22/02/2017

Premier B787-900 pour Korean Air !

_JRA2581.jpg

Charleston, Boeing a livré le premier exemplaire du B787-900 « Dreamliner » destiné à la compagnie coréenne Korean Air. Le transporteur basé à Séoul sera le premier en Corée à opérer a version -900 du « Dreamliner ».

La compagnie aérienne a prévu de débuter les vols sur le secteur intérieur intérieurs de Séoul à Jeju durant le premier mois de mise en service. Puis le B787-900 sera destiné aux routes en direction de Toronto, Madrid et Zurich.

Le B787-900 :

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 ». Avec un fuselage allongé de 6 mètres (20 pieds) par rapport au B787-800, l’avion peut emporter jusqu'à 20% de passagers en plus et 23 % de marchandises supplémentaire et ceci encore plus loin avec la même performance environnementale, soit 20 % d'émissions de CO2 en moins que les avions actuels. Plus de 60 clients provenant de six continents du monde ont placé des commandes pour plus de 1’100 « Dreamliner », ce qui fait du B787 bi-couloirs l’avion qui engrangé le vite des ventes dans l'histoire de Boeing. Le B787 « Dreamliner » dispose près de 100 commandes et engagements auprès de clients chinois à ce jour.

 

Photo : le premier B787-900 de Korean Air @ Boeing

 

16/02/2017

Premier A320neo pour Air India !

csm_A320neo_Air_India_take_off-010_8fa737f66e.jpg

Air India a réceptionné son premier A320neo loués auprès de la société ALAFCO ALAFCO. Au total se sont 14 appareils qui viendront renforcer la flotte de la compagnie indienne. Air India dispose de 66 appareils de la famille A320.

Air India est également la première compagnie a être doté des nouveaux moteurs CFM LEAP 1-A dans la région. A noter que grâce à un réseau de plus de 45 fournisseurs indiens, plus de 6000 professionnels en Inde contribuent directement et indirectement à tous les programmes Airbus et chaque avion produit aujourd'hui est en partie fabriqués en Inde.

L‘A320neo :

La famille A320neo offre aux compagnies le choix entre les réacteurs, le Pure Power PW1100G-JM de Pratt & Whitney, et les LEAP 1-A de CFM. Composée de trois versions de différentes capacités (A319neo, A320neo et A321neo), la famille A320neo, qui peut accueillir de 100 à 240 passagers, permet aux opérateurs d'exploiter l'appareil le mieux adapté à la demande, et couvre parfaitement la totalité du segment des monocouloirs, sur les lignes domestiques à faible ou forte densité de trafic, ou les lignes long-courriers pouvant atteindre 4 000 nm. Grâce à une cabine plus large, tous les appareils de la famille A320neo offrent un confort inégalé dans toutes les classes, ainsi que des sièges de la largeur standard d’Airbus de 18 pouces en classe économique. Depuis son lancement le 1er décembre 2010, la famille A320neo bénéficie d'une forte reconnaissance du marché, qui se traduit par plus de 4’500 commandes émanant de 82 clients, soit quelque 60 %de part de marché.

La famille A320 est la plus vendue au monde, avec plus de 12’750 commandes depuis le lancement et plus de 7’200 avions livrés à plus de 300 opérateurs dans le monde. La famille A320neo intègre les dernières technologies, y compris les moteurs de nouvelle génération et les dispositifs de bout d'ailes « Sharklet » qui, ensemble, fournissent plus de 15 % d'économies de carburant dès le premier jour et 20 %d'ici 2020.

 

Photo : A320neo Air India @ Airbus/ P.Pigeyre

09/02/2017

B777 & B787 au menu de Singapore Airlines !

maxresdefault.jpg

Seattle, la compagnie Singapore Airlines a annoncé son engagement pour l’achat de 20 B777-900 et 19 B787-10 « Dreamliners ». Le transporteur national singapourien a également annoncé son réengagement pour sa commande précédente portant sur 30 B787-10.

 

"Singapore Airlines est un client de Boeing de plus de 50 ans et nous sommes honorés qu'ils ont choisi le B777X et B787-10 pour étendre la future flotte de gros porteurs.» , a déclaré Kevin McAllister président de la division avions commerciaux de Boeing.

Le B777X :

1052468119.jpg

Le programme B777X a été lancé au salon aéronautique de Dubaï, le mois dernier où il a recueilli un nombre record de 259 commandes et engagements pour 95 milliards de dollars au prix catalogue. Le B777X est actuellement le plus grand lancement de produit dans l'histoire de l’aviation commerciale.  Le B777-8X, une version allongée du B777-200ER (69,5m), il sera un concurrent direct de l’A350-900, avec 353 sièges. La seconde version de la gamme, le B777-9X (407 sièges), sera quant à elle une version allongée du B777-300ER (76,4m), les deux possédant un rayon d’action approchant les 15 ‘000 km. Leur particularité provient des ailes qui seront en matériaux composite, plus légers et engendrant une moindre consommation de carburant. Boeing exploite ainsi ce qu’il fait déjà avec le «Dreamliner».Boeing réfléchit également à une version à très long rayon d’action, le B777-8LX, d’une portée de 9’480 miles nautiques, soit 85 de plus que le B777-200LR actuel, ce qui permettrait, par exemple, de relier Londres à Sydney sans arrêt dans le sud-est asiatique. 

Le B787-10 :

1511062877.jpg

Le B787-10 est le troisième membre de la famille « 787 ». L’avion conserve 95 % des éléments de communs aux trois appareils. Mais le B787-10 est plus grand et dispose de plus de sièges et de capacité de chargement.

Lancé en juin 2013 au salon du Bourget, le nouveau B787-10 élargit et complète la famille «787» : il transportera de 300 à 330 passagers dans un rayon d’action de 11’910km et couvrira plus de 90 % des lignes desservies par les bi-couloirs à travers le monde. Le B787-10 sera également 25 % plus économe en carburant que les actuels avions de dimensions équivalentes et plus de 10 % moins gourmand que tout ce que propose la concurrence pour l’avenir.

Le B787-10 disposera de l’aménagement intérieur hors du commun de la famille «787». Ses passagers bénéficieront de technologies qui rendent les vols plus agréables : des hublots plus grands avec variateur de luminosité, un air plus sain, une hygrométrie accrue, une pressurisation de la cabine plus confortable, des coffres à bagages plus volumineux, un éclairage par LED apaisant et un vol moins sujet aux turbulences.

 

Photo B777-900ER de Singapore Airlines @ Weimeng

02/02/2017

Premier vol d’un ATR 72-600 avec biocarburant !

ATR_72-600_BRA.jpg

Stockholm, un ATR 72-600 de la compagnie aérienne suédoise BRA (anciennement Braathens Regional) a décollé hier de l'aéroport de Stockholm-Bromma à destination de Umeå avec dans ses réservoirs un mélange composé à 45 % d'huile de cuisson recyclée. Cet évènement marque le tout premier vol d'un ATR propulsé par du biocarburant.

La compagnie BRA assure, depuis sa plateforme principale de Stockholm-Bromma, une desserte aérienne essentielle à destination de douze régions du pays. Les appareils ATR exploités par BRA offrent des avantages inégalés en matière de performance, également lors des mois où les conditions météorologiques sont difficiles. La compagnie suédoise est particulièrement engagée en faveur de la protection de l'environnement et a déjà commencé à remplacer ses Saab 2000 par des ATR 72-600, appareils plus modernes reconnus comme étant les plus économes en carburant du marché régional. 

Plusieurs initiatives de recherche et développement sont actuellement en cours en Suède afin de produire des biocarburants à partir de différents types de bois. Les forêts suédoises couvrent plus de 50 % du territoire, et poussent à un rythme annuel de 120 millions de mètres cubes. Parvenir à un trafic aérien intérieur totalement exempt d'énergies fossiles nécessiterait moins de 2 % de la croissance annuelle totale des forêts du pays.

Grâce à sa structure plus légère, à sa vitesse optimisée et à ses moteurs conçus pour les liaisons courtes, l'ATR affiche déjà les meilleures performances environnementales de sa catégorie. ATR continue néanmoins d'investir dans les technologies vertueuses et contribue aux efforts de recherche et développement européens qui visent à accroître encore les gains réalisés dans le domaine des performances environnementales. ATR encourage le recours aux carburants alternatifs et apporte son soutien aux clients et aux gouvernements locaux dans l'élaboration d'un plan stratégique complet, du choix du carburant à celui des liaisons, en passant par la certification et la disponibilité, afin de garantir une grande fluidité dans les opérations des compagnies. 

 

Photo : ATR 72-600 de BRA @ BRA

24/01/2017

CityJet veut plus de CRJ900 !

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé que CityJet, transporteur régional de Dublin, a signé une entente d’achat conditionnelle pour six avions CRJ900 et a également pris des options sur quatre avions supplémentaires. Cette entente d’achat devrait devenir une commande ferme le 31 janvier 2017. Après leur livraison, les avions seront exploités en vertu d’un contrat de location avec équipage pour Scandinavian Airlines (SAS). Au prix courant de l’avion CRJ900, la commande conditionnelle est estimée à quelque 280 millions de dollars, ce qui pourrait augmenter à 467 millions de dollars, si CityJet exerçait toutes ses options.

CityJet possède présentement une flotte de 8 avions CRJ900 qui sont sous contrat de location avec équipage pour SAS. Le transporteur prendra également livraison de quatre nouveaux avions CRJ900 au début de 2017, tel que le prévoit la commande annoncée par Bombardier le 25 avril 2016, portant à 12 la flotte d’avions CRJ900 appartenant à CityJet. Dans le cadre de sa récente acquisition de Cimber A/S, une société aérienne régionale danoise, et anciennement propriété exclusive de SAS, CityJet exploitera la flotte de 11 avions CRJ900 de Cimber, également sous contrat de location avec équipage pour SAS. Ces avions seront remplacés par jusqu’à 10 avions CRJ900 supplémentaires annoncés dans le cadre de l’entente d’aujourd’hui.      

Les biréacteurs régionaux CRJ Series partagent les avantages d’éléments en commun qui assurent la souplesse des exploitants et leur permettent d’optimiser leurs flottes afin de répondre aux exigences particulières de chaque marché. Optimisés pour les liaisons régionales moyen-courriers, ces avions procurent un avantage pouvant aller jusqu’à 10% sur le plan des décaissements d’exploitation comparativement aux avions à réaction concurrents.

Chacun des modèles d’avions CRJ présente ses propres avantages distincts. Le biréacteur régional CRJ200 offre des coûts de propriété exceptionnels, idéaux pour l’ouverture de nouvelles liaisons et de nouveaux marchés. Le biréacteur régional CRJ700 est l’avion le plus léger de sa catégorie, assurant efficacité, performance et économies de carburant impressionnantes, tandis que le biréacteur régional CRJ900 offre une très grande souplesse et est idéal pour les marchés en croissance. Le biréacteur régional CRJ1000, qui présente la plus grande capacité passagers de cette gamme d’avions, affiche les plus faibles coûts par siège-kilomètre sur le marché des avions régionaux et consomme jusqu’à 13 pour cent de moins de carburant que ses concurrents.

Depuis son lancement, la gamme de biréacteurs régionaux CRJ Series a stimulé le marché de l’aviation régionale. En Amérique du Nord seulement, elle représente plus de 20 % de tous les départs par avion à réaction. À l’échelle mondiale, cette gamme d’avions assure plus de 200 000 vols par mois.

La gamme d’avions CRJ Series compte plus de 100 propriétaires et exploitants dans 49 pays et la flotte mondiale a enregistré plus de 45 millions d’heures de vol. À ce jour, Bombardier a enregistré des commandes fermes de 1 902 avions CRJ Series.

 

Photo : CRJ900 aux couleurs de Cityjet @ Bombardier