19/02/2015

Nouveaux records du monde pour le G650ER !

gulfstream-g650er-2.jpg

 

Le Gulfstream G650ER vient d’effectuer un tour du monde avec seulement une seule escale et ceci en battant du même coup deux records de vitesse. L’avion a décollé de l’aéroport de White Plains près de New York pour se poser 13H20 plus tard à Pékin, soit un parcours de 12851km à la vitesse moyenne de Mach 0.87. Le G650ER a ensuite redécollé de Pékin pour se rendre à Savannah 12heures sur 12171km. L’avion avait à son bord quatre membres d’équipages et trois passagers.

Le G650ER :

La gamme G650 propose la cabine la plus longue, la plus haute et la plus large de sa catégorie, ses caractéristiques sont reprises avec le G650ER, mais avec un perfectionnement au niveau de la pressurisation: les ingénieurs ont mis au point un système qui règle la pression intérieure à l'équivalent de 4060 pieds, quand l'avion vole à son altitude de croisière de 45'000 pieds. Ce qui permet réduit les efforts demandés au coeur et aux poumons des passagers pour oxygéner leur sang. Un gain de bien-être pour les personnes embarquées qui se situe dans le droit fil de la stratégie de Gulfstream visant à proposer un environnement de voyage le plus raffiné possible. Le G650ER peut parcourir près de 1000km de rayon d'action de plus que le G650 de base, la version ER (Extended Range) peut aussi embarquer davantage de cargaison: le poids embarqué maximal est de 46'992kg, contre 45'178kg pour la version «de base», afin d'optimiser l'emport de carburant.

L’avion reprend par contre les mêmes spécificités que le G650, soit un cockpit  nouvelle génération doté d’un Enhanced Vision System II couplé à un Head-Up Display (HUD). Equipé d'un système en configuration de gestion de vol Triplex, la descente d'urgence peut s’effectuer en mode automatique, il dispose d’un radar 3D météorologique. Doté de moteurs Rolls-Royce BR725 de dernière génération, plus silencieux et moins gourmand en kérosène, il se montre 25 % plus économique que la génération précédente.

Photo : Gulftream G650ER @ Gulfstream

19/05/2014

EBACE : Falcon 8X & Gulftstream G650ER en pré-ouverture !

DSC_3759.jpg

 

Genève, en préambule l’ouverture du salon européen de l’aviation d’affaires EBACE qui démarre officiellement demain, une première nouvelle avec Dassault Aviation qui dévoilait le Falcon 8X et Gulfstream qui lance le G650ER.

Cette année, se sont pas moins de 12’000 professionnels qui seront présent au Salon EBACE.  320 exposants ont réservé un espace d'exposition, soit 15% de plus que l’an dernier. Les stands étaient encore en plein montage ce matin, avec une petite nouveauté, soit la concentration des stands sur les halles 4 & 5, la halle 7 ne servant cette année que pour l’accès aux expositions statiques d’avions.


 

DSC_3782.jpg


 

Dassault dévoile le Falcon 8X : 


 

034_Falcon8X_2014DVD44-1_800-600x400.jpg


 

Dassault Aviation à présenté en grande première ce matin son nouveau Falcon le 8X. «Plus grand et plus loin» telle est la devise du 8X! 

Le Falcon 8X sera un ultra long-courrier qui affichera une distance franchissable de 6’450 nm (11’945 km), dans la cabine la plus longue de tous les Falcon construits à ce jour. Il sera équipé d’une version améliorée du réacteur Pratt & Whitney Canada PW307 qui motorise le Falcon 7X, ainsi que d’une nouvelle voilure entièrement optimisée. Grâce à ces atouts, le 8X sera 35 % plus éco-efficient que n’importe quel autre avion du segment ultra long-courrier. Cette économie en carburant réduira d’autant les coûts d’exploitation.

Le Falcon 8X devrait pouvoir décoller sur des pistes d’une longueur de 6 000 ft (1 830 m) et afficher une vitesse d’approche d’environ 106 kts (197 km/h) à la masse type d’atterrissage.

Le Falcon 8X sera doté d’un poste de pilotage totalement redessiné et inspiré de celui du Falcon 5X. Il bénéficiera d’une nouvelle génération du cockpit EASy comportant notamment un affichage tête haute (HUD) qui combinera les modes de vision infrarouge et synthétique. Le cockpit sera en outre compatible avec l’installation de deux HUD.

Le Falcon 8X devrait effectuer son vol inaugural début 2015 et être certifié mi-2016, en vue des premières livraisons prévues avant la fin de l’année 2016.

« Avec ces deux nouveaux avions en développement, les 5X et 8X, Dassault est désormais en mesure de proposer une famille de six avions d’affaires capables de répondre à un large éventail de besoins des clients et opérateurs sur le segment très haut de gamme du marché », a précisé Eric Trappier.

Gulfstream G650ER:


 

gulfstream-g650-by-jet-planes-4.jpg


Du côté de chez Gufstream on présentait ce matin le G650ER. Le G650ER (Extented Range) est directement dérivé de l’actuel G650, mais celui-ci pourra parcourir 7’500 nm (13’890km) à une vitesse de croisière de Mach 0,85. Cette nouvelle version permettra de relier d’une traite New York à Dubaï par exemple. 

L’avion reprend par contre les mêmes spécificités que le G650, soit un cockpit  nouvelle génération doté d’un Enhanced Vision System II couplé à un Head-Up Display (HUD). Equipé d'un système en configuration de gestion de vol Triplex, la descente d'urgence peut s’effectuer en mode automatique, il dispose d’un radar 3D météorologique. Doté de moteurs Rolls-Royce BR725 de dernière génération, plus silencieux et moins gourmand en kérosène, il se montre 25 % plus économique que la génération précédente.

Photos 1 & 2 Salon EBACE 2014 @ P.Kümmerling 3 Falcon 8X@ Dassault Aviation 4 Gulftream G650ER @ Gulfstream

04/04/2014

Boeing lance le BBJ-800MAX !

BBJ-MAX8_K66099[1].jpg

 

SEATTLE, Boeing a annoncé le lancement du Business Jet (BBJ) de la famille MAX après avoir reçu une première commande d'un client anonyme. La commande concerne un BBJ-800 MAX, qui est basé sur le B737-800 MAX, soit le plus récent biréacteur d'affaires de la gamme BBJ.

 

1886045487.jpg

 

Le BBJ-800 MAX aura un rayon d’action de 6’325 miles nautiques (11’713 km), soit une augmentation de plus de 800 miles nautiques (1’482 km) par rapport au  BBJ2. Il partagera la même taille de la cabine avec le BBJ2 d'aujourd'hui, offrant aux clients 19 pieds (5,8 mètres) de cabine et trois fois plus d'espace de chargement que l’actuel BBJ.

La nouvelle famille BBJ comprendra également le BBJ-900 MAX, sur la base du B737-900 MAX. Il offrira jusqu’à 6255  mile nautique (11 584 km) aller avec un habitacle encore plus grand que le BBJ-800 MAX. Les plans d'un BBJ-700 MAX sont encore à l'étude.

 

Le premier BBJ MAX sera livré en 2018 sans un intérieur, le client choisira le centre de finition de son choix, pour l’installation d’un intérieur VIP.

La gamme Boeing Business Jets (BBJ) est constituée d'avions de ligne aménagés spécialement pour un usage privé créée en 1996. Ces aménagements proposent en outre des chambres à coucher, des salles de bains avec douches, des salles à manger ou de réunion et un vaste salon. Boeing ne proposait initialement que des B737 aménagés. Face au succès rencontré, la flotte BBJ s'est étendue avec les B777, B787 et B747-400.

 

BBJ001.jpg

Photos : 1 le BBJ-800 MAX 2&3 Exemples d’intérieurs @ Boeing

11:07 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : boeing, bbj, bbj-800max, bizjets |  Facebook | |

03/02/2014

Nouvelle commande pour la famille Global !

 

1965149811.jpg

Montréal, Bombardier Aéronautique a annoncé une commande ferme pour huit biréacteurs d’affaires Global, incluant trois avions Global 6000, deux avions Global 7000 et trois avions Global 8000, d’un client qui préfère garder l’anonymat. La transaction est évaluée à quelque 537 millions $ US, au prix courant 2014 de ce biréacteur doté d’un équipement standard.

La famille Global :

Global 6000 : la grande cabine du biréacteur Global 6000 et ses niveaux de confort combinés à une douche où l’on peut tenir debout (en option) et au poste de pilotage Bombardier Vision signifient qu’il offre un mélange parfait d’autonomie à grande vitesse et de confort du voyageur. Offrant les plus récentes technologies, cet impressionnant biréacteur peut relier Paris à Tokyo sans escale avec huit passagers et de trois à quatre membres d’équipage.

Global 7000: offrant une spacieuse cabine à quatre zones, cet avion établit la norme d’une nouvelle catégorie de biréacteurs d’affaires à large fuselage. Avec un volume de 74,67 m³ (2 637 pi³), les passagers profiteront de 20 pour cent d’espace habitable de plus que dans la cabine de l’avion Global 6000, leader actuel de l’industrie. L’avion présentera un régime de croisière rapide de Mach 0,90 et une autonomie de 7 300 milles marins (13 520 km) à Mach 0,85. Il pourra relier Sydney à Dubaï, Londres à Singapour ou Beijing à Washington sans escale avec 10 passagers. Son entrée en service est prévue en 2016.

Global 8000: avec une autonomie plus grande que tout autre avion d’affaires, le biréacteur Global 8000 proposera une cabine supérieure à trois zones de 63,32 m³ (2 236 pi³) et une impressionnante distance franchissable de 7 900 milles marins (14 631 km) à Mach 0,85. Il pourra relier Sydney à Los Angeles, Hong Kong à New York et Mumbai à New York sans escale avec huit passagers. Le biréacteur Global 8000 pourra atteindre un régime de croisière rapide de Mach 0,90. Son entrée en service est prévue en 2017.

Photo : la famille Global jets @ Bombardier

 

03/01/2014

Le Learjet 85 avance vers son premier vol !

 

original.jpg

 

Lentement, mais surement, Bombardier avance dans la préparation du premier vol du Learjet 85 et ceci après avoir accumulé un important retard. L’avionneur se prépare à faire sa demande auprès de l’US Federal Aviation Administration en vue de l’obtention du permis d’essais en vol.

12 mois de retards :

Initialement prévu au début de l’année 2013, le premier vol du Learjet 85. En février dernier Bombardier annonçait un retard évalué à neuf mois sur le calendrier initial. Cet important retard est dû à des problèmes de fabrication du fuselage. En effet, Bombardier sous-traite la fabrication de celui-ci entièrement en matériaux composite au sein d’une usine située à Queretaro au Mexique. Des problèmes de fissures avaient été détectés.

Il faudra attendre octobre dernier, pour que les problèmes de matériaux composites deviennent de l’histoire ancienne et permettent de fournir un fuselage irréprochable.

 

 

02_LJ85_INT.jpg

 

Progression des essais :

Bombardier aviation vient de terminer les essais de motorisation à basse vitesse et va pouvoir continuer sur la voie qui mènera le Learjet 85 vers son vol inaugural.

En parallèle, l’avionneur canadien vient de terminer la certification du Learjet 70 qui va rejoindre prochainement le Learjet 75 en service. Ne manquera donc, plus que le « 85 » pour renouveler complètement la gamme.

Le Learjet 85

Le Learjet 85 est un avion biréacteur d'affaires. Le projet débute en octobre 2007. L'avion est assemblé à Wichita aux États-Unis, son fuselage est fabriqué à Querétaro au Mexique, et ses ailes à Belfast en Irlande du nord, l’avion sera doté en cabine d’une cuisine, de toilettes et d’une salle de bain. Le Learjet 85, doit offrir  toutes les performances légendaires d’un véritable Learjet, mais avec plus de confort, grâce à une cabine plus grande et plus confortable. Le nouvel avion Learjet 85 comprend un poste de pilotage présentant une conception et des technologies de pointes, avec en tête de file le poste de pilotage Vision, soit la même avionique que ses grands frères les Challenger et Global jets. L’avion est motorisé par deux moteurs Pratt & Whitney Canada PW307B de dernière génération, qui lui assureront un degré optimal de rendement et de rentabilité d’exploitation tout en maintenant de faibles niveaux de bruit et d’émissions.

 

alear85cabin.jpg

 

Photos : 1 Learjet 85 2 Cockpit 3 Intérieur @ Bombardier Aviation