21/08/2019

Mirage 2000 à Payerne !

7934DAEA-A56D-4EE2-B33D-4463832F982E.jpeg

Le jeudi 22 août 2019 dans la matinée, six Mirages 2000 de l'Armée de l'air française se poseront sur la base aérienne de Payerne pour différents entrainements lors d'un exercice commun pendant une semaine. Ils repartiront le vendredi 30 août. Les français et les suisses utiliseront cette occasion pour s'entraîner conjointement et échanger leurs expériences. De tels exercices ont lieu régulièrement.

L'objectif de cet exercice sont la mise en commun d'expérience dans les domaines de la police aérienne et de la défense aérienne, mais aussi l'entrainement des procédures communes. Les Forces aériennes suisses profiteront aussi de ces journées pour comparer leurs capacités vis-à-vis d'une nation qui a une grande expérience opérationnelle.

Cet exercice a lieu régulièrement et en alternance entre les deux pays. Sur le plan juridique, cet entraînement se fonde sur l’accord entre la Suisse et la France relatif aux activités communes d’instruction et d’entraînement des forces armées françaises et suisses.(Sources DDPS).

20/08/2019

La vente de F-16 à Taïwan fait tousser Pékin !

457A1AD4-E432-4821-8F4B-B7D6B0757A94.jpeg

Après que l’administration Trump a déclaré officieusement au Congrès qu’elle était favorable à une vente d’avions de combat Lockheed-Martin  F-16 « Viper » Block70/75  à Taiwan, Pékin a fait connaitre son mécontentement. La Chine considère Taiwan comme une partie de son territoire et considère toute participation américaine dans ce pays comme une intrusion.

Vendredi, une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré à la presse que "les ventes d’armes américaines à Taiwan violaient gravement le principe d’une seule Chine". La porte-parole, Hua Chunying, a déclaré que son gouvernement exhortait les États-Unis à "s'abstenir" de vendre les "avions de combat" à Taïwan et à mettre fin aux ventes d'armes et aux contacts militaires avec Taïwan. Sinon, la partie chinoise réagira de manière vive et les États-Unis devront en supporter toutes les conséquences. "

Le mois dernier, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a averti les États-Unis de ne pas "envoyer un mauvais signal aux forces séparatistes à Taïwan, ne pas répéter les erreurs et ne pas jouer avec le feu sur des questions liées à Taïwan."

Rappel :  

En avril dernier, je vous annonçais l’accord de principe sur le vente de 66 Lockheed-Martin F16 (F21) C/D « Viper » Block70/75  à Taïwan.

En plus de l’achat en préparation, Taïwan est en train de mettre à niveau 113 F-16 A/B vers la norme F-16V avec un nouveau radar à balayage électronique.

Selon l’armée de l’air taïwanaise (ROCAF), ce futur achat doit permettre de venir remplacer la flotte d’avions de combat Northrop F-5 E/F « Tiger II » de la base aérienne de Zhi-Hang, dans le comté de Taitung. Les 66 appareils F-16V devraient ainsi venir renforcer la défense de la région contre les navires de guerre chinois et autres menaces.

L’armée taïwanaise a commencé à travailler sur l’achat de F16 « Viper » neufs en août, et le ministère de la Défense nationale espère demander un devis aux États-Unis d’ici à la fin de l’année, d’après le dernier communiqué. De leurs côtés, les États-Unis devant confirmer le prix et la disponibilité au milieu de 2019. Des paiements seraient alors effectués par le biais du budget du ministère de la Défense nationale pour 2020.

Les États-Unis sont ouverts à la possibilité de concéder à Taiwan une licence sur la propriété intellectuelle et l’expertise en matière de chaîne de production relative à la production de F-16V, offrant ainsi une opportunité pour le développement de l’industrie et de l’emploi taïwanais, selon des rapports.

Selon les prix internationaux, la vente de 66 chasseurs F-16 « Viper » neufs représenterait environ 10 milliards de dollars américains (avec armement, pièces détachées et simulateurs). Le prix serait plus élevé si Taiwan décide de mettre en place une chaîne de montage sur place.

Photo : F-16 Viper @ Lockheed Martin

 

18/08/2019

Modernisation des Embraer E-99M !

EMB-E99_04.jpg

Le prototype du premier avion d’alerte lointaine modernisé Embraer E-99M a effectué son vol inaugural vendredi. L’avion a décollé des installations de l’avionneur brésilien à Gavião Peixoto.

Le projet de modernisation des avion d’alerte lointiane Embtaer E-99M de la Force aérienne du Brésil (FAB) prévoit la modernisation des systèmes de l'avion et les autres sous-systèmes connexes seront mis à jour, ce qui étendra les capacités de l'avion, qui est actuellement utilisé dans les opérations de contrôle et de défense de l'espace aérien brésilien. Cette modernisation va contribuer à une utilisation plus efficace et d’allonger le cycle de vie et la capacité opérationnelle de l’avion. La protée du radar est augmentée, le traitement des informations sera plus rapide et permettra d'identifier les cibles plus tôt et mieux. Le nombre d’opérateurs et de radios embarqués augmentera, ce qui, avec la mise en place du nouveau système de commandement et de contrôle, permettra d’accomplir plus efficacement la mission.

Le premier avion devrait être prêt et présenté à la Force aérienne au cours du premier semestre de 2020. Au total, cinq aéronefs suivront le même processus, ce qui favorisera le développement et l’intégration complète des systèmes d’ici 2022. 

L’Embraer E-99M :

Basé sur une cellule d’avion de ligne Embraer 145, l’E-99M est capable de détecter des cibles aériennes et de transmettre des informations de détection aux centres de contrôle au sol. En outre, il effectue des missions de contrôle de vol et d'alarme, avec la participation d'avions de combat. En service au sein de la FAB depuis 2002 dans le cadre des acquisitions destinées à composer le système de surveillance Amazon (SIVAM). Son radar lui permet de mener à bien des missions d’alerte rapide, y compris le contrôle des avions de chasse lors des vols de défense aérienne, la coordination des opérations de recherche et de sauvetage et la surveillance des frontières. Il emploie un radar a ouverture synthétique, Saab Microwave Systemss couplé àdes systèmes mixtes électro-optiques et FLIR ainsi que d'un scanner multi-spectral. Le système possède une capacité de traitement de signaux intelligents et des capacités C3I.

embrasser,e-99m,avion d'alerte lointaine,aew&c,fab,blog défense,aviation militaire,les nouvelles de l'aviation

 

Photos :E-99M de la FAB @ FAB

 

15/08/2019

Vol longue durée pour les Tu-160 !

 

4253688834.jpg

Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie a confirmé aujourd’hui qu’une série de vols de longue durée avait été effectuée à l’aide de bombardier stratégique Tupolev Tu-160 « Blackjack ». Au total se sont une dizaine d’aéronefs de ce type qui sont actuellement en exercice appuyés par des Tu-95MS et Il-78. 

Plus de 6'000 km sans ravitaillement :

Selon le ministère de la Défense russe, deux Tu-16 « Blackjack » ont effectué lors d’un exercice tactique un vol d’une durée de plus de 8 heures sans ravitaillement et parcourus par moins de 6'000 kilomètres.

Ces exercices tactiques mettent un point d’honneur à des opérations longues suivies de relocalisation sur des aérodromes opérationnels diverses. Des exercices de ravitaillement en vol sont également au menu. Les équipages doivent ainsi être capables de voler longtemps avec de nombreux changements d’objectifs, puis être capable de gérer un déroutement sur une base de retour définie au tout dernier moment.

Signe de force de la Russie :

Si, ces exercices, qui doivent durer jusqu’en fin de semaine, sont importants en terme d’entraînement pour les forces russes, on remarquera également que le ministère de la Défense n’hésite pas à les mettre en avant dans sa communication. Et pour cause, nous avons ici un nouvel exemple de la capacité des forces russes à venir dorénavant frapper n’importe quel point du globe. Soit un nouvel avertissement destiné à l’Otan ou toutes autres forces qui pourraient douter des compétences actuelles de la force aérienne russe et spécifiquement en ce qui concerne ses unités de frappes à longue portée. La Russie n'a pas peur de personne, elle a la capacité de frapper en profondeur et de faire mal.

Modernisation et renforcement:

Nouveaux sous-marins lanceurs d’engins, nouveaux missiles et lancement de la production pour 35 bombardiers Tupolev Tu-160 M2 de nouvelle génération. Sur les Tu-160 concernés dans ces exercices aériens ne sont pas neufs, ils ont été modernisés et seront bientôt renforcés en nombre. L'usine aéronautique de Kazan, a repris la production du Tu-160M2 « Blackjack » en avril 2017. Il s’agit de la version modernisée du célèbre bombardier. Les futurs nouveaux « Blackjack » vont venir compléter la flotte actuelle qui en pleine modernisation. Le Tu-160M2 est doté une avionique modernisée avec un nouveau cockpit doté d’écrans et de la nouvelle génération d’ordinateur de gestion de vol disponible. Une liaison électronique permettant la communication avec l’ensemble des aéronefs et des éléments des Forces russes sera installée.

Les moteurs Kuznetsov NK-32 sont dotés d’un nouveau FADEC (Full Authority Engine Control) et de diverses améliorations concernant la maintenance.

En matière d’armement, le programme de modernisation va permettre de renforcer la capacité nucléaire de l'avion et la capacité de transporter 12 missiles Raduga NPO Kh-555 (AS-15 Kent) de croisière à longue portée ainsi que des bombes à guidage laser.

Le Tu-160 sera également doté des nouveaux missiles Kh-101 et le Kh-102, avec des ogives nucléaires et conventionnelles. La puissance des ogives nucléaires est estimée à 180-200 kilotonnes. En outre, leur portée atteint les 5’500 km. Toutefois, pour augmenter la portée, il a fallu augmenter la masse de lancement de missiles de 700-800 kg, bien que le poids de l'ogive soit resté la même 400-410 kg.

Avec une charge jusqu'à 40’000 kg et un rayon d’action (sans ravitaillement) de 12’297 km, et une vitesse maximale de 1’800 km/h le Tu-160 est l’une des armes les plus redoutables de la Russie. Conçu par le Bureau d'étude soviétique Tupolev pendant les années 1970-1980, le bombardier porte-missiles stratégique Tu-160 «Blackjack» selon le code de l'OTAN (Cygne Blanc en Russie) est le plus grand et le plus puissant avion supersonique militaire doté d'ailes à géométrie variable. Le Tu-160 est aussi le plus lourd avion de combat au monde et le bombardier ayant la plus grande masse au décollage.

En service opérationnel depuis 1987, le Tu-160 est destiné à détruire des cibles importantes au moyen d'armes nucléaires et conventionnelles. Son équipage comprend quatre pilotes.

Selon le commandant de la Force aérienne russe (VVS) le Général Viktor Bondarev, la Russie va construire 35 bombardiers stratégiques Tupolev Tu-160 « Blackjack »  qui portera à 50 le nombre d’appareils en activité.

images.jpeg

Photos : Tu-160 @ @VKS

 

 

13/08/2019

Des fissures sur les C-130 « Hercules » !

maxresdefault.jpg

Plus d'un quart de la flotte de Lockheed C-130 « Hercules »  du Air Mobility Command est mis hors service temporaire après la découverte de fissures atypiques.

Lors de la maintenance programmée, L’armée de l’air américaine a découvert que l’articulation de l’aile centrale inférieure se fissurait. ». Suite à cette découverte, une série d’investigation a été lancée sur l’ensemble de la flotte en service. Au total, 123 des 450 avions C-130H et C-130J sont temporairement immobilisés au sol pendant les inspections. Selon un premier rapport, les investigations montrent que les 123 aéronefs cloués au sol ont volé plus de 15’000 heures.

Pour les responsables de la maintenance, il est maintenant primordial de savoir si il faut remplacer l’ensemble des raccords d’ailes ou si certains peuvent être simplement réparés. Depuis la découverte, des fissures, huit aéronefs ont été soumis à des inspections et sont maintenant prêts à voler.

Les aéronefs inspectés et jugés non fissurés sont immédiatement remis en service. À l'heure actuelle, il a été estimé que cette suppression temporaire de service n'aura pas d'incidence sur le soutien continu du C-130 aux opérations au sein de l’Air Force.

Photo :C-130H de l’US Air Force@ USAF