05/05/2018

Uzbekistan Airways commande un Dreamliner supplémentaire !

787-8+UZB+%23470+Flyaway_159.jpg

Uzbekistan Airways, le porte-drapeau de la République d'Ouzbékistan, a annoncé  la finalisation d'une commande d'un B787-8 supplémentaire, La commande est  évaluée à 239 millions de dollars aux prix courants de l’avionneur.

Uzbekistan Airways exploite actuellement deux « Dreamliner » sur des routes internationales, y compris l'Europe, l'Asie du Sud-Est, le Japon et les États-Unis. Avec cette nouvelle commande, le transporteur disposera de cinq « Dreamliner » dans le cadre de son plan de modernisation et d'expansion de sa flotte.

Le B787 « Dreamliner » :

Construit principalement à partir de matériaux composites en fibre de carbone, le « Dreamliner » élève la barre en matière d’efficacité énergétique et le confort des passagers. Le B787 utilise 20% de carburant de moins, ce qui signifie qu’il est le premier avion de taille moyenne capable de voler long-courrier, tout en réduisant les émissions de carbone.

Avec une pression d’air pour les passagers plus conviviale en cabine et ceci grâce au maintien de la pression d’air dans l’habitacle à l’équivalent d’une altitude de 6.000 pieds (1.800m) nettement inférieur à l’altitude de 8.000 pieds (2400m) d’un appareil conventionnel. Les matériaux composites permettent de maintenir un niveau d’humidité mieux régulé et diminue ainsi l’effet de l’assèchement des muqueuses.

Les hublots sont plus grands de l’ordre de 30% offrant une meilleure visibilité et sont dotés de verre intelligent à gradation automatique. Il suffit d’une simple pression sur un bouton pour diminuer l’éblouissement et accentuer le contraste.

Photo :B787 d’Uzbekistan Airways@ Boeing

 

30/04/2018

Le KC-46 approche de la certification STC !

KC-46_Refuels_F-18-high_res.jpg

Everett, l’avionneur Boeing annonce avoir terminé avec succès l’ensemble des essais requis pour obtenir le certificat de type supplémentaire (STC) de la part de la FAA. Il s’agissait de valider les systèmes ravitaillement en vol et de communication avec un un C-17 Globemaster III. 

Le STC comprend les systèmes militaires installés sur l’avion d’essais de type B767-2C pour en faire un avion ravitailleur. Dans le cadre des tests STC, l'équipe de Boeing et de l’Air Force devait valider la perche ainsi que les nacelles de ravitaillement. Ils ont également démontré le KC-46 peut prendre du carburant depuis un KC-135, un KC-10 et d'autres KC-46, effectué des essais de nuit et de jour et tester les systèmes de défense de l’avions et vérifier le bon fonctionnment de avionique. 

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

Photo :KC-46A @ Boeing

 

28/04/2018

Boeing livre le premier B787 à Gulf Air !

48.jpg

Seattle, le transporteur Gulf Air a célébré la livraison de son premier B787-9 « Dreamliner ».  L’avion a rejoint sa base à Bahreïn avec la nouvelle livrée du transporteur. 

« Cette livraison est un moment historique pour Gulf Air et Bahreïn et marque une étape importante dans notre orientation stratégique vers la poursuite du processus de modernisation de la flotte de Gulf Air du soutien de notre réseau et des stratégies globales d'amélioration de l' expérience des passagers », a déclaré Krešimir Kucko, chef de la direction, Gulf Air.

Gulf Air prendra livraison de quatre autres « Dreamliner » cette année. La compagnie aérienne prévoit d'introduire le « B787 » sur son service deux fois par jour entre Bahreïn et Londres Heathrow avant de déployer le jet efficace sur d'autres routes. 

Boeing a livré plus de 670 B787 à ce jour, depuis que les livraisons ont commencé en 2011. La flotte de B787 a transporté plus de 240 millions de passagers tout en économisant plus de 23 milliards de livres de carburant et les compagnies aériennes ont ouvert plus de 180 nouvelles routes sans escale à travers le monde. 

Le B787  «Dreamliner» :

Construit principalement à partir de matériaux composites en fibre de carbone, le « Dreamliner » élève la barre en matière d’efficacité énergétique et le confort des passagers. Le B787 utilise 20% de carburant de moins, ce qui signifie qu’il est le premier avion de taille moyenne capable de voler long-courrier, tout en réduisant les émissions de carbone.

Avec une pression d’air pour les passagers plus conviviale en cabine et ceci grâce au maintien de la pression d’air dans l’habitacle à l’équivalent d’une altitude de 6.000 pieds (1.800m) nettement inférieur à l’altitude de 8.000 pieds (2400m) d’un appareil conventionnel. Les matériaux composites permettent de maintenir un niveau d’humidité mieux régulé et diminue ainsi l’effet de l’assèchement des muqueuses.

Les hublots sont plus grands de l’ordre de 30% offrant une meilleure visibilité et sont dotés de verre intelligent à gradation automatique. Il suffit d’une simple pression sur un bouton pour diminuer l’éblouissement et accentuer le contraste.

 

Photo :la nouvelle livrée de Gulf Air sur le B787@ Royal S.King

 

26/04/2018

Tornado allemands, Boeing propose l'EA-18G !

1658054485.jpg

Salon aéronautique ILA de Berlin, l’avionneur américain Boeing propose son avion d'attaque électronique EA-18G « Growler » à la Luftwaffe dans le cadre d'une campagne plus large, visant à remplacer la flotte de Panavia Tornado.

Bryan Crutchfield, directeur de Boeing pour les ventes mondiales, a déclaré aujourd’hui que l'EA-18G est la seule plate-forme actuellement disponible, qui peut remplacer la version de guerre-électronique et de reconnaissance de la variante ECR du Tornado allemand. Ceux-ci doivent être retirés vers 2030, en même temps que la flotte d'Interdiction (IDS) actuellement en service.

Boeing EA-18G « Growler » :

L’EA-18G dispose du radar AN/APG-79 à antenne active (AESA) lui permettant non seulement d’être autonome en comparaison de son prédécesseur le EA-6B en mode air-air, mais intègre des possibilités de liaisons de données numériques et de brouillage dirigé indépendant du reste des systèmes embarqués.

Pour la lutte contre les défenses ennemies, l’EA-18G dispose de pod ALQ-99 de brouillage  couplé à un système d’analyse à large spectre ALQ-218 lui permettant de différencier les types de radars (surveillances, poursuites, sol ou embarqué) et l’analyse des types de fréquences. Le système enregistre  et répertorie l’ensemble des menaces pour permettre leur restitution sur un écran tactique, avec une plus grande précision que par le passé.

2369059562.jpg

Les systèmes embarqués du «Growler» lui permettent d’agir sur trois modes tactiques :

- Reconnaissance électronique (analyse des diverses menaces, radar et missiles)

- Suppression des menaces connues et mémorisées selon un scénario prévu.

-  Réaction immédiate à l’engagement d’une nouvelle menace non répertoriée.

Du point de vue des communications, l’avion dispose du système AlQ-227 qui lui permet d’épier et de brouiller les communications adverses, en contre partie le Growler dispose pour sa propre protection le nouveau concept INCANS  qui améliore les communications et transferts de données à l’intérieur d’un groupe naval.

Capacités ECM :

-          Détection passive/active.

-          Analyse des menaces et classifications.

-          Brouillage actif, perturbation électronique (radar et communication).

-          Paralysie électronique avec des virus informatiques.

Capacités de tirs :

-          air-air (AIM-9X Sidewinder, AIM-120 AMRAAM,) 

-          Elimination de radars ennemis (AGM-88 HARM)

L’ensemble de ces possibilités offrent l’opportunité aux équipages du Growler de pouvoir participer directement à l’escorte d’un groupe d’attaque tout en étant susceptible de se défendre face à n’importe quelles menaces en vol.

46+29_Tornado_ECR_(5065493966).jpg

Photos : 1 EA-18G  « Growler »@ USN2 Tornado ECR @ Luftwaffe

24/04/2018

Ryanair place une nouvelle commande pour le B737 MAX !

2373527096.jpg

Dublin, le transporteur « low cost » Ryanair a annoncé aujourd'hui avoir finalisé une commande portant sur 25 Boeing B737-8 MAX. Le contat est estimà à près de 3 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur.

« Nous sommes heureux d'annoncerune commande de 25 Boeing B737 « GameChanger, soit l’activation d’options, ce qui porte notre commande ferme à 135 B737-8 MAX », a déclaré Neil Sorahan,directeur financier, Ryanair.

Ryanair a lancé la version haute capacité du B737 MAX 8 à la fin de 2014, avec une commande de 100 avions, suivi d'une commande supplémentaire de 10 avions au Salon du Bourget 2017. L'avion équipera Ryanair avec 197 sièges, ce qui augmente le potentiel de revenus et offrant jusqu'à 14% de réduction de la consommation de carburant que les B737 actuels..

Photo :B737-8 MAX Ryanair@ Boeing