25/02/2018

Les améliorations installées sur les F-15 du Qatar !

345.jpg

La commande Qatar pour 36 F-15 « Advanced Eagle » (au total de 72) a pour effet d’introduire de nouvelles améliorations structurelles, notamment pour l'aile qui pourrait être proposée comme option d'extension de durée de vie pour les F-15C de l'US Air Force et pour les flottes d'autres clients internationaux.

Les améliorations du F-15QA :

Non seulement la commande de l’Emirat va prolonger la chaîne de production de Saint-Louis jusqu'à la fin de 2022 mais elle permet à l’avionneur Boeing d’étendre les améliorations pour le F-15.

Le F-15QA introduit un certain nombre de caractéristiques y compris un système de poste de pilotage avancé avec un affichage grand format.

F-15QA sera également livré avec une aile redessinée qui renforce la structure interne sans changer l'aérodynamique. La nouvelle conception a été rendue possible grâce à l'utilisation de nouvelles techniques de fabrication avancées développées au sein de Boeing au cours des dernières années, ajoute-t-il.

Alors que le F-15QA entre en développement, Boeing voit des opportunités de remplacer les ailes des F-15C existants, si l'USAF décide de garder le chasseur bimoteur en service pendant plus de deux décennies.

Le Boeing F-15QA sera un dérivé du « E » « Strike Eagle » est doté du Tactical Electronic Warfare System (TEWS), c'est-à-dire d’un système électronique de guerre tactique qui intègre toutes les contres-mesures disponibles : récepteurs d'alerte radar (RSA), brouilleur de radar et lanceur de systèmes de leurres/paillettes. Il est doté du radar Raytheon AN/APG-82(v) de type AESA (Active Electronically Scanned Array Radar). Le système de navigation à basse altitude et de ciblage infrarouge de nuit LANTIRN : Low Altitude Navigation and Targeting Infrared for Night), monté à l'extérieur sous les entrées d'air des moteurs, permet à l'avion de voler à basse altitude, la nuit et dans toutes les conditions météorologiques, et d'attaquer des cibles au sol avec une variété d'armes guidées et non guidées.

Il peut aussi être armé de missiles air-air AIM-9X Sidewinder, et de l'AIM 120 AMRAAM. Il emporte également un canon General Electrique M61A1 de 20mm. Le F-15 E peur emporter toute la palette de bombes guidées GPS disponible.

Une bonne nouvelle pour l’USAF :

Au cours des deux dernières années, l'USAF a discuté des options permettant de maintenir un sous-ensemble de la flotte de F-15C en service du milieu à la fin des années 2030. Ces appareils nécessiteraient un remplacement à long terme avec un coût de 1 million de dollars par avion. Certains responsables de la Force aérienne discutent également d'options pour maintenir les F-15C en service encore plus longtemps, ce qui pourrait nécessiter un remplacement de l'aile.

D'autres clients, y compris la Force d'autodéfense du Japon, pourraient également envisager des améliorations structurelles pour maintenir leurs F-15 en service au-delà des dates prévues de départ à la retraite.

Boeing a montré d'autres améliorations possibles pour la flotte de F-15 avec l’adjonction d’une cosse qui peut transporter des capteurs de pointe, comme un radar à ouverture synthétique de côté. Boeing a également montré des images d'un F-15 orné du porte-éjecteur multiple "Amber", permettant au chasseur de transporter jusqu'à 22 missiles air-air. Et dernièrement l’adaptation des réservoirs CFT sur le standard « C ».

Ces nouvelles mises à niveau sont proposées après une revitalisation pluriannuelle des capacités du F-15, notamment un nouvel ordinateur de mission, un radar à balayage électronique, une nouvelle suite de guerre électronique, des commandes de vol électriques, des postes d'armes nouvellement activés le moteur General Electric F110-GE-129.

 

344.jpg

Photos : F-15 E @ Boeing

 

16/02/2018

Le B737-9 MAX est certifié !

1.jpeg

 

Boeing a obtenu la certification pour le B737-9 MAX de la part de la FAA. Cette certification est l'aboutissement d'un programme d'essais en vol avec succès qui a débuté en mars 2017, avec deux avions d'essais en vol. La certification confirme que la manipulation de l'avion, les systèmes et les performances globales sont tous conformes à la réglementation aérienne requise. 

Boeing est maintenant dans la phase finale de la préparation du MAX 9 pour sa première livraison au client de lancement Lion Air Group. 

Le B737-9 MAX est conçu pour une capacité maximale de 220 passagers et une portée maximale de 3.550 miles nautiques. Avec trois rangées de sièges supplémentaires par rapport aux B737-8 MAX, cet avion permet aux opérateurs la capacité ajoutée tout en maximisant la rentabilité au sein de leur réseau. 

La famille « 737 MAX » est conçue pour offrir à ses clients des performances exceptionnelles, avec une réduction des coûts par siège et une gamme étendue qui ouvre de nouvelles destinations sur le marché des monocouloirs. Le B737 MAX intègre la dernière génération de moteur CFM International moteurs LEAP-1B, ainsi que les Advanced Technology winglets, le Boeing Sky Interior, les grands écrans du poste de pilotage et d'autres fonctionnalités pour offrir la plus grande efficacité, la fiabilité et le confort passagers sur le marché des monocouloirs. 

Le B737 MAX est l'avion le plus rapidement vendu dans l'histoire de Boeing, accumulant plus de 4.300 commandes de 93 clients dans le monde entier.

Photo : Le B737-9 MAX@ Boeing

 

10/02/2018

Salon de Singapour, les 50ans de la RSAF !

DVbQ70MWkAARVR6.jpg

L'armée de l'air de la République de Singapour (RSAF) a dévoilé une livrée spéciale pour son Boeing F-15SG en commémoration du 50ème anniversaire de la Force aérienne au salon aéronautique de Singapour. Le président de la ville-état Halimah Yacob était présent pour présenter le dévoilement. 

"Le statut de Singapour en tant que plaque tournante de l'aviation et du commerce est aujourd'hui basé sur la sécurité fournie par une force de défense forte", a déclaré Yacob, "ce n'est pas un hasard si Singapour a évolué rapidement dans notre métropole moderne et animée."

 

«Les systèmes et les capacités que le RSAF a mis en place au fil des années nous offrent une gamme de capacités qui peuvent être utiles dans un large éventail de scénarios pour répondre aux exigences des menaces conventionnelles et non conventionnelles dans un paysage de sécurité en évolution» a déclaré le Maj Gen Mervyn Tan. De la RSAF et d’ajouter : "En tant que petit pays sans profondeur stratégique, Singapour aura toujours besoin de capacités aériennes supérieures pour protéger ses intérêts et ses frontières."

 

yourfile.jpg

Photos : la livrée spéciale du F-15SG@ RSAF

 

08/02/2018

Trump relance l’achat de Super Hornet !

5667.jpg

Le président Donald Trump a placé une commande de 24 avions de combat Boeing F/A-18 E/F « Super Hornet » au menu programme des acquisitions du budget militaire 2019. Cette décision inverse le choix fait à l’époque par l'administration Obama d'arrêter d'acheter le chasseur après cette année.

Combler les retards du F-35 :

La Marine américaine a fait valoir qu'elle a besoin de plus d'avions de type F/A-18E/F pour combler une pénurie dans son inventaire jusqu'à ce que plus de nouveaux F-35 de Lockheed-Martin soient déployés.

La proposition dans le budget qui doit être présentée le 12 février prochain et sera probablement bien accueillie au Congrès, qui a toujours ajouté plus de « Super Hornet » que demandé et a résisté aux plans du Pentagone sous l'ancien président Barack Obama pour l'éliminer. Les législateurs ont approuvé 12 avions supplémentaires au cours de l'exercice 2016 alors qu'aucun n'a été demandé et 12 de plus au cours de l'exercice 2017, lorsque deux ont été demandés. Au cours de l'exercice, les conseillers de la Chambre et du Sénat ont proposé d'ajouter 10 avions aux 14 demandés.

La ligne de production reconduite : 

L’avionneur Boeing se frotte les mains, car l’engagement du nouveau Président permettra de continuer à produire l’avion durant encore quelques années. Ce maintien de la production permettra également à Boeing de venir confiant vers de nouveaux clients, dont les évaluations pour un nouvel avion, va ou vont débuter prochainement.

Par aileurs, cette nouvelle commande conforte Boeing que l’US Navy se rapproche un peu plus du standard BlockIII « Advanced Super Hornet ».

Le Boeing F/A-18 E/F « Super Hornet » :

Le Boeing F/A-18E/F «Super Hornet» est un avion multirôle, capable d'effectuer pratiquement toutes les missions dans le spectre de tactiques, y compris la supériorité aérienne, de jour comme de nuit avec des armes à guidage de précision, chasseurs d'escorte, de soutien aérien rapproché, la suppression de défenses aériennes ennemies, de reconnaissance.  En comparaison du «Hornet» le «Super Hornet» permet des missions à très grand rayon d’action. Le «Super Hornet» est doté du radar AESA (Active Electronically Scanned Array) APG-79 de Raytheon.

FA-18_Super_Hornets_of_Strike_Fighter_Squadron_31_fly_patrol,_Afghanistan,_December_15,_2008.jpg

Photos : Super Hornet de la Nvay@ USN

 

06/02/2018

Premier vol d’un F-15C doté de réservoirs CFT !

0766781.jpg

L'US Air Force a testé en vol un Boeing F-15C « Eagle » équipé de réservoirs de carburant additionnels de type Conformal Fuel Tank (CFT), a annoncé le constructeur le 5 février. Un avion de la 159e escadre de chasse de la Louisiana Air National Guard (ANG) a effectué le vol inaugural. A noter que ce système équipe déjà les F-15 E.


La mise au standard CFT d’avions de combat Boeing F-15C fait partie d'un effort de modernisation de la flotte au sein de l’US Air Force. En plus de l’ajout de ces réservoirs le long du fuselage, les F-15C « Eagle », la flotte devrait progressivement être dotée de viseurs de casque Boeing Joint Helmet Mounted Cueing System (JHMCS) améliorés, un nouvel équipement de guerre-électonique.

1718010_-_main.jpg

Plus de carburant, plus d’armement :

Le F-15C doté du système CFT permet non seulement un ajout de carburant 12'000 lb, mais permet également d’augmenter l’emport d’armes diverses. De plus, l’avion emporte un IRST et un poste de pilotage amélioré et un équipement de guerre électronique de nouvelle génération. Selon l’USAF, l’arrivée des CFT permet de libérer deux pylônes sous les ailes actuellment dotés de réservoirs externes. Ceux-ci pourront dorénavant être doté d’armes air-air ou air-sol.

Compléter le manque de F-22 « Raptor » :

Selon l’USAF, l’adaptation des CFT et de la modernisation de l’avion permettra de renforcer en terme de puissance et d’allonge au combat la flotte actuelle. Cette modification raprochera le standard « C » au modèle « E » et viendra compléter la capacité de frappe en profondeur qui fait aujourd’hui défaut. En cause le manque de F-22.

345eg.jpeg

Photos : 1 F-15C doté des CFT @ R. Noble 2 F-15C CFT de face 3 le principe des CFT @ Boeing