10/03/2010

L’Egypte confirme l’achat de 20 F-16C/D

 

 

f16_4.jpg

 

 

Fort Worth,  Américains et  Egyptiens confirment l’achat par ce dernier d’un lot de 20 chasseurs Lockheed Martin F-16 C/D Block52 ! Le constructeur Lockheed a reçu un premier acompte de 213 millions de dollars pour la préparation au lancement de la production des Fighting Falcon. Le contrat avoisine les 3,2 milliards de dollars.

L’Egypte, un important client du F-16 :

Cet achat comprend 16 appareils monoplaces de type F-16C et 4 biplaces F-16D qui viendront compléter le parc des F-16 de l’Egyptienne Air Force (FAE) d’ici 2012.

L'Egypte fut le premier pays arabe à recevoir des avions de combat F-16. The Egyptian Air Force a reçu un total de 42 F-16 dans sa première commande en 1980 et depuis a acheté cinq lots supplémentaire d'avions, pour un total de 240 F-16 Fighting Falcon. Le contrat porte également sur des armes associées, des équipements de soutien, des logiciels et divers services connexes. 

F-16 C/D Block 50 :

Le F-16C/D Block 50 dispose du radar AN/APG-68(V)7, d’un cockpit munit  d’écrans multifonctions couleur et générateur d'affichage programmable, d’un système nouveau suivi de terrain moderne, d’une  nouvelle caméra vidéo couleur et magnétoscope pour enregistrer les images de la vue du pilote du HUD ainsi que d’un système de transfert de données plus rapide. Il est doté du Moteurs General Electric F110-GE-129.

Au total à ce jour, Lockheed Martin (General Dynamic) a livré plus de 4’400 F-16 à 25 nations !

403px-Egyptian_Air_Force_F-16.JPEG.jpeg


Photos :  1 F-16 de face. 2 F-16B Egyptien en ravitaillement .@ Lockheed Martin.

 

10/01/2010

Le prototype du Sukhoi T-50

 

 

yourfile.jpgfilename=yourfile.jpg

 

 

La Russie prépare un avion de combat de la 5e génération, le prototype du Sukhoi T-50 devrait très prochainement effectué son premier vol !

Pas de photo, mais des infos :

A ce jour, aucune photo officielle n’a encore filtré, seul des images de synthèse et dessins d’artistes sont disponibles. Par contre, on en sait un peu plus sur le projet PAK-FA qui préfigure l’avion omnirôles de prochaines générations. Désigné sous l’appellation PAK-FA, le premier prototype du Sukhoi T-50 à effectué fin décembre ses premier essais de roulage sur l’aérodrome de Komsomolsk-sur- l’Amour.

Ce premier prototype baptisé T-50-KNS (Kompleksnyi Naturnui Stend / cellule grandeur nature) serait doté d’une variante du réacteur AL-41FS (NPO Saturn 117A) qui équipe les SU-35. Celui-ci devrait utiliser la poussée vectorielle pour le tangage, le lacet et le contrôle de roulis. Le système dispose d’un  nouveau compresseur  à haute pression offrant une température plus élevée, afin de soutenir une augmentation de la poussée en réchauffe.

Le T-50 devrait donc combiner une forte poussée qui combinée à la poussée vectorielle l’autoriserait à des décollages courts de l’ordre de 300/400 mètres. L’avion sera également capable de voler en mode supercruising (croisière supersonique sans post-combustion).

Selon Sukhoi, deux autres prototype seraient déjà assemblés, l’un ayant pour fonction de servir au banc d’essais statiques et l’autre devrait voler cette année.

180px-PAK_FA_AESA_maks2009.jpg

 

 

Le programme PAK-FA :

Initialement ce programme d’avion de combat est issus d’une collaboration en partenariat  entre le russe Sukhoi et l’indien HAL. Si le développement semble commun entre les deux constructeurs, les deux versions livrées aux deux pays devraient sensiblement différer. Le modèle russe devant être mono pilote alors que l’Inde désire une version bi places en tandem.

La répartition des tâches a été de développement est la suivante, l’indien HAL s’occupe des logiciels critiques, les ordinateurs de missions, les systèmes de navigation et une grande partie de l’affichage du cockpit ainsi que des contres-mesures électroniques (CMD).

La Russie développe quant à elle l’ensemble des systèmes de l’avion, motorisation, armement, l’hydraulique l’ensemble des systèmes de vols et de communication sans oublier le radar.

 

Visiblement l’avion devrait avoir une certaine ressemblance avec le  F-22 «Raptor», en effet, le T-50 devrait avoir une masse au décollage de 25 à 30 tonnes. Conçu pour transporter des armes en interne. L’emploi de nombreuse pièces en plastique carbone devrait également permettre d’alléger l’appareil.

L’entrée en service devrait se faire en plusieurs étapes, selon Sukhoi les premières machines pourraient dans une version de base entrées en service d’ici 2016 puis d’ici 2020 en version plus élaborée.

sukhoit50mr9.jpg

 

 

Photos :1 images de synthèses d’artistes. 2 prototype antenne radar. 3 Image synthèse @ Josef Gatial

 

30/11/2009

Les Gripen atteignent les 130.000 heures

 

 

Czech Rep, Hungarian and SwAF Gripen.jpg

La flotte des Gripen a atteint les 130.000 heures de vols. L’ensemble des avions de combat Gripen en service en Suède, République Tchèque, Hongrie et l’Afrique du Sud sans oublier l’école Britannique du personnel de vol d’essais, l’Empire Test Pilot School (PTE) totalisent ce chiffre.

 

La Force aérienne est le plus important exploitant de l‘avion de combat Gripen dont le premier escadron a été  déclaré opérationnel en 1997. La République tchèque a pris livraison de ses Gripen C/D en 2005, suivie de la Force aérienne hongroise en 2006. Les livraisons à la South African Air Force ont  commencé en 2008 et se poursuivent actuellement.

Il faut en outre inclure le nombre total d'heures de vol et  d'essai effectués de Saab à Linköping, en Suède, pour la mise à jour des systèmes. En effet, Gripen C/D est en cours d’évolution en continu avec de nouveaux équipements et logiciels dont les tests se poursuivent  avec le Gripen NG.

1000 heures pour le C :

Le 5 novembre dernier, le premier  Gripen C suédois à passer le cap des 1 000 heures de vol. Il s’agit de l’avion n° 39210 en service à la 17e Escadre à Ronneby.

 

P1000517.jpg

 

 

Photos : 1 Gripen tchèque, hongrois et suédois. @ SAAB Gripen - Jan Gustavsson. 2 Gripen tchèque. @ SAAB Gripen - Lasse Jansson

 

17:02 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : forces aériennes, avions de combat, gripen |  Facebook | |

02/11/2009

L’Eurofighter en phase d’évolution

 

 

highres_bt005 dp037812-1.jpg

 

 

L’avion de combat européen Typhoon se prépare à entrer dans une nouvelle phase de son évolution. BAE Systems vient d’être mandater pour assuré le développement électronique de l’Eurofighter.


Amélioration des éléments électroniques :

Par ce contrat, il est prévu l’amélioration de la maintenance des divers éléments clefs de l’Eurofighter, soit les radars CAPTOR et CAESAR et le sous-système de protection défensif (DASS). Les principaux pays utilisateurs que sont l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni sont directement concerné par ces améliorations.

Il s’agit ici dans un premier temps de diminuer les coûts d’entretien et d’offrir une meilleure fiabilité des équipements. La disponibilité opérationnelle devra s’en trouver accrue. Le nouveau mode de détection de panne et d’analyse de maintenance devra permettre de diminuer de près de 50% les frais d’entretien actuels.

Dans un deuxième temps il s’agira de préparer l’arrivée du nouveau radar du Typhoon de type AESA, le CAESAR. Celui-ci reprend les mêmes dimension que son prédécesseur, l’ ECR-90 CAPTOR et sera facilement intégrable à la flotte déjà en service. Cette préparation fait suite aux essais en cours sur deux prototypes, dont l’un était venu en Suisse pour la phase d’évaluation. Concernant le DASS (Defensive Aids Sub-System) qui permet de détecter et reconnaître, les divers autodirecteurs de missiles et sers à fournir la base de données, servant à élaborer l’image situationnelle. Ces améliorations porteront à la mise à niveau futurs du senseur.

highres_gld-099277.jpg

 

Collaboration entre l’Autriche et la Slovaquie :

Les Eurofighter autrichiens ont eu l’occasion de travailler avec la Slovaquie dans le cadre d’un exercice de police aérienne. Les deux Forces aériennes ont eu l’occasion de tester le dispositif de surveillance, sur divers types de violation d’espace aérien, et de se familiariser avec des éléments lents comme les hélicoptères et avions légers, difficiles à suivre avec des moyens classiques.

En matière de police aérienne, l’Autriche comptabilise 1100 heures de vol et effectué environ 1300 vols. Un total de 26 «priorité alpha» (interception prioritaire) ont été effectuées par les Eurofighter autrichiens cette année !


Photos : 1 Eurofighter Bi places Britannique. 2 Exercice d’alerte des Eurofighter autrichiens. @ EADS Eurofighter.

 

19/09/2009

Le premier Gripen Thaï a volé

GripenThai01.JPG

Ce vendredi, le premier JAS-39 D Gripen no : 70101 destiné à la Royal Thaï Air Force a effectué son vol inaugural. Aux commandes, le pilote d’essais de Saab, Mats Thorbiörnsson. Le vol a débuté à 14H50 heure local et a duré 80 minutes.

 

Remplacement partiel des F-5 E/F :

 

La Thaïlande a lancé le programme de remplacement partiel de ses Northrop F-5 E/F Tiger II, soit 15 machines appartenant au Squadron 701 basé à Surat Thani (Sud de la Thaïlande). Pour mémoire, la RTAF avait choisi dans les années nonante le Boeing F/A-18 Hornet, mais le contrat fût dénoncé par les Etats-Unis, faute de moyen de paiement du pays du sourire. En effet, celui-ci avait proposé faute de liquidité de payer la moitié des Hornet avec de la viande de poulet !

F5TYK.JPG

 

Suite à une seconde évaluation dans au début des années 2000, c’est le Gripen suédois qui remporta le marché. La commande fût lancée en 2008 pour l’achat d’un premier lot de 6 avions (2 biplaces et 4 monoplaces) assortit d’une option pour 18 autres aéronefs. En parallèle, la RTAF a commandé également au constructeur suédois un Saab 340 Erieye (AEW) ainsi qu’une seconde machine en version commandement aérien et contrôle de liaisons de données.

 

La formation des pilotes Thaï commencera sur Gripen l’année prochaine en Suède et les livraisons vont s’échelonner d’ici 2011.

 

Sur les 18 Gripen en options restant, 6 pourraient être commandé d’ici 2015 pour compléter le squadron 701, les autres Gripen devraient être confirmés au plutôt d’ici 2018 pour remplacer le second lot de F-5 T ( F-5 modernisé par Israél, doté de missiles Python 4).

 

Les Gripen vont venir compléter le parc des 61 Lockheed F-16 A/B Block 10/15 qui équipe la RTAF.

StefanKalm.JPG

 

Photos : 1 & 3 le Gripen D Thaïlandais lors du premier vol. @ Stefan Kalm, Saab AB. 2 Northrop F-5 T, @ YK.