11/02/2019

Début des essais en vol de l’A-100 AEW&C !

1154539191.jpg

La Russie a entamé les essais en vol préliminaires de son avion de contrôle et d’alerte avancée A-100 AEW&C basé sur la cellule améliorée Ilyushin Il-76MD-90A (Il-476). Cette étape, annoncée par le ministère russe de la Défense, intervient environ 15 mois après le vol inaugural du prototype fin 2017. Elle constitue la dernière condition préalable au lancement d'un programme complet d'essais en vol de la plateforme A-100.

Selon les premières informations disponibles à ce jour, le nouvel de détection et d’alerte avancée A-100 dispose d’une antenne radar tridimensionnel AESA « Vega » en bande S qui effectue 12 rotations par minute. Le nouveau radar serait capable de détecter des cibles aériennes à 600 km et des navires à 400 km. Le système devrait pouvoir assurer le guidage de 30 appareils amis. L’A-100 semble doté d’un équipement de guerre-électronique LSZ-100.

Le passage à la cellule Il-76MD-90A procure des avantages liés à la nouvelle avionique (charge de travail réduite de l'équipage) et à une économie de carburant améliorée. L'A-100 est doté d’une nouvelle avionique numérique. L’avion est doté des moteurs de conception récente de type Aviadvigatel PS-90A-76, déjà montés sur les Tupolev 204/214.

l’Il-476 / Il-76MD-90A 

L'avion de transport lourd Il-476/ Il-76MD-90A est une version profondément modernisée de l'Il-76 qui était produit à Tachkent (Ouzbékistan) à l'époque de l'URSS. L’avion présente une voilure revue et corrigée, ainsi qu’une structure simplifiée, mais sa construction a beaucoup changé et l'avion est maintenant doté de nouveaux systèmes de commande et de navigation. Le nouvel appareil dispose d’une autonomie de vol de 5.000 km avec une charge utile de 52 tonnes (contre 4.000 km et une charge utile de 47 tonnes pour son prédécesseur). Son poids au décollage a augmenté de 190 tonnes à 210 tonnes. L'avion requiert un équipage moins nombreux (deux pilotes et un mécanicien). Doté d’une nouvelle avionique avec des systèmes de navigation modernisés.

Russia_A-100_AEW_aircraft_made_second_test_flight_001.jpg

Photos :Prototype de l’A-100 @ Rostec

10/02/2019

Des Mi-8 MTV-5 supplémentaires !

82_Yellow_Mil_Mi-8MTV-5_Russian_Air_Force_(8019186294).jpg

Huit nouveaux hélicoptères de combat de type MIL Mi-8 MTV-5 sont arrivés au sein de l'escadron de la brigade d'aviation de l'armée du district militaire central de Russie. Ces aéronefs sont en provenance de l’usine de Kazan. Les hélicoptères sont déployés sur l'aérodrome militaire dans le sud de l'Oural, où leurs équipages ont entamé des vols d'entraînement.

L'hélicoptère Mi-8 MTV-5 est conçu pour transporter des troupes et des cargaisons pesant jusqu'à 4 tonnes, ainsi que pour soutenir les tirs des unités terrestres de jour comme de nuit.

Mil Mi-8MTV-5 :

 Le MTV-5 inclus une modernisation importante de l'avionique, aussi bien qu'un carénage de nez en forme de "Dauphin" ce qui le différencie des autres Mi-8. Il a aussi une porte des deux côtés du fuselage (les version précédente avait seulement une porte sur le côté gauche de l'hélicoptère) et la portes arrière en forme de coquille a été remplacées par un pont-élévateur. 

Photo :MI-8 MTV-5 @ Rostec

09/02/2019

Boeing livre le 5ème« Pegasus » !

_MAL7263_high-res.jpg

Boeing a livré hier le cinquième avion de ravitaillment multirôle KC-46A « Pegasus » à l'US Air Force, soit le premier qui sera basé à Altus Air Force Base à Oklahoma. Le KC-46 a quitté les installation de l’avionneur Boeing de Seattle. Pour rejoindre le 56ème escadron de ravitaillement.

Les 56èmeescadron ARS a été activé août 2016 pour préparé l’arrivée du nouvel avion citerne préparation. Trois avions supplémentaires de type KC-46A seront livré à Altus dans les semaines à venir. 

Les quatre premiers KC-46 ont été livrés en janvier à la ba
se aérienne de McConnell à Wichita dans le Kansas. Boeing est actuellement en contrat pour 52 avions en commande. Un total de 179  KC-46A devra être produit.

 

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

JAV20160719094445.jpg

Photos : 1 le 5èmeKC-46A Ravitaillement de A-10 & F-16 @ Boeing

07/02/2019

L’Arménie commande le Sukhoi Su-30SM !

 

4809543.jpg

Le ministère arménien de la Défense a passé commande pour un premier lot de quatre avions de combat multirôles Sukhoi Su-30SM à la Russie.Cette acquisition est faite aux prix intérieurs russes. "En tant que membre de l'Organisation du Traité de sécurité collective (CSTO). Les quatre Su-30SM seront les premières nouvelles plates-formes aériennes de combat russes acquises par l'Arménie.

Sukhoi Su-30SM  :

Les SU-30SM se différencient des Su-30MKI indiens par leurs équipements entièrement russes, leur système d'identification "ami/ennemi" et par d’autres éléments. Pour développer cette version, Sukhoi profita de son expérience avec le programme Su-35 en ce qui concerne par exemple l’avionique. Tout comme la version MKI, le SM dispose de plans canard et de tuyères à poussée vectorielle couplées aux moteurs Saturn Lyulka AL-31FP.


L’appareil dispose d’un radar à antenne à balayage électronique (AESA) de type BAR-R N-011M couplé à un IRTS OLS-30 et le système Optico-Laser-teplotelevizionnaya. L’antenne en bande X permet de suivre 30 cibles aériennes en mode piste, pendant l’exploration et d’engager 6 cibles simultanément en mode attaque. L’avionique est également de dernière génération avec écrans multifonctions (EFIS), système de positionnement par satellite GLONASS et un nouveau système de communication sécurisé S-108 NKVS-27. Par ailleurs l’avion dispose du système de mise en réseau KS-2 / R-098 (Tipovyi Kompleks Svyazi) de données de vol Intra-Flight chiffré (IFDL) qui permet la mise en réseau de jusqu'à 16 chasseurs Sukhoi. Le système de guerre électronique est basé sur le Khibiny-MV-10V, L-175B et L-175M. Le Khibiny russe est un système avancé de guerre électronique (EW) monté sur avion, il est capable de brouiller les systèmes d'armes radar à la pointe de la technologie.

L’armement est multiple pour permettre l’engagement air-air et air-sol mais également air-surface. L’option de dissuasion nucléaire est également possible avec capacité de frappe d’interdiction et la suppression des défenses antiaériennes.

5362947.jpg

Photos :Su-30SM @ Alexey Ereshko  Su-30SM @Sergy

06/02/2019

Dassault livre le premier Rafale au Qatar !

IMG_2396.JPG

Ce matin, une cérémonie s’est tenue ce jour à Mérignac en présence d’Éric Trappier, Président-Directeur général de Dassault Aviation, à l’occasion de la livraison du premier Rafale à l’armée de l’air du Qatar (QEAF) sous le patronage de Son Excellence Dr Khalid bin Mohamed Al Attiyah, vice-Premier ministre du Qatar et ministre d’État chargé de la Défense, et de Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d’État auprès de la ministre française des Armées, et en présence du général de division Mubarak Al Khayareen, Commandant en chef de la QEAF.

Rappel :

Cette première livraison, conforme au calendrier, fait suite à la signature, en mai 2015, du contrat d’acquisition de 24 Rafale par l’État du Qatar pour équiper sa force aérienne, et de 12 exemplaires supplémentaires en décembre 2017, portant à 36 le nombre total de Rafale qui voleront sous les couleurs qatariennes. Le petit Emirat modernise sa flotte en prenant soin de diversifier ses fournisseurs. 

Le Rafale destiné au Qatar :

Les Rafale destinés au Qatar seront les premiers à être dotés d’un viseur de casque. Le Qatar a opté pour le système israélien Elbit Systems « Targo II ». Les pilotes équipés du « Targo II » seront en mesure de mieux localiser, suivre, identifier et engager les cibles aériennes et terrestres, car le système offre une prise de conscience de la situation et des options d'engagement facilitée par rapport aux systèmes HMD actuellement en service. La visière montée sur le casque affiche les informations de vol telles que l'altitude et la vitesse, ainsi que des cibles et fournit des données de suivi de soutien au pilote. Le système « Targo II » permet notamment la visualisation de nuit. Ce nouveau système permet une symbologie couleur ou monochrome projetée à l'intérieur de la visière du casque, donnant au système un champ de vision de 20 ° (FOV). Si la cible ou la menace est en dehors de la FOV, une ligne de localisation cible (TLL) dirige le pilote où et dans quelle mesure chercher à l'amener dans la FOV du casque.

Les Rafale du Qatar disposeront des missiles air-air MICA IR, MICA EM (ElectroMagnétique), du missile METEOR à terme, ainsi que des missiles de croisière air-sol SCALP-EG, de bombes air-sol GBU à guidage laser, et l’AASM. Pour compléter l’équipement, c’est la nacelle AN/AAQ-33 « Sniper » qui a été choisie pour être installée sur l’avion français. 

IMG_2387.JPG

Photos :Livraison du premier Rafale au Qatar@ Dassault Aviation