14/11/2016

Viseur de casque de 3ème génération & Spice 1000 pour le Gripen E !

Saab+proudly+presenting+Gripen+E-3.jpg

Les essais en vol du JAS-39 Gripen de présérie vont bientôt commencer, mais pour l’instant, de nouvelles informations sont disponibles en ce qui concerne les équipements du nouveau standard de l’avion de combat suédois.

Un nouveau viseur de casque :

39e_hmd_24052016__pek7438.jpg

Afin d’être équipé des systèmes les plus récents disponibles sur le marché, le Gripen E pourra mettre en œuvre un nouveau viseur de casque (HMD) de troisième génération. C’est l’équipementier israélien Elbit Systems qui a été sélectionné avec le « Targo II ». Les Forces aériennes brésiliennes et suédoises en seront équipées.

Les pilotes équipés du « Targo II » seront en mesure de mieux localiser, suivre, identifier et engager les cibles aériennes et terrestres, car le système offre une prise de conscience de la situation et des options d'engagement facilitée par rapport aux systèmes HMD actuellement en service. La visière montée sur le casque affiche les informations de vol telles que l'altitude et la vitesse, ainsi que des cibles et fournit des données de suivi de soutien au pilote. Le système « Targo II » permet notamment la visualisation de nuit. Ce nouveau système permet une symbologie couleur ou monochrome projetée à l'intérieur de la visière du casque, donnant au système un champ de vision de 20 ° (FOV). Si la cible ou la menace est en dehors de la FOV, une ligne de localisation cible (TLL) dirige le pilote où et dans quelle mesure chercher à l'amener dans la FOV du casque.

Le Viseur de casque « Targo II » sera produit chez AEL Sistemas (AEL) filiale d’Elbit Systems au Brésil. A noter que le « Targo II » équipera les F-35 israéliens ainsi que de l’US Air Force. Une version simplifiée est disponible pour l’avion école Alenia-Aermacchi M-346 israélien.

Rafael Spice 1000 :

1643182_-_main.jpg

Par ailleurs, Saab confirme l’intégration de la bombe de précision israélienne Rafael « Spice 1000 » sur le Gripen E. Celle-ci viendra compléter la gamme de bombe « Paveway » déjà en service. La bombe « Spice 1000 » (Smart, Precise Impact, rentable) produite par Rafael Advanced Defense Systems est d’un poids de 453kg (1000lb). Elle est équipée d'un kit de guidage EO/GPS, avec des ailes « pop-out » qui étendent sa portée à plus de 100km (54nm).

La munition « Spice » est plus avancée que la plupart des bombes guidées par optronique comme la GBU-15, par exemple, puisqu'elle combine les avantages du guidage par satellite (comme la capacité à engager des cibles cachées et camouflées. Elle peut opérer dans toutes les conditions météorologiques et d'éclairage. En mode guidage électro-optique (telles que la possibilité de fournir un guidage "man-in-the-loop" elle offre une précision extrêmement élevée. Il est possible également relocalisé la cible durant la chute. Un autre avantage de la «Spice» est sa capacité à être préprogrammée (préflight) avec jusqu'à 100 cibles différentes. La cible qui sera engagée au final sera alors être sélectionnée, en vol, par un navigateur.

 

Photos : 1 Gripen E de présérie 2 HMD « Targo II » 3 Spice 1000 sur le Gripen E @ Saab

 

21/09/2016

L’Inde confirme l’achat du Rafale !

753421045.jpg

New Dehli, les négociateurs français voient enfin le bout du tunnel avec l’approbation officielle du contrat au cours d'une réunion qui s’est tenue ce soir. Le contrat sera signé par le ministre français de la Défense et son homologue indien le 23 septembre à New Delhi. Ce contrat est l’aboutissement de presque de cinq années de rudes négociations.

Grosse baisse de prix :

L’Inde aura mis Paris et Dassault aviation au pied du mur pour obtenir une forte réduction du prix. La transaction s’élève à environ 7,87 milliards d'euros (8,6 milliards de francs suisses) pour 36 avions Rafale.

Cette demande enterrait un précédent appel d'offres de 126 avions de combat pour lequel Dassault était en négociations exclusives avec l'Inde depuis 2012. Mais les tractations n'avaient jamais abouti. A noter que l’Inde semble avoir obtenu une baisse du prix tout en gardant un les standards négociés à l’époque pour 126 avions. En effet, les négociations de départ semblaient débuter à près de 10 milliards d’euros sans armement.

Le combler un vide :

Pour l'Armée de l'Air indienne, il devenait urgent de combler le vide qui se creusait chaque jour un peu plus avant l’arrivée du Tejas et du futur Sukhoi T-50. Pour cela, il est évident que seul l’avion français était en mesure de venir remplacer rapidement les bons vieux MiG-21 à bout de souffle. La commande de 36 avions Rafale de Dassault Aviation est donc très attendue chez les pilotes indiens.

 

Photo : Rafale aux couleurs indiennes @ Dassault

13/06/2016

Le Kazakhstan modernise ses Su-25 !

342.jpg

Le Kazakhstan a débuté la modernisation de sa flotte d’avions de combat de type Sukhoi Su-25 « Frogfoot ». Ce programme vise à améliorer l'efficacité au combat de l'avion et de prolonger la durée de vie opérationnelle.

Les 14 Sukhoi Su-25 « Frogfoot » kazakh seront modernisés en Biélorussie au sein de l'usine de réparation d'aéronefs 558e (558.ARZ) de Baranovicsi en collaboration le Kazakhstan Aviation Industry (KAI) LLP basé à Astana. Le premier avion modernisé devrait être livré à la KADF pour les essais de vol à la mi-2017.

Le programme de modernisation :

Les améliorations de la flotte de Su-25 comprennent la refonte de l’avionique avec un cockpit en verre centrée sur le système d'affichage de l'information SOI-25. Le système comprend un nouvel afficheur tête-haute ILS-31M, une unité d'affichage IRP-5 de sauvegarde, un nouveau panneau de commande des systèmes d’armes, l’installation d’une caméra de télévision SVR-12. Deux écrans géants multifonction remplacent l’instrumentation analogique. Le premier permet l’affichage du vol et de la navigation, tandis que le second fournit des informations de ciblage et le statut des systèmes de l’avion et le flux visuel de la caméra de télévision.

Les Sukhoi Su-25 seront dotés du système de ciblage PS-25 qui permettra d'élargir la gamme de munitions. Les nouvelles capacités de transport d'armes comprennent les missiles air-air R-73, le missile air-sol Kh-29T et la bombe KAB-500KR guidée.

La survie sera améliorée grâce à l'intégration d’un nouveau système de brouillage par satellite logé dans les gousses d'extrémités d’ailes. De nouvelles radios Sistema Radiosvyazi-25 (SR-25) et Radio Prima-DMV seront installées. Un nouveau système numérique de diagnostique des systèmes viendra compléter l’ensemble.

2229775.jpg

Photos :1 Su-25 kazakh @ Dmitriy Pichugin 2 Su-25 kazakh @ Andréas Zeitler

 

 

 

09/05/2016

Une variante biplace pour le JF-17 « Thunder » !

3399097867.jpg

Une variante biplace de l’avion de combat sino-pakistanais JF-17 « Thunder » est actuellement en cours de développement, un premier vol est prévu pour la fin 2016.

JF-17 B :

Un responsable du programme pakistanais confirme que la variante sera désignée JF-17B. Il est développé en réponse aux besoins d’un client, en vue de l’entraînement pour la transition sur le modèle monoplace.

Le seul changement important apporté à l'avion en dehors du siège éjectable supplémentaire est une nageoire dorsale qui contient un réservoir de carburant supplémentaire. L’objectif étant que le JF-17B dispose d’une capacité de carburant comparable à la version monoplace.

p1523580.jpg

Rappel :

Le JF-17 «Thunder» (Pakistan) ou FC-1 «Xiaolong» (Chine) est un chasseur monoréacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93 dérivé du RD-33 russe, qui équipe le MiG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multirôle d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars, il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21). L’armement comprend deux canons GSh-23 (23mm), jusqu’à 3.700kg de charge utile. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 chinois. La version chinoise dispose d’une capacité de tir à grande distance avec le missile PL-12/SD-10.

 

Photos : 1 JF-17 monoplace pakistanais 2 Maquette du JF-17B @ Lihutao

20/03/2016

L’Inde négocie une nouvelle tranche de Su-30 !

4147245065.jpg

New Delhi, alors que les négociations autour de la vente par la France de 36 Rafale en Inde piétinent un peu plus, le pays négocie avec la Russie une nouvelle tranche d’avions de combat Sukhoi Su-30MkI

40 Sukhoi Su-30MkI :

Selon les dernières informations disponibles en fin de semaine dernière, l’Inde négocie l’achat d’un lot de 40 Su-30MkI pour un prix estimé à 3,5 milliards de dollars. Manœuvre pour faire baisser le prix des 36 Rafale ? Peut-être, cependant, un responsable de la société russe Sukhoi JSC a confirmé l’information et la possible vente dans les prochains mois.

Le Sukhoi Su-30MKI :

Le Sukhoi Su-30MKI bénéficie des capacités similaires à celle des avions de combat de cinquième génération. L’appareil est doté d’une avionique améliorée, d’un radar AESA de type Phazotron Zhuk-MA plus puissant, capable d’engager plus de quatre cibles simultanément et ceci également vers l’arrière. L’avion dispose une certaine capacité en matière de furtivité et ceci grâce à une diminution de la signature radar. L’autre nouveauté concerne l’adaptation des missiles indien BrahMos et KH-59M Ovod-M. L’avionique dispose d’un mode carte numérique avec une capacité de guidage longue portée TV. 

L’appareil est doté de moteurs AL-31FP de Saturn corporation, dont la durée d’entretien est montée à 2000 heures en lieu et place des 1000 sur les versions plus anciennes. Un nouveau logiciel de contrôle de la poussée vectorielle (TVC) permet une meilleure sécurisation en cas de manœuvre  extrême.

L’Inde dispose d’une licence de production pour le Su-30MKI, ceux-ci sont livrés en «kit» depuis la Russie et le montage final s’effectue dans le pays. Les ingénieurs indiens ont par ailleurs travaillés avec leurs homologues russes pour améliorer la fiabilité des moteurs et la maintenance de l’avion.

 

AIR_SU-30MKIs_lg.jpg

Photos : Sukhoi Su-30MkI indiens @ IAF