03/07/2018

Premier B737-8 MAX pour Ethiopian Airlines !

yourfile.jpg

Ethiopian Airlines a célébré la livraison de son premier des B737 MAX sur un total de 30 appareils en commande.

Le porte-drapeau de l'Ethiopie a longtemps fonctionné le Boeing B737. Avec le MAX, le transporteur sera en mesure de parvenir à une amélioration à deux chiffres de l'efficacité énergétique et offrir aux passagers une expérience plus confortable.

« Nous sommes heureux d'inclure le Boeing B737-8 MAX, dans notre jeune flotte de plus de 100 avions avec un âge moyen de moins de cinq ans », a déclaré le PDG du groupe Ethiopian Airlines M. Tewolde Gebremariam. Dans la configuration éthiopienne, le B737-8 MAX pourra accueillir 160 passagers.

« Ethiopian Airlines continue de voler à l'avant - garde de l'industrie de l'aviation commerciale de l'Afrique par l'exploitation des avions les plus avancés », a déclaré Marty Bentrott, Boeing vice - président des ventes pour le Moyen – Orient.

Le B737 MAX :

Le B737 «MAX» est 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol. Par ailleurs, le B737 MAX profite des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol. La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG. La première livraison du B737-900 «MAX» est prévue en 2018, suivie par la première livraison du B737-700 «MAX » en 2019.

Photo :L’avion au décollage de Seattle @ Boeing

 

 

26/06/2018

Séoul opte pour le P-8A « Poseidon » !

 

boeing,p-8a poseidon,lutte anti-soous-marine,corée du sud,blog défense,avaiotn et défense

La Corée du Sud a décidé en début de semaine d'acheter l'avion de patrouille maritime Boeing P-8A « Poseidon » dans le cadre d'un projet de 1,7 milliard de dollars, a annoncé l'agence d'acquisition militaire de Séoul.

L'Administration du Programme d'acquisition de la Défense (DAPA) a déclaré que le comité de promotion du projet de défense de Séoul se réunissait pour prendre la décision d'acheter l'avion dans le cadre d'un programme de «vente militaire étrangère» de gouvernement à gouvernement.

Le Boeing P-8A « Poseidon » :

Le P-8A "Poseidon" est un avion de longue portée de lutte anti-sous-marine (ASM) et anti-surface (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR). Le P-8A est capable de longues patrouilles proche et loin des côtes.

Le P-8A "Poseidon" est conçu pour assurer l'avenir de la Marine à long rayon d'action dans les missions de patrouille maritime. Le P-8A offre une plus grande capacité de combat et demandera moins d'infrastructure tout en se concentrant sur la réactivité et l'interopérabilité avec les forces traditionnelles. L’avion pourra échanger ses informations avec l’ensemble des bâtiments de surface, sous-marins, avions et drones en service dans l’US-Navy.

Pour Boeing, le choix de base d’une cellule de B737 NG permet une réduction des coûts importante, le constructeur estime cette base permettra de décliner d’autres versions du P-8A afin  de remplacer plusieurs appareils actuellement en services et destinés à des opérations spéciales. Pour Boeing, il sera possible par exemple de remplacer les B707 et autres C-130 spécialisés dans les domaines de l’écoute électronique, commandement volant, guerre psychologique (PsyOps), brouillage.

2481362512.jpg

Photo :P-8A « Poseidon » @ Boeing

La jeune compagnie Bambou Airways commande 20 B787 !

DgjiDduXcAIFUWh-e1529961588986.jpg

Bambou Airways a annoncé un engagement pour 20 B787-9 « Dreamliner » pour une valeur estimée  à 5,6 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur, une fois finalisé. L'annonce a été faite lors d'une cérémonie de signature à la Chambre de commerce de bureau, en présence de Voung Dinh Hue, vice - Premier ministre du Vietnam, et Nazak Nikakhtar, secrétaire adjoint de l' industrie et de l' analyse, US Department of Commerce, International Trade Administration. 

« Nous sommes heureux de vous présenter ces nouveaux B787 « Dreamliner » et nous nous préparons à lancer des opérations long-courriers sur les marchés internationaux », a déclaré M. Trinh Van Quyet, Président du Groupe FLC, propriétaire à 100% de Bamboo Airways.

Bamboo Airways est une compagnie aérienne en démarrage qui prévoit de commencer ses activités commerciales en 2019 depuis la capitale de Hanoi. Le transporteur prévoit offrir des vols à l'intérieur du Vietnam avant d'étendre à d'autres marchés d'Asie du Nord, comme la Chine, la Corée et le Japon. 

Le B787-900 :

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 ». Avec un fuselage allongé de 6 mètres (20 pieds) par rapport au B787-800, l’avion peut emporter jusqu'à 20% de passagers en plus et 23 % de marchandises supplémentaire et ceci encore plus loin avec la même performance environnementale, soit 20 % d'émissions de CO2 en moins que les avions actuels. Plus de 60 clients provenant de six continents du monde ont placé des commandes pour plus de 1’100 « Dreamliner », ce qui fait du B787 bi-couloirs l’avion qui engrangé le vite des ventes dans l'histoire de Boeing. 

Le B787 est l'avion bicouloir ayant la vente la plus rapide dans l'histoire de Boeing. Depuis son entrée en service en 2011, la famille « 787 » vole plus de 1’500 routes et a rendu possible plus de 170 nouvelles routes sans escale à travers le mond

Photo :Le futur B787-9 aux couleurs de Bambou Airways@ Boeing

 

 

24/06/2018

Livraison du premier KC-46A en octobre !

4292544218.jpg

 Boeing a conclu un accord avec l'US Air Force pour livrer son premier avion ravitailleur de nouvelle génération KC-46A « Pegasus » en octobre prochain. Le constructeur aéronautique basé à Chicago a été engagé pour livrer le premier lot de 18 KC-46 en août 2017, mais a manqué cette date limite après avoir eu des problèmes de production. L'USAF a déclaré qu'elle s'attend maintenant à ce que les 18 premiers avions soient livrés d'ici avril 2019.

Cet accord ouvre la voie à la livraison du premier nouveau ravitailleur à l'USAF 16,5 ans après que le Sénat américain ait proposé pour la première fois un plan de remplacement du Boeing KC-135 « Stratotanker », datant des années 1950.

Le premier KC-46 sera livré à la base aérienne de McConnell au Kansas. Ensuite, les avions seront livrés à Altus AFB à Oklahoma et à Pease AFB au New Hampshire. Boeing a déclaré qu'il a maintenant 43 avions en phase de production, dont 34 avions qui sont maintenant dans les dernières étapes de la construction.

1046990817.jpg

L'USAF et Boeing discutent encore de la façon de résoudre les défaillances restantes de catégorie 1 sur le KC-46, comme les problèmes d'éblouissement causés par la lumière du soleil et les problèmes de conception qui provoquent le débranchement du boyau de ravitaillement dans certaines situations.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

1375782139.jpg

Photos :KC-46A Pegasus @ Boeing

20/06/2018

FedEx augmente ancore sa commande de B767 & B777 !

FED 777F 767-300F 2-up R2 PR.JPG

FedEx Express a annoncé aujourd'hui une nouvelle commande portant sur 12 B767 Freighters et 12 B777 Freighters. Le contrat est estimé à  près de 6,6 milliards $ au prix catalogue de l’avionneur.

« Nous franchissons une nouvelle étape positive dans notre programme de modernisation de la flotte », a déclaré David L. Cunningham, président et chef de la direction de FedEx Express.

Cette commande intervient alors que l'industrie du fret aérien continue de se renforcer. Un an après, la demande a augmenté de près de 10%, le fret aérien mondial est en voie d'augmenter encore de 4 à 5% en 2018. 

FedEx Express et Boeing ont un partenariat de longue date. Le transporteur express est un acteur majeur en ce qui concernele  B757 Freighter et le plus grand opérateur du B767 Freighter et  du B777 Freighter. FedEx est également un client de l'activité Global Services de Boeing. 

Les B767 seront des avions d'un type nouveau pour FedEx qui opère des B757. Les trois premiers appareils sont attendus en 2014, les livraisons s'étendant jusqu'en 2018 à raison de 6 appareils par an.

Ces appareils remplaceront des gros-porteurs de capacité intermédiaire moins efficients selon le communiqué de Boeing, soit les  triréacteurs MD-11 actuellement en service chez Fedex.

Le B777 « Freighter » :

Le B777F permet de combler le fossé entre les avions cargo gros-porteurs de la mi-taille et les plus grands cargos comme le B747F.Avec un poids maximum au décollage de 347.810 kg, le B777 « Freighter » a une capacité de charge utile de recettes de 112 tonnes (102 tonnes métriques). Le B777 « Freighter » est capable de voler 4,900 miles nautiques (9,070 km) avec une pleine charge utile. Sonlong  rayon d’action se traduit par des économies importantes pour les opérateurs de fret: moins d'arrêts et donc moins de droits d'atterrissage, moins de congestion dans les grands aéroports, une baisse des coûts de manutention et un plus court délai de livraison du fret. Le B777  « Freighter » caractéristiques des capacités encore jamais vues sur un cargo bimoteur, pouvant accueillir 27 palettes standard (96 po x 125 po, 2,5 mx 3 m) sur le pont principal .Il est alimenté par  le plus puissant réacteur commercial de General Electric, le GE90-110B1. Le B777 « Freighter » est conforme aux normes de bruit QC2 pour l'accessibilité maximale aux aéroports sensibles au bruit.

Photo :B767 & B777 F aux couleurs de FedEx@ Boeing