25/01/2018

Le Portugal salue le départ de ses Alpha jet !

IMG_0500.JPG

La Força Aérea Portuguesa (FAP) a organisé une cérémonie d’adieux à ses 6 derniers avions écoles de type Alpha Jet en présence du Commandant Général des Forces Armées et de l'Armée de l'Air Manuel Teixeira Rolo et du commandant de la FAP, le général de corps d'armée Joaquim Borrego.

Ces 6 Alpha Jet faisiaient partie d’un lot de 50 appareils acquis d’occasion aurpès de l’Allemagne en 1993 pour venir remplacer le Northrop T-38 «Talon » et les derniers Fiat G.91.

Les six derniers Alpha Jet portugais étaient actifs au sein de l'Esquadra 103 «Caracóis». Cette escadrille de formation avancée prépare les jeunes pilotes à la transition sur les avions de combat F-16AM/BM.

Un vide qui doit être comblé :

Avec le retrait de l’Alpha Jet, la Froce aérienne portugaise se retrouve avec un vide au sein de son école de formation. Il semble que dans un premier temps les nouveaux pilotes effectueront une fin de formation au sein d’une école étrangère, qui doit encore être trouvée. De son côté, la Force aérienne réfléchit aux différentes options, telle que l’achat d’un nouvel avion école ou le maintien d’une externalisation de la formation avancée.

IMG_0501.JPG

Photos : cérémonie de départ des derniers Alpha Jet @ FAP

22/01/2018

Le Myanmar opte pour le Sukhoi Su-30 !

Fighter_Airplane_Sukhoi_Su-30_Su-30MK_Russian_532474_1280x854.jpg

La Russie va vendre six avions de combat SU-30 « Flanker » au Myanmar, (ex-Birmanie) a rapporté lundi l'agence de presse RIA, citant le ministère russe de la Défense. Le Myanmar est également intéressé par l'achat d'autres matériels militaires russes pour ses forces terrestres et navales, a rapporté RIA.

Avec cette nouvelle acquisition bien que limitée pour l’instant et l’arrivée des premiers JF-17 « Thunder », la Force aérienne du Myanmar a débuter sa mutation.

Des Sukhoi Su-30Mk ?

On sait pas pour l’instant quelle version est vendue au Myanmar. On peut cependant penser que la version export de base, soit le Sukhoi SU-30MK est concernée. Cette version bénéficie des capacités similaires à celle des avions de combat de cinquième génération. L’appareil est doté d’une avionique améliorée, d’un radar AESA de type Phazotron Zhuk-MA plus puissant, capable d’engager plus de quatre cibles simultanément et ceci également vers l’arrière. L’avion dispose une certaine capacité en matière de furtivité et ceci grâce à une diminution de la signature radar. L’autre nouveauté concerne l’adaptation des missiles indien BrahMos et KH-59M Ovod-M. L’avionique dispose d’un mode carte numérique avec une capacité de guidage longue portée TV. 

L’appareil est doté de la version des moteurs AL-31FP de Saturn corporation, dont la durée d’entretien est montée à 2000 heures en lieu et place des 1000 sur les versions plus anciennes. Un nouveau logiciel de contrôle de la poussée vectorielle (TVC) permet une meilleure sécurisation en cas de manœuvre  extrême.

 

Photo : Su-30Mk @ Sergy

21/01/2018

Belgique, autorisation de vente et rapprochements industriels pour F-35 !

f-35a-lightning-ii-behind-the-sc-1280x768.jpg

Le département d'Etat américain a approuvé une éventuelle vente de 34 avions de combat Lockheed- Martin F-35A à la Belgique. Le contrat est estimé à 6,53 milliards de dollars.

Pour une telle vente à l’étranger, l’avionneur Lockheed-Martin a toujours besoin de l'approbation du Congrès, mais la bénédiction du Département d'Etat fait en sorte que Lockheed se rapproche un peu plus de son objectif de remplacer la flotte vieillissante de 59 F-16A/B en Belgique.

Le paquet d'exportation offert à la Belgique comprend 38 moteurs Pratt & Whitney F135, dont quatre pièces de rechange, ainsi que la gamme complète de systèmes de guerre et de commandement et de contrôle électroniques, ainsi que les services de soutien et de logistique «autonomes» de Lockheed-Martin.

Lockheed-Martin se rapproche de l’industrie belge :

Par ailleurs, l’avionneur américain vient d’annoncer qu’avec l'un de ses fournisseurs, ils conclueront dans les prochaines semaines deux accords avec l'industrie belge pour répondre aux préoccupations du gouvernement en vue d’obtenir une garantie économique en cas d'achat l’appareil. Afin de garantir un partenariat futur, Lockheed-Martin prépara donc un "Memoranda of Understanding" (MoU) avec acteurs de l'industrie aéronautique en Belgique.

Un second MoU sera signé le 29 janvier entre la société Belgian Engine Center (BEC) basée à Herstal et Pratt & Whitney qui fabrique le moteur F-135 du F-35 Lightning II. Les deux entreprises "réaffirmeront également leur partenariat croissant par la signature d'un Memorandum of Understanding, qui facilitera l'accès de BEC à de nouveaux marchés et aux technologies futures", conclut le communiqué.

On apprend également qu’un second accord devrait être signé le 29 janvier entre la société Belgian Engine Center (BEC) basée à Herstal et Pratt & Whitney qui fabrique le moteur F-135 du F-35 Lightning II. Les deux entreprises "réaffirmeront également leur partenariat croissant par la signature d'un Memorandum of Understanding, qui facilitera l'accès de BEC à de nouveaux marchés et aux technologies futures", conclut le communiqué.

 

f35hypox-1.jpg

Photos : Le F-35A @ Lockheed- Martin

 

 

20/01/2018

L’Indonésie étudie l’achat d’un ravitailleur en vol !

Gkc130.jpg

 

 

L'Indonésie étudie la possibilité d’acquérir un avion de ravitaillement en vol pour soutenir la modernisation de sa force aérienne. Ce programme devrait être la prochaine grande entreprise d'acquisition d'avions logistiques après l'Airbus A400M pour le pays.

L'achèvement de cette étude ouvrira la voie à une définition des paramètres du programme, qui permettra en suite lancer un appel d’offre formel et une demande de financement auprès du ministère indonésien de la Défense d’ici 2020-24.

Les questions qui seront examinées dans l'étude comprennent l'adéquation aux besoins opérationnels indonésiens, la compatibilité des méthodes de ravitaillement avec la flotte d'avions de la Force aérienne, l'interopérabilité avec les actifs existants et futurs, et les coûts du cycle de vie.

Rappel :

Jusqu’en juin 2015, la Force aérienne indonésienne exploitait une flotte de deux KC-130B équipés de nacelles de ravitaillement. Ces avions avaient été livrés au début des années 1960. Un de ces appareils s'est écrasé à Medan le 30 juin 2015. Depuis, la Force aérienne a dû compter sur un seul appareil pour ses besoins en ravitaillement aérien.

 

Trois concurrents :

Pour l’instant, les indonésiens semblent se diriger vers trois concurrents, l’Airbus A330MRTT, le Boeing KC-46A « Pegasus » et le B767 MMTT de l’israélien IAI. Mais il n’est pas impossible qu’un concurrent russe se présente également dans la course. Etrangement, l’Indonésie n’évoque pas la possibilité d’équiper ses A400M de gousses de ravitaillement, pourtant celui-ci offre cette possibilité.

L’A330 MRTT :

Ga330mrtt-index.jpg

L’A330 MRTT (Multi Role Tanker Transport) d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération, actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières. L’A330 MRTT totalise à ce jour 28 commandes émanant de quatre clients.

Le KC-46A « Pegasus » :

3369019167.jpg

Le Boeing KC-46A NGT ( Next Generation Tanker) Le B767 «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Certes, il existe déjà une version du B767 Tanker, mais cette nouvelle version répond complètement au cahier des charges de l’US Air Force.

Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions actuellement sur le B787 « Dreamliner ». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Le NewGen Tanker se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le NewGen Tanker met à la disposition des pilotes un poste de pilotage numérique avancé, équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le New Gen Tanker dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 NewGen modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électriques (Fly by Wire).

 

L’IAI B767-300MMTT :   

3636449804.jpg

Le concept d’IAI concernant le B767-300 MMTT permet à l’avion d’être configuré simultanément pour le ravitaillement en vol, le transport de fret, VIP, les passagers, selon le souhait de l'opérateur. L’avion dispose également d’une porte cargo permettant le transport de palettes. Les sièges passagers et les consoles de guidage au ravitaillement en vol, peuvent être rapidement installées ou enlevées.

A l’origine, le B767 MMTT est une réalisation israélienne faisant suite à une demande du gouvernement colombien pour la transformation de B767 en version transport et ravitaillement en vol. Le MMTT est configuré avec deux nacelles de ravitaillement Wing (funes) du modèle ARP3, développé et fabriqué par IAI. Le MMTT peut également être configuré avec une flèche ou une flèche mixtes, le tuyau et un système de ravitaillement de type «Drogue». Le Brésil est le second clients pour le concept IAI B767 MMTT après la Colombie.

 

 

Photos : 1 C-130 ravitailleur 2 A330 MRTT 3 KC-46A 4 IAI B767MMTT

17/01/2018

Mexique, troisième C-130K modernisé !

234.jpg

La société canadienne Cascade a reçu un contrat dans le cadre d'un protocole d'entente (PE) signé entre les gouvernements canadien et mexicain pour l'entretien et la modernisation de ses dix avions de transport lourds Lockheed-Martin C-130K de la Fuerza Aérea Mexicana (FAM). Le troisième exemplaire modernisé a été livré en début de semaine.

Le programme de maintenance et de modernisation des C-130K a été lancé en 2014. Il comprend une mise à niveau de l’avionique, avec le système Rockwell Collins Flight2. 

Le système avionique intégré Rockwell Collins Flight2 permetaux aux C-130 de la Force aérienne mexicaine d'accéder sans restriction à l'espace aérien mondial en répondant aux exigences actuelles en matière d'espace aérien de communication, navigation, surveillance et gestion du trafic aérien ( 
CNS / ATM ). 

La mise à niveau de l'avionique comprend un poste de pilotage entièrement en verre avec de nouveaux écrans de vol primaires, un système de gestion de vol de performance de navigation requise et de navigation de surface et des instruments de moteur numériques. La mise à niveau fournit à l'armée de l'air mexicaine des capacités à la fine pointe de la technologie, en accord avec les principaux exploitants mondiaux de C-130. 

Photo : C-130K Hercules de la FAM@ Ruben Venegas Navarrete