11/09/2015

La police du Yunnan opte pour l’AW139 !

ANH_AW139_JA91NH_Maishima_20101016-002.jpg

 

 

 

AgustaWestland a annoncé la commande de la part du Département de la Police provinciale du Yunnan pour un hélicoptère de type AW139. L'hélicoptère sera utilisé pour l'application de la loi, la surveillance des frontières et des opérations spéciales. L’aéronef entrera en service en 2016

La province du Yunnan est la province du sud-ouest de la Chine à la frontière du Vietnam, du Laos et de la Birmanie. Elle dispose de deux hauts plateaux avec des altitudes supérieures à 3000 mètres et des forêts tropicales de l'est.

 

 

AgustaWestland AW139 : 

L’AgustaWestland AW139 est devenu l'hélicoptère le plus vendu de sa catégorie pour une variété impressionnante de rôles commerciaux et gouvernementaux qui répondent aux exigences les plus exigeantes à travers le monde. Depuis sa certification en 2003, l'AW139 a été constamment amélioré pour atteindre des niveaux toujours croissants de performance, la sécurité, l’efficacité de la mission et la capacité de répondre aux dernières exigences très difficiles des clients actuels et futurs. Le seul hélicoptère de nouvelle génération dans sa catégorie de poids, l'AW139 établit de nouvelles normes de performance dans sa catégorie, avec la plus grande cabine de sa catégorie, une vitesse de croisière maximale de 165 noeuds (306 kilomètres par heure) et une portée maximale au-delà de 570nm (1060 km) avec carburant auxiliaire. Le poste de pilotage intégré et avancé, doté d’une avionique de dernière génération, minimise la charge du pilote permettant à l'équipage de se concentrer sur les objectifs de mission. 500 appareils sont déjà en service dans des nombreux rôles y compris EMS / SAR, VIP / transport corporate, application de la loi et de transport militaire. Près de 200 clients de plus de 60 pays ont commandé plus de 850 hélicoptères AW139 jusqu’ici.

 

Photo : AgustaWestland AW139 @ AgustaWestland

29/06/2015

Chine, entrée en service du patrouilleur Y-8GX6!

Y-8GX6 four-engine turboprop anti-submarine and maritime surveillance aircraft Chinese P-3C People's Liberation Army Navy (PLA export pakitan naval mines t torpedoes Active passive Sonobuoys anti-sh (1).jpg

 

 

 

Chine, la marine chinoise a mis en service son nouvel avion de patrouille maritime et de lutte anti-sous-marine (ASW) de type Y-8GX6 (Y-8Q) selon les médias chinois.

 

Un nombre indéterminé de quadrimoteur Y-8GX6 (Y-8Q) ont été intronisés au sein de la  flotte de la mer du nord, soit de la frontière nord-coréenne jusqu’à Lianyungang (province du Jiangsu). Cet entrée en fonction a eu lieu près trois ans et demi après que le modèle fut rendu publique.

 

Le Y-8GX6 est la dernière version de la plateforme de Y-8/Y-9 qui remonte au milieu des années 1970. Selon les premières photos disponibles, il semble que le Y-8GX6 (Y-8Q) dispose d'une aile redessinée et d’un fuselage pressurisé avec des structures composites (complété avec l'aide d’Antonov Corporation), la motorisation est composée de quatre turbopropulseurs WJ-6C, et des hélices à six pales. L’avion dispose d’un système de radar  monté sous le nez et d’un système électro-optique.  Une baie pour l’armement se trouve d'armes devant les roues principales. Il dispose également d'un détecteur d'anomalie magnétique (MAD) et d’un dôme dans la partie arrière du fuselage pour l'observation.

 

Pour la lutte anti-sous-marine et de surface (ASW) le Y-8GX6 (Y-8Q) dispose d’une gamme de torpilles et de missiles anti-navires ainsi que de bouées acoustiques.

 

Y-8GX6 four-engine turboprop anti-submarine and maritime surveillance aircraft Chinese P-3C People's Liberation Army Navy (PLA export pakitan naval mines t torpedoes Active passive Sonob (3).jpg

 

 

Photos : le Y-8GX6 (Y-8Q) @Chinenouvelle

25/04/2013

La Chine ouvre à nouveau son ciel à Airbus !

CE-A320_AIB_N.299-15_L_1.jpg


 

China Aviation Supplies Holding Company (CAS) a signé un accord sur les clauses générales (GTA) avec Airbus pour l'achat de 60 avions Airbus, qui comprend 42 appareils de la famille A320 et 18 A330. En effet, La China avait fermé tout achat d’avion au constructeur européen, faisant ainsi front face à l’entrée de la "taxe carbone" par l'Union européenne.

 

 

Photo : A320 @ Airbus 

19:26 Écrit par Pascal | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : airbus, chine, a320, a330 |  Facebook | |

24/02/2013

Sukhoi SU-35 pour la Chine et l’Indonésie !

su-35bm.jpg


De hauts responsables russes viennent de confirmer la transactions concernant la vente avec la Chine et l’Indonésie d’avions de combat de type Sukhoi SU-35 MKII.

 

Vyacheslav Dzirkaln, directeur adjoint du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique, a déclaré lors  du Salon aéronautique IDEX 2013 à Abu Dhabi qu’un accord intergouvernemental sur la vente de  SU-35 à la Chine avait été signé en janvier. Les négociations avec la Chine furent très difficiles. En effet, la Russie garde un très mauvais souvenir de la vente des Sukhoi SU-27 qui ont finit par être dupliqués par les chinois (J-11) est proposé à la vente au nez et à la barbe des russes sur des marchés habituellement réservés à ceux-ci !

 

En parallèle, un haut responsable russe a confirmé que l'Indonésie avait placé une commande ferme pour six autres avions de combat  Sukhoi SU-30MK2 biplaces. Anatoly Isaikin, directeur général de Rosoboronexport a déclaré que l'accord comprend également un nombre indéterminé de moteurs AL31F Saturne et d'autres équipements. La force aérienne indonésienne utilise déjà cinq SU-27SK / SKM monoplace et cinq Su-30MKK/MK2 biplaces. L'Indonésie est en négociation Sukhoi pour des avions supplémentaires depuis 2010.


 

706628339.jpg


 

Le Sukhoi SU-35 :

Si, la Chine et l’Indonésie s’intéressent au SU-35, c’est que celui-ci  permettrait à ces deux pays d’entrer dans l’ère des avions de combat de la génération 4++ avec une cellule améliorée qui lui permettra une augmentation de l’ordre de 6.000 heures de vol sa durée de vie soit 30 années de service. Le motoriste NPO Saturn à développé spécialement pour l’appareil l’AL-117S dérivé de l’AL-31F.  Ces moteurs sont doté de nouvelles turbines haute et basse pression ainsi qu’un FADEC (système de contrôle numérique) de dernière génération. La poussée atteint désormais 14,500kgf, et la période pour la première révision passera à 1.500 heures en lieu est place de 500 heures.

Le Su-35S dispose d'une nouvelle série d'instruments de bord. Son noyau est le système de gestion de l'information (SGI), qui intègre les sous-systèmes fonctionnels, logiques, d'information et de logiciels en un complexe unique qui assure l'interaction entre l'équipage et l'équipement. L'IMS comprend deux ordinateurs centraux numériques, dispositifs de commutation et de l'information.  Le pilote dispose de deux écrans MFI affichage multi-fonctions  de 9 x 12 pouces  et une résolution de 1400x1050 pixels.

Les yeux et les oreilles :

Le  SU-35S dispose de deux doubles radars en bande X en réseau à antennes progressives Irbis-E, soit un N-12 à l’avant et un N-011 dans la queue arrière. A l’avant le N-12 est monté sur une unité de commande hydraulique à deux étapes(en azimut et en rouleau). Le dispositif d'antenne scans par un faisceau électronique dans l'azimut et l'angle d'élévation dans les secteurs non inférieure à 60 . L'unité d'entraînement en deux étapes électro-hydraulique tourne en outre l'antenne par des moyens mécaniques à 60 ° en azimut et 120 ° en roulis. Ainsi, en utilisant la commande électronique et mécanique tour supplémentaire de l'antenne, l'angle de braquage maximal du faisceau peut atteindre 120 °. Le radar Irbis-E détecte les cibles aériennes à une section efficace absolue de 3 m2 sur une tête sur la bonne voie à une portée maximale de 400 km. Le tout avec une nouvelle génération d'optique frontale.

sukhoi,indonésie,chine,su-35mk2

Photos : 1 & 2 Sukhoi SU-35 en vol @ Sukhoi 

21:04 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : sukhoi, indonésie, chine, su-35mk2 |  Facebook | |

06/09/2012

Dassault Aircraft Services se positionne à Shanghai !

5-falcon7x-468x283.jpg


 

Saint-Cloud, France,  Dassault Falcon Dassault Falcon a inauguré son programme de maintenance en partenariat avec Shanghai Hawker Pacific sur les installations de  l'aéroport de Shanghai Hongqiao International. 

 

«Les clients de la gamme  Falcon pourront bénéficier du meilleur niveau en matière de maintenance  des avions Falcon en Chine», a déclaré Kathy Liu, directeur, Service à la clientèle Région Asie. «Dassault apportera son savoir-faire et son expérience sur le Falcon,  afin de répondre à l'expansion rapide des capacités de Shanghai Hawker Pacific faec aux dizaines de nouveaux Falcon qui commencent à  pénétrer le marché chinois."

Le programme est animé par une équipe de techniciens de Dassault avec une expérience moyenne de 10 ans sur les jets d'affaires Falcon et formés spécifiquement pour  les gamme : Falcon 2000EX EASy, Falcon 900EX ainsi que Falcon 7X. Hawker Pacific devient du même coup le société de référence pour la gamme Falcon en Chine. 

 

Dassault Falcon Kathy Liu MR.jpg


Photos : 1 Falcon 7X en vol 2 Mme Kathy Liu @ Dassault Aviation