30/10/2015

Entrée en service du Guizhou JL-9 !

 

1538082089.jpg

 

L'armée de l'air chinoise a introduit en service l’avion école avancé Guizhou JL-9 au sein de son école d’aviation militaire. L'avion, également désigné « Shanying» FTC-2000 pour l’exportation, a commencé la formation des premiers cadets, durant ce mois d’octobre, selon un bref communiqué du ministère chinois de la Défense.

 

Le Guizhou JL-9 doit permettre de préparer les jeunes pilotes chinois en vue de leur transition sur avions de combat de types : J-7, Shenyang, J-8 Chengdu, Aeronautical Complex JF-17 et Sukhoi Su-27.

 

Guizhou JL-9/FTC-2000 « Shanying » (Mountain Eagle) :

 

Le Guizhou Jl-9/FTC-2000JL-9 est en fait un descendant du J-7, soit un Mig-21 sinisé ! Avion d’entrainement biplace en tandem, développé par Guizhou Aviation Industry Group Co (GAIGC). Le premier prototype vola pour la première fois le 13 décembre 2003.

Afin d'économiser du temps et les coûts de développement, CAIGC a conçu l'avion en s'appuyant sur le J-7, issus des Mig-21 biplaces  qui ont  servi comme avion école dans l’aviation chinoise.

 

L'avion est  équipé d'une avionique en partie étrangère, tels que le radar italien Selex Galileo S-7 Grifo. Les autres équipements de l’avionique comprennent un système d’échange de données de type  1553B MILSTD, un head-up display (HUD) viseur tête haute et dispose d’un affichage multifonctions (MFD).

Le JL-9 est propulsé par un turboréacteur WP-13F de conception chinoise, alimenté par un réservoir de carburant interne de 2660 litres. L'avion dispose d’une capacité de ravitaillement en vol à l'aide d’une sonde fixe. A noter, que l’avion emporte un canon de 23mm et peut tirer plusieurs variétés de bombes, roquettes et missiles chinois.

L’Indonésie a commandé la version FTC-2000 de l’aéronef.

 

1462392615.jpg

 

Photos : JL-9 @ Peter Pan

 

 

06/10/2015

Vol inaugural pour le premier Hawk AJT de la RSAF !

21452545021_611f86a786_b.jpg

 

 

 

Le premier des 22 avions écoles  Bae Hawk Mk165 Advanced Jet Trainer (AJT) destiné à la Force aérienne royale saoudienne (RSAF)  a effectué son vol inaugural. L’avion n°ZB101 a effectué une série d'essais en vol à Warton et sera livré à la RSAF en 2016.

La RSAF exploite déjà 24 Hawk Mk65 reçu en avions en1987 et 16 Hawk Mk65A partir de 1997. En 2012, le pays a signé un contrat de 2.5 milliards de dollars pour les 22 aéronefs de la dernière génération en plus de 55 Pilatus PC-21 et 25 Cirrus SR22.

 

Les Hawks MK165 sont équipés d’un cockpit numérique très proche des ceux qui équipent les Airbus Eurofighter « Typhoon II » et Boeing F-15S « Eagle » sur lequel les élèves-pilotes vont se retrouver. Les Hawk Mk165 AJT vont remplacer les progressivement les actuels Mk65 et Mk65A.

 

937135887.jpg

La version Hawk MK132 Export AJT (T2 dans la RAF) et le standard destiné à la RSAF font partie de la nouvelle génération de jet destiné au départ pour la Royal Air Force et la Royal Navy.  Le T2/MK132 comprend un affichage moderne de type LCD à la place de l'instrumentation classique, et permet la préparation pour le vol des avions de combat modernes, en particulier le tout "en verre".  Il utilise un moteur  Rolls-Royce Adour 951.Trois pays ont également déjà opté pour ce modèle, l’Afrique du Sud et l’Inde et l’Arabie Saoudite.

 

1639819_-_main.jpg

Photos : 1 & 3 Hawk Mk165 destiné à la RSAF  2 Prototype du Hawk AJT @ BAe Systems

10/08/2015

La Royal Jordanian Air Force a choisi le Pilatus PC-9M !

 

 

 

800px-PC-9.jpg

 

Pilatus Aircraft Ltd est heureux d'annoncer que la Force aérienne Royal Jordanian (RJAF) a signé un contrat pour l'achat de neuf Pilatus PC-9M écoles. La commande comprend également un simulateur, du matériel de formation et un ensemble complet de soutien logistique.

 

Soucieux de moderniser ses installations de formation de pilotes, la RJAF a opté pour le Pilatus PC-9 M, sachant qu'il fournira des performances excellentes et un rapport coût-efficacité pour la formation de base et avancées de ces pilotes. L'ordre a été décerné après plusieurs années de négociations particulièrement difficiles, à partir des quelles  le PC-9 M a finalement émergé comme le vainqueur.

 

 

Le PC-9 M est un système de formation éprouvée et efficace déjà utilisé avec succès par de nombreuses forces aériennes dans le monde entier. Les PC-9 M  acquis par la RJAF seront prêt pour la livraison en janvier 2017.

 

Le Pilatus PC-9 est un avion d'entraînement biplace suisse construit par Pilatus Aircraft. Son moteur est un turbopropulseur pouvant atteindre 1 150 ch 850 kW et son hélice tourne à un régime maximal de 2 000 tr/min. Il a été mis en service en 1988. L'armée suisse l'utilise essentiellement pour des missions d'entraînement de la DCA avec le remorquage de cibles. Les pays utilisateurs sont : Angola 9, Arabie Saoudite 50, Australie 67, Birmanie 10, Bulgarie 6, Croatie 20, Irelande 8, Slovénie 12, Thaïlande 36.

 

 

 

pilatus aircraft,pc-9m jordanian air froce,avions école,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

 

 

 

Photos :Pilatus PC-9M @ Pilatus Aircraft

08/08/2015

Modernisation des T-38 « Talon » de l’USAF !

 

040127-F-0000S-102.JPG

L'US Air Force (USAF) a présenté le premier Northrop T-38 « Talon » école modernisé dans le cadre du programme 'Pacer Classique III. Les T-38 modernisés devront assurer la jointure avec l’arrivée du futur avion école, dont le choix n’a pas encore été fait à ce jour.

 

Northrop T-38 « Talon » :

Ce premier T-38 modernisé dans le cadre du programme 'Pacer Classique III est sorti des ateliers du 575e Escadron de maintenance d’Ogden Air Logistics de San Antonio-Randolph au Texas. Au total, l’USAF va procéder à la modernisation de 150 aéronefs sur un total de 453 avions en service à ce jour. Ces 150 T-38 une fois modernisés devront assurés la transition avec l’arrivée du futur jet école pour la période 2021 à 2026. Actuellement 11 T-38 sont entrés en phase de transformation et seront suivi par 17 autres l’année prochaines.

150731-F-VB174-024.JPG

 

Le programme 'Pacer Classique III :

Selon les responsables de l’USAF le programme de mise à jour « Pacer Classique II » ne peut s’appliquer que sur un petit nombre d’avions les T-38C, dont le potentiel de vie est suffisant, les autres appareils seront retirés du service. Les appareils sélectionnés subiront une importante modification structurelle, soit la plus grande et la plus invasive jamais réalisé sur le « Talon ». Chaque appareil va passer 8900 heures entre les mains des techniciens de maintenance.

Bien que le T-38C est entré en service en 2002, il est basé sur la plate-forme du T-38A qui a commencé ses opérations en 1961.  Les T-38C vont recevoir un nouveau siège éjectable et plusieurs éléments de structures comme les longerons dorsaux, le longeron de cockpit et une partie de la structure centrale vont être changés, ainsi que plusieurs pièces du train d’atterrissage. Le cockpit va recevoir une nouvelle avionique en phase avec les avions de combat actuel.

 

Un coût important :

Le coût de cette mise à jour est assez importante, puisqu’elle atteint les 900 millions de dollars. Pour l’USAF, il s’agit du prix à payer, pour le retard pris dans le choix du futur avion école. Sans cette mise à jour, la formation des futurs pilotes de l’USAF ne pourrait être accomplie dans la période 2021-2026.

 

150731-F-VB174-0391.jpg

Photos : le premier Northrop T-38 « Talon » modernisé @USAF

16/06/2015

La France cherche le remplaçant de l’Alphajet !

 

armée de l'air,alphajet,avions école,le bourget,infos aviation,les nouvelles de l'aviation,blog défense

 

 

 

La France cherche un remplaçant à son avion école Alphajet, une demande de pré-sollicitation initiale a été publié en avril par la DGA est susceptible d'être suivie d'une demande de propositions (DP) en septembre prochain. La confirmation du projet a été faite lors du Salon du Bourget.

 

Projet Cognac :

 

Ce programme de renouvellement de le flotte d’avions école pour l’Armée de l’air est provisoirement connu sous le nom de « projet Cognac », en effet, le nouvel élu équipera l'école de formation au pilotage de l’Armée de l’air sur la base aérienne de Cognac / Châteaubernard.

 

Les prétendants :

 

armée de l'air,alphajet,avions école,le bourget,infos aviation,les nouvelles de l'aviation,blog défense

 

 

On peut déjà noter un grand nombre de prétendants au remplacement de l’Alpha-Jet, avec l’italien Alenia Aermacchi qui propose le M-345 HET (le M-346 ne semble pas proposé), le tchèque Aero Vodochody avec le L-39, le coréen Kai son T-50 « Golden Egle ». Du côté des aéronefs turbopropulsés on retrouve le suisse Pilatus avec le PC-21 et l’américain Beechcraft avec le T-6.

 

L’Alphajet :

 

Appareil franco-allemand, d’entrainement et à l’attaque au sol légère, l’avion a été produit à près de 500 exemplaires et équipe notamment la Patrouille de France depuis 1981 et les Flying Bulls (GB), les Top Aces (CAN) (patrouilles acrobatiques privées). L’appareil a été exporté dans 11 pays, dont certains sont des machines appartenant anciennement à la Luftwaffe.

 

Dans l’attente d’un remplaçant, une vingtaine d’Alpha jet ont été modernisés, en effet,  la principale faiblesse de l’Alpha Jet, résidait dans le fait que son électronique étaittd’un autre temps, principalement en ce qui concerne son système de navigation et d’attaque (SNA). Celui-ci n’a rien à voir avec ce que l’élève pilote trouvera sur un Mirage2000 ou un Rafale.

 

Pour ce faire la modernisation a  comporté l’installation d’une centrale inertielle hybridée GPS, qui lui confère une capacité SNA et permet également une meilleure conduite de tir dans les modes air-air et air-sol. Une visualisation Tête Haute (VTH)  a été installée en lieu et place du simple viseur. Le nouveau système de navigation permet également de mieux préparer les missions et l’entrainement aux pannes. Le manche est doté de nouvelles fonctions qui permettent d’offrir un concept HOTAS (Mains sur Manette et Manche). Le siège éjectable de type Martin Baker MK4  a été remplacé par un modèle plus récent de type MK10L permettant notamment une assise en arrière de 10°.

 

Question communications,  les Alphajet ont reçu un nouveau transpondeur mode S et des radios aux nouvelles normes OACI.

 

Gpc21-index.jpg

 

Photos : 1 Alphajet @ Neil Burry  2 Alenia Aermacchi M-345 HET@ AleniaeErmacchi 3 Pilatus PC-21 @ Pilatus