 avions CS300), Lease Corporation International Group (17 avions CS300et trois avions CS100), PrivatAir (cinq avions CS100), Republic Airways (40 avions CS300), un transporteur à grand réseau anonyme (10 avions CS100), un client européen anonyme (10 avions CS100) et une société aérienne anonyme bien établie (trois avions CS100). Le programme d’avions CSeries a également enregistré des options sur 124 appareils et des droits d’achat sur 10 autres de la part de ces clients, ainsi que des lettres d’intention pouvant porter jusqu’à 30 avions CSeriesd’Ilyushin Finance Co et jusqu’à 15 avions CS300 d’Atlasjet.

À propos d’ AirBaltic :

AirBaltic dessert 60 destinations grâce à des vols directs depuis sa base d’attache située à Riga, en Lettonie. De chacune de celles-ci, AirBaltic offre des connexions pratiques via Riga vers son réseau couvrant l’Europe, la Scandinavie, la Russie, la CÉI et le Moyen-Orient.

Photo : Image de synthèse CSeries CS300 Air Baltic @ Bombardier Aerospace

 

16:27 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbaltic, cseries, cs300, bombardier aerospace |  Facebook | |