13/11/2008

F/A-18 en Norvège (Nightway 08)

03lz5[1].jpg

Du 12 novembre au 5 décembre 2008, des pilotes des Forces aériennes suisses séjournent à Oerland (Norvège), où ils ont l'occasion de s'exercer à la pratique des vols de nuit avec six avions de combat F/A-18, plus un appareil de réserve. Portant l'appellation de « Nightway », (soit : NIGHT flying training NorWAY) cette campagne, qui se déroule dans le Grand Nord, est considérée comme un complément à l'entraînement aux vols de nuit, qui ne peuvent être pratiqués que de manière marginale en Suisse afin de ne pas indisposer la population.
L'objectif de la campagne est d'utiliser les avions de combat suisses dans des conditions difficiles (obscurité, froid, intempéries et géographie), mais aussi de permettre aux pilotes d'approfondir leur pratique des vols de nuit. 

nway[1].gif

Pour ne pas exposer la population suisse à des nuisances sonores excessives, les Forces aériennes acceptent de prendre en compte les coûts supplémentaires engendrés par ces exercices à l'étranger. 

 

Une convention entre le Royaume de Norvège et la Suisse ainsi qu'un accord au niveau technique, établi sur la base de cette convention, constituent la base légale permettant d'organiser une telle campagne. Pour mémoire il s’agit de la dixième campagne de ce type en Norvège.

210dde9dc3[1].jpg

Points positifs de cette campagne (en comparaison de la Suisse):

 

 

- Courte durée d'ensoleillement  (=plus de vols de nuit)

 

- La plupart des secteurs se situent au-dessus de la mer ce qui entraîne beaucoup moins de nuisances sonores pour la population

 

- L'altitude minimale dans les secteurs est de 5000ft/AMSL (1600m) au lieu de 13000ft/AMSL (3700m) en Suisse. Les performances des réacteurs sont

 

  bien meilleures à cette altitude ce qui nécessite une certaine adaptation.

 

- Les vols supersoniques ont lieu jusqu'à un minimum de 2800m au-dessus de la mer contre 10'000m (sol) pour la Suisse.

 

- Entraînement contre les F-16 Norvégiens

 

 

 

Déroulement d'une journée de travail:

 

  • 09h00 Réveil et petit déjeuner

     

  • 10h00 Sport

     

  • 11h30 Dîner

     

  • 13h15 Briefing météo

     

  • X hrs Préparation des vols (en partie déjà la veille)

     

  • Vague de vol A 

     

    • 1345-1430 Briefing

       

    • 1440          Equipement avec la combinaison étanche

       

    • 1455          Prise d'avion

       

    • 1530          Décollage

       

    • env.1630    Attérissage

       

    • 1700          Debriefing (jusqu'à env. 18h15)

       

  • Vague de vol B  (jusqu'à env. 20h30)

     

  • Vague de vol C  (jusqu'à env. 23h30)

     

 

 

Le vol au-dessus de la mer ainsi que les altitudes minimales très basses ont demandé une préparation extrêmement sérieuse. Avant la campagne, chaque pilote a suivi une instruction particulière de Sea Survival de nuit dans le lac de Neuchâtel pour s'adapter aux manipulations sur l'équipement dans l'obscurité. Lors de cet exercice, comme pendant chaque vol, le port d'une combinaison étanche était obligatoire. Elle est nécessaire et sert à prolonger le temps de survie du pilote en cas d'éjection dans des eaux glaciales (env.+4°C). D'autres briefings tels que les procédures de sauvetage en mer, les conditions météorologiques extrêmes, les différences des procédures ATC d'avec la Suisse, les connaissances de la base d'Oerland etc. ont été suivis.

 

 

80ede2b4ff[1].jpg
Photos : By Swiss air Force esc 17, Nightway 06

06/11/2008

Arrivée de L'Eurofighter Typhoon II !

 

home.parsys.91394.Image.direct[1].jpg
  L'Eurofighter, troisième et dernier candidat en vue du remplacement partiel de la flotte de Tiger et arrivé cette après-midi  sur l’aérodrome d’Emmen. Les Typhon II en provenance d’Allemagne, appartenant au Jagdgeschwader JG74 "Mölders" (Werner Mölder As aux 118 victoires Seconde Guerre mondiale) de Neuburg se sont posé à 14h20.
ankunft_eurofighter.parsys.59396.2.photo.Photogallery[1].gif
Ce candidat subira le même programme de tests que le « Gripen » et le « Rafale ». Des vols de nuit sont également prévus à deux reprises dans le cadre de ce programme. Les essais en vol devraient s'achever le 5 décembre 2008.
Activités subséquentes
Une fois les essais en vol et au sol et l'évaluation parallèle des premières offres terminés, les données collectées seront analysées et les fabricants seront invités à présenter une deuxième offre. Il est prévu de procéder au choix du type en juillet 2009, sur la base de la deuxième offre et du rapport
d'évaluation.
ankunft_eurofighter.parsys.59396.4.photo.Photogallery[1].gif
Indication à l'attention des médias :
Comme pour le Gripen et le Rafale, il est prévu de présenter l'Eurofighter à la presse le 25 novembre 2008. La participation à cette présentation, sur l'aérodrome militaire d'Emmen, nécessite d'être en possession d'une accréditation, en raison des mesures de sécurité en vigueur sur ce site.
Une formule d'accréditation est en ligne sur le site Internet d'armasuisse. Cette formule reste disponible jusqu'au 18 novembre 2008 à 12h00. Les personnes qui se seront inscrites recevront une information par courrier électronique quelques jours à l'avance.
5415085[1].jpg
Indication à l'attention des curieux ( Spotter ) :
Une brève manifestation sera organisée sur l'aérodrome militaire d'Emmen dans le cadre des essais en vol et au sol, à l'extérieur de la zone sécurisée. Il ne sera pas possible d'accéder aux appareils. Une formule d'enregistrement est en ligne sur le site Internet d'armasuisse. Cette formule reste disponible jusqu'au 7 novembre 2008 à 16h00. Les personnes qui se seront inscrites recevront une information par courrier électronique quelques jours à l'avance.
eurofighter_in_emmen_gelandet[1].jpg

02/11/2008

Nouvel avion de combat : l’Eurofighter Typhoon II

 

 

ef1.JPG

Cette semaine, le troisième et dernier candidat au remplacement partiel de la flotte des 54 F-5 E/F restant (sur 110) va se poser à Emmen. Voici l’occasion comme pour ses prédécesseurs de faire un petit résumé sur ce postulant.

Historique :

 L’Eurofighter  est un avion de combat multi rôles de la dernière génération, développé en partenariat entre L’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. En 1983 le projet consistait à un développement conjoint avec la France, qui finalement à quitter le projet pour développer seule, son propre avion, le Rafale.

 

Le concept finalement adopté en 1987 et lancé en 1988 avec comme délai le premier vol en 1991  et la livraison dès l’année 1996. Mais pression d’Allemagne voulant réduire les coûts de 30%, le projet pris un sérieux retard avec pas moins de 7 variantes possibles. Finalement le premier prototype n’a pu prendre l’air que le 27 mars 1994.

 

ef2.JPG

 

Les Versions :

 Chaque version est nommée DA en fonction de son évolution technologique. Les premières versions sont donc les DA1 à 5. Actuellement, l’ultime version porte la dénomination de DA7.

Evolution et équipement :

Tout comme ses concurrents l’Eurofighter évolue au fil des années, et diverses améliorations sont en cours d’introduction avec notamment le nouveau radar à antenne active CAESA  CAPTOR  qui va remplacer progressivement l’actuel ECR90 basé sur une technologie datant des années 70 (APG 66). Doté d’une commande vocale, des dernières technologies de commandes électriques. L’Eurofighter va remplacer la majeure partie des avions actuellement en service, et ceci grâce à ses capacités multi rôles.

 

L’un des points  forts de cet avion et qu’il est optimisé pour l’emport d’armement de toute origine, soit US comme les Sidewinder et AMRAAM, Britannique avec l’ASRAAM, l’IRIS-T Allemand et le futur METEOR. De la même manière pour l’armement air-sol (Brimstone, SCALP, APACHE, Bombe PAVEWAY) on retrouve toute une palette de système d’origine diverse.

 

Utilisateurs :

A ce jour, près de 707 Typhoon ont été commandés par les pays constructeurs et deux pays à l’exportation soit : L’Angleterre 232, l’Allemagne 180, l’Italie 121, l’Espagne 87, l’Autriche 15 (en fait des avions au départ prévu pour l’Allemagne), l’Arabie Saoudite 72. Pour information, deux pays qui semblaient être intéressés par l’Eurofighter ont finalement renoncé pour se tourner vers le F35 américain, il s’agit de la Grèce et du Japon.

ef3.JPG
Photos 1 & 2 : Eurofighter monoplace de la RAF, squadron 17 et 29 basé à Coningsby //@RAF
Photo 3 : Eurofighter Biplace Allemand du JG 74 de Neuburg //@Luftwaffe

30/10/2008

Rafale : fin des essais !

screenID001[1].jpg

Au terme de cette semaine, le Rafale de Dassault aura terminé ses essais en Suisse, voici l’occasion de revenir sur le sujet et d’apporter  quelques précisions.

 

Omni rôles : air-air, air-sol et reco !

Tous les vols entrepris au cours de la phase d’essai et d’évaluation sont effectués selon un plan spécifié par armasuisse, comportant des tâches spécifiques pour chaque vol en vue de fournir à l’équipe d’évaluation suisse toutes les informations nécessaires sur les capacités multi rôles opérationnelles extensives des concurrents, y compris sur la défense, l’appui au sol, la surveillance et la reconnaissance aériennes. Parallèlement aux évaluations en vol, des activités très intenses d'évaluation se déroulent également au sol. Pendant que l’un des avions effectue un vol, le second avion est utilisé pour évaluer le maniement de l’appareil au sol, y compris la préparation du vol, le réarmement, les routines de maintenance et de logistique.

rfg.JPG

Contrairement à certaines idées reçues, le nouvel avion de combat devra être polyvalent et pas simplement assuré la police du ciel. Pour ce faire, chaque concurrents se voit attribué des tests complets de combat aérien courte et moyenne porté avec l’étude d’une optimisation pour l’interception à grande distance avec par exemple le futur missile « Meteor ». L’attaque au sol n’est pas en reste, comme on peu le voir sur cette photographie : ici un Rafale au décollage d’Emmen avec 4 bombes de 250kg couplées à une nacelle de désignation laser  & reco « Damoclès » (THALES)  en plus de deux MICA radar et deux MICA infrarouge (extérieur).

 

rafa.JPG

Rafale ok pour les Box !

 Un merci à notre lecteur et ami CRYS, pour sont dernier message et qui nous solutionne la problématique de la hauteur du Rafale ! Pour mémoire le Rafale mesurant 5.34 et la porte principale des box n’étant que de 5.20 et suite à l’anecdote de Payerne 04 dont certains lecteurs (y comprit moi) avait assisté. Solution technique ou capacité différente selon les box ? Là je n’ai pas pour l’heure la répons exact !

rafale-7[1].jpg

Essais très exigeants !

Ces essais sont pris très aux sérieux, voici les déclarations obtenues chez Gripen Int. et Dassault : A. Koerfer, directeur de campagne Suisse chez Gripen International, déclare que cette évaluation est l’un des examens les plus complets jamais réalisés par un client potentiel du Gripen. “Le Suisse est un client très bien informé et très exigeant, et cette campagne d’évaluation très complète en vol et au sol va véritablement nous mettre à l’épreuve.

 « Les Suisses sont méticuleux et connaissent très bien leur affaire, chaque détails et scrupuleusement inspecté, c’est une chance pour nous et le Rafale ! » Déclaration du service de la communication de Dassault Aviation.

rafale-11[1].jpg

La semaine prochaine déjà, c’est l’Eurofighter qui arrivera pour débuter ses trois semaines de « torture Helvétique » !

 Photo 1,3: Décollage à Emmen //@Stefan Ledermann

Photos 2,4,5: Décollage à Emmen lourdement chargé / roulage à emmen/ Prêt à décoller ! // @ Ermann Keist

20/10/2008

Nouvel avion de combat : Les essais du Rafale !

 

rafa1.JPG

Les essais du deuxième des candidats en vue du remplacement partiel de la flotte de Tiger (TTE) ont commencé comme prévu le lundi 13 octobre 2008 à Emmen. Des vols de nuit sont également prévus dans le cadre du programme de tests en vol. Ces vols en pleine obscurité auront lieu cette semaine et la semaine prochaine.

 

Pour tester et vérifier intégralement tous les systèmes, il est nécessaire de procéder aussi à des vols dans l'obscurité. Après leur décollage, les appareils évolueront dans les espaces d'entraînement sur les Alpes, effectuant des programmes à des altitudes comprises entre 3000 et 8000 mètres. On ne les entendra alors quasiment plus. Ces vols servent à l'appréciation de l'efficacité opérationnelle et des performances techniques des systèmes. Il y aura par contre, à Emmen, le bruit usuel causé au décollage et à l'atterrissage.
Les vols de nuit de l'appareil français Rafale, du F/A-18 qui sert de cible et des PC-21 utilisés pour l'évaluation de l'éclairage pour vols de nuit auront lieu comme suit, au départ d'Emmen:

rafa2.JPG

 

Date: 21 octobre Décollage: env. 20h50 Atterrissage: env. 21h55
Avions: un Rafale, un F/A-18 et deux PC-21

 

Date: 28 octobre Décollage: env. 20h30 Atterrissage: env. 21h55
Avions: un Rafale et un F/A-18

 

Les éventuelles dates de remplacement sont le 23 et le 30 octobre. Il n'y aura toujours qu'un vol de nuit par semaine.

 

rafale-4[1].jpg

La suite
Les essais du Rafale durent jusqu'au début novembre.

 

Les offres des fabricants sont évaluées parallèlement aux essais en vol et au sol. Les données collectées serviront de base à un deuxième appel d'offres auprès des fabricants, qui aura lieu en janvier 2009. Il est prévu de procéder au choix du type en juillet 2009, sur la base de ces offres et du rapport d'évaluation qui aura été élaboré.

rafa3.JPG

 

Indication à l'attention des médias:
Une présentation officielle à la presse du Rafale est prévue le 28 octobre 2008. La participation à cette présentation nécessite d'être en possession d'une accréditation, en raison des mesures de sécurité en vigueur sur l'aérodrome militaire. Les représentants des médias ont la possibilité de s'inscrire jusqu'au mardi 21 octobre 2008, à 12h00, au moyen de la formule spéciale de demande d'accréditation. Les personnes annoncées recevront en temps utile des informations détaillées.

rafale-7[1].jpg

Photos :1, 2, 4 de Milan Rohrer

Photos :  3, 5 de Hermann Keist