12/10/2017

Aero Vodochody assemble des L-159T2 !

Czech_Air_Force_Aero_L-159B_Alca.jpg

La société tchèque Aero Vodochody est en train d'assembler trois nouveaux appareils d'entraînement biplace de type L-159T2 dans son usine de Prague. C'est la dernière version d'un avion qui dessert l'armée de l'air tchèque ainsi que deux clients à l'exportation, l'armée de l'air irakienne et le fournisseur de services aériens contractuel Draken International.

Tout comme les avions légers de combat L-159 monoplace produits par Aero à la fin des années 1990, les L159T2 emportent un radar Leonardo Grifo, mais ils disposeront d'un logiciel amélioré ainsi que de quatre écrans multifonctions (MFD) de cinq pouces. Ces trois avions de nouvelle génération entreront en service dans l'armée de l'air tchèque. Les L-159 actuels seront modernisés à la norme T2 d'ici la fin de 2019. L'armée de l'air tchèque exploite également 16 L-159 monoplaces, sur les 72 appareils initialement prévus.

Le L-159 : 

Le L-159 monoplace est un avion de combat multirôle léger conçu pour une variété d’opération air-air, air-sol et des missions de reconnaissance. L'avion est équipé d'un radar « state-of-the-art » multi-mode pour les opérations tous temps, jour et nuit et peut transporter un large éventail d’armement en service au sein de l’OTAN. La configuration du L-159 peut être adaptée aux exigences spécifiques des clients.

L’avionique comprend une interface homme/machine avec Head-Up Display, des écrans couleurs. Les fonctions sont de type HOTAS.L’avion dispose d’un bus de données MIL-STD-1553 couplé à un système de navigation précis avec gyroscope laser et système de navigation GPS. L’avion dispose d’un enregistreur de vol pour les débriefings avec vidéo. Le L-159 est équiper du système de d’oxygène de type OBOGS et d’un APU (Auxiliary Power Unit) qui le rende autonome et diminue le soutien au sol.

Le pilote peurt compter sur sept pylônes pour l’armement. Le L-159 est motorisé par un turboréacteur Honeywell GA F124-100 qui lui permet d’atteindre la vitesse de 955 km/h. Le L-159T2 reprend l’ensemble des systèmes du L-159 en plus de sa capacité biplace.

1861488001.jpg

 

Photos : 1 L-159T2 2 L-159 @ Aero Vodochody

 

 

11/10/2017

Lorsqu’un KC-46A ravitaille un autre KC-46A !

KC-46A-med-res.jpg

Boeing en collabotation avec une équipe de l’US Air Force ont ravitaillé un avion citerne KC-46A avec l’aide d’un second KC-46A pour la première fois. 

Pendant le vol de quatre heures, les deux avions se sont ravitaillés avec succès. L’un des deux KC-46A a atteint le taux de déchargement de carburant maximum de 1’200 gallons par minute. Au total se sont pas moins de 38.100 livres de carburant qui ont été délivré au cours du vol. Les deux avions ont décollé et atterri à Boeing Field, au sud de Seattle. Ce vol d'étape aide à préparer le terrain pour les prochaines phases de tests de conformité et de certification et les spécifications. 

À ce jour, les avions d'essai du programme ont complété 2’000 heures de vol et plus de 1’300 contacts pendant le ravitaillement des vols avec des F-16, F/A-18, AV-8B, C-17, A-10 et des avions de type KC-10. 

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

4009250882.jpg

Photos : 1 KC-46A ravitaillé par un autre KC-46A 2 KC-46A @ Boeing

 

10/10/2017

Le Qatar veut commander des Hawk !

Hawk_Advanced_Jet_Trainers_AJT_aircraft_BAE_Systems_United_Kingdom_British_defence_industry_640_001.jpg

BAe Systems a révélé une pré-commande du Qatar pour 6 exemplaires de son avion école Hawk MK165AJT. Le Qatar devrait signer un contrat ferme l’année prochaine selon l’avionneur anglais.

Eurofighter & Hawk :

BAe confirme qu'il participe activement à la préparation des commandes pour les 24 Eurofighter T3 et pour le Hawk. L’avionneur qui doit prochainement réduire son personnel pour adapter la faible production de l’Eurofighter prépare une adaptation de ses chaînes d’assemblage pour répondre à ces deux prochaines commandes.

Hawk MK165 AJT : 

Les Hawks MK165 sont équipés d’un cockpit numérique très proche des ceux qui équipent les Airbus Eurofighter « Typhoon II » lesquels les élèves-pilotes du Qatar vont se retrouver.

La version Hawk MK132 Export AJT (T2 dans la RAF) et le standard destiné à la RSAF, font partie de la nouvelle génération de jet destiné au départ pour la Royal Air Force et la Royal Navy.  Le T2/MK132 comprend un affichage moderne de type LCD à la place de l'instrumentation classique et permet la préparation pour le vol des avions de combat modernes, en particulier le tout "en verre".  Il utilise un moteur Rolls-Royce Adour 951.Trois pays ont également déjà opté pour ce modèle, l’Afrique du Sud et l’Inde et l’Arabie Saoudite.

Photo : Bae Hawk AJT @ Bae

 

 

 

08/10/2017

G550 EITAM/SHAVIT supplémentaire pour Israël !

Gg550caew-3.jpg

Le chef du service des aéronefs de la H'eil Ha'Avir, le Col H. confirme qu'un troisième avion de détection avancée de type G550 « EITAM/SHAVIT» est en construction. Le modèle EITAM ou SHAVIT de l’avion n’est pas connu.

Pour faire face aux nouvelles menaces dans la région du Moyen-Orient, la force aérienne israélienne augmente la taille de sa flotte de jets Gulfstream G550 en version spéciale. L'armée de l'air israélienne utilise actuellement deux variantes du G550, soit un modèle de système d'alerte précoce et de contrôle aérien intitulé « Eitam » et une version « Shavit » chargée des tâches de collecte de renseignements et de communications électroniques.

Le G550 «EITAM» & « SHAVIT » :

aircraft_2955.jpg

Basé sur une cellule d’avion d’affaires Gulfstream G550, le système EITAM est un appareil  de surveillance et d’alerte lointaine AEW & C. Israël Aerospace Industries (IAI) a installé un radar EL/W-2085 à antenne active (AESA) en bandes L et S. La matrice d'émission / réception (T / R) des modules permet au faisceau d'être dirigé électroniquement, ce qui permet au système ne pouvoir se passer d’un rotodome et de voir à 360°. Les israéliens étant très discrets sur les performances du système, on retiendra que celui-ci peut suivre au minimum 100 cibles en même temps et permet l’assistance du suivi d’interception air-air et air-sol de manière simultanée et ceci sur une distance de 200 mille nautiques (370 km).

Le G550 « SHAVIT» est un système qui permet d’analyser les communications adverses et de mener la guerre-électronique. Les deux systèmes disposent également d’un système complet d’autoprotection. Le G550 permet de patrouiller sur 12.500 km (6.750nm) et dispose d’une autonomie de 11heures de vol.

Les opérateurs des EITAM & SHAVIT aux nombres de six disposent pour leur confort, d’une petite cuisine située au centre de l’avion, les ingénieurs d’IAI ayant également travaillés à un aménagement permettant de diminuer les risques de claustrophobie ou de suffocation dû, à la suppression des hublots. 

En service en Israël, les G550 «EITAM» & « SHAVIT » auraient été utilisés pour gérer la frappe de destruction d’un réacteur nucléaire secret à Al-Kibar en Syrie (opération «Orchard» en 2007) ainsi que des convois transportant des armes au Soudan.

Utilisateurs du G550 «EITAM» :

Israël 2 (1 EITAM, 1 SHAVIT), Singapour 4 EITAM, Italie 2 EITAM.

G550_SEMA_2.jpg

 

Photos : 1 G550 EITAM & SHAVIT  2 G550 EITAM 3 G550 SHAVIT @ IAI

 

07/10/2017

L’Argentine se procure 5 Super Etendard !

3469379253.jpg

Buenos Aires, négociait depuis près de 12 mois l’achat d’un petit lot de Super-Etendard modernisés (SEM) de la Marine Nationale française. Cette semiane l’accord a été signé pour la vente de 5 appareils d’occasions.

Les 5 Super Etendard qui rejoindront prochainement l’aéronavale argentine (Aviación Naval Argentina) sont des appareils retirés du service actif. Le contrat est estimé à environ 14,23 millions d'euros, dont 12,55 pour les avions de combat, les pièces de rechange, la documentation technique, et 1,68 million d'euros, pour le transport des avions.

Les Super Etendard vont venir renforcer la 2° Escuadrilla Aeronaval de Caza y Ataque avec déjà dotée de ce type d’avion sur la  Base Aeronaval Comandante Espora (BACE), située sur la côte est de l'Argentine. La Marine argentine avait acheté à Dassault Aviation 14 Super-Etendard en juillet 1979. Certains d'entre eux ont été engagés dans la guerre des Malouines.

Le Super Etendard modernisé (SEM) :

La Marine avait reçu le dernier exemplaire du Super Etendard modernisé au standard 5 (SEM 5) le 14 mai 2012. L’atelier industriel de l’aéronautique (AIA) de Cuers-Pierrefeu avait livré le Super Étendard modernisé (SEM) n°62, dernier SEM sorti des chaînes de maintenance du service industriel de l’aéronautique (SIAé).

Durant 30 ans, l’AIA de Cuers-Pierrefeu a été un acteur prépondérant dans la disponibilité de la flotte SEM en réalisant plus de 140 visites d’entretien majeur. L’atelier a également assuré toutes les modifications et les mises au standard de l’avion demandées par la marine nationale, en raison de l’évolution des technologies et des besoins opérationnels.

A l'origine, le Super Étendard ne devait être qu'une évolution de l'Étendard IVM. Mais la refonte de l'avion et de son système d'armes fut si complète que le Super Étendard ne partage plus guère aujourd'hui qu'une partie de son nom (et d'excellente qualité de vol) avec le glorieux ancêtre. Le Super Étendard est un appareil dont les qualités manœuvrières en basse et moyenne altitude en font un remarquable avion d'assaut capable de traiter des objectifs maritimes ou terrestres avec des armements aussi diversifiés que l'armement nucléaire, les missiles anti-surfaces et air-sol, les bombes et le canon.

3769680807.jpg

Photos : Super Etendard SEM @ Laurent Casaert