14/03/2018

Le 10’000ème B737 !

1.jpeg

Renton, des milliers d’employés de Boeing ont célébré hier, le 10’000ème avion de la famille « 737 » qui est sorti de la chaîne d’assemblage. L’avion, un B737-8 MAX rejoindra la compagnie Southwest Airlines.

Avec le « 737 » l’avionneur américain obtient un nouveau record qui sera inscrit au GUINNESS WORLD RECORDS pour le modèle d'avion à réaction commercial le plus produit.

« Cette étape incroyable est un témoignage du travail que nous faisons tous les jours pour construire l'avion monocouloir le plus fiable et efficace dans le monde », a déclaré le président de Boeing Commercial Airplanes et directeur général Kevin McAllister. « Il représente plus de 50 ans de succès et de réussite de la part de milliers d'employés de Boeing passé et présent, nos partenaires fournisseurs et nos clients des compagnies aériennes à travers le monde qui ont mis leur confiance dans le 737. »

Le précédent record avait déjà été obtenu par la famille « 737 » avec la sortie en 2006 du 5’000ème appareil. Le programme « 737 » a atteint le chiffre de 10 ‘000 seulement 12 ans plus tard.

 Augmentation de la production :

Boeing va augmenter la production du « 737 », le taux actuel de 47 avions par mois passera à 52 avions par mois un peu plus tard cette année. Le programme « 737 » a plus de 4’600 avions encore sur commande, et il est alimenté par les ventes de la nouvelle version «  MAX ».

Quelques chiffres:

 

  • Un "737" décolle ou atterrit toutes les 1,5 secondes.
  • En moyenne, plus de 2’800 « 737 »sont en vol.
  • Plus de 22 milliards de personnes ont volé sur « 737 ».
  • Le " 737" a volé plus de 122 milliards de miles, l'équivalent de 5 millions de fois autour de la Terre.

 

boeing,famille 737,saga 737,b737max,guinness world records,nouveaux avions de ligne,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

 

Photos : le 10’000ème B737 et le certificat du GWR @ Boeing

 

13/03/2018

Turkish monte également à bord du B787-9 !

1.jpeg

 Après l’A350-900 d’Airbus, voici que le transporteur turc valide une commande ferme pour 25 Boeing B787-9 « Dreamliner » avec des options pour cinq autres avions. La commande ferme permettra au porte-drapeau de la Turquie de mieux répondre à la demande croissante et d'améliorer l'expérience de vol pour les passagers.

Avec cette commande ferme Turkish Airlines devient le client 71ème client à opter pour le la famille « 787 ». Ensemble, ces clients ont maintenant commandé plus de 1300.

« Nous sommes heureux de finaliser un accord historique qui apportera des avantages importants pour Turkish Airlines et l'industrie de l'aviation en Turquie », a déclaré M. İlker Ayci, Turkish Airlines Président du Conseil et du Comité exécutif.

Le B787-900 :

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 ». Avec un fuselage allongé de 6 mètres (20 pieds) par rapport au B787-800, l’avion peut emporter jusqu'à 20% de passagers en plus et 23 % de marchandises supplémentaire et ceci encore plus loin avec la même performance environnementale, soit 20 % d'émissions de CO2 en moins que les avions actuels. Plus de 60 clients provenant de six continents du monde ont placé des commandes pour plus de 1’100 « Dreamliner », ce qui fait du B787 bi-couloirs l’avion qui engrangé le vite des ventes dans l'histoire de Boeing. 

Le B787 est l'avion bicouloir ayant la vente la plus rapide dans l'histoire de Boeing. Depuis son entrée en service en 2011, la famille « 787 » vole plus de 1’500 routes et a rendu possible plus de 170 nouvelles routes sans escale à travers le monde.

 

Photo : B787-9 aux couleurs de Turkish Airlines @Boeing

10/03/2018

Fissures, premier Hornet réparé !

J-5234_F_A-18D_Swiss_Air_force_(3150796384).jpg

L’ensemble de la flotte de Hornet a été soumis à un contrôle suite aux fissures découvertes fin janvier sur une charnière d’un volet d’atterissage d’un F/A-18C. L’inspection des charnières en question a fait apparaître des fissures sur cinq appareils. Aujourd’hui, un premier avion un biplace F/A-18D a pu être remis aux Forces aériennes.

Une charnière fissurée avait été découverte sur un volet d’atterrissage d’un F/A-18C lors d’un contrôle intermédiaire. Il avait alors été décidé, à titre préventif, de soumettre les 30 F/A-18 des Forces aériennes à une inspection des charnières.

Aujourd’hui, le premier des avions concernés – un biplace F/A-18D − a pu être remis aux Forces aériennes. Les fissures détectées ont été poncées par des spécialistes de RUAG Aviation. L’appareil a ensuite été validé par armasuisse. Il peut réintégrer sans restriction le service de vol.

Les travaux sur les appareils restants sont en cours. Les avions sont réparés les uns après les autres. En l’absence de complications, un deuxième F/A-18 devrait être libéré pour le service de vol dans deux à trois semaines. RUAG procédera ensuite à la réparation du F/A-18 dont la charnière était la plus endommagée.

Rappel :

Une charnière fissurée a été découverte sur un volet d’atterissage d’un F/A-18C lors d’un contrôle intermédiaire le 29 janvier 2018. Il a été décidé, à titre préventif, de soumettre tous les F/A-18C/D des Forces aériennes à un contrôle des charnières, au moyen d’un appareil spécial permettant de détecter les fissures même minimes. Il s’agit là d’une analyse dite non destructive des microstructures.
Un travail de deux à trois heures est requis par appareil en moyenne, préparatifs compris. La procédure a commencé ce mercredi. Pour ce faire, on a utilise un appareil spécial permettant de détecter les fissures même les plus minimes.

 

193334771.jpg

Photos : 1 F/A-18 D Hornet 2 la charnière fissurée @ DDPS

07/03/2018

La Norvège commande le Boeing P-8A « Poseidon » !

3374102257.jpg

La Norvège a passé commande pour 5 avions de patrouille maritime (MPA) Boeing P-8A « Poseidon » (MMA). Le contrat de 1,5 milliards de dollars comprend : les aéronefs, des capteurs, des systèmes de surveillance et des armes anti-sous-marines. La Norvège a planifié la livraison entre 2021 et 2022. La commande est groupée avec 4 appareils destinés aux Royaume-Uni, ainsi que 10 autres avions pour l'US Navy.

La Norvège achète le P-8A pour remplacer les six avions de patrouille maritime (MPA) Lockheed Martin P-3C Orion vieillissants et trois avions de surveillance Dassault Falcon DA-20 qui sont actuellement pilotés par la Royal Norwegian Air Force (RoNAF).

Le Boeing P-8A «Poseidon» : 

Le P-8A "Poseidon" est un avion de longue portée de lutte anti-sous-marine (ASM) et antisurface (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR). Le P-8A est capable de longues patrouilles proche et loin des côtes.

Le P-8A "Poseidon" est conçu pour assurer l'avenir de la Marine à long rayon d'action dans les missions de patrouille maritime. Le P-8A offre une plus grande capacité de combat et demandera moins d'infrastructure tout en se concentrant sur la réactivité et l'interopérabilité avec les forces traditionnelles. L’avion pourra échanger ses informations avec l’ensemble des bâtiments de surface, sous-marins, avions et drones en service dans l’US-Navy.

Pour Boeing, le choix de base d’une cellule de B737 NG permet une importante réduction des coûts, le constructeur estime cette base permettra de décliner d’autres versions du P-8A afin de remplacer plusieurs appareils actuellement en services et destinés à des opérations spéciales. Pour Boeing, il sera possible par exemple de remplacer les B707 et autres C-130 spécialisés dans les domaines de l’écoute électronique, commandement volant, guerre psychologique (PsyOps), brouillage. Cet avion équipé de liaisons 11 et 16 et de systèmes internet, doit agir dans un concept de guerre en réseau en collaboration avec des drones.

Avec cette commande, la Norvège deviendra le cinquième utilisateur du P-8A après la Marine américaine, l’Inde, l’Australie et l’Angleterre.

887069040.jpg

Photos : P-8A « Poseidon » @ Boeing

 

Hawaiian Airlines opte pour le B787 « Dreamliner » !

324.jpg

La compagnie Hawaiian Airlines a annoncé avoir choisi le Boeing B787 « Dreamliner » comme son avion phare pour les moyennes et les vols long-courriers. Dans le cadre de la sélection, le transporteur hawaïen a l'intention d'acheter 10 B787-9 d'une valeur de 2,82 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur. La compagnie dispose également des droits pour 10 B787 supplémentaires.

La compagnie aérienne basée à Honolulu n'a cessé de croître son service primé reliant les îles hawaïennes avec l'Asie et l'Amérique du Nord, a mené une évaluation approfondie de ses besoins d'avion. En choisissant le B787 elle espère tirer profit de l'efficacité énergétique supérieure de la famille « Dreamliner ». Par ailleurs, la gamme des fonctionnalités pour les passagers va améliorer la qulaité du voyage.

Le B787-900 :

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 ». Avec un fuselage allongé de 6 mètres (20 pieds) par rapport au B787-800, l’avion peut emporter jusqu'à 20% de passagers en plus et 23 % de marchandises supplémentaire et ceci encore plus loin avec la même performance environnementale, soit 20 % d'émissions de CO2 en moins que les avions actuels. Plus de 60 clients provenant de six continents du monde ont placé des commandes pour plus de 1’100 « Dreamliner », ce qui fait du B787 bi-couloirs l’avion qui engrangé le vite des ventes dans l'histoire de Boeing. 

Le B787 est l'avion bicouloir ayant la vente la plus rapide dans l'histoire de Boeing. Depuis son entrée en service en 2011, la famille « 787 » vole plus de 1’500 routes et a rendu possible plus de 170 nouvelles routes sans escale à travers le monde.

unnamed-1.jpg

Photos : le futur B787-9 d’Hawaiian Airlines @ Boeing