17/03/2017

Boeing a reçu une commande pour 268 Apache !

AH-64E 5 March 2014.jpg

Boeing a obtenu un accord d’un montant estimé à 3,4 milliards de dollars sur cinq ans pour fournir 268 hélicoptères d'attaque AH-64E BlockIII à l'armée américaine et un client international.

Sur les 268 « Apache », 244 seront re-manufacturés pour l’US Army, alors que 24 nouveaux hélicoptères nouvellement construits iront à un client international. Selon toute vraisemblance, le client à l’exportation est le Qatar. En effet, le chiffre annoncé correspond à la commande passée en juin 2016. De plus ce pays est le seul à avoir spécifiquement commandé l’AH-64 E BlockIII.

 

Le Boeing AH-64E «Apache» BlockIII:

L’AH-64E «Apache» offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir Longbow block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aérien et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.

4145059689.jpg

Photos : Boeing AH-64 E BlockIII Apache @ Boeing

 

15/03/2017

Le Canada prépare l’achat de Super Hornet !

397900558.jpg

Le Canada vient de franchir une nouvelle étape dans sa volonté d’acquérir une flotte transitoire composée de 18 Boeing F/A-18 E/F « Super Hornet » avec une lettre de demande d’information au gouvernement américain.

Le Canada attend une réponse des États-Unis pour cet automne, indique un communiqué de presse du gouvernement du 14 mars. De fait, nous assistons à la première partie des négociations entre le gouvernement du Canada, le gouvernement américain et l’US Navy pour déterminer les besoins canadiens pour ces appareils, les configurations possibles et ce qui sera inclus dans le «package» final.

Le Canada prévoit d’acquérir le standard BlockII du « Super Hornet ». Celui-ci pourrait également à l’avenir évoluer au BlockIII, soit « L’Advanced Super Hornet ». En matière de coûts, le gouvernement canadien estime qu’un « Super Hornet » standard se négocie aux allentours de 65 millions de dollars US. En fonction des options choisies, le coûts total pourrait attendre les 90 millions de dollars US, soit une facture encore très inférieure à celle du F-35.

Par ailleurs, on apprend que Boeing et le nouveau gouvernement américain s’engagent à appliquer la politique des avantages industriels et technologiques à cette acquisition potentielle, ce qui oblige les fournisseurs à faire des investissements au Canada égaux à 100% de leur valeur contractuelle.

 Les États-Unis et le Canada pourraient conclure un accord officiel sur la flotte de « Super Hornet » au début de 2018.

 

Photo: Boeing F/A-18 E/F « Super Hornet » @ USN

14/03/2017

CDB Aviation Lease Finance commande 30 B737MAX !

jpg_737max_first_flight_takeoff.jpg

CDB Aviation Lease Finance (CDB Aviation) a annoncé une commande pour 30 avions B737-800 MAX. L'ordre est évalué à près de 3,3 milliards de dollars aux prix catalogue de l’avionneur.

Basé à Dublin, en Irlande, CDB Aviation opère comme une filiale irlandaise détenue à 100% par la China Development Bank Financial Leasing Co LTD (CDB Leasing). Avec un capital social de 50 millions de dollars et une flotte de plus de 200 avions, CDB Aviation a plus de 10 ans d'expérience dans le domaine de la location d’avions de ligne.

Le B737-800 MAX :

Le B737 «MAX» est 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol.

Par ailleurs, le B737 MAX profite des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offre à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol.

 

Photo : B737-800 MAX@ Boeing

 

09/03/2017

Le B737-800 MAX obtient sa certification américaine !

MAX8FF_K66500-01.jpg

Renton, l’avionneur américain Boeing vient de recevoir de US Federal Aviation Administration (FAA) la certification pour le B737-800 MAX. Boeing va pouvoir maintenant se concentrer pour la phase finale de préparation en vue de la livraison du premier appareil dans les prochains mois.

Pour obtenir la certification du tout nouveau membre de la famille « 737 » Boeing a entrepris un programme de test complet qui a commencé il y a un peu plus d'un an avec quatre avions, ainsi que des essais au sol et en laboratoire. Suite à un processus de certification rigoureux, la FAA a accordé à Boeing, un certificat de type modifié pour le B737-800 MAX qui confirme que la vérification de la conception est conforme aux règlements de l'aviation requis et est sûr et fiable.

Le B737-800 MAX :

Le B737 «MAX» est 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol.

Par ailleurs, le B737 MAX profite des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offre à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol.

 

3718051773.jpg

Photos : Le B-737-800 MAX @ Boeing

 

07/03/2017

Le B737-900 MAX effectue sa présentation !

K66629-03.jpg

Renton, Washington, Boeing a marqué une étape importante aujourd'hui avec la présentation du premier B737-900 MAX. Le B737-900 MAX est le deuxième membre de la nouvelle famille « 737 MAX » avec une capacité maximale de 220 passagers et un rayon d’action de 3.515 miles nautiques.

Les ingénieurs ont débuté la vérification des systèmes avec l’alimentation des moteurs. Une fois terminé, l'avion va débuter ses essais en vol dans les prochaines semaines.

Le B737-900 MAX est prévu pour entrer en service en 2018, alors que le B737-800 MAX est sur la bonne voie pour être livré au deuxième trimestre de 2017.

La famille « MAX » :

La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG. La première livraison du B737-900 «MAX» est prévue en 2018, suivie par la première livraison du B737-700 «MAX » en 2019.

 

K66629-01.jpg

Photos : le premier B737-900 MAX@ Boeing