02/02/2017

Premier vol d’un ATR 72-600 avec biocarburant !

ATR_72-600_BRA.jpg

Stockholm, un ATR 72-600 de la compagnie aérienne suédoise BRA (anciennement Braathens Regional) a décollé hier de l'aéroport de Stockholm-Bromma à destination de Umeå avec dans ses réservoirs un mélange composé à 45 % d'huile de cuisson recyclée. Cet évènement marque le tout premier vol d'un ATR propulsé par du biocarburant.

La compagnie BRA assure, depuis sa plateforme principale de Stockholm-Bromma, une desserte aérienne essentielle à destination de douze régions du pays. Les appareils ATR exploités par BRA offrent des avantages inégalés en matière de performance, également lors des mois où les conditions météorologiques sont difficiles. La compagnie suédoise est particulièrement engagée en faveur de la protection de l'environnement et a déjà commencé à remplacer ses Saab 2000 par des ATR 72-600, appareils plus modernes reconnus comme étant les plus économes en carburant du marché régional. 

Plusieurs initiatives de recherche et développement sont actuellement en cours en Suède afin de produire des biocarburants à partir de différents types de bois. Les forêts suédoises couvrent plus de 50 % du territoire, et poussent à un rythme annuel de 120 millions de mètres cubes. Parvenir à un trafic aérien intérieur totalement exempt d'énergies fossiles nécessiterait moins de 2 % de la croissance annuelle totale des forêts du pays.

Grâce à sa structure plus légère, à sa vitesse optimisée et à ses moteurs conçus pour les liaisons courtes, l'ATR affiche déjà les meilleures performances environnementales de sa catégorie. ATR continue néanmoins d'investir dans les technologies vertueuses et contribue aux efforts de recherche et développement européens qui visent à accroître encore les gains réalisés dans le domaine des performances environnementales. ATR encourage le recours aux carburants alternatifs et apporte son soutien aux clients et aux gouvernements locaux dans l'élaboration d'un plan stratégique complet, du choix du carburant à celui des liaisons, en passant par la certification et la disponibilité, afin de garantir une grande fluidité dans les opérations des compagnies. 

 

Photo : ATR 72-600 de BRA @ BRA

24/01/2017

CityJet veut plus de CRJ900 !

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé que CityJet, transporteur régional de Dublin, a signé une entente d’achat conditionnelle pour six avions CRJ900 et a également pris des options sur quatre avions supplémentaires. Cette entente d’achat devrait devenir une commande ferme le 31 janvier 2017. Après leur livraison, les avions seront exploités en vertu d’un contrat de location avec équipage pour Scandinavian Airlines (SAS). Au prix courant de l’avion CRJ900, la commande conditionnelle est estimée à quelque 280 millions de dollars, ce qui pourrait augmenter à 467 millions de dollars, si CityJet exerçait toutes ses options.

CityJet possède présentement une flotte de 8 avions CRJ900 qui sont sous contrat de location avec équipage pour SAS. Le transporteur prendra également livraison de quatre nouveaux avions CRJ900 au début de 2017, tel que le prévoit la commande annoncée par Bombardier le 25 avril 2016, portant à 12 la flotte d’avions CRJ900 appartenant à CityJet. Dans le cadre de sa récente acquisition de Cimber A/S, une société aérienne régionale danoise, et anciennement propriété exclusive de SAS, CityJet exploitera la flotte de 11 avions CRJ900 de Cimber, également sous contrat de location avec équipage pour SAS. Ces avions seront remplacés par jusqu’à 10 avions CRJ900 supplémentaires annoncés dans le cadre de l’entente d’aujourd’hui.      

Les biréacteurs régionaux CRJ Series partagent les avantages d’éléments en commun qui assurent la souplesse des exploitants et leur permettent d’optimiser leurs flottes afin de répondre aux exigences particulières de chaque marché. Optimisés pour les liaisons régionales moyen-courriers, ces avions procurent un avantage pouvant aller jusqu’à 10% sur le plan des décaissements d’exploitation comparativement aux avions à réaction concurrents.

Chacun des modèles d’avions CRJ présente ses propres avantages distincts. Le biréacteur régional CRJ200 offre des coûts de propriété exceptionnels, idéaux pour l’ouverture de nouvelles liaisons et de nouveaux marchés. Le biréacteur régional CRJ700 est l’avion le plus léger de sa catégorie, assurant efficacité, performance et économies de carburant impressionnantes, tandis que le biréacteur régional CRJ900 offre une très grande souplesse et est idéal pour les marchés en croissance. Le biréacteur régional CRJ1000, qui présente la plus grande capacité passagers de cette gamme d’avions, affiche les plus faibles coûts par siège-kilomètre sur le marché des avions régionaux et consomme jusqu’à 13 pour cent de moins de carburant que ses concurrents.

Depuis son lancement, la gamme de biréacteurs régionaux CRJ Series a stimulé le marché de l’aviation régionale. En Amérique du Nord seulement, elle représente plus de 20 % de tous les départs par avion à réaction. À l’échelle mondiale, cette gamme d’avions assure plus de 200 000 vols par mois.

La gamme d’avions CRJ Series compte plus de 100 propriétaires et exploitants dans 49 pays et la flotte mondiale a enregistré plus de 45 millions d’heures de vol. À ce jour, Bombardier a enregistré des commandes fermes de 1 902 avions CRJ Series.

 

Photo : CRJ900 aux couleurs de Cityjet @ Bombardier

 

23/01/2017

Japan Air Commuter a reçu son premier ATR 42-600 !

JapanAirCommuter.jpg

Japan Air Commuter Co. Ltd. (JAC), filiale de Japan Airlines, rejoint aujourd'hui les rangs des opérateurs ATR avec l'entrée dans sa flotte de l’ATR 42-600, appareil très moderne et éco-efficace. Huit autres appareils seront livrés au cours des trois années à venir. JAC est actuellement en pleine modernisation de sa flotte. Les neuf ATR entreront progressivement en service, aussi bien sur des grandes lignes que sur des liaisons avec des îles et des communautés plus petites à travers le pays.

Avec plus de 100 appareils régionaux et un âge moyen de la flotte supérieur à dix ans, le marché japonais est arrivé à maturité mais reste dynamique. Au cours des prochaines années, les compagnies aériennes nippones devraient renouveler et élargir leur flotte régionale pour faire face au développement du tourisme. D'ici 2020, le Japon devrait attirer plus de 40 millions de visiteurs. Il accueillera des événements majeurs, notamment les Jeux olympiques de Tokyo en 2020 et la Coupe du monde de rugby en 2019.

Selon Hiroki Kato, Président de Japan Air Commuter Co. Ltd : « L'ATR offre une facilité d'accès inégalée aux aéroports. Alliée à des niveaux de sécurité et de confort très élevés, elle fait de l'ATR -600 la solution idéale pour notre mission:relier les petites communautés et assurer un service aérien de qualité à l'échelle du pays. »

 

Photo : ATR 42-600 aux couleurs de Japan Air Commuter @ ATR Aircraft

19/01/2017

Flynas opte pour 80 A320neo !

2070.jpg

Flynas, premier transporteur aérien à bas prix d'Arabie saoudite, a signé un accord avec Airbus pour 60 avions de la famille A320neo. En plus des 60 avions, Flynas a converti 20 A320ceo d'un ordre précédent à A320neo apportant l'ordre ferme total de la compagnie aérienne à 80 A320neo. Les livraisons sont prévues pour 2018-2026.

L'accord a été annoncé aujourd'hui à Riyadh lors d'une conférence de presse à laquelle assistaient Ayed Al Jeaid, président de NAS Holding, Bander Al Mohanna, directeur général de NAS Holding et Fouad Attar, directeur général d'Airbus Middle East.

Flynas, opérateur Airbus, dispose actuellement de 26 A320ceo en service. Lancée en 2007, la compagnie aérienne a exploité plus de 260 000 vols et transporté plus de 30 millions de passagers au cours des dix dernières années.

La famille A320neo intègre les derniers moteurs et améliorations aérodynamiques, offrant plus de 15 % d'économies de carburant dès le premier jour et 20 % d'ici 2020. Avec plus de 4800 commandes reçues de 89 clients, la famille A320neo dispose de 60 % de part de marché dans sa catégorie.

La famille A320 est la plus vendue au monde, avec plus de 12’800 commandes depuis le lancement et plus de 7’300 avions livrés à quelque 400 clients et opérateurs dans le monde entier.

 

Photo : A320neo Flynas @ Airbus

13/01/2017

Boeing obtient une commande record de SpiceJet !

Boeing_737_MAX_SpiceJet.jpg

New Dehli, la compagnie « Low Cost » SpiceJet s’est engagée pour un maximum de 205 avions auprès de l’avionneur américain Boeing. Cette commande st la plus importante de la part d’une compagnie à bas coûts.

L'annonce comprend un lot de 100 nouveaux B737-800 MAX qui vient s’ajouter à une commande de 42 appareils du même type. De plus la compagnie dispose de droits d’achat pour 50 avions supplémentaires 

"Le Boeing B737 est l'épine dorsale de notre flotte avec sa grande fiabilité, les économies d'exploitation faibles et le confort très apprécié», a déclaré Ajay Singh, Président Directeur Général, SpiceJet.

Le B737 MAX :

Le B737 «MAX» sera 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol.

Par ailleurs, le B737 MAX profitera des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol.

La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG.

L'équipe « 737 MAX » devrait pouvoir respecter le « Roll-Out » du premier « MAX » prévu pour la fin de l’année. Le premier vol est prévu pour le début de l’année 2016. Le client de lancement, la compagnie  Southwest Airlines devrait prendre livraison de son premier appareil pour le troisième trimestre de 2017.

 

Photo : B737-800 MAX aux couleurs de SpiceJet @ Boeing