03/03/2019

Le duo Advanced Super Hornet & le drone Airpower Teaming !

Boeing_Airpower_Teaming_System_Model1.jpg

Boeing a présenté sa toute dernière plate-forme de drone sans pilote, le système Boeing Airpower Teaming. Ce système doit notamment pouvoir voler en duo avec l’Advanced Super Hornet.

Conçu pour les clients mondiaux du secteur de la défense, il s’agit du plus important investissement de la société dans un nouveau programme d’avions sans pilote.

L’appareil complétera et prolongera les missions aéroportées grâce à une association intelligente avec les aéronefs militaires existants.

Le système de drone Airpower Teaming doit permettre :

De fournir une performance équivalente  à un avion de combat avec une capacité de parcourir plus de 2’000 milles marins.

- Intégrer des ensembles de capteurs à bord pour soutenir les missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance et de guerre électronique

- Faire appel à l'intelligence artificielle pour voler de manière indépendante ou avec l'appui d'un avion piloté, tout en maintenant une distance de sécurité entre tous les avions.Le drone doit à terme être capapble de voler et d'appuyer le futur Advanced Super Hornet dans ses missions d'attaques et de pénétration.

Le premier vol est prévu pour 2020.

wingman_2.jpg

Photos :l’Airpower Teaming @ Boeing

 

 

28/02/2019

British Airways monte à bord du B777X !

768044AB-DB75-4069-B077-ED1D547C14CB.jpeg

 

 

International Airlines Group, société mère de British Airways, a annoncé que la compagnie aérienne s'était engagée à acheter jusqu'à 42 avions B777X, dont 18 commandes et en 24 options. La compagnie aérienne rejoint un groupe de transporteurs de premier plan qui ont choisi le nouveau B777-9, qui fera ses débuts le mois prochain en tant que biréacteur de passagers le plus grand et le plus efficace au monde. L'engagement, évalué à 18,6 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur.

En remplacement du B747 :

"Le nouvel avion B777-9 est l'avion long-courrier le plus économe en carburant au monde et apportera de nombreux avantages à la flotte de British Airways. C'est le remplacement idéal pour le B747 et sa taille et sa gamme conviendront parfaitement au réseau existant de la compagnie aérienne", a déclaré Willie Walsh, directeur général de l'IAG. "Cet avion offrira des économies supplémentaires et des avantages environnementaux supplémentaires grâce à des améliorations du coût en carburant par siège de 30% par rapport au 747. Il offrira également une expérience passagers améliorée."

British Airways a modernisé sa flotte, l'une des plus importantes du secteur du transport aérien, afin de desservir plus efficacement son vaste réseau de lignes mondiales. Ces dernières années, la compagnie aérienne a opté pour le  B787 « Dreamliner » pour remplacer ses jets gros-porteurs de taille moyenne. Le nouveau B777-9 remplacera les avions gros-porteurs plus gros de British Airways, principalement le B747 « Jumbo jet » quadrimoteur.

Le B777-9 :

Le B777-9 est plus grand et dispose d’une cabine légèrement plus large que celle des « 777 » actuels, ce qui permet d’asseoir confortablement 400 à 425 passagers dans une cabine standard à deux classes. Propulsé par les technologies du  B787 « Dreamliner », une toute nouvelle aile composite et d’autres améliorations font parties des nouveautés. Le B777-9 offre aux compagnies aériennes une consommation de carburant inférieure de 12% à celle des avions concurrents. Le B777-9 peut également voler plus loin que ses prédécesseurs avec une autonomie standard de 7’600 milles marins soit 14’075 kilomètres. Avec une cabine redessinée intégrant les caractéristiques du B787 et les nouvelles technologies. Récemment dévoilé en ligne, l'habitacle du B777X offre de plus grandes fenêtres, une cabine plus large, un nouvel éclairage, tout en offrant aux passagers une conduite plus douce, une meilleure altitude de la cabine et une amélioration de l’hydrométrie avec en plus une qualité sonore encore améliorée.

Avec cette demande, Boeing peut compter sur 358 commandes et engagements de huit clients. La production du B777X a débuté en 2017, avec le premier vol prévu pour cette année et la première livraison prévue en 2020.

 

5FAA0830-112C-4602-8552-7F1A5C51C2DF.jpeg

Photos : 1 B777-9 aux couleurs de British Airways 2 le B777-9 @ Boeing

27/02/2019

Northrop-Grumman propose son radar AESA pour le B-52 !

1799976912.jpg

L’équipementier Northrop-Grumman propose son radar matriciel à balayage électronique AN/APG-83 pour venir moderniser la flotte de bombardier stratégique Boeing B-52 « Stratoforttress ».

La société a annoncé qu'elle présentait son radar à Boeing dans le cadre de l'initiative de modernisation du système radar du bombardier B-52, qui comprendrait l'ingénierie, la fabrication, le développement et la livraison de sept unités radar initiales.

Une version du système de radar à faisceau agile évolutif (SABR) a également été développée pour la flotte de Bombardier Rockwell B-1B, explique Northrop-Grumman.

«Les familles de radars SABR et SABR-Global Strike offrent une capacité de différenciation pour les missions de dominance aérienne et de frappe», a déclaré Tom Jones, vice-président et directeur général des systèmes aériens C4ISR de Northrop-Grumman.

Le radar proposé par Northrop-Grumman APG-83 apporte les améliorations de capacité  par rapport aux anciens radars à balayage mécanique  et permet :

Un ciblage précis de précision autonome dans tous les environnements,

BIG SAR grande carte haute résolution,

Haute qualité, génération de coordonnées,

Plus grande détection de cible et plage de suivi,

Recherche plus rapide et acquisition de cible,

Détection de cible plus petite,

Suivi multi-cibles,

Protection électronique robuste (A / A et A / G),

ID de combat amélioré,

Opérations en mode entrelacé pour une meilleure connaissance de la situation,

Modes maritimes,

3-5 fois plus de fiabilité et disponibilité,

Rappel : 

Pour pouvoir rester en service actif, les B-52 n’ont cessé de subir de nombreuses modifications, cellule, avionique, équipements électronique et de survie. La dernière modernisation en date concerne la mise en réseau du système avec l’adjonction du système CONECT, installé sur les B-52, qui permet une liaison numérique avec l’ensemble des éléments de l’US Air Force, des centres de commandement et de contrôle, ainsi qu’avec les diverses forces terrestres. Ce système intégré et entièrement codé et protéger contre les éventuelles tentatives de pénétration électronique.

Ces nombreuses modifications et modernisation doivent permettre à USAF et Boeing de garder le B-52 en service jusqu’en 2040.

Photos : B-52H @ US Air Force

 

25/02/2019

Un F-35 ravitaillé par le KC-46A !

yourfile.jpg

Le ravitailleur Boeing KC-46A « Pegasus » a ravitaillé un Lockheed Martin F-35 « Lightning II »pour la première fois au-dessus de la Californie.

L’avion s’est connecté à l'avion de chasse avec sa perche de ravitaillement en carburant le 22 janvier dernier, marquant la première fois que le « Pegasus » ravitaillait un avion furtif. L’information a été gardée confidentielle par l'US Air Force jusqu’ici. Le KC-46A devra également prouver qu'il peut ravitailler en carburant le Lockheed-Martin F-22 « Raptor » et le Northrop Grumman B-2 « Spirit ».

Le ravitaillement en carburant d’un chasseur furtif ou d’un bombardier est plus difficile qu’un avion conventionnel, car l’exploitant de la flèche du pétrolier doit éviter de rayer le revêtement furtif à l’extérieur de l’avion. Si le revêtement spécial de l’appareil est rayé, sa visibilité radar pourrait être accrue.

Le ravitaillement en carburant d’un F-35 marque la phase III des essais du KC-46 par l’US Air Force. La phase III est la dernière étape des tests de développement. Elle devrait durer 15 mois et se dérouler à partir de la base aérienne Edwards, en Californie.

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

Photo :KC-46A ravitaillant un F-35 @ US Air Force

 

09/02/2019

Boeing livre le 5ème« Pegasus » !

_MAL7263_high-res.jpg

Boeing a livré hier le cinquième avion de ravitaillment multirôle KC-46A « Pegasus » à l'US Air Force, soit le premier qui sera basé à Altus Air Force Base à Oklahoma. Le KC-46 a quitté les installation de l’avionneur Boeing de Seattle. Pour rejoindre le 56ème escadron de ravitaillement.

Les 56èmeescadron ARS a été activé août 2016 pour préparé l’arrivée du nouvel avion citerne préparation. Trois avions supplémentaires de type KC-46A seront livré à Altus dans les semaines à venir. 

Les quatre premiers KC-46 ont été livrés en janvier à la ba
se aérienne de McConnell à Wichita dans le Kansas. Boeing est actuellement en contrat pour 52 avions en commande. Un total de 179  KC-46A devra être produit.

 

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

JAV20160719094445.jpg

Photos : 1 le 5èmeKC-46A Ravitaillement de A-10 & F-16 @ Boeing