11/07/2018

JetBue signe pour 60 A220-300 !

airbus,a220-300,bombardier cseries,jet blue,nouveaux avions de ligne,compagnies aériennes,les nouvelles de l'aviation

L’ex-CSeries démarre sa nouvelle vie avec une bonne nouvelle, JetBlue signe l'engagement pour 60 avions A220-300. En effet, la compagnie est devenu aujourd'hui le premier client de l'avion Airbus A220, récemment rebaptisé, en signant un protocole d'accord.

«La sélection par JetBlue de l'avion A220 en complément de sa flotte grandissante de la famille A320 est une formidable reconnaissance à la fois de l'A220 et de la façon dont ces deux avions peuvent travailler ensemble pour offrir une flexibilité au réseau aérien et une expérience passagers».A déclaré  Schulz, directeur commercial d'Airbus.

En complément de la famille A320, les modèles A220-100 et A220-300 couvrent le segment entre 100 et 150 sièges et offrent une cabine confortable à cinq places. Grâce à l'aérodynamique la plus avancée, aux matériaux en PRFC, aux moteurs à dérivation élevée et aux commandes de vol électriques, l'A220 réduit de 20% la consommation de carburant par siège par rapport aux avions de la génération précédente. Le type desservira un marché mondial pour les avions de ligne à couloir unique plus petits, estimé à environ 6 000 avions de ce type au cours des 20 prochaines années.

Airbus fabrique, commercialise et prend en charge des appareils A220 dans le cadre de l'entente «C Series Aircraft Limited Partnership» (CSALP) récemment finalisée.

 

Photo :l’A220-300 @ Airbus

03/07/2018

Premier B737-8 MAX pour Ethiopian Airlines !

yourfile.jpg

Ethiopian Airlines a célébré la livraison de son premier des B737 MAX sur un total de 30 appareils en commande.

Le porte-drapeau de l'Ethiopie a longtemps fonctionné le Boeing B737. Avec le MAX, le transporteur sera en mesure de parvenir à une amélioration à deux chiffres de l'efficacité énergétique et offrir aux passagers une expérience plus confortable.

« Nous sommes heureux d'inclure le Boeing B737-8 MAX, dans notre jeune flotte de plus de 100 avions avec un âge moyen de moins de cinq ans », a déclaré le PDG du groupe Ethiopian Airlines M. Tewolde Gebremariam. Dans la configuration éthiopienne, le B737-8 MAX pourra accueillir 160 passagers.

« Ethiopian Airlines continue de voler à l'avant - garde de l'industrie de l'aviation commerciale de l'Afrique par l'exploitation des avions les plus avancés », a déclaré Marty Bentrott, Boeing vice - président des ventes pour le Moyen – Orient.

Le B737 MAX :

Le B737 «MAX» est 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol. Par ailleurs, le B737 MAX profite des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol. La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG. La première livraison du B737-900 «MAX» est prévue en 2018, suivie par la première livraison du B737-700 «MAX » en 2019.

Photo :L’avion au décollage de Seattle @ Boeing

 

 

21/06/2018

Cathay Pacific a reçu son premier A350-1000 !

A350-1000-Cathay-Pacific-MSN118-take-off.jpg

 

Cathay Pacific Airways est devenue la deuxième compagnie aérienne à exploiter l'A350-1000, l'avion de ligne à large fuselage à longue portée le plus récent au monde. La compagnie aérienne a pris livraison de l'avion lors d'un événement spécial à Toulouse, en France.

 L'avion est le premier des 20 A350-1000 commandés par Cathay Pacific et rejoindra la flotte croissante d'avions A350 XWB du transporteur, qui comprend déjà 22 A350-900. Les deux appareils sont complémentaires et offrent une communalité maximale avec une efficacité de fonctionnement inégalée, tout en offrant aux passagers le plus haut niveau de confort dans toutes les classes. Les voyageurs bénéficieront d'un bien-être absolu en cabine, avec plus d'espace personnel, une altitude cabine optimisée, plus d'air frais, une température et une humidité contrôlée, une connectivité intégrée et un système de divertissement de dernière génération.

Avec sa véritable capacité à longue portée, l'A350-1000 constituera une part importante des opérations long-courriers de Cathay Pacific. L'avion sera déployé sur la nouvelle ligne sans escale de la compagnie aérienne entre Hong Kong et Washington D.C., représentant le vol le plus long - environ 17 heures - effectué par une compagnie aérienne à partir de Hong Kong.

L'A350-1000 est le dernier-né de la famille des gros-porteurs de premier plan d'Airbus, présentant un haut niveau de notoriété avec l'A350-900 avec 95% de références de systèmes communes et la même classe de caractéristiques. En plus d'avoir un fuselage plus long pour accommoder 40% de surface premium (comparé à l'A350-900), l'A350-1000 dispose également d'un bord de fuite d'aile modifié, de nouveaux trains d'atterrissage principaux à six roues et de puissants Rolls-Royce Trent XWB -97 moteurs. Avec l'A350-900, l'A350-1000 façonne l'avenir du voyage aérien en offrant des niveaux d'efficacité sans précédent et un confort inégalé dans sa cabine «Airspace». Avec sa capacité supplémentaire, l'A350-1000 est parfaitement adapté à certains des trajets long-courrier les plus fréquentés. À ce jour, 11 clients des cinq continents ont commandé un total de 168 A350-1000.

 

Photo : A350-1000 de Cathay Pacific @Airbus-A.Doumenjou

 

12/06/2018

EasyJet a transporté plus de 83 millions de passagers !

605038-un-avion-d-easyjet-le-12-novembre-2012-a-l-aeroport-de-geneve.jpg

La compagnie « low cost » easyJet a publié ses statistiques de trafic passagers pour mai 2018, révélant une croissance de 8,4 % du nombre de passagers par rapport aux 12 mois précédents, et atteignant pour la première fois la barre des 83 millions de passagers transportés en un an.

La compagnie orange a connu une augmentation de capacité de 5,7 % et une augmentation de 1,5 point du coefficient de remplissage qui s’élève à 93,5 %, en comparaison aux 12 mois précédents. (Période ayant pris fin le 31 mai 2018).

L’ensemble des chiffres sont en hausse par rapport à mai 2017, le nombre de passagers augmentant de 3,7 % et la capacité de 1,7 % par rapport au même mois l’an dernier.

Alors que pour l’ensemble du réseau, le coefficient de remplissage a augmenté de +1,8% par rapport à l’année précédente, en Suisse ce taux était de +3,6%.

L’augmentation de la capacité a été en partie impulsée par des campagnes de notoriété grand public menées par la compagnie orange, et par un certain nombre de jours fériés au mois de mai dans toute l'Europe, qui ont rendu d’autant plus populaires les escapades urbaines en Italie et en Espagne, mais aussi les courtes vacances sur les plages portugaises, grecques et des Baléares.

Le mois de mai a été marqué par le mariage royal et l’opération 'Your Royal Likeness' lancée par easyJet, qui consistait à chercher les meilleurs sosies du prince Harry et de Meghan Markle, grâce à une immense campagne multimédia à travers toute l’Europe.

Une campagne locale en Suisse a été lancée en mai 2018, ciblant les familles n’ayant pas encore réservé leurs vacances d’été, le printemps étant propice à l’organisation des vacances pour juillet / août. La compagnie s’est également adressée aux voyageurs d’affaires afin de renforcer sa notoriété auprès des entreprises.

easyJet a opéré environ 48’000 vols en mai 2018 et transporté plus de 7,8 millions de passagers sur son réseau européen.

 Les statistiques passagers ci-dessus n’incluent pas les opérations depuis/vers Berlin Tegel, qui ont débuté le 5 janvier.

La compagnie comptabilise 974 annulations en mai 2018, soit l’équivalent de 2,5 % de la capacité prévue, et une augmentation de 117 annulations par rapport à mai 2017. Environ 600 d’entre elles étaient dues aux grèves en France et en Italie, et 300 autres étaient dues aux mauvaises conditions météorologiques et à des restrictions du trafic aérien.

 

Photos : A320 easyJet à Genève @ Patrice Coffrini

 

10/06/2018

A350-1000 pour Air Caraïbes !

4789.jpg

Air Caraïbes et French bee opèrent déjà chacune deux de ces gros porteurs de dernière génération de l’avionneur européen Airbus. Avec une entrée en service datant de plus d’un an pour les deux appareils les plus anciens, les compagnies ont aujourd’hui le recul suffisant pour dresser le bilan de l’introduction de l’A350 XWB 

Un excellent retour client ; sur le confort de l’appareil (pressurisation, silence et espace en cabine, ou encore circulation de l’air) et sur la qualité des équipements retenus pour l’aménagement. 

Une fiabilité opérationnelle au rendez-vous ; une prouesse pour un appareil aussi innovant et dont la mise au point a été particulièrement rapide.

Une performance économique conforme aux prévisions ; tant sur les coûts de maintenance, la consommation de carburant et la capacité d’emport de fret. Des conditions de travail améliorées pour les personnels navigants des compagnies.

L’A350-1000 :

La prochaine livraison d’un A350, dans sa version 1000, devait intervenir en décembre 2019. Néanmoins, au cours des derniers mois, le contexte aérien mondial a évolué pesant sur les carnets de commandes du constructeur et sur les engagements des loueurs. 

Des opérateurs américains ou asiatiques ont en effet souhaité recaler leurs livraisons d’A350, les rendant dès lors disponibles sur le marché pour 2019. Dans le même temps, le carburant qui avait fait preuve d’une relative stabilité depuis 3 ans affiche aujourd’hui son plus haut niveau de prix depuis 2014.

 

Jean-Paul Dubreuil, Président de Groupe Dubreuil Aéro a commenté cette décision : « Nous sommes dans une fenêtre de tir idéale pour accélérer le renouvellement de la flotte du pôle aérien. L’A350 a tenu toutes ses promesses en matière de performances techniques et nous permet effectivement d’économiser 25% de carburant – un poste qui pèse lourdement dans les charges exploitation. C’est un appareil efficace qui sera le pivot dans les flottes de nos deux compagnies. »

Le contrat des deux A350-900 en location a été validé avec ALC, un des lessors aériens de tout premier plan. Le premier rejoindra la flotte de French bee pour la fin juin 2019 et le second ira chez Air Caraïbes le mois suivant. Chaque compagnie garde ses aménagements propres : bi-classe pour French bee et tri-classe pour Air Caraïbes.

 Le pôle aérien du Groupe recevra donc trois A350 neufs en 2019. Cette évolution de flotte confirme la capacité du groupe Dubreuil de s’adapter aux opportunités du marché, sa volonté de continuer à investir pour se moderniser et son souhait de s’inscrire ainsi durablement dans le transport aérien français.

L'A350-1000: 

L'A350-1000 est le dernier et le plus gros gros-porteur d'Airbus dans la catégorie des deux allées. Avec un fuselage plus long de 7 mètres, l'espace A350-1000 pour les produits de cabine haut de gamme est 40% plus grand que son petit frère l'A350-900. Dans la configuration de Qatar Airways, l'A350-1000 offre 44 sièges supplémentaires. C'est un avion véritablement à longue portée avec une portée de 8 000 milles marins (14 800 km) à l'entrée en service. L'A350-1000 est équipé d'un bord de fuite d'aile modifié, de nouveaux trains d'atterrissage principaux à six roues et de moteurs Rolls-Royce Trent XWB-97 plus puissants. Comme pour l'A350-900, l'A350-1000 réunit les toutes dernières technologies en matière d'aérodynamique, de conception et de pointe pour une variation de 25% des coûts d'exploitation par rapport aux avions concurrents de la génération précédente. 

Photo :A350-900 Air Caraïbes @ Tony Bordelais