31/01/2014

Finalement la Biélorussie va moderniser ses Su-27!

Su-27..jpg


Minsk, je vous l’annonçais en novembre dernier, le commandant de l'Armée de l'air et des Troupes de défense antiaérienne de Biélorussie Oleg Dvigalev, n’en pouvait plus des coûts d’exploitation, exorbitant de la flotte de Sukhoi Su-27 «Flanker» et désirait opter pour des MiG-35. Ce coup de gueule n’est visiblement pas passé inaperçu au sein du pouvoir, créant ainsi une petite polémique. 

Un accord a été trouvé :

La Biélorussie ne peut commander des avions-écoles Yakovlev Yak-130 et du même coup de doter d’une flotte neuve de MiG-35. Par conséquent, un compromis a été trouvé. Par la voix du président du comité d'Etat biélorusse pour l'industrie de défense Sergueï Gouroulev, la Biélorussie va moderniser sa flotte de Su-27 «Flanker». 

Un accord a donc été trouvée les deux parties en vue d’améliorer les performances des Su-27 en service.

Un profonde modernisation : 

Pour répondre à la demande du commandant de l'Armée de l'air et des Troupes de défense antiaérienne de Biélorussie Oleg Dvigalev, le programme de modernisation des Su-27 va comprendre une mise à jour des logiciels des moteurs, ainsi que le changement de certaines pièces en se basant, sur les améliorations adaptées sur les Su-30. Selon le constructeur Irkut, les Su-27 biélorusses amélioreront de 20% leur consommation de kérosène.

De plus, les chasseurs Su-27 seront sérieusement améliorés avec les éléments suivants : Nouvelle interface homme-machine calquée sur celle du Su-30 MKK avec un nouveau cockpit refait par la Ramenskoye PKB, incorporant deux écrans LCD multifonctions de 21 cmx15. Un système de navigation intégrant le positionnement par GPS sur les constellations Glonass et Navstar. Une nouvelle optronique frontal avec portée augmentée qui passe à 50 km pour une cible vue de face et à 90 km pour une cible vue de derrière. Un nouveau collimateur tête haute SILS-27M d'Elektroavtomatika. Dorénavant les Su-27 biélorusse pourront emporter des missiles R-77 «Vympel».

L'armée biélorusse compte actuellement plus de 10 Su-27 «Flanker» déployés au sein de la  61e base aérienne de Baranovitchi, non loin de la frontière avec la Pologne et l'Ukraine.


 

777678045.jpg


Photos : Su-27 «Flanker» biélorusse @ Armée de l’air Biélorusse


21:31 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sukhoi, biélorussie, su-27 flanker |  Facebook | |

15/11/2013

Trop cher, la Biélorussie ne veut plus du Su-27 !

800px-Su-27UBM_Radom_2009_c.jpg

 

 

MINSK, les Forces armées biélorusses vont renoncer à l'exploitation des chasseurs Sukhoi Su-27 « Flanker», selon l’annonce faite par le commandant de l'Armée de l'air et des Troupes de défense antiaérienne de Biélorussie Oleg Dvigalev. La Biélorussie désire se doter de MiG-35 et prévoit l’acquisition d’avions écoles Yak-130.

 

Sukhoi Su-27 mal adapté :

 

Pour l’Armée de l’air Biélorusse, l’exploitation des avions de combat Sukhoi Su-27 « Flanker »

est trop onéreuse, ils consomment beaucoup trop de kérosène, de plus, le puissant chasseur hérité de l’ère soviétique s’avère mal adapté au petit territoire Biélorusse.

 

MiG-35 en vue ?

 

2104968721.jpg

 

Si rien n’est officiel pour l’instant, le commandant de l'Armée de l'air ne cache pas l’idée, que le remplaçant du Su-27 pourrait bien être le MiG-35. Le MIG-35 moderne et plus petit correspondrait idéalement pour la Biélorussie. Il fait partie de la quatrième génération des chasseurs MIG. Construit dans l’usine Sokol de Nijni-Novgorod à 500km à l’est de Moscou, le MiG-35 a reçu le nouveau moteur RD-33MKV équipé de tuyère à poussée vectorielle orientable. Cet appareil confirme la fin de l’âge sombre de la technologie aéronautique de la Russie, il a reçu un radar actif à balayage électronique (AESA) Zhuk-MAE d’une portée de 130 à 200km pouvant traquer une trentaine de cibles et d’en engager 8.

La capacité en carburant faisant défaut sur les anciennes versions, elle a été accrue de 50% sur ce modèle. A suivre..

 

Yak-130 de formation :

 

577937097.jpg

 

Par contre, la Biélorussie a confirmé son intention de remplacer ses avions école L-39C « Albatros » par le Yakovlev Yak-130 en 2015.

 Le Yak-130 a subi une longue phase d’essais de 2005 à 2009 impliquant 3 appareils. Les Yak-130 sortent de deux chaînes de production, l’une à  Nizhny Novgorod et l’autre se situe à Irkutsk. 

Le Yak-130 est un avion très maniable subsonique avec un rayon d’action de 1.250 miles (2.000 kilomètres) et une vitesse maximale de 600 mp / h (1.060 km / h) en vol en palier. Il peut transporter une charge utile de combat d'un maximum de £ 6.600 (3.000 kg).  Le Yak-130 peut être utilisé à partir de pistes non goudronnées et de petits aérodromes non préparées. L'appareil dispose d'un cockpit en tandem climatisée et pressurisée à deux places, équipés de sièges éjectables NPO Zvezda K-36LT3.5  de type zéro-zéro (zéro altitude, zéro vitesse). Les pilotes ont une vue à travers une verrière thermoformée. 

 

Le Yak-130 de production est le premier avion russe avec une suite avionique entièrement numérique. L'avionique répond au Standard MIL1553. Comme un avion d'entraînement avancé, Yak-130 est adapté pour la formation des pilotes ou le recyclage pour permettre de transiter sur des appareils de quatrième et cinquième génération. 

 

Photos : 1 Su-27UBM Biélorusse@ Armée de l’air Biélorusse 2 MiG-35 @RACMIG 3 Yak-130@ Yakovlev

 

12:06 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : biélorussie, sukhoi, mig, su-27 flanker, mig-35, yak-130 |  Facebook | |