10/03/2016

L’Argentine reprend les négociations sur le Kfir !

7043.jpg

L'Argentine et Israël ont repris les négociations portant sur la vente potentielle de 14 avions de combat Israël Aerospace Industries (IAI) Kfir Block 60. L’achat avait été mis en sommeil, durant les élections et ceci malgré une signature entre les deux pays durant l’automne 2015.

Le nouveau gouvernement argentin semble vouloir aller de l’avant sur le projet, les discussions ont pour but, de valider l’accord précédemment discuté.

Rappel :

IAI avait offert la version Kfir Bloc 60 propulsé par un moteur General-Electric J79. La société israélienne affirme que la cellule des aéronefs sera à l’état "zéro heure" après une refonte complète. L’Israël Aerospace Industries (IAI) Kfir Block 60 proposé à l’Argentine est la dernière version améliorée du Kfir C2, qui a été utilisé par l'armée de l'air israélienne entre 1975 et 1994. Certains avions sont offerts avec des moteurs General Electric J79 avec zéro heures après une refonte complète. Le Block60 est offert avec un actif radar à balayage à balayage électronique (AESA) ELTA Systems EL/M-2032, qui peut fonctionner en modes air-air et air-sol simultanément et est capable de suivre jusqu'à 64 cibles. Son architecture ouverte permet aux clients d'intégrer d'autres systèmes, comme différents systèmes d’armes. Des points d'emports supplémentaires et une plus grande capacité d'emport permettent une charge totale de 6’038 kg. Le block 60 dispose d’une électronique améliorée et une meilleure ergonomie à bord avec entre autre un système DMM (Digital Moving Map) et des contre-mesures électroniques de dernière génération.

 

7542.jpg

Photos : IAI Kfir Block 60 de l’armée de l’air colombienne@ FAC

11/02/2016

La Biélorussie commande le Sukhoi su-30SM !

764.jpg

 La Biélorusssie et la Russie ont conclu un accord de principe sur la vente de 12 Sukhoi Su-30SM, selon le vice ministre de la Défense biélorusse le Major général Igor Lotenkov. Les livraisons devraient débuter en 2020.

Les Sukhoi Su-30SM vont progressivement remplacer les MiG-29 « Fulcrum » et venir épauler la flotte de Su-27 actuellement en phase de modernisation. Un accord de partenariat entrera également en vigueur pour la maintenance, en effet l'usine de réparation des aéronefs n° 558 située à Baranovichi dans l'ouest de la Biélorussie a déjà les compétences nécessaires pour entretenir et réparer les aéronefs de la série Su-27/30.

 

Le Sukhoi Su-30SM :

Les SU-30SM se différencient des SU-30MKI indiens par leurs équipements entièrement russes, leur système d'identification "ami/ennemi" et par d’autres éléments. Pour développer cette version, Sukhoi profita de son expérience avec le programme SU-35 en ce qui concerne par exemple l’avionique. Tout comme la version MKI, le SM dispose de plans canard et de tuyères à poussée vectorielle couplées aux moteurs Saturn Lyulka AL-31Fl.

L’appareil dispose d’un radar à antenne à balayage électronique (AESA) de type Zhuk-AE du fabricant russe Phazotron. L’antenne en bande X permet de suivre 30 cibles aériennes en mode piste, pendant l’exploration et d’engager 6 cibles simultanément en mode attaque. L’avionique est également de dernière génération avec écrans multifonctions (EFIS), système de positionnement par satellite GLONASS et un nouveau système de communication sécurisé.

L’armement est multiple pour permettre l’engagement air-air et air-sol mais également air-surface. L’option de dissuasion nucléaire est également possible avec capacité de frappe d’interdiction et la suppression des défenses antiaériennes.

 

3618429884.jpg

Photos : Sukhoi Su-30SM @ Sergy

10/02/2016

L’Inde va doper ses Sukhoi Su-30MkI !

1239716.jpg

New Dehli, le gouvernement indien va ordonner l’acquisition de matériel d’origine israélienne pour venir équiper sa flotte d’avions de combat de type Sukhoi Su-30 MkI. Le montant des acquisitions est estimé à près de 500 millions de dollars.

 

Meilleure capacité d’attaque au sol :

L’Inde prévoit d’acquérir auprès de la société Rafael Defense Systems 164 nacelles de désignation/reconnaissance laser de type « Litening ». La nacelle choisie par l’Inde est la nouvelle version « Litening 5 » qui peut détecter des cibles à longue portée et permet de soutenir le renseignement, la surveillance et l’acquisition d'objectifs. Le second achat concerne la nouvelle bombe Rafael « Spice 250 ». La bombe « Spice 250 » (Smart, Impact Précis et Rentable) est une munition qui combine les avantages du guidage par satellite (comme la possibilité d'engager des cibles camouflées et cachées, de fournir un "drop-and -Forget "option pour engager plusieurs cibles simultanément et pour fonctionner dans toutes les conditions météorologiques et l'éclairage) et ceux de l'électro-optique d'orientation (tels que la capacité de fournir« man-in-the-loop » orientations pour une précision extrêmement élevée et la capacité à engager des cibles mobiles.

Un autre avantage de la "Spice" est sa capacité à être programmable en vol en amont, avec un maximum de 100 cibles différentes, il donc possible de changer de cible, une fois le largage effectué et ceci directement depuis l’avion tireur.

 

spice_250.jpg

Révision et modernisation  en Inde : 

L’avionneur indien Hindustan Aeronautics Limited (HAL) dispose d’un important site de révision à Nashik en Inde occidentale. C’est dans ce complexe, que l’Inde a débuté la grande maintenance de ses avions de combat Sukhoi Su-30.  Une fois entièrement révisé, les Su-30MKI indiens peuvent encore voler 15 ans ou l’équivalent de 1’500 heures de vol. 

 HAL ne procède pas seulement à la révision du Su-30MKI, mais le modernise, en lui apportant les derniers développements et mises à jour de logiciels. Cette profonde mise à jour implique plus de 600 modifications, dont environ 2’500 processus distincts. HAL a également travaillé avec le motoriste russe pour améliorer les logiciels des moteurs et augmenter ainsi la fiabilité de ceux-ci.

Le Sukhoi SU-30MKI :

Le Sukhoi SU-30MKI bénéficie des capacités similaires à celle des avions de combat de cinquième génération. L’appareil est doté d’une avionique améliorée, d’un radar AESA de type Phazotron Zhuk-MA plus puissant, capable d’engager plus de quatre cibles simultanément et ceci également vers l’arrière. L’avion dispose une certaine capacité en matière de furtivité et ceci grâce à une diminution de la signature radar. L’autre nouveauté concerne l’adaptation des missiles indien BrahMos et KH-59M Ovod-M. L’avionique dispose d’un mode carte numérique avec une capacité de guidage longue portée TV. 

L’appareil est doté de la version des moteurs AL-31FP de Saturn corporation, dont la durée d’entretien est montée à 2000 heures en lieu et place des 1000 sur les versions plus anciennes. Un nouveau logiciel de contrôle de la poussée vectorielle (TVC) permet une meilleure sécurisation en cas de manœuvre  extrême.

 

2389423432.jpg

Photos :1 Su-30MkI @Gary Stedman 2 Spice 250@ Rafael 3 Su-30MkI @ Chad Thomas

 

 

09/02/2016

Gros contrat pour MiG en Afrique du Nord !

2148601.jpg

Moscou, le vice-directeur général du groupe MiG Alexeї Beskibalov a confirmé une importante commande pour un total de 50 avions de combat MiG-29M/M2, mais ne précise pas pour l’instant quel est le pays destinataire. Deux premiers chasseurs MiG-29M/M2 doivent être remis à ce pays, avant la fin de l’année en cours indique la même source.

Quel pays ?

Ce soir personne n’a encore la réponse en ce qui concerne le client, deux pays sont en négociations avec l’avionneur russe, il s’agit du Maroc et de l’Egypte. L’Algérie pourrait également être le client, mais ce pays avait refusé dernièrement la fourniture de MiG-29SMT pour se tourner en direction du Sukhoi Su-30.

Dans l'attente de connaitre le nom du client, cette vente relance l'avionneur MiG jusqu'en 2020 et permet à la Russie de renforcer un peu plus sa position dans la région.

Le MiG-29M/M2 :

Le MiG-29M (le M2 est la version biplace) dispose d’une capacité multirôle et peut emporter des charges militaires augmentées par rapport aux versions antérieures de l’avion. Le cockpit dispose d’écrans multifonctions (EFIS). L’avion dispose du radar Phazotron NIIR N010 « Zhuk » avec capacité de suivi de terrain et mode cartographique numérique, il peut suivre 10 cibles et en engager quatre simultanément à 80km de distance. L’avion est motorisé avec deux Klimov RD-33K de 8 800 kgp avec postcombustion.

 

h3.jpg

Photos : 1 MiG-29M2 @ Alex Beltyukov 2 MiG-29M2 @B.Harry

 

 

 

30/12/2014

Argentine, avion de combat et imbroglio militaro-politique !

image.jpg

 

Buenos Aires,  au mois d'octobre, je vous parlais de la décision de l'Argentine de négocier l'achat de l'avion de combat suédois JAS-39 Gripen E, qui portaient sur 24 appareils, selon les informations obtenues au sein du ministère de la Défense argentin et confirmées par le ministre argentin de la Défense Agustin Rossi.

 

Grincement de dents britanniques :

 

L'Angleterre dont l'industrie et le principal fournisseurs pour l'avion suédois avec l'équipementier et radariste Selex ES ne voit pas d'un très bon oeil, la livraison du Gripen E aux argentins. De fait, une coalition au sein du gouvernement, appuyée par des membres du Congret américain veulent, depuis cette annonce, s'opposer à la vente de l'avion suédois via le Brésil à l'Argentine. On peut comprendre de prime abord cette décision, étant donné les antécédents de la guerre des Malouines. 

Pourtant, cette volonté de barrage, pourrait à terme s'avérer être nuisible à plus d'un titre.

 

Le Gripen, avion de la réconciliation :

 

Pour le ministre de la Défence argentin, la vente d'avions de combat Gripen E serait un point d'honneur à la réconciliation et la fin des tensions de la guerre des Malouines, une occasion de tourner la page et d'aller de l'avant politiquement avec les britanniques. Un avis d'ailleurs partagé par l'opinion public. Hors, la tentative de blocage des Anglais et des Américains et très mal vue en Argentines, on l'imagine bien. 

 

Pourtant à Londres et aux Etats-Unis, des voix critiquent ouvertement cette vision et demandent ouvertement à ce que cette vente puisse se faire. 

 

La Russie en embuscade :

image.jpg

Si, une certaine dissidence prône la vente du Gripen E aux argentins, c'est pour contrer l'offre faite par Moscou de ré-équiper l'armée argentine. En effet, la Russie a proposé la vente d'un premier lot de bombardiers tactiques Sukhoi Su-24 "Fencer" d'occasions. Si l'avion est ancien, il représente néanmoins une sérieuse menace. Mais l'offre Russe ne s'arrête pas là, Moscou offre la panoplie complète de ses avions de combat Sukhoi et le nouveau MiG-35. En parallèle, systèmes de défense anti-aérien S-300 et Panstir. L'armée de terre et la marine ne n'étant pas oubliées.

 

Le casse-tête argentin :

 

Le verrouillage de la modernisation de l'armée argentine par le gouvernement anglais et semble  virer au cauchemar, car les temps ont changé. Première option, anglais et américains acceptent de régler les différents de la guerre des Malouines et laissent les argentins se doter du Gripens E suédois. Dans le cas contraire, le risque que la Russie étende un peu plus sa domination au sein du continent en matière d'armement deviendra réalité.

 

L'ancien Général l'USAF Robert C. Kehler expliquait, il y a de cela une semaine, que la modernisation de l'aviation argentine avec des aéronefs russes, serait une catastrophe politique, qui aurait de graves répercussions à l'avenir. En effet, s'ajoutant au non règlement de la crise des Malouines, l'Argentine prendrait un sérieux avantage à l'avenir en cas de détérioration des relations avec l'Angleterre. Celle-ci, devrait alors renforcer son dispositif militaire sur l'île de la discorde. Sauf, qu'avec les baisses de crédits militaires, l'Angleterre n'avait pas prévu cette éventualité ! 

 

Bref, avion suédois ou pas, il faudra compter sur les pressions russes dans la région et il faudra aux Britanniques, bien réfléchir au choix final, les conséquences risquent d'être lourdes.

image.jpg

Photos: 1 Gripen E aux couleurs du Brésil 2 Su-24 "Fencer" 3 MiG-35