05/06/2016

Premier vol du T-50A en concours pour l’USAF !

1464877168985.jpg

Lockheed-Martin et Korean Aerospace Industries ont organisé le premier vol de la version mise à jour du T-50 formateur qui va prochainement concourir pour le contrat T-X de l’US Air Force.

Les modifications du T-50 :

Le T-50A biplace monomoteur a été modifié pour le concours T-X avec un réceptacle de la colonne vertébrale compatible avec le système de ravitaillement en service au sein de l’USAF. D’autres modifications moins importantes concernent le cockpit et les logiciels de formation intégrés et un système de mission à architecture ouverte.

Le KAI T-50 «Golden Eagle» : 

Le KAI T-50 «Golden Eagle» est un appareil école non armé, alors que le modèle TA-50 dispose d’un radar de tir israélien Elta EL/M2032, mais fabriqué sous licence en Corée du Sud par Lignex. Le T-50 «Golden Eagle» est largement dérivé du Lockheed-Martin F-16 «Fighting Falcon» et dispose de nombreuses similitudes. Les ingénieurs de KAI (Korean Aerospace Industries) se sont largement inspirés de la production sous licence des F-16 pour la ROKAF. La gamme T-50 dispose, par contre, d’une avionique entièrement coréenne, mais couplée à un certain nombre d’équipements américains, comme le GPS fournit par Honeywell.

Le plafond pratique est de 14.600 mètres (48.000ft) et la cellule est prévue pour une durée de 8’000 heures de vol. Question motorisation les deux versions sont dotées d’un General Electric F404-102 à double flux-produit sous licence par Samsung Techwin. Le T-50 atteint la vitesse maximale de Mach 1,4.

A ce jour, quatre pays ont commandés le T-50, L’Indonésie (16) et plus récemment les Philippines (12). La Corée dispose de 10 T-50B (patrouille acrobatique Black Eagle), 50T-50 et 22TA-50 et la Thaïlande avec 4 exemplaires.

Programme T-X :

Le programme T-X prévoit en effet, de remplacer la flotte vieille de 45 ans, soit près de 350 appareils écoles de type T-38 « Talon ». Les avionneurs en compétitions sont : Korean Aerospace Industries (KAI) associé avec Lockheed-Martin sur le T-50, Boeing et Saab avec un nouvel appareil, le M-346 d’Alenia Aermacchi avec Raytheon et Northrop-Grumman avec un T-38 nouvelle génération.

 

270874267.8.jpg

Photos : Le T-50A modifié pour le programme T-X @ Lockheed-martin & KAI

 

24/03/2016

Nouvelle série de PC-7MKII pour la Malaisie !

PC-7_HCA_16.03.09_6361.JPG

Stans, l’avionneur Pilatus prépare la livraison du second lot d’avions école PC-7MkII pour la Royal Air Force malaisienne (CGRR). Ces appareils font partie d’une commande de 5 aéronefs destinés à venir compléter la flotte actuelle.

La Royal Air Force malaisienne a débuté le remplacement des anciens Pilatus PC-7 datant de 1983 avec la nouvelle génération PC-7MKII. 16 appareils PC-7MKII avait été commandés et doivent être complétés avec ce nouveau lot.

Le Pilatus PC-7MKII :

Le PC-7MkII est un appareil mûr, qui évolue déjà dans de nombreuses Forces aériennes avec succès et fiabilité. Depuis son introduction en 1994, le PC-7 MkII devenu une plateforme de haut niveau en matière d’équipement. Fiable et économique, le PC-7MkII offre aux pilotes débutants un environnement confiance. Le moteur PT6A-25C de Pratt & Whitney Canada, offre un rendement efficace avec de faibles coûts d’entretien. Doté d’un cockpit moderne adaptable, selon les besoins du client, il permet de préparer aux mieux les élèves pilotes à l’environnement qui les attend au sein des Forces aériennes. A ce jour, plus de 600 avions (PC-7 et PC-7 MkII) ont été vendus à 21 forces aériennes dans le monde entier.

 

PC-7 HCB_16.03.18_6669.JPG

Photos : Le premier PC-7MkII de la nouvelle série destiné à la Malaisie@ Stephan Widmer

30/10/2015

Entrée en service du Guizhou JL-9 !

 

1538082089.jpg

 

L'armée de l'air chinoise a introduit en service l’avion école avancé Guizhou JL-9 au sein de son école d’aviation militaire. L'avion, également désigné « Shanying» FTC-2000 pour l’exportation, a commencé la formation des premiers cadets, durant ce mois d’octobre, selon un bref communiqué du ministère chinois de la Défense.

 

Le Guizhou JL-9 doit permettre de préparer les jeunes pilotes chinois en vue de leur transition sur avions de combat de types : J-7, Shenyang, J-8 Chengdu, Aeronautical Complex JF-17 et Sukhoi Su-27.

 

Guizhou JL-9/FTC-2000 « Shanying » (Mountain Eagle) :

 

Le Guizhou Jl-9/FTC-2000JL-9 est en fait un descendant du J-7, soit un Mig-21 sinisé ! Avion d’entrainement biplace en tandem, développé par Guizhou Aviation Industry Group Co (GAIGC). Le premier prototype vola pour la première fois le 13 décembre 2003.

Afin d'économiser du temps et les coûts de développement, CAIGC a conçu l'avion en s'appuyant sur le J-7, issus des Mig-21 biplaces  qui ont  servi comme avion école dans l’aviation chinoise.

 

L'avion est  équipé d'une avionique en partie étrangère, tels que le radar italien Selex Galileo S-7 Grifo. Les autres équipements de l’avionique comprennent un système d’échange de données de type  1553B MILSTD, un head-up display (HUD) viseur tête haute et dispose d’un affichage multifonctions (MFD).

Le JL-9 est propulsé par un turboréacteur WP-13F de conception chinoise, alimenté par un réservoir de carburant interne de 2660 litres. L'avion dispose d’une capacité de ravitaillement en vol à l'aide d’une sonde fixe. A noter, que l’avion emporte un canon de 23mm et peut tirer plusieurs variétés de bombes, roquettes et missiles chinois.

L’Indonésie a commandé la version FTC-2000 de l’aéronef.

 

1462392615.jpg

 

Photos : JL-9 @ Peter Pan

 

 

06/10/2015

Vol inaugural pour le premier Hawk AJT de la RSAF !

21452545021_611f86a786_b.jpg

 

 

 

Le premier des 22 avions écoles  Bae Hawk Mk165 Advanced Jet Trainer (AJT) destiné à la Force aérienne royale saoudienne (RSAF)  a effectué son vol inaugural. L’avion n°ZB101 a effectué une série d'essais en vol à Warton et sera livré à la RSAF en 2016.

La RSAF exploite déjà 24 Hawk Mk65 reçu en avions en1987 et 16 Hawk Mk65A partir de 1997. En 2012, le pays a signé un contrat de 2.5 milliards de dollars pour les 22 aéronefs de la dernière génération en plus de 55 Pilatus PC-21 et 25 Cirrus SR22.

 

Les Hawks MK165 sont équipés d’un cockpit numérique très proche des ceux qui équipent les Airbus Eurofighter « Typhoon II » et Boeing F-15S « Eagle » sur lequel les élèves-pilotes vont se retrouver. Les Hawk Mk165 AJT vont remplacer les progressivement les actuels Mk65 et Mk65A.

 

937135887.jpg

La version Hawk MK132 Export AJT (T2 dans la RAF) et le standard destiné à la RSAF font partie de la nouvelle génération de jet destiné au départ pour la Royal Air Force et la Royal Navy.  Le T2/MK132 comprend un affichage moderne de type LCD à la place de l'instrumentation classique, et permet la préparation pour le vol des avions de combat modernes, en particulier le tout "en verre".  Il utilise un moteur  Rolls-Royce Adour 951.Trois pays ont également déjà opté pour ce modèle, l’Afrique du Sud et l’Inde et l’Arabie Saoudite.

 

1639819_-_main.jpg

Photos : 1 & 3 Hawk Mk165 destiné à la RSAF  2 Prototype du Hawk AJT @ BAe Systems

10/08/2015

La Royal Jordanian Air Force a choisi le Pilatus PC-9M !

 

 

 

800px-PC-9.jpg

 

Pilatus Aircraft Ltd est heureux d'annoncer que la Force aérienne Royal Jordanian (RJAF) a signé un contrat pour l'achat de neuf Pilatus PC-9M écoles. La commande comprend également un simulateur, du matériel de formation et un ensemble complet de soutien logistique.

 

Soucieux de moderniser ses installations de formation de pilotes, la RJAF a opté pour le Pilatus PC-9 M, sachant qu'il fournira des performances excellentes et un rapport coût-efficacité pour la formation de base et avancées de ces pilotes. L'ordre a été décerné après plusieurs années de négociations particulièrement difficiles, à partir des quelles  le PC-9 M a finalement émergé comme le vainqueur.

 

 

Le PC-9 M est un système de formation éprouvée et efficace déjà utilisé avec succès par de nombreuses forces aériennes dans le monde entier. Les PC-9 M  acquis par la RJAF seront prêt pour la livraison en janvier 2017.

 

Le Pilatus PC-9 est un avion d'entraînement biplace suisse construit par Pilatus Aircraft. Son moteur est un turbopropulseur pouvant atteindre 1 150 ch 850 kW et son hélice tourne à un régime maximal de 2 000 tr/min. Il a été mis en service en 1988. L'armée suisse l'utilise essentiellement pour des missions d'entraînement de la DCA avec le remorquage de cibles. Les pays utilisateurs sont : Angola 9, Arabie Saoudite 50, Australie 67, Birmanie 10, Bulgarie 6, Croatie 20, Irelande 8, Slovénie 12, Thaïlande 36.

 

 

 

pilatus aircraft,pc-9m jordanian air froce,avions école,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

 

 

 

Photos :Pilatus PC-9M @ Pilatus Aircraft