24/05/2016

Les nouvelles du salon EBACE !

DSC_6513.JPG

Ouverture officielle du salon EBACE ce matin avec le retour du soleil. Voici quelques nouvelles parmi les plus marquantes de la journée :

Nouveau système de gestion de cabine chez Bombardier :

DSC_6520.jpg

Bombardier a présenté en grande première son nouveau système rehaussé de cabine destiné à la gamme d’avions « Global ». Avec l’introduction d’un nouveau système de gestion cabine des avions Global 5000 et Global 6000, redéfinissant l’expérience en vol des voyageurs. Le nouveau système sera disponible sur les nouveaux avions Global 5000 et Global 6000 à compter du troisième trimestre de 2016 et en option de rattrapage pour tous les modèles d’avion Global en service.

original.jpeg

Conçu pour être ultrarapide, souple et intuitif, le design robuste du système de gestion cabine s’appuie sur une architecture de fibre optique assurant une fiabilité maximale. Le compartiment média avec ports HDMI et USB multiples assure la souplesse de connexion de plusieurs appareils électroniques grand public existants et futurs, permettant à la cabine de s’adapter aux besoins des clients.

Airbus Helicopters présente le H160 en version VIP :

unnamed.jpg

Airbus Helicopters a présenté en exclusivité la version VIP du H160. Grâce à un outil d’immersion en réalité virtuelle, les clients peuvent ainsi découvrir ses spécificités, notamment son luxueux espace cabine, son marchepied électrique et ses portes battantes. Avec la collaboration de Pegasus Design pour définir la nouvelle référence en matière d’aménagement de cabine VIP sur le marché de l’aviation privée et d’affaires, l’hélicoptère H160 affiche ainsi un niveau d’excellence.
Le développement du H160 se poursuit, les deux prototypes ayant cumulé environ 140 heures de vol. Après avoir rejoint la campagne d’essais en vol en janvier 2016.

unnamed-1.jpg

Luxaviation offre une flotte stratégique de choix pour les clients :

unnamed-2.jpg

Luxaviation Groupe fournit à ses clients des arrangements de l'aviation privée particulièrement efficaces grâce à une flotte de 250 aéronefs. La flotte de Luxaviation est stratégiquement placée dans l'expansion des marchés.

La flotte de Luxaviation va de l'entrée de gamme Cessna Citation Mustang jusqu'à Gulfstream G650 et un avion de ligne Boeing B737-600. De fait le client à la choix pour sélectionner l'avion le plus adapté à son voyage.

Airbus a annoncé le lancement de l’ACJ350 XWB :

DSC_6562.jpg

Airbus a lancé officiellement l’ACJ350 XWB, basé sur une cellule d’A350-900. Le nouvel appareil se pose comme un concurrent du BBJ B787 de Boeing présent à EBACE cette année. Avec un plancher de 270 m2, l’ACJ350 offrira de multiples possibilités d’aménagement. Airbus a ainsi choisi de pré-équiper l’ACJ350 de plusieurs de points d’attaches, baptisé Easyfit permettant de simplifier “ l’aménagement de la cabine.

 

Photos : 1 Statique Salon EBACE 2 Global 6000 & système de gestion @P.Kümmerling 3 H160 4 Intérieur @ Airbus Helicopters 5 l’équipe de Luxaviation 6 Maquette ACJ350 XWB @P.Kümmerling

 

25/04/2016

Trident Jet confirme le CRJ900 !

Bombardier_CRJ900_SAS.jpg

Bombardier Avions commerciaux confirme que Trident Jet (Jersey) Limited, une société sœur de Falko Regional Aircraft Limited, est le client auparavant non identifié qui avait signé une entente d’achat pour huit avions CRJ900 et six options annoncée en octobre 2015. Les avions sont pris en charge et exploités par CityJet en vertu d’un contrat de location avec services.

Ces avions et les équipages seront exploités pour le compte de SAS (Scandinavian Airlines). De plus, Bombardier a annoncé aujourd’hui que Trident Jet (Jersey) Limited a exercé quatre de ses options. Les avions seront aussi exploités par CityJet.

Au cours d’une cérémonie spéciale tenue à l’usine de Bombardier à Mirabel (Québec), Bombardier et CityJet ont célébré la livraison des cinq premiers des huit appareils CRJ900 commandés en octobre 2015. Les appareils livrés comprenaient le 400e avion CRJ900 de Bombardier, avion qui porte le numéro de série 15400.

La compagnie CityJet :

CityJet est une société aérienne irlandaise régionale dont le siège social est situé à Swords, dans le comté de Dublin, et qui exploite une flotte de 18 biréacteurs Avro RJ85 dans le cadre de son propre réseau de vols réguliers, qui desservent surtout l’aéroport London City, et de ses activités de location avec services pour le compte d’Air France, à partir de Paris. CityJet exploite aussi une flotte d’appareils CRJ900 de Bombardier pour le compte de SAS (Scandinavian Airlines), qui est basée en Scandinavie.

Le CRJ900 :

Comme les autres membres de la gamme d’avions de la série CRJ, le faible poids et l’aérodynamique évoluée du biréacteur régional CRJ900 se combinent pour assurer une efficacité améliorée et des coûts d’exploitation réduits par rapport aux autres avions de sa catégorie. La combinaison d’une ailette de bout d’aile plus grande et d’autres optimisations depuis le lancement de l’avion CRJ900 assure au biréacteur régional CRJ900 une faible consommation de carburant en vol et sur piste. Tous les avions CRJ présentent un nouvel aménagement intérieur qui comprend de plus grands coffres de rangement supérieurs, de plus grands hublots et un éclairage amélioré, ainsi que des parois latérales et des panneaux de plafond redessinés.

original.jpeg

Photo : 1 CRJ900 CityJet / SAS 2 Cérémonie de remise @ Bombardier

08/04/2016

La croissance a été forte en février pour le trafic aérien !

DSC_6376.jpg

Genève, l’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic de passagers pour le mois de février, qui indiquent que la forte croissance de la demande se maintient dans les marchés intérieurs et internationaux. Le nombre total de kilomètres-passagers payants (RPK) a augmenté de 8,6 % par rapport à février 2015. La capacité pour le mois (mesurée en sièges- kilomètres disponibles, ou ASK) était en hausse de 9,6 % par rapport à l’année précédente, et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 0,7 point de pourcentage pour s’établir à 77,8 %.

Marchés de passagers internationaux :

La demande chez les passagers internationaux a augmenté de 9,1 % en février, en glissement annuel, ce qui constitue une augmentation par rapport au taux de 7,3 % enregistré en janvier. Les compagnies aériennes de toutes les régions ont enregistré une croissance. La capacité totale a augmenté de 9,9 %, causant un déclin du coefficient d’occupation des sièges, qui a perdu 0,6 point de pourcentage pour s’établir à 76,6 %.

Les transporteurs européens ont enregistré une hausse de la demande de 7,7 % en février, par rapport à l’année précédente. Le trafic a repris après les bouleversements du quatrième

trimestre de 2015, liés aux grèves et à la fermeture de Transaero en Russie. La capacité a augmenté de 7,8 % et le coefficient d’occupation a perdu 0,1 point de pourcentage pour s’établir à 78,3 %.

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont connu en février une hausse de trafic de 11,2 %, comparativement à la même période l’an passé. La capacité a augmenté de 10,3 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,7 point de pourcentage pour atteindre 78,3 %. Les comparaisons par rapport à 2015 sont biaisées en raison des célébrations du Nouvel An lunaire qui ont eu lieu en février cette année. La lenteur de la croissance économique dans plusieurs économies de la région a été en partie compensée par l’augmentation de 7,3 % du nombre de connexions aéroportuaires directes dans la région, ce qui a contribué à stimuler la demande du secteur passagers.

DSC_6352.jpg

Les transporteurs d’Amérique du Nord ont enregistré une augmentation de trafic de 3,6 %, soit le taux le plus faible parmi toutes les régions. La croissance de la capacité a été supérieure, à 4,8 %. En retour, cela a entraîné une perte de 0,9 point de pourcentage du coefficient d’occupation, à 75,9 %. Les compagnies aériennes américaines se sont concentrées sur le trafic intérieur, plus important et plus robuste, même si ce marché a montré des signes d’affaiblissement au cours des derniers mois.

Les transporteurs du Moyen-Orient ont connu une hausse de trafic de 11,3 % en février, par rapport à l’année précédente. Cependant, la capacité a augmenté davantage, avec un taux de 16,9 %, ce qui a fait fléchir le coefficient d’occupation de 3,7 points de pourcentage, à 73 %. La croissance du trafic a été inférieure à la croissance de capacité au cours des six derniers mois.

Les transporteurs d’Amérique latine ont enregistré un bond de 10,4 % en février, comparativement à février 2015. La capacité a augmenté de 10,1 % et le coefficient d’occupation a gagné 0,2 point de pourcentage pour s’établir à 79,8 %, soit le taux le plus élevé parmi les régions. La demande intérieure demeure sous pression en raison des difficultés économiques dans les plus grandes économies de la région, mais cela ne semble pas affecter les voyages d’affaires internationaux.

Les transporteurs d’Afrique ont enregistré la plus forte croissance de la demande, avec une hausse de trafic de 12,7 % en février, par rapport à l’année précédente. Cette reprise démontre que les transporteurs récupèrent des parts de marché après plusieurs années difficiles, grâce à des efforts de rationalisation des réseaux et à de meilleurs systèmes de gestion des recettes. Cela correspond aussi à un bond des exportations africaines. La capacité a augmenté de 13,4 % et le coefficient d’occupation a perdu 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 63,7 %.

DSC_6347.jpg

Photos : 1 B777-300ER SWISS 2 A320 Wizzair 3 Saab 2000 Ethiad Regional @ P.Kümmerling

05/04/2016

Congo Airways met en ligne le Q400 !

original.jpeg

La société aérienne Congo Airways, de Kinshasa vient de mettre en ligne son premier Bombardier Q400 de 76 places.

Pour la compagnie, le Q400 répond parfaitement au climat chaud et à la topographie variée, et fait preuve de capacités opérationnelles efficaces et efficientes. La vitesse du Q400 lui permet de couvrir de grandes distances tout en maintenant les coûts d’exploitation par siège les plus concurrentiels. Dans des environnements arides au nord, des conditions humides dans les régions subsahariennes et des aéroports à l’accès difficile en haute altitude ou avec des pistes non pavées, le Q400 constitue une plate-forme adaptable et un excellent élément d’actif.

La gamme d’avions Q400 comprend plus de 60 propriétaires et exploitants dans près de 40 pays du monde entier et la flotte mondiale a enregistré plus de 6,7 millions d’heures de vol. Ces avions ont transporté plus de 413 millions de passagers dans le monde entier. Reconnu de longue date comme un précieux actif par les exploitants, l’avion Q400 suscite également l’intérêt croissant du secteur de la location-exploitation.

À ce jour, Bombardier a enregistré des commandes fermes totalisant 547 avions Q400.

 

Photo : Q400 aux couleurs de Congo Airways @ Bombardier

23/03/2016

CS100 essais d’itinéraires terminés !

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé qu’elle avait franchi une autre étape avec l’achèvement réussi des activités d’évaluation d’itinéraires de l’avion CS100 en Europe. Les vols d’évaluation d’itinéraires ont été effectués sur le réseau du client de lancement Swiss International Air Lines (SWISS). Plus de 30 liaisons entre de grandes villes européennes ont été effectuées sur une période de trois semaines.

Lors d’un événement tenu à Zurich, en Suisse, de hauts dirigeants de SWISS et de Bombardier ont présenté les détails et les résultats du programme d’évaluation d’itinéraires complété à l’aide d’un avion CS100 dédié à cet effet. Bombardier se prépare à livrer le premier avion CS100 en juin 2016 et SWISS se prépare à son entrée en service.

L’avion d’évaluation d’itinéraires est complètement configuré comme un biréacteur de ligne pour passagers. Les escales comprenaient de grandes villes européennes comme Bruxelles, Vienne, Budapest, Paris, Milan, Manchester et Varsovie. L’avion CS100 a assuré des vols, sans passagers à bord, selon des itinéraires et des procédures opérationnelles typiques de sociétés aériennes. Ces vols fournissent des données sur les performances des avions C Series suivant un horaire typique de société aérienne au départ et en provenance de différents aéroports. Les performances sur piste, les atterrissages, les manœuvres de rotation et sur piste effectuées au sol sont quelques-unes des importantes caractéristiques qui ont été observées. Les résultats sont alignés avec les observations déjà recueillies et confirme que l’avion C Series rencontre ou dépasse les objectifs initiaux.

Le programme européen d’évaluation d’itinéraires faisait suite à un programme effectué l’an dernier dans toute l’Amérique du Nord sur plus de 35 villes.

 

Photos : Le CS100 @ Bombardier