05/02/2018

Boeing dévoile le B737-7 MAX !

234.jpg

 

Boeing a dévoilé le premier B737-7 MAX. Le MAX-7 est le troisième membre et le plus récent de la famille « 737 MAX » à descendre la ligne d'assemblage. Le jet est conçu pour un maximum de 172 passagers et une portée maximale de 3.850 miles nautiques, ce qui est représente le plus long rayon d’action de la famille d'avion « MAX ». 

Les améliorations technologiques permettent au MAX-7 de voler plus de 1’000 miles nautiques et transporter plus de passagers que son prédécesseur, le B737-700, tout en ayant des coûts de carburant de 18% inférieur par siège. 

Le MAX-7 est également supérieure à la concurrence, pouvant ainsi transportanter 12 passagers de plus sur 400 miles nautiques plus loin que l'A319neo, et devrait offrir 7% de coûts d'exploitation par siège en moins que son concurrent. 

Le premier MAX-7 va maintenant subir des contrôles de système, ravitaillement en carburant et faire démarrer les moteurs. L'avion, le premier des deux avions d'essais en vol MAX-7, commencera son programme d'essais en vol dans les semaines à venir. 

Le B737 MAX-7 est prévu pour entrer en service en 2019, après la livraison au client de lancement, la compagnie Southwest Airlines.

1.jpeg

 

Photos : le B737-7 MAX @ Boeing

04/02/2018

L’Inde relance l’acquisition d’un avion ravitailleur !

ob_9a6a67_airbus-a330-mrtt-photo-airbus-ds.jpg

Le ministère de la Défense de l'Inde a publié une nouvelle demande d'information pour un total de six avions de ravitaillement en vol et ceci pour faire suite aux deux tentatives antérieures avortées. Nous voici con à l’aube d’un troisième volet indien en ce qui concerne les ravitailleurs, rien de surprenant au pays des Mahradja.

Rappel :

La surprise avait été totale en août 2016, lorsque le gouvernement indien avait annoncé l’abandon de son projet d'acquisition de six Airbus A330 MRTT de ravitaillement en vol. L’avion européen avait été choisi une première fois en 2013 et annulé.

Les préoccupations au sujet des coûts d'acquisition élevés ont fait échouer les deux tentatives précédentes de se procurer un ravitailleur de nouvelle génération. En conséquence, le gouvernement Indien inclut la possibilité d'acquérir un avion d'occasion approprié, qui peut être modifié pour le rôle de ravitailleur.

Nouvelle exigengence :

Cette fois, l'exigence spécifie que l'avion-citerne soit propulsé par deux turboréacteurs, ce qui exclu l'Ilyushin IL-78 russe. Le nouvel avion sera donc occidental.

Les candidats :

Boeing, qui n'a pas participé aux deux compétitions précédentes, est dans la mêlée cette fois-ci. Du côté de l’avionneur américain, on confirme avoir reçu une demande de renseignements de l'Inde pour des ravitailleurs aériens et avoir informé l'armée de l'air indienne des capacités du KC-46 « Pegasus ».De son côté l’israélien IAI devrait offrir sa solution basée le sur un B767 MMTT. Airbus va tenter la passe de trois pour tenter de remporter une nouvelle fois le choix indien et ceci face à une plus grande concurrence. On attend également une décision d’Embraer qui pourrait venir se joindre au concours avec son KC-390.

L’A330 MRTT :

2796777592.jpg

L’A330 MRTT (Multi-Rôle Tanker Transport) d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération, actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

1223432898.jpg

Le KC-46A «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

IAI B767 MMTT :

3098303763.jpg

Le concept d’IAI concernant le B767-300 MMTT permet à l’avion d’être configuré simultanément pour le ravitaillement en vol, le transport de fret, VIP, les passagers, selon le souhait de l'opérateur. L’avion dispose également d’une porte cargo permettant le transport de palettes. Les sièges passagers et les consoles de guidage au ravitaillement en vol, peuvent être rapidement installées ou enlevées.

A l’origine, le B767 MMTT est une réalisation israélienne faisant suite à une demande du gouvernement colombien pour la transformation de B767 en version transport et ravitaillement en vol. Le MMTT est configuré avec deux nacelles de ravitaillement Wing (funes) du modèle ARP3, développé et fabriqué par IAI. Le MMTT peut également être configuré avec une flèche ou une flèche mixtes, le tuyau et un système de ravitaillement de type «Drogue». Le Brésil est le second clients pour le concept IAI B767 MMTT après la Colombie.

 

Photos : 1 A330MRTT 2 A330MRTT @ Airbus 3 KC-46A @ Boeing 4 B767MMTT @ IAI

 

 

 

 

02/02/2018

UPS commande 14 B747-8 Freighter !

ups_n605up_boeing_747-8f.jpg

 

La société de transport UPS a émis des options supplémentaires pour commander 14 Boeing B747-8 « Freighter » supplémentaires offrant une capacité supplémentaire pour répondre à la demande croissante de fret aux États-Unis.

« Alors que nous célébrons le 30e anniversaire de UPS Airlines aujourd'hui, nous constatons une demande sans précédent pour nos produits aériens », a déclaré le président d’UPS Airlines  Brendan Canavan. « Les avions-cargos neufs nous permettront de continuer  notre développement sur les routes aériennes et  accroître la capacité sur les routes régionales à travers le monde. »

Cette commande s’ajoute à celle de 2016 portant également sur 14 B747-8 « Freighter ».UPS est un leader mondial dans la logistique, offrant un large éventail de solutions, y compris les paquets et le fret. Basée à Atlanta, UPS dessert plus de 220 pays et territoires dans le monde entier

Une commande qui tombe bien :

Cette commande tombe-à-pic pour Boeing qui se trouvait comme son concurrent Airbus en peine avec la vente des très gros-porteurs. La ligne d’assemblage pourra continuer à fonctionner même à un rythme réduit.

Le B747-8F :

Le B747-8F « Freighter »  bien qu’il soit parfaitement reconnaissable aux versions précédentes du JumboJet, incorpore de nombreuses modifications, issues du programme du B787 «Dreamliner». L’aile a été redessinée et utilise plus de matériaux composites à la manière du B787. Les moteurs sont les mêmes et les nacelles reprennent les échancrures  de fuite évitant la création de turbulences. La nouvelle configuration du poste de pilotage et le futur intérieur cabine seront très proches entre les différents modèles d’avion de Boeing. Ceci à la manière de ce qu’avait initié Airbus sur ses avions.

L'avion mesure 76,3 m de long, soit  5,6 m de plus que la version cargo B747-400. Le tronçon fournit à ses clients 16 % de volume supplémentaire, ce qui se traduit par 4 palettes sur le pont principal et 3 au pont inférieur. Avec une masse à vide de 80 tonnes il sera 21% plus économe en carburant que ses concurrents.

Les nouveaux moteurs qui équipent l’avion, les General-Electric GEnx-2B67  incorporent les dernières technologies, comme un carter de soufflante en composite avec une  turbine révolutionnaire.

Photo : B747-8F d’UPS@ Boeing

01/02/2018

Oman Air récpetionne son premier B737MAX !

Oman Air's 1st 737 MAX.jpg

Seattle, Oman Air a célébré la livraison de son premier avion B737 MAX, soit le premeir des 30 appareils que la compagnie a commandé.

Le porte drapeau du Sultanat d'Oman vole depuis longtemnps avec la famille « 737 »,avec le MAX, Oman Air sera en mesure d'atteindre un pourcentage à deux chiffres amélioration de l'efficacité énergétique. 

Le B737 MAX est une famille d'avions qui intègrent les dernières technologies tel quev la motorisation CFM International LEAP-1B, Advanced Technology winglets, le Boeing Sky Interior, les grands écrans de poste de pilotage et d'autres améliorations pour offrir la plus grande efficacité, la fiabilité et le confort passager dans l'unique marché allée. Dans la configuration d'Oman Air, son avion MAX 8 pourra accueillir 162 passagers. 

L'engagement d'Oman Air à l'amélioration de l'expérience en vol sera évidente à la fois avec sa classe affaires et économie. Les 12 nouveaux sièges en classe affaires spécialement conçus seront électrodirigé offrant aux passagers une plus grande intimité avec garniture renforcée et finitions, tandis que les 150 sièges de l'économie comportera également un intérieur rafraîchi. Alors que la classe d'affaires offrira un écran tactile de 17" pouces Thales Gen V, AVANTE. De plus, chaque passager disposera d’un port USB sans distinction de classe. 

Oman Air a commandé 20 avions MAX en Octobre 2015 et a depuis conclu un contrat de location pour 10 appareils de plus. Les nouveaux avions augmenteront la flotte du transporteur basé à Muscat de 27 B737. et sept B787 Dreamliner. 

Photo : B737 MAX d’Oman Air @ Boeing

 

31/01/2018

F/A-18, découverte d’une fissure sur une charnière !

27073032_1707080312682414_7078366903194181086_n.jpg

Le contrôle intermédiaire d’un F/A-18C des Forces aériennes a fait apparaître une fissure sur une charnière d’un volet d’atterrissage. Tous les F/A-18 seront soumis à un contrôle avant leur prochain vol, à titre préventif.

Une charnière fissurée a été découverte sur un volet d’atterissage d’un F/A-18C lors d’un contrôle intermédiaire le 29 janvier 2018. Il a été décidé, à titre préventif, de soumettre tous les F/A-18C/D des Forces aériennes à un contrôle des charnières, au moyen d’un appareil spécial permettant de détecter les fissures même minimes. Il s’agit là d’une analyse dite non destructive des microstructures.
Un travail de deux à trois heures est requis par appareil en moyenne, préparatifs compris. La procédure a commencé ce mercredi. Pour ce faire,
on a utilise un appareil spécial permettant de détecter les fissures même les plus minimes.

Pas de risque pour la Police du ciel :

Les deux appareils utilisés pour le service de police aérienne (PA24) ont été contrôlés en priorité. Les vérifications ont pu être terminées ce mercredi après-midi et n’ont pas révélé de problème. Ces deux F/A-18 Hornet seront donc à nouveau disponibles sans restriction pour le service de police aérienne dès la première heure demain matin. Les autres F/A-18  engagés dans le service de vol des Forces aériennes sont actuellement en cours de contrôle ou vont y être soumis tout prochainement. L’ensemble de la flotte des F/A-18 devrait avoir passé le contrôle d’ici jeudi soir. (Sources DDPS).

51176.jpg

 Photos : 1 F/A-18 C @ Neo Falcon Création 2 la pièce déffectueuse @ DDPS