02/10/2015

Nouvelles frappes russes en Syrie !

2171811.jpg

 

 

On apprend ce matin que des avions russes ont détruit un centre de commandement de l'Etat islamique dans la province syrienne d'Alep.

Des avions russes ont détruit un centre de commandement de l'Etat islamique dans la province syrienne d'Alep, rapporte vendredi le ministère russe de la Défense.

Dans le même temps, dans la région d'Idleb, des Su-25 des forces aériennes russes ont détruit plusieurs bunkers et dépôts de munitions des terroristes, indique le ministère. Un autre centre de commandement des djihadistes a été anéanti dans une frappe russe réalisée dans la province de Hama.

4779377_6_ee42_les-frappes-russes-du-30-septembre-2015-en_1df0e248c3b5c141081538102683465a.png

Depuis son engagement en Syrie, l'aviation russe engagés au moins 30 frappes, notamment sur la ville de Djisr al Choughour, tenue par les insurgés, dans le Nord-Ouest du pays. 

 

Photo : Sukhoi Su-25 « Frogfoot » @ Sergy

 

22/07/2015

Russie, priorité au Tu-160M2 !

 

4247796120.jpg

Moscou, la nouvelle génération de bombardier PAK-DA est complexe et la conception prendra du temps. En conséquence, le ministre russe de la défense adjoint Iouri Borisov confirme que la priorité à court terme concerne le Tupolev Tu-160M2.

 

Le Tupolev Tu-160M2 devrait donc entrer en production d’ici 2022 pour une entrée en service pour 2024. Le PAK-DA devrait entrer en service pour 2028-2030. Les contrats pour l’attribution du programme Tu-160M2 sont actuellement en négociation avec l'industrie. Selon le calendrier actuel, la force aérienne russe (VVS) obtiendrait au moins trois lots de Tu-160M2 par an après 2023.

 

Nouveau moteur :

 

Le futur Tu-160M2 recevra le nouveau moteur NK-32 Série 2. Cette motorisation va améliorer les performances de l’avion avec une gamme de vol augmentée d'au moins 1000 km, par rapport aux moteurs actuels. Le motoriste russe JSC Kusnesov commencera à travailler sur la version de série du NK-32 en 2017 et produira 20 à 22 moteurs par an.

 

Le Kouznetsov NK-32 est un turboréacteur militaire à faible taux de dilution avec postcombustion. Développant une poussée de 55 000 lbf (245 kN) avec postcombustion, il propulse le bombardier supersonique Tupolev Tu-160 et a été monté sur l'avion de transport supersonique Tupolev Tu-144LL. C'est le plus grand et le plus puissant moteur jamais monté sur un appareil de combat.

 

 

NK-32.jpg

 

Photos : 1 Tu-160M 2 Kouznetsov NK-32

 

09/06/2015

Les Tupolev Tu-95 cloués au sol !

 

800px-Tupolev_Tu-95_Marina.jpg

 

 

Après les Mig-29KUB de la marine russe, ce sont les bombardiers stratégiques Tupolev Tu-95 « Bear » qui se retrouvent cloués au sol. Cette décision fait à une sortie de piste et incendie moteur au décollage qui a eu lieu le 8 juin dernier.

 

La suspension des activités de vol couvre l’ensemble de la flotte des 71 Tu-95MS6  actuellement en service au sein de l’aviation militaire russe (Voyenno-Vozdushnyye Sily - VVS), et restera en place jusqu'à ce que l'enquête sur soit terminée.

 

L'accident est survenu au cours d'un vol d'entraînement sur l'aérodrome d’Ukrainka  à 17h00 heure de Moscou (23:00 heure locale). Le Tu-95 a roulé sur la piste et durant  l'accélération un incendie moteur s’est déclaré causant l’interruption du décollage.

 

 

Le Tupolev Tu-95 « Bear » :

 

Le Tu-95 Bear a été conçu comme bombardier nucléaire dans les années 1950 et est aujourd’hui toujours en service au sein des forces aériennes russes dans sa dernière version : le Tu-95MS Bear H. Le Tu-95MS Bear H assure toujours les même missions avec des missiles AS-15 en place des bombes à chute libre initialement emportées par les Tu-95M Bear A. Ayant effectué son premier vol en 1952. Le Tu-95 est aisément reconnaissable à ses quatre turbopropulseurs entraînant chacun deux hélices quadri-pales contrarotatives. Tous les Tu-95 sont ravitaillables en vol grâce à une perche fixe placée à l’avant du fuselage. Environ 500 appareils ont été produits au total toutes versions confondues entre 1952 et 1992.

 

12/05/2015

Crimée, nouveau déploiement de Su-34 & Su-27 russes !

9876.jpg

 

 

La Force aérienne russe vient de confirmer, qu’un nouveau lot d’avions de combat Sukhoi Su-34 et Sukhoi Su-27, viennent de rejoindre les forces basées en Crimée dans la région de Rostov-sur-le-Don.

 

Le service de presse de l’armée russe parle de cinq nouveaux avions de combats dont des chasseurs-bombardiers multirôles Su-34 « Fullback » et des Sukhoi Su-27MSM, le même communiqué confirme l’arrivée prochaine de près de 40 avions de combats supplémentaires dans la région. Il semble également que la Russie a entamé dans la région, le remplacement des bombardiers Sukhoi Su-24 « Fencer » par le tout nouveau Su-34  « Fullback ». A l'heure actuelle, l'armée russe utilise quatre aérodromes en Crimée. L'aérodrome Gvardeïski, situé près de Simferopol, est le plus important d'entre eux.

 

Ce renforcement fait suite à l’arrivée en Crimée de plus de 40 Su-27SM et Su-30M et bombardier Tupolev Tu-22M3M. Il semble cette fois-ci certain que la Russie compte doté ses bases en Crimée de l’ensemble de ses moyens aériens modernes, l’arrivée du dernier -né des chasseurs-bombardiers multirôles Su-34 « Fullback » le confirme.

 

 

Le Sukhoi Su-34 «Fullback» : 


451.jpg


 

Le Su-34 peut  attaquer des cibles terrestres, maritimes et aériennes, de jour comme de nuit et par tous les temps, en utilisant l’ensemble des types de munitions en service en Russie. En termes de capacités opérationnelles, il s'agit d'un appareil de génération 4+. Son système de sécurité active avec les nouveaux ordinateurs, fournit des capacités supplémentaires pour le pilote et le navigateur, pour effectuer des bombardements précis et à manœuvrer sous le feu ennemi. L’excellente aérodynamique de l’avion, les grands réservoirs de carburant de capacité interne, la nouvelle génération de moteurs plus économe en carburant, doté d’une commande numérique. Font que le Su-34 de bombardement tactique, se trouve très proche de la catégorie de bombardier stratégique de classe moyenne.

 

Le Su-34 dispose également d’un système de communication et le système d'échange d'informations de type liaison16 (Link16) lui permettant une interface avec des troupes terrestres et des navires de surface, ainsi qu’avec d’autres aéronefs.

 

Question armement, le Su-34 met en oeuvre des missiles à longue portée air-surface et air-air ainsi que d'armes guidées multi-canal. Il est équipé d'un système de contre-mesures de dernière génération. Rappelons que le cockpit est blindé. L'avion peut effectuer des missions à basse altitude de type « by-pass et fly-by». A noter, que les pilotes disposent d’un petit cabinet WC, pour les longues missions.

 

L’avion a des capacités de lutte anti-navire et dispose d’un rayon d'action de 4.000 km, sa sa vitesse maximale est de 1.900 km/h. Il est doté d'un canon de 30 mm et peut emporter une charge de combat de 8.000 kg.

 

 

 

 

Sukhoi Su-27SM «Flanker» : 


3647.jpg


 

 Le Su-27SM (3) a été structurellement renforcé et pèse trois tonnes de plus au décollage que le modèle précédent. Alimenté par deux moteurs Saturn AL-31F-M1. Le Su-27SM (3) est équipé d'une avionique moderne et de points d’attaches supplémentaires.

Cette dernière version du Sukhoi, dispose d’un cockpit doté de 4 écrans multifonctions couplés à un nouveau système de communication sécurisé et plus résistant au brouillage. Les logiciels radars ont été adaptés pour permettre l’utilisation de la gamme la plus récente en matière de missiles «air-air» et «air-surface» de longue portée.

Le Su-27SM (3) est une version polyvalente capable de remplir des missions de combat en utilisant efficacement et avec une haute précision les armes "air-surface» y compris par guidage avec GPS (GLONASS).
La Russie dispose d’un parc d’un plus de 350 Su-27 répartit entre 12 régiments en plus du centre de démonstration en vol de la patrouille des Chevaliers Russes (Russian Knights), les unités d’entraînements et le centre d’essais en vol des Forces aériennes.

 

Photos :1 & 2 Sukhoi Su-34 « FullBack » @ Sergy  3 Sukhoi Su-27SM @Alexey Ershko

 

 

29/03/2015

Russie, deux cent Su-34 « Fullback »!

9562.jpg

 

 

La Russie a prévu de construire près de deux cent bombardiers de quatrième génération Sukhoi Su-34 « Fullback » dont 16 seront livrés à la Force aérienne russe cette année.

Les bombardiers Su-34 « Fullback » remplacent progressivement les Su-24 « Fencer ». Leur production en série n'est qu'un élément du programme destiné à moderniser 70% des armements russes d'ici 2020. 

 

Le Sukhoi Su-34 «Fullback» : 

 

Le Su-34 peut  attaquer des cibles terrestres, maritimes et aériennes, de jour comme de nuit et par tous les temps, en utilisant l’ensemble des types de munitions en service en Russie. En termes de capacités opérationnelles, il s'agit d'un appareil de génération 4+. Son système de sécurité active avec les nouveaux ordinateurs, fournit des capacités supplémentaires pour le pilote et le navigateur, pour effectuer des bombardements précis et à manœuvrer sous le feu ennemi. L’excellente aérodynamique de l’avion, les grands réservoirs de carburant de capacité interne, la nouvelle génération de moteurs plus économe en carburant, doté d’une commande numérique. Font que le Su-34 de bombardement tactique, se trouve très proche de la catégorie de bombardier stratégique de classe moyenne.

 

Le Su-34 dispose également d’un système de communication et le système d'échange d'informations de type liaison16 (Link16) lui permettant une interface avec des troupes terrestres et des navires de surface, ainsi qu’avec d’autres aéronefs.

 

Question armement, le Su-34 met en oeuvre des missiles à longue portée air-surface et air-air ainsi que d'armes guidées multi-canal. Il est équipé d'un système de contre-mesures de dernière génération. Rappelons que le cockpit est blindé. L'avion peut effectuer des missions à basse altitude de type « by-pass et fly-by». A noter, que les pilotes disposent d’un petit cabinet WC, pour les longues missions.

 

L’avion a des capacités de lutte anti-navire et dispose d’un rayon d'action de 4.000 km, sa sa vitesse maximale est de 1.900 km/h. Il est doté d'un canon de 30 mm et peut emporter une charge de combat de 8.000 kg.

 

6578.jpg

 

Photos : Sukhoi Su-34 Fullback en vol @ Dmitri Barashev