06/09/2018

B777-300ER Japan Air Force One !

maxresdefault.jpg

La Japan Air Self Defence Force (JASDF) a reçu fin août de son premier Boeing B777-300ER, qui sera utilisé pour le transport de passagers VIP et notamment les membres du gouvernement japonais. Au total se sont deux appareils qui vont venir remplacer les actuels B747-400 actuellement en service.

Aménagement intérieur en Suisse :

Le nouvel appareil est  arrivé à la base d’accueil du Groupe de transport aérien spécial du 701e Escadron, sur la base aérienne de Chitose. L’avion avait encore une immatriculation américaine civile N509BJ lors de sa livraison au centre de préparation de Jet Aviation à Bâle, en Suisse, où l’aménagement intérieur a été achevé. Puis, l’avion s’est envolé pour le Japon.

Suite à la modification des droits de transport du gouvernement, le B777 dispose désormais de moins de fenêtres le long du fuselage avant qu'un avion de ligne typique.  L’avion dispose d’une cabine de secrétaire entièrement équipée, des salles de réunion et d’un bureau administratif. Pour les communications sécurisées par satellite l’avion a reçu des dômes de communication sur le fuselage supérieur. Sous la désignation «Japan Air Force One», l’avion sera entretenu via la compagnie japonaise All Nippon Airways (ANA) en tant que prestataire de services de maintenance. Le deuxième appareil sera livré en décembre prochain.

 

862,565-553f3b8ea7744ef69f0d7cc8767f2254-air-force-one-japan-livery-920d.jpg

Photo :B777-300ER Japan Air Force One@ Boeing

05/09/2018

Certification FAA pour le KC-46A !

kc46_av8_highres.jpg

La Federal Aviation Administration (FAA) a accordé au programme de ravitailleur KC-46 de Boeing un certificat de type supplémentaire (STC), en vérifiant que ses systèmes d'avionique de ravitaillement et de mission répondent aux exigences de la FAA. L'étape marque l'achèvement de la certification FAA du KC-46.

Pour recevoir son STC, l'équipe de Boeing a réalisé une série de tests en laboratoire, au sol et en vol, qui a débuté en 2015. Dans le cadre des essais de vol requis, l'équipe a validé le « boom » du KC-46 et DROGUE, soir les deux systèmes (souple et rigide) du systèmes de ravitaillement en vol. Ces deux variante satisfant aux critères de certification de la FAA. » 

Le STC est l'un des deux certifications de navigabilité de la FAA requis. Boeing a reçu un certificat de type pour sa configuration de l'avion de base de type B767-2C en décembre 2017. Toutes les fonctions militaires et de l'équipement peuvent être certifiés par la FAA. L'US Air Force doit également accorder un certificat de type militaire (MTC), qui est attendu dans les prochains mois. L'équipe de Boeing a conclu les essais en vol MTC, qui comprenait le ravitaillement en vol de jet, les systèmes de défense et d'autres spécifiques militaires, au début du mois de juillet dernier. 

Six avions ont soutenu divers segments de la STC et de test MTC. Dans l'ensemble, ils ont accumulé  3’500 heures de vol et délesté plus de trois millions de livres de carburant pendant le ravitaillement des vols avec  des F-16, F/A-18, AV-8B, C-17, A-10, KC-10, KC-135 et avions KC-46. 

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

KC46-1erRavitaillement_USAF.jpg

Photos : les deux modes de ravitaillement du KC-46A @ Boeing

Certification FAA pour le KC-46A !

kc46_av8_highres.jpg

La Federal Aviation Administration (FAA) a accordé au programme de ravitailleur KC-46 de Boeing un certificat de type supplémentaire (STC), en vérifiant que ses systèmes d'avionique de ravitaillement et de mission répondent aux exigences de la FAA. L'étape marque l'achèvement de la certification FAA du KC-46.

Pour recevoir son STC, l'équipe de Boeing a réalisé une série de tests en laboratoire, au sol et en vol, qui a débuté en 2015. Dans le cadre des essais de vol requis, l'équipe a validé le « boom » du KC-46 et DROGUE, soir les deux systèmes (souple et rigide) du systèmes de ravitaillement en vol. Ces deux variante satisfant aux critères de certification de la FAA. » 

Le STC est l'un des deux certifications de navigabilité de la FAA requis. Boeing a reçu un certificat de type pour sa configuration de l'avion de base de type B767-2C en décembre 2017. Toutes les fonctions militaires et de l'équipement peuvent être certifiés par la FAA. L'US Air Force doit également accorder un certificat de type militaire (MTC), qui est attendu dans les prochains mois. L'équipe de Boeing a conclu les essais en vol MTC, qui comprenait le ravitaillement en vol de jet, les systèmes de défense et d'autres spécifiques militaires, au début du mois de juillet dernier. 

Six avions ont soutenu divers segments de la STC et de test MTC. Dans l'ensemble, ils ont accumulé  3’500 heures de vol et délesté plus de trois millions de livres de carburant pendant le ravitaillement des vols avec  des F-16, F/A-18, AV-8B, C-17, A-10, KC-10, KC-135 et avions KC-46. 

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

KC46-1erRavitaillement_USAF.jpg

Photos : les deux modes de ravitaillement du KC-46A @ Boeing

03/09/2018

Assemblage final du Chinook BlockII !

3890177550.jpg

Boeing à débuté l’assemblage final du premier hélicoptère CH-47F « Chinook » au standard Block II pour le développement et l’ingénierie (EMD) au début de l’été. Le contrat pour développer la nouvelle génération du « Chinook » pour les forces d'opérations conventionnelles et spéciales de l'armée américaine a été attribué à Boeing en juillet 2017. Le programme Block II comprend plusieurs améliorations pour augmenter la capacité de levage et réduire les coûts de maintenance, y compris un fuselage amélioré, un nouveau système de carburant et une nouvelle transmission.

Le premier CH-47 au standard du Block II devrait être achevé en 2019, les essais en vol étant prévus peu après. La première livraison est prévue pour 2023. L’armée américaine prévoit de mettre à jour plus de 500 « Chinook » dans la future configuration.

Le CH-47F BlockII :

La mise à niveau présente de nouvelles pales de rotor à conception avancée, un train d'atterrissage amélioré, des réservoirs de carburant simples (par opposition à la version segmentée) et des sections renforcées à l'arrière, au pylône et au nez.

L'armée a accordé l'approbation du programme « Milestone B » pour passer de la maturation technologique au développement d'ingénierie et de fabrication (EMD). Boeing prépare al construction en vue de tester trois prototypes sous la phase EMD. L’US Army prendra une décision finale dans le cadre du plan « Milestone C » pour commencer la production initiale à faible taux (LRIP) en 2021, avec les premières livraisons en 2023.

La mise à niveau au BlockII suit un chemin évolutif qui envisage que l'hélicoptère continue d’opérer jusqu’en 2060. Il semble également qu’un futur standard BlockIII puisse être introduit en 2030 et devrait comprendre une remotorisation de l’hélicoptère. Le nouveau groupe motopropulseur résulterait du programme Future Engine Turbine Engine (FATE) de l'Armée de terre en vue de la conception d’une turbine de 5,000 à 10 000 shp.

CH-47F_Block-II.jpg

Photos : 1 Le MH-47G existera aussi au BlockII 2CH-47 Chinook Block II @ Boeing

01/09/2018

Virgin Australia opte pour le B737-10 MAX !

VOZ_737 MAX 10_Sydney_497778218_314931_0818_MR.JPG

Virgin Australia a annoncé la conversion de dix commandes pour le  B737-8 MAX en direction de la grande variante le B737-10 MAX. La compagnie aérienne, qui a un certain nombre de B737-8 MAX 8 en commande, a déclaré qu’elle estimait utile d’ajouter le MAX 10 à ce mélange, car celui-ci offrira une capacité et une flexibilité supplémentaires.

Geoff Smith, directeur financier de Virgin Australia Group, a déclaré: «Nous sommes ravis d’accueillir le avions B737-10 MAX dans notre flotte en pleine expansion. L’ajout du « MAX 10 » nous apportera une flexibilité et des capacités supplémentaires pour prendre en charge notre réseau et nos opérations. Nous sommes fiers de devenir le premier opérateur australien du 737 MAX et nous sommes impatients de pouvoir exploiter ce type d’appareil. »

Avec son siège à Brisbane, en Australie, le groupe Virgin Australia est la deuxième plus grande compagnie aérienne du pays avec une flotte de plus de 130 appareils. La prochaine génération de B737 constitue la colonne vertébrale de la flotte du Groupe avec plus de 80 appareils actuellement en service et le « 737 MAX » devrait renforcer la flotte du Groupe.

Le B737-10 MAX: 

Le « 737 MAX » est une famille d'avions qui offrent de 130 à 230 sièges avec la capacité de voler jusqu'à 3.850 miles nautiques (7.130 kilomètres). Ces jets intègrent les derniers moteurs CFM International moteurs LEAP-1B, l’Advanced Technology winglets, le Boeing Sky Interior, les grands écrans du poste de pilotage et d'autres caractéristiques pour offrir la meilleure efficacité, la fiabilité et le confort des passagers sur le marché des monocouloirs. Le B737-10 MAX  est la plus grande variante de la famille. Avec 43,8 m (143 pi 8 po) de long, l'avion peut accueillir un maximum de 230 passagers et offrir aux compagnies aériennes le plus bas coût siège jamais réalisé jusqu’à présent avec un avion monocouloir. Le nouveau MAX-10 a été lancé en juillet 2017, les premières livraisons sont attendues pour 2020. Le nouveau MAX-10 a enregistré 476 commandes au total à ce jour.

Photo :B737-10 MAX aux couleurs de Virgin Australia @ Boeing