29/09/2017

Modernisation des Super Lynx brésiliens !

yourfile.jpg

 Le premier des huit hélicoptères de la Marine brésilienne a été porté au nouveau standard « Super Lynx » Mk21B. Les trois premiers hélicoptères améliorés seront livrés en 2018 et fourniront une performance accrue une plus grande efficacité. Au total se sont 8 hélicoptères qui sont concernés par cette mise à jour majeur.

L’hélicoptériste Leonardo est heureux d'annoncer le succès du premier vol du premier du « Super Lynx » brésiliens Super Lynx au standard Mk21B à son usine de Yeovil, dans le sud-ouest de l'Angleterre.

Super Lynx MK21B :

Le Super Lynx Mk21B est alimenté par deux moteurs CTS800-4N de nouvelle génération, déjà utilisés sur les hélicoptères Super Lynx 300 et AW159, qui fournissent aux hélicoptères des améliorations majeures des performances, en particulier dans les environnements chauds, l'augmentation de la charge utile et l'efficacité de la mission. Un nouveau poste de pilotage en verre sera complété par une suite avionique avancée comprenant un processeur tactique, un système de navigation par satellite, des aides à la navigation civile, y compris un système de prévention des collisions de trafic (TCAS), un système d'identification automatique (AIS), un récepteur d'avertissement radar / des mesures de surveillance électronique intégrées avec des distributeurs de contre-mesures et un poste de pilotage compatible avec les lunettes de vision nocturnes Night Vision Goggle (NVG), ainsi qu'un nouveau système de levage de secours alimenté électriquement.

 

Photo : Le premier Super Lynx Mk21B brésilien@ Leonardo

26/09/2017

A330MRTT pour l’Allemagne et la Norvège !

798111201.jpg

L'Allemagne et la Norvège ont formellement ajouté cinq autres avions ravitailleurs multrirôle Airbus Defence A330 MRTT au sein d’un programme multinational lancé plus tôt cette année par le Luxembourg et les Pays-Bas.

Airbus a annoncé la réception d'une commande ferme auprès de l'agence européenne de passation de marchés pour 5 A330MRTT supplémentaires, ce qui augmenterait la flotte groupée des pays partenaires du type à sept unités. Ces avions devraient être livrés entre 2020 et 2022.

L‘A330 MRTT :

L’A330 MRTT d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières.

A ce jour, 28 A330 MRTT ont été livré pour les forces aériennes de l'Australie, de l'Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis et du Royaume-Uni. 23 autres sont en commande, y compris pour la France et Singapour. Une coalition de partenaires de l'OTAN, l'Allemagne, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Norvège acquerront également ce type d’appareil ainsi que le Qatar et la Corée du Sud.

Photo : A330MRTT avec des Hornet espagnols @ Airbus DS

25/09/2017

Entrée en service du Z-19 avec radar !

21762146_505657479801834_7950206874090757540_n.jpg

L’hélicoptère léger d’attaque et de reconnaissance Harbin Z-19 est dorénavant doté d’un radar de mât au sein des forces chinoises. L’arrivée du radar sur le Z-19 est apparue pour la première fois lors du salon aéronautique de Zhuhai 2012. Un premier prototype avait été présenté au public.

Ce radar de mât a été développé par l'institut de recherche en génie électronique Xian en partenariat avec les forces aériennes chinoises (PLA). Avec l’arrivée de ce radar à ondes millimétriques sur l’hélicoptère Z-19, les unités mettent en activité le nouveau missile Norinco AKD-10 (ATGM) susceptible d’être similaire au « Hellfire » américain. Le Z-19 de reconnaissance est destiné à compléter l'hélicoptère d'attaque Z-10 plus lourd et plus sophistiqué au sein de l'armée chinoise.

21766796_507207002980215_1044689318632493338_n.jpg

Le Harbin Z-19 : 

Le  Harbin Z-19 (WZ-19) est une version améliorée du Z-9W (similaire au développement du Bell AH-1 et qui reprend des éléments de l’AS365 produit en Chine sous licence. Les informations connues à ce jour, démontrent que le cockpit est renforcé pour pouvoir résister lors d'un crash. Il peut recevoir une tourelle canon notamment pour l’exportation. En Chine, l’avant abrite une tourelle avec un FLIR/TV et un désignateur laser.

En plus de la capacité de reconnaissance, le Z-19 est capable de fournir un appui-feu, il dispose de quatre points d'emport sous voilure et peut transporter des roquettes et d'autres armes comme le missile air-air TY-90 et le HJ-8 antichar.  Le Z-19 est motorisé par un WZ-8C, soit une version dérivée du Turboméca Arriel développant une puissance de 940 ch au décollage.

21765118_507206909646891_7532787525213569934_n.jpg

 

Photos : 1 le Z19 nouvellement configuré 2 & 3 Vues avant et arrières @ Longshi

 

 

24/09/2017

F-35, les mises à jours coûtent trop cher!

17050091398_16aa81fc9f_k-e1459778906921-965x5431-965x543.jpg

Un nouveau problème est apparu avec l’utilisation des F-35 au sein de l’US Air Force en ce qui concerne les coûts de mise à jour des appareils déjà en service. En effet, la flotte en service de F-35 au sein de l’USAF est bien trop limitée pour un engagement réel au combat en ce qui concerne les logiciels actuels.

Les 108 F-35 livrés à ce jour à l’USAF à la norme du logiciel Block 2B ne répondent pas en matière de capacités réelles en combat. De fait, il devient nécessaire de mettre à jour le logiciel au standard Block 3F. Selon les déclarations cette semaine du Vice-Admiral Mat Winter, responsable du programme F-35, l’adaptation du nouveau logiciel n’est pas simple. En effet, il faut procéder entre 150 et 160 modifications avant de pouvoir amener le F-35 au standard Block 3F. Cette situation génère un coût additionnel énorme.

Mise à jour ou non ?

Pour le Vice-Admiral Mat Winter de l'USAF, deux solutions sont possibles : la première consiste à ne pas mettre à jour ces F-35, ce qui permettra d’économiser des fonds sur le programme et partir sur l’idée d’acheter une série supplémentaire de F-35 avec le nouveau logiciel déjà intégré. En effet, la facture des modifications menacent tout simplement les ressources d'une montée en puissance de la production avec plus de 900 avions prévus pour la livraison au cours des cinq prochaines années.

L’autre option consistant en une mise à jour limitée en nombre d’appareils et sur la durée.

Un problème identifié :

Cette problématique du logiciel inadapté au combat est connue depuis longtemps. Elle est la résultante d’une décision concernant le lancement de la production du F-35, alors que les essais en vol n’étaient encore terminés. De plus, les difficultés de mise à jour des logiciels sont les causes des multiples configurations de l'avion, destinés à la fois à la Force aérienne, au Corps du Marin et de la Navy.

 

Photo : F-35A de l’USAF @ USAF

 

21/09/2017

Airbus Helicopters a livré le 400ème UH-72 Lakota !

UH72A-lakota12a-lr.jpg

Airbus Helicopters a livré le 400ème exemplaire de son hélicoptère UH-72 « Lakota » à l'armée américaine à la fin du mois d'août. Les hélicoptères sont produits au sein de son usine de montage à Columbus dans le Missouri. L’appareil livré est le 160ème « Lakota » a entrer en service au sein de l'armée de terre. Aujourd'hui, la moitié des nouveaux pilotes de l'Armée américaine s'entraînent sur l'UH-72 « Lakota ». Airbus doit livrer neuf autres UH-72 à l'armée cette année.

Par ailleurs, Airbus a signé un nouveau contrat de soutien de cinq ans avec l'armée, renouvelable annuellement pendant cinq ans, pour le soutien de la flotte d’UH-72. Le contrat comprend également le soutien maximum pour la logistique basée à Fort Rucker. A ce jour, Airbus a formé 1'000 pilotes actifs de l'Armée et de la Garde nationale dans ses installations à Grand Prairie, au Texas.

Le contrat actuel avec l’Armée américaine expire en février prochain avec la livraison de 412 « Lakota ». Cependant, existe un fond dans le budget fédéral pour l'exercice 2018-2019 pour 44 autres appareils.

 

2362739573.jpg

L’UH-72A « Lakota » :

L’UH-72A « Lakota » est la version militaire de l’hélicoptère civil H-145 d’Airbus Hélicoptères (ex Eurocopter). La dénomination UH (Utility Helicopter) est propre à l’armée américaine. Le H-145 et le H-135/635 forment la nouvelle génération d’hélicoptères de la gamme légère du constructeur européen.

Hélicoptère bimoteur polyvalent, il est utilisé pour une vaste gamme de missions telles que : la sécurité intérieure, la répression des drogues, un soutien logistique et d'évacuation médicale (MEDEVAC).

Pour les ambulances et les missions d'évacuation médicale, la cabine peut accueillir deux civières, plus un chef d'équipe (qui est qualifié pour faire fonctionner le treuil et autres matériels d'équipement aéronautique) et d'un accompagnateur médical.

L'UH-72A dispose d’un système de communications tactiques de type RT-5000 à large bande. L'hélicoptère est motorisé par deux Turbomeca Arriel 1E2, chacun fournissant 550kW de puissance au décollage et 516kW de puissance continue.

 

UH72A-lakota1a-lr.jpg

Photos : UH-72 « Lakota » @ Airbus Helicopters