05/10/2008

Nouvel avion de combat : le RAFALE !

RAF2.JPG

Le prochain avion a être évalué dans le cadre du remplacement de la flotte des F-5, sera le Rafale de Dassault Aviation et ceci du 13.10 au 07.11 prochain. Deux biplaces seront basés à Emmen (LU) et seront testés de la même manière que les deux Gripen Suédois. Retour donc sur cet appareil !

Dernier né de Dassault Aviation, dont le programme a été lancé le 26 janvier 1988 ! Il regroupe l’ensemble des équipementiers français tels que : SNCMA pour le moteurs M88, THALES (ex Thomson-CSF) pour le radar RBE-2 et Dassault Systèmes ainsi que SAGEM (électronique et optique) et l’anglais Messier-Dowty pour le train d’atterrissage.

Contrairement au Mirage 2000 qui souffrait de faiblesse vis-à-vis de ses concurrents américains, le Rafale n’a rien à redouter du point de vue technique de ses adversaires, Radar à balayage électronique (RBE-2), système de guerre électronique dernière génération SPECTRA sans oublier l’OSF (Optronique Secteur Frontal) et un GPS, ceci avec un coût développement et maintenance inférieure à la majorité de ses concurrents.

 

 

52841790348b3a5facbd61[1].png

Du point de vue de l’armement, le Rafale dispose de la panoplie la plus moderne en ce qui concerne les missiles air-air et air-sol d’origine française telle que : le MICA infrarouge et radar et il est prévu de recevoir le futur missile longue portée européen METEOR, ainsi que le SCALP (air-sol). Le dernier né de Dassault peu également emporter divers bombes d’origines américaines de type : Paveway III à guidage laser. On déplorera cependant que les engins étrangers ne soient pas validés à ce jour sur le Rafale

Le Rafale se décline en trois standards  soit : le F1  uniquement réservée aux missions air-air, celle-ci ne concerne que la Marine française pour l’instant. Le F2 qui possède le standard de base du F1 mais dispose de la capacité air-sol il équipe l’Armée de l’air. Puis le F3 qui reprendra l’ensemble des compétences précédentes avec en plus la capacité d’effectuer des missions stratégiques avec l’emport de charge nucléaire. Il sera également capable d’effectuer des missions de reconnaissance et emportera des missiles antinavires pour la marine. C’est cette dernière version (sans la capacité nucléaire et navale) que la Suisse pourrait recevoir si elle devait choisir cet avion !

Rafale_B_at_Paris_Air_Show_2007[1].jpg

Comme ses concurrents, le Rafale et en pleine évolution, diverses améliorations vont être apportées sur cet avion d’ici 2010 soit : une nouvelle antenne AESA pour le radar, une version améliorée de l’OSF, le montage d’un viseur  de casque, un nouveau détecteur d’alerte de départ de missile, et surtout une version plus puissante du réacteur M88 baptisée M88-2.

Actuellement, le Rafale a été commandé à auteur de 234 machines pour l’Armée de l’air et 60 pour la Marine, les livraisons devant s’échelonner au-delà de 2009. Pour l'instant, aucun pays ormis la France n'a acquis cet avion.

Le Rafale, outre, la Suisse et également en concours pour la Grèce, l’Inde, le Qatar, la Libye et le Brésil (quoi qu’il semblerait que ce pays ait choisi de sélectionner le Super Hornet et le Gripen en finale).

Armasuisse prévoit deux journées d’information à Emmen sur le Rafale, une pour les Spotter et l’autre à l’intention des journalistes, inscriptions obligatoires :

Le 17.10 informations pour les Spotter :

http://www.ar.admin.ch/internet/armasuisse/de/home/aktuell/agenda/anmeld_fototermin_rafale.html

Le 28.10 informations pour les médias :

http://www.ar.admin.ch/internet/armasuisse/de/home/aktuell/agenda/akkred_rafale.html

 

 

raf1.JPG

Photos 1 & 2 Armée de l'air, Rafale escadre 5/330 Côte-D'argent basé à Dijon.

Photo 3 Pascal Kümmerling, Rafale du 5/330 de passage à genève pour le meeting de bex en 07.

 

19/08/2008

Fin des essais du Gripen !

gripen2flightforumvy9[1].jpg

Les essais du premier candidat en vue du remplacement partiel de la flotte de Tiger ( TTE ) sont terminés.

 

Les essais en vol et au sol du premier candidat, l'appareil suédois Gripen, ont commencé le 28 juillet et ont compté une trentaine de vols. Pendant les quelque 35 heures de vol effectuées au total, les appareils ont été pilotés par du personnel d'armasuisse et des Forces aériennes
Les essais en vol et au sol sont l'une des composantes principales du processus d'évaluation. Les Forces aériennes ont contribué à cette évaluation avec une cinquantaine d'engagements de F-5E / F et de F / A-18C / D pour la représentation des cibles et pour le vol en formation. Des vols de nuit et des vols supersoniques ont également été nécessaires. Les vols d'évaluation se déroulent dans le cadre du contingent de vols à disposition, ce qui signifie qu'il n'y a pas eu d'accroissement du nombre de mouvements d'avions sur les aérodromes concernés. Pendant ces essais, le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux ( Empa ) a effectué des mesures du bruit à Emmen et à Meiringen ; les résultats de ces mesures seront également pris en considération dans l'évaluation.

gr.JPG


 
Périodes des autres vols d'essais en Suisse


Dassault Rafale : du 13.10 au 07.11.2008 ; information des médias le 28.10.200
EADS Eurofighter : du 10.11 au 05.12.2008 ; information des médias le 25.11.2008

 

52841790348b3a5facbd61[1].png


Activités subséquentes
Une fois les essais en vol et au sol et l'évaluation parallèle des premières offres terminés, les données collectées seront analysées et les fabricants seront invités à présenter une deuxième offre. Il est prévu de procéder au choix du type en juillet 2009, sur la base des offres et du rapport d'évaluation.

 

RYKbBTwe[1].jpg


 

 

 Photo 1 : @Andreas WEBER, Photos 2,3 : @Milan ROHRER , (Grützi, merci viel mal)

18/08/2008

EC-635/135 début des reconversions

ec635135.JPG

De grandes ressemblances avec le Cougar :

En automne 2007 déjà, les quatre premiers moniteurs de vol suisses ont eu l’occasion, dans le cadre d’un programme d’échange de pilotes en Allemagne, de se familiariser avec l’EC 635/ 135. Au printemps 2008, ces pilotes, accompagnés de mécaniciens, ont accompli un cours de reconversion sur l’EC 635 chez Eurocopter à Donauwörth. Dès cet automne, les moniteurs de vol et les mécaniciens suisses seront reconvertis sur le nouvel hélicoptère. La première école de pilotes sur cet appareil débutera en 2010. « Du point de vue de leurs caractéristiques d’utilisation, l’EC 635 et le Cougar se ressemblent beaucoup. Certains systèmes sont d’ailleurs identiques. Ainsi, le gain de temps à la reconversion des élèves pilotes sera considérable.

Montage prévu à Alpnach :

Pour faire suite aux deux EC 635 déjà réceptionnés, deux EC 635 VIP sont en cours de production à Donauwörth pour les Forces aériennes suisses. Le montage des 16 derniers EC 635 se déroulera quant à lui d’ici à 2010 chez RUAG à Alpnach. Les 20 appareils alors à disposition permettront de mettre un terme définitif à la carrière des 36 Alouette III : « Cette solution est notamment envisageable grâce à la grande disponibilité des nouveaux hélicoptères.

 

Pour rappel :

 

Equipé de deux Turbines PW 206B2 au bénéfice d’un régulateur de puissance (FADEC) de dernière génération, les visites moteurs de 50

et 100 ont été supprimées et la charge de travail des visites de 400 et 800 heures s’en trouve allégée. Aujourd’hui, la première inspection sur un EC-635/135  est requise à 400 heures de vol, un fait unique dans sa catégorie. Question cellule, Eurocopter  a fait appel à 95 pourcent de matériaux composites qui allient légèreté et solidité tout en réduisant les contrôles. De plus, l’EC-635-135 est la machine la moins gourmande en kérosène et la moins bruyante de sa catégorie avec un bruit inférieur de 7db aux normes OACI actuelles.

 Beitrag_EC635.parsys.25857.2.photo.Photogallery[1].gif

Photo 1:@  Milan Rohrer/ Vol à Alpnach.

Photo 2: DDPS/ Cockpit EC635/135

 

05/08/2008

Essais du Gripen : les news !

gripemmen.JPG

 Le premier vol d'un Gripen avec un pilote suisse a pu avoir lieu dès le deuxième jour. Des vols de nuit sont également prévus dans le cadre du programme de tests en vol. Ces vols en pleine obscurité auront lieu cette semaine et la semaine prochaine.

 

Les essais en vol et au sol du premier des candidats dans le cadre du programme TTE ont commencé le 28 juillet 2008. Sur la trentaine de vols inscrits au programme, six ont pu avoir lieu comme prévu la première semaine.

0220080729007[1].jpg

Touch and Go !

Dans le cadre des essais d’approche, un posé décolé a été réalisé sur l’aérodrome de Sion (photo ci-dessous).
tte_fotos.parsys.97622.Image[1].jpg
Moment des vols de nuit
Pour tester et vérifier intégralement tous les systèmes, il est nécessaire de procéder aussi à des vols dans une obscurité totale, ce qui nécessite, vu la saison, d'effectuer ces vols avec le Gripen à des heures tardives par rapport aux habitudes en Suisse. Après leur décollage, les appareils évolueront dans les espaces d'entraînement sur les Alpes, effectuant des programmes à des altitudes comprises entre 3000 et 8000 mètres. On ne les entendra alors quasiment plus. Ces vols servent à l'appréciation de l'efficacité opérationnelle et des performances techniques des systèmes.
Il y aura par contre, à Emmen, le bruit usuel causé au décollage et à l'atterrissage.

Pour les vols de nuit, le Saab Gripen suédois et des F / A-18 servant de cible décolleront d'Emmen et y atterriront comme suit :
Date : Le 5 août, Décollage : env. 21h40, Atterrissage : env. 23h10, Appareils engagés : 1 Gripen et 1 F / A-18

Date : Le 12 août, Décollage : env. 21h30env., Atterrissage : env. 23h00 Appareils engagés : 1 Gripen et 2 F / A-18

Les dates de réserve sont respectivement le 7 août et le 14 août. Il n'y aura toujours qu'un vol de nuit par semaine.
 
Indication à l'attention des curieux ( Spotter ) :
Vu le grand nombre d'inscriptions à la journée d'information organisée le 11 août 2008 sur l'aérodrome militaire d'Emmen dans le cadre des essais en vol et au sol, plus aucune place n'est disponible.
Il n'y aura pas d'autre journée d'information pour le Gripen dans le cadre de ces essais. La formule d'inscription aux journées d'information pour les deux autres candidats, c'est-à-dire le Rafale et l'Eurofighter, sera mise en ligne en temps utile à l'adresse suivante :
http://www.ar.admin.ch/internet/armasuisse/de/home/aktuel...

 

gf.JPG
Photos : 1 & 4 andréas WEBER :Atterrissage à Emmen,  Roulage à Emmen Gripen & F/A-18D (les deux sont équipé d'une nacelle FLIR)
photos: 2 & 3 @DDPS :Freinage à Emmen & Touch and Go à Sion.

30/07/2008

Le Pilatus PC-21 à Singapour !

jul.Par.0011.Image[1].jpg

Les élèves pilotes de la République de Singapour Air Force (RSAF) ont commencé à voler sur le nouveau Pilatus PC-21 au sein de la Flying Training School de Pearce en Australie !

 

En effet, à la vue de l’exiguïté du territoire singapourien, l’école de pilotage avancée est basée en Australie en collaboration avec la Royale Australian Air Force (équipée de Pilatus PC-9) et ceci depuis les années septante.

Adieu les S-211 :

L’avion helvétique a remplacé les 30 SIAI Aermacchi S-211 en service depuis 1980 dans  la RSAF. A ce jour deux nations volent encore sur ce jet soit les Philippines et Haitis.

248px-RSAF_Roundel_1990-present.svg[1].png

Une nouvelle ère :

Les qualités et performances inégalées du PC-21 (voir :http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/04/13/pilatus-pc-21-debut-de-carriere.htmlr : ) permettront aux élèves pilotes de construire une base solide pour préparer les futurs pilotes de chasse à transiter sur les F-16 C/D puis dans quelques années sur son remplaçant qui reste à être choisit.

Le PC-21, permet en combinaison avec son simulateur, de réduire les heures de vol tout en améliorant le niveau de formation des élèves pilotes.

A ce jour les douze premiers PC-21 ont été livrés à la RSAF,  et les 7 autres le seront d’ici fin août !

sep.Par.0009.Image[1].jpg
PHOTOS : 1) Début d'écolage sur les PC-21 de la RSAF.
3) Cocarde de la RSAF.
3) SIAI Marchetti Aermacchi S-211 au temps de sa gloire à la RSAF.