31/08/2017

Premier A320 made in america pour Spirit Airlines !

First-A320-Spirit-out-of-paint1.jpg

La première livraison d'un avion A320 entièrement fabriqué aux de l'usine États-Unis dans l’usine d’assemblage d’Airbus à Mobile, en Alabama à faite à la compagnie Spirit Airlines. Cette livraison est la 37ème depuis le début de la production en juillet 2015. Les 36 avions précédents étaient des A321.

Bob Lekites, vice-président exécutif pour la clientèle dAirbus Americas a déclaré: "Airbus a franchi une autre étape dans la navigabilité du premier avion A320 aux États-Unis. Les clients des compagnies aériennes américaines et les 36 A321 déjà livrés des États-Unis ont une signification spéciale pour ces compagnies aériennes et leurs passagers. Nous sommes ravis de célébrer cette étape avec un grand partenaire telle que Spirit Airlines. "

L'A320 a été choisi par Atlantic Airways pour son économie, ses performances et son opérabilité dans des conditions environnementales et géographiques difficiles. L'avion a une capacité de navigation requise (RNP 0.1) intégrée, ce qui permet à l'avion de voler précisément sur des itinéraires prédéfinis en utilisant des systèmes de navigation embarqués de pointe. Atlantic Airways était la première compagnie aérienne en Europe à utiliser l'approche Required Navigation Performance.

La famille A320 est la plus vendue au monde avec plus de 12’800 commandes depuis le lancement et plus de 7’300 avions livrés à quelque 400 opérateurs dans le monde. Grâce à leur large cabine, les les membres de la famille A320 offrent un confort dans toutes les classes.

Photo : le premier A320 construit aux Etats-Unis@ Airbus

24/08/2017

Le trafic aérien continue sa croissance !

EOS_700D4758.JPG

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques mondiales sur le transport de passagers pour le mois de juin, qui révèlent que la demande (mesurée en kilomètres-passagers payants, ou RPK) a augmenté de 7,8 % par rapport à la même période l’an dernier. Cela concorde avec la croissance de 7,7 % enregistrée en mai. Toutes les régions font état d’une croissance. La capacité en juin (mesurée en sièges- kilomètres disponibles, ou ASK) a augmenté de 6,5 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné un point de pourcentage pour atteindre 81,9 %.

Pour le premier semestre de 2017, l’industrie a connu une croissance record en 12 ans, soit 7,9 %, et un coefficient d’occupation record pour un premier semestre, soit 80,7 %. Par ailleurs , on constate embellie dans le paysage économique et des tarifs aériens réduits qui contribuent à maintenir une forte demande. Mais avec les coûts croissants, le stimulus associé aux bas tarifs va probablement s’estomper. Et les incertitudes telles que celle qui entoure le Brexit doivent faire l’objet d’une surveillance étroite dans les prochains mois.

Marchés de passagers internationaux

Le trafic de passagers internationaux a augmenté de 7,5 % en juin, par rapport à juin 2016. Toutes les régions ont enregistré une croissance, et les compagnies aériennes d’Afrique

viennent en tête à ce chapitre. La capacité a augmenté de 6,2 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné un point de pourcentage pour s’établir à 80,6 %.

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont enregistré une augmentation de trafic de 9,1 % en juin, par rapport à l’année précédente. La capacité a augmenté de 7,9 % et le coefficient d’occupation a gagné 0,9 point de pourcentage pour s’établir à 79,3 %. La tendance générale à la hausse demeure forte, selon les données désaisonnalisées, bien que le nombre de passagers ait fléchi au cours des derniers mois. Le trafic entre l’Asie et l’Europe demeure à la hausse après les bouleversements reliés aux attaques terroristes du début de 2016. Toutefois, la solide croissance de la demande sur les routes internationales à l’intérieur de l’Asie marque une pause.

Les transporteurs d’Europe affichent une augmentation de trafic de 8,8 % en juin, en glissement annuel, en hausse par rapport à la croissance annuelle de 7,5 % enregistrée en mai. La capacité a augmenté de 6,5 % et le coefficient d’occupation a gagné 1,8 point de pourcentage pour atteindre 85,9 %, soit le taux le plus élevé parmi toutes les régions. Cette croissance supérieure reflète à la fois la comparaison favorable par rapport à la même période l’an dernier et l’impulsion accrue observée dans le contexte économique régional.

Les transporteurs du Moyen-Orient affichent une augmentation de trafic de 2,5 % en juin, ce qui marque un ralentissement par rapport au taux déjà faible de 3,7 % enregistré en mai. La capacité a augmenté de 3,1 % et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 68,9 %. Alors que la plupart des marchés ont constaté un ralentissement de la demande, ce phénomène est plus visible sur les routes entre le Moyen-Orient et l’Amérique du Nord, ce qui reflète une combinaison de facteurs, notamment l’interdiction (récemment levée) des ordinateurs personnels en cabine, ainsi que l’impact négatif généralisé de l’interdiction de voyage imposée aux passagers en provenance de certains pays. Cela dit, le trafic de passagers entre le Moyen-Orient et l’Amérique du Nord avait déjà commencé à diminuer au début de 2017, concurremment à un ralentissement du rythme de croissance des plus grands transporteurs de la région.

Les transporteurs d’Amérique du Nord ont vu la demande augmenter de 4,4 % par rapport à juin 2016. La capacité était en hausse de 4,1 % et le coefficient d’occupation a gagné 0,3 point de pourcentage pour s’établir à 84,5 %. Le contexte économique relativement robuste en Amérique du Nord devrait continuer à stimuler la demande chez les passagers sortants. Toutefois, la preuve anecdotique laisse croire que le tourisme entrant est affecté par les mesures additionnelles de sûreté visant les voyageurs qui se rendent aux États-Unis.

Les compagnies aériennes d’Amérique latine ont enregistré une augmentation de la demande de 9,7 % en glissement annuel, attribuable au fort trafic à l’intérieur de la région. D’autre part, les voyages vers l’Amérique du Nord stagnent, ou sont légèrement en baisse. La capacité a augmenté de 9,1 % et le coefficient d’occupation a gagné 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 82,1 %.

Les transporteurs d’Afrique ont connu une importante augmentation de trafic de 9,9 % en juin. La capacité a augmenté de 7,1 % et le coefficient d’occupation a gagné 1,7 point de pourcentage pour s’établir à 64,3 %, ce qui demeure le taux le plus faible parmi toutes les régions. Les conditions dans les deux plus grandes économies de la région demeurent divergentes, puisque la confiance des milieux d’affaires augmente fortement au Nigéria depuis quelques mois, alors que l’économie de l’Afrique du Sud est entrée en récession au premier trimestre. (sources IATA)

EOS_700D4670.JPG

Photos : 1 B787 Ethiad 2 A320 Air Serbia, A340 Swiss @ Max Guenat

 

 

23/08/2017

El Al prend livraison de son premier « Dreamliner » !

El Al Israel 1st 787-9 Delivery Event Photographer Requests August 20th-22nd.jpg

La compagnie israélienne EL AL a réceptionné aujourd’hui son premier Boeing B787 « Dreamliner » aujourd'hui du transporteur. Le B787-900 a rejoint Tel Aviv suite à un vol non - stop, de 6746 mile (10856 km.) L’avion a décollé des installation de Paine Field à côté de l'usine de Boeing à Everett.

« L'arrivée du premier Boeing B787 « Dreamliner » est un jour de fierté et de joie pour nous tous à EL AL », a déclaré le directeur général David Maimon. 

Le B787-900 :

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 ». Avec un fuselage allongé de 6 mètres (20 pieds) par rapport au B787-800, l’avion peut emporter jusqu'à 20% de passagers en plus et 23 % de marchandises supplémentaire et ceci encore plus loin avec la même performance environnementale, soit 20 % d'émissions de CO2 en moins que les avions actuels. Plus de 60 clients provenant de six continents du monde ont placé des commandes pour plus de 1’100 « Dreamliner », ce qui fait du B787 bi-couloirs l’avion qui engrangé le vite des ventes dans l'histoire de Boeing. Le B787 « Dreamliner » dispose près de 110 commandes et engagements auprès de clients chinois à ce jour.

Photo : le B787 d’El Al au départ des USA ce matin@ Boeing

 

18/08/2017

Shree Airlines met en service le CRJ200 !

bombardier,crj200,crj700,shree airlines,népal,compagnies aériennes,nouveaux avions de ligne,infos aviation

La compagnie aérienne népalaise Shree Airlines a mis en service régional le biréacteurs CRJ200 le 11 août dernier. Le CRJ700 entrera en service un peu plus tard cette année.

« Nous avons le plaisir d’accueillir Shree Airlines dans la famille mondiale d’exploitants d’avions de la série CRJ, a déclaré David Speirs, vice-président, Gestion des actifs, Bombardier Avions commerciaux. Les avions CRJ Series ont joué un rôle essentiel dans la transformation des réseaux de liaisons régionales, et nous sommes confiants que Shree Airlines connaîtra un grand succès dans la région grâce à ses deux avions CRJ200 et à son avion CRJ700. »

« Nous sommes constamment à la recherche de nouvelles solutions pour répondre aux besoins croissants du Népal en matière de transport, et le lancement de notre nouveau service régional avec des biréacteurs CRJ200 et CRJ700 constitue un important jalon de notre croissance, a déclaré Anil Manandhar, directeur, Shree Airlines. Grâce à leur efficacité et leur fiabilité éprouvées, les avions CRJ Series nous permettront d’améliorer le transport national et constitueront des actifs clés qui aideront Shree Airlines à développer ses activités dans les marchés régionaux à l’avenir. »

Shree Airlines a acquis ses trois avions CRJ Series auprès d’un tiers. Les biréacteurs régionaux CRJ Series partagent les avantages d’éléments en commun qui offrent de la souplesse aux exploitants et leur permettent d’optimiser leurs flottes afin de satisfaire aux exigences particulières de chaque marché. La famille d’exploitants d’avions CRJ Series comprend plus de 120 propriétaires et exploitants dans plus de 90 pays. La flotte mondiale a cumulé plus de 50 millions d’heures de vol.

Photo : CRJ200 de Shree Airlines @ aviationnepal.com

10/08/2017

SWISS inaugure le CS100 sur London City !

4053713942.jpg

La compagnie SWISS a effectué sa première liaison avec son nouveau Bombardier CS100 de Zürich à London City. Le CS100 s’est parfaitement intégré sur courte piste et sur une approche à forte pente.

Ces caractéristiques permettent aux sociétés aériennes de desservir de nouveaux marchés depuis l’aéroport London City et d’autres aéroports difficiles.

L’un des traits distinctifs de l’avion C Series est sa conception en vue d’une utilisation dans les conditions difficiles que présentent les aéroports situés au centre de grandes villes. Grâce à de remarquables percées technologiques, l’avion C Series est nettement plus écologique et plus adapté aux centres urbains que tout autre appareil, il se démarque en effet par ses très faibles niveaux de bruit et d’émissions. Il offre aussi une option plus économique et mieux adaptée aux besoins des passagers que les autres avions de sa catégorie », explique Rob Dewar, vice-président, Programme d’avions C Series, Bombardier Avions commerciaux.

« Dans le cadre de notre plan de modernisation de la flotte, nous remplaçons graduellement les avions Avro par le C Series et aujourd’hui, nous sommes la première compagnie aérienne au monde à débuter l’opération de notre appareil CS100 de Zurich vers London City. Nous sommes heureux d’offrir à nos clients les avantages qu’offre le C Series, tel que plus de confort sur cette route importante », a affirmé Peter Koch, chef de flotte pour le programme C Series, SWISS.

À partir de maintenant, SWISS opèrera régulièrement des vols de l’avion CS100 vers London City en provenance de Zurich, sa plaque tournante principale, ainsi qu’en provenance de Genève, dès l’été 2018.

Le C Series est maintenant le plus gros avion de transport de passagers à être exploit à l’aéroport London City, et c’est aussi celui qui a le plus grand rayon d’action. Un avion CS100 à une classe peut parcourir 2 200 milles marins (4 074 km) depuis l’aéroport London City. L’avion de ligne CS100 est le seul avion commercial capable de se rendre de l’aéroport London City à New York sans escale, en configuration classe affaires.

615868795.6.jpeg

Photos : Bombardier CS100 SWISS@ SWISS