24/07/2008

Arrivée des deux JAS-39 Gripen

12645[1].jpg
ttegripen[1].jpg
0824072008009gp9[1].jpg
entrée dans le Box !

 Arrivée ce matin dans le ciel d'Emmen (LU) des deux SAAB JAS-39 Gripen, qui se sont posés à 11H58 !

Il s'agit bien de deux biplaces (D), l'information première ne laissait entendre qu'il pourrait y avoir un monoplace.

9bg0uq[1].jpg
Dans le Box ! Viseur de casque COBRA et missile AIR_AIR IRIS T (allemand) Courte portée.
0424072008004zn9[1].jpg
Arrivée sur la piste d'Emmen!
Photos : 1 DDPS,
2,3,4 @Andréas Weber

21/07/2008

Nouvel avion de combat : le JAS-39 Gripen

080418306ssl5[1].jpg

Du 28 juillet au 22 août 2008, deux Gripen (en principe un monoplace JAS-39C et un biplace JAS-39D) devraient être basé à Emmen, dans le cadre de l’évaluation de cet appareil potentiellement destiné au remplacement des F-5E/F Tiger des Forces Aériennes Suisses

 

Pour faire suite aux billets déjà publier sur le blog, je vais revenir en détail sur chacun des protagonistes à la veille de leur arrivée en Suisse, dans le cadre du “Nouvel Avion de Combat” (NAC).

Premier avion de 4ème génération multirôle à avoir été mis en service, le Gripen est produit en série à Linkopink depuis 1993 par l’avionneur suédois SAAB en collaboration avec Volvo Aero, Ericsson et FFV Aerotech pour remplacer les Viggen ainsi que les derniers Draken.

JAS qui signifie : (J) pour interception, (A) Attaque et (S) reconnaissance, le Gripen est un avion à tous faire relativement petit, car plus léger que son ancêtre le Viggen mais capable de décoller court (800M) sur de petites portions d’autoroutes. Le Gripen fait appel à une large panoplie d’équipement “made in USA” tant en ce qui concerne ses systèmes, son avionique, son moteur Volvo RM12UP (en fait un Général Electric F404-402, le même que nos F/A-18), les commandes de vol électriques triples chaîne (Lockeed Martin). Son radar actuel l’Ericsson PS-05 utilise notamment des éléments anglais et le nouveau radar à antenne active AESA utilise des éléments produit par le français THALES. Il n’en reste pas moins que l’intégration de ces composants est purement suédoise et que les techniciens scandinaves ont réussi à en tirer la quintessence. Doté d’un armement complet (ainsi que des viseurs de casque) et multinational validé,les clients ont dès lors un vaste choix parmi divers engins européens (suédois, français, allemand et anglais) ou américains et même israéliens ! Armé d’un canon Mauser de 27 mm, le Grippen dispose de 7 pylônes et d’une perche de ravitaillement en vol rétractable, ainsi que d’un système de génération d’oxygène pour les vols de longue durée.

 

La Suède a reçu à ce jour 207 JAS-39 Gripen dont le dernier a été livré fin 2007, aujourd’hui le développement en cours d’une version légèrement plus grosse du Gripen (voir billet précédent) en collaboration avec le Danemark suit son cours. A ce jour, six pays ont commandé le Gripen soit  : la Suède, l’Afrique du Sud, la Hongrie la Tchéquie et la Thailande pour la version actuelle (C/D) et le Danemark pour la nouvelle version en développement soit le Gripen (E/F). Du point de vue de l’industrialisation, la version actuelle du Gripen, sauf nouvelle commande devrait se terminer fin 2013 et la nouvelle version du Gripen doit commencé sa production courant de la même année. Outre la Suisse, le Gripen est actuellement proposé à L'Inde à la Grèce, à la Norvège et au Brésil.

 undstunden78je[1].jpgundstunden83ic[1].jpg

 Gripen C/D actuel et Gripen E/F (plus large, le train principal a été déplacé sur sous les ailes)

Armasuisse a planifié une présentation pour les spotters et pour les médias.

Pour assister à l’une de ces journées, il faut vous inscrire en utilisant les formulaires sur les liens suivant :

 - Spotters (11.08.08) : DDPS formulaire d’inscription

- Média (12.08.08) : DDPS formulaire d’inscription

 

Prochain billet sur le sujet NAC : le RAFALE !

30/06/2008

Les Suisses remportent l’Ocean Tiger Meet 08 !

 

cimg2432[1].jpg

Les pilotes suisses de l’escadrille 11 à tête de tigre remportent l’édition 2008 du NATO TIGER MEET ! La dernière victoire remontait

 à 1982, la 11 volait alors sur le Northrop F-5. (voir l'article précèdent "Ocean Tiger Meet 08")

Tableau des trophées 08 :

Silver Tiger Trophy              Fliegerstaffel 11                    Switzerland     F/A-18 C/D

Best Flying Unit                    Smaldeel  31                          Belgium          F-16 A/B

Tiger Games  Winner           Smaldeel 31                           Belgium          F-16 A/B

Best Skid                               Fliegerstaffel 11                    Switzerland     F/A-18 C/D

Best Looking Uniform          Escadron chasse 01.012       France            Mirage 2000 

Most Fancy Paintscheme     Escadron chasse 05.330       France            Rafale

181_145732[1].jpg

En gagnant l’édition 08 du Tiger Meet dans la catégorie Reine soit la Silver Tiger Trophy, les pilotes suisses de F/A-18 ont démontré la parfaite maîtrise de l’avion et la capacité à s’adapter à un environnement différent du notre et face à des avions comme le Rafale ou le Gripen, les pilotes de la 11 ont pu faire jeu à armes égales et même mieux !!

La prochaine édition du Tiger Meet aura lieu en 2009 en Belgique !

 

27126241_m[1].jpg
cimg2435[1].jpg
1214843754033_f[1].jpg
Photos NATO Tiger MEET :  1)F/A-18C/D Suisse, 2) les pilotes suisses de la 11 et la Silver Tiger Trophy, 3) Mirage 2000 France,
4) F-16 Belge, 5) Rafale France.

27/06/2008

F/A-18 Middle Life Update

jetsh.JPG

Le pays utilisateurs de F/A-18 Hornet ont lancé la mise à niveau de ce chasseur et ceci quelle que soit la version. Retour sur cet important chantier qui concerne également notre pays.

 

Différentes phases selon l’ancienneté !

Le Canada, l’Espagne et l’Australie possèdent les versions d’origine du Hornet soit les versions A/B, pour ces trois pays le chantier de modernisation est très important, car il s’agit de ramener ces aéronefs au standard C/D et d’y incorporer les toutes dernières technologies. Pour certain, il s’agit également de permettre aux Hornet d’augmenter sa capacité air-sol. Le but de cette modernisation est  de garder une flotte de chasseurs modernes et inter opérables pour les 15 à 20 années avenir ! La mise à jour technologique comprends plusieurs phases obligatoires, les autres étant à la carte selon les besoins du client :

 

Phase obligatoire :

 - Remplacement du radar APG-65 par le Radar Hughes AN/APG-73.  

- Nouveau capteur infrarouge en pod.

- Groupe d’affichage multifonctions (Ecrans couleurs).

 - Système d’imagerie nocturne.

- Nouveau simulateur de vol.

- Casque équipé d’un viseur.

- Remplacement des capteurs actifs/passifs et système de guerre électronique.

- Installation d’un système de liaison de transmission électronique.

- Nouvel enregistreur de vol numérique.

- Nouveau GPS.

- Nouvelle radio antibrouillage “Have-Quick”.

- Intégration d’un nouvel Interrogateur et transpondeur combiné.

 

Phase à la carte pour le client :

 

-   Remplacement des Réacteurs GE F404-400 par les GE F404-402.

 

-     Changement du siège éjectable.

-      Remplacement des divers missiles.

 -         Augmentation de la capacité air-sol et/ou air-mer.

-         Adapdation d’un pod de reconnaissance.

-         Nouvel APU ( groupe électrique secondaire).

-         Remplacement ou augmentation des systèmes de largages de paillettes et cartouche de phosphores (leurres thermiques).

-         Pompes et système de carburant.

-      Nouveaux récepteurs VOR/ILS/TACAN.

Toutes ces modifications ne pouvant se faire en une seule fois, les utilisateurs procèdent généralement en plusieurs étapes. A fin, de réduire les coûts, les commandes sont généralement groupées entre Forces aériennes et optent généralement pour le même fournisseur principal ce qui réduit considérablement les risques. Seuls les modifications à la “carte” en ce qui concerne les sous systèmes peuvent éventuellement, varier en ce qui concerne les fournisseurs.

 

Suisse & Finlande modernisation légère :

 Pour les utilisateurs de la version la plus récente du HORNET que sont la Suisse et la Finlande, la mise à jour est généralement plus simple et moins coûteuse. Les deux pays ayant communément opté pour une première phase début 2002 qui comprenait les points suivants :

 

- Installation d’un système de liaison de transmisison électronique.

 - Casque équipé d’un viseur.

- Missiles courte portée hyper véloce Hughes AIM-9X Sidewinder NG.

 

- Intégration d’un nouvel Interrogateur et transpondeur combiné.

 

Puis, la phase deux :

-         Nouveau capteur infrarouge en pod soit le: AN/ASQ-228A(V) ATFLIR.

-         Complément de capteur de guerre électronique : AN/ALR-67 (V) 3.

-         Groupe d’affichages mutifonction (écrans couleurs).

-     Nouveau GPS.

La Finlande à quant à elle choisit d’équiper ses F/A-18 en capacité air-sol.

 

 

 

fin.JPG

 Photo 1: from Jetshow.ch,

photo 2 : Tim LinKaavalen : F/A-18 Finlandais

13/06/2008

Super Constellation expérience !

1222790227.JPG

C’est partit pour la saison 2008 des vols du Super Constellation de la Super Constellation Flyers Association (SCFA) !

 

Un avion Mythique :

A la fin des années quarante, grâce au souffle des commandes militaires, Lockheed étudia la possibilité de transporter davantage de passagers tout en baissant le coût du kilomètre. C’est ainsi que le bon vieux prototype XC-69A qu’avait acheté Howard Hugues en 1946, fut tronçonné et allongé de 5.64m par l’ajout de deux sections. Le 14 juillet 1951, il y a exactement 58 ans, le premier exemplaire de série (no de constr. 4001) du nouveau modèle prenait son vol : le L-1049 Super Constellation était né ! Retour sur cette machine incroyable !

Une réalité qui devient un rêve !

Il est dans la nature de tout homme d’essayer de réaliser ses rêves, et par conséquent d’aller au bout de ses envies ! Pour un certain nombre d’entre nous, et plus particulièrement ceux et celles qui ont atteint l’âge d’une certaine sagesse, voler en Super Constellation ne posa à une certaine époque pas grand problème, puisqu’il était courant de croiser ce grand oiseau sur le tarmac d’un aéroport. Chose devenue très rare par les temps qui courent. Pourtant, grâce à une poignée de passionnés peut-être un peu fou ( ?!), il est aujourd’hui possible non seulement d’admirer cet aéronef mais de voler dans cette magnifique machine.

Petit Rappel :

Le Breitling Super Constellation no 4175, construit en 1955, dont l’immatriculation est N73544(depuis 07 HB-RSC), modèle L-1049F, est en fait un C-121C, soit la version militaire du Super Constellation. Il vola 17 ans pour l’armée américaine en tant que transporteur de troupes, avion ambulance et cargo. Puis il continua sa carrière dans le civil comme avion d’épandage jusqu’en 1976. Il évita de justesse la ferraille grâce à l’association Constellation Historical Society de Camarillo en Californie qui le remit en état de vol et le présenta lors de nombreux meeting. En mai 2004 la SCFA, créée par le talentueux pilote Francisco Agullo, convoie le N73544 vers l’Europe !

 316780377.JPG

Contact !

Le démarrage des quatre Curtiss-Wright Cyclone double étoile, modèle R-3350-91 de 3250cv, vous rappelle que vous n’êtes pas dans un de ces trucs informatisés qui vous siffle une musique impersonnelle, mais qu’il y a une âme dans cet avion. Fantastique, cette fumée qui sort des pipes, cette odeur d’huile et ce léger tremblement provoqué par les hélices de type Hamilton Standard d’un diamètre de 4,63 mètres ! En vol l’avion ne compense pas automatiquement les effets de vent, il glisse dans la masse d’air avec de légers sursauts, les moins habitués d’entre nous avoueront après le vol avoir eu un peu la nausée… ! C’est ça voler ! Ceux qui ont eu l’occasion de voler un avion ou un planeur d’aéroclub par exemple savent de quoi je parle, et puis il y a le cœur qui bat ou plutôt ces moteurs qui vibrent, l’on distingue parfaitement par les hublots les flammes qui jaillissent des capots moteurs. Cela se passe comme cela un vol en Super Constellation !

1344105338.JPG

Retrouvez sur le site web le calendrier des vols 2008 pour admirer ce magnifique oiseau !

Envie d’essayer, de devenir membres ?

Contactez donc :

La SCFA

Case postale 436- 4009 Bâle

Tél +41 (0)79 700 1049

www.superconstellation.org