01/09/2017

Production a taux faible lancée pour le CH-53K !

Lockheed Martin helicopter.jpeg

Le Naval Air Systems Command a attribué à Sikorsky (Lockheed-Martin) un contrat premier contrat de production initiale à faible taux (LRIP) portant sur deux hélicoptères lourds de nouvelle génération CH-53K « King Stallion ». Ce contrat suit la décision du Conseil d'acquisition de la défense (DAB) approuvant la production LRIP.

«L'obtention de l'approbation du Corps des Marines des États-Unis pour l'attribution du premier contrat de production est rendu possibles grâce au travail de Sikorsky, Naval Air Systems Command (NAVAIR) et de l'équipe du Marine Corps des États-Unis», a déclaré le Dr Mike Torok, vice-président, programmes CH-53K.

Ce premier contrat d’une valeur 303 millions de dollars, verra la livraison par l’hélicoptériste Sikorsky des deux premiers CH-53K destinés au Corps des Marines américains en 2020, ainsi que des pièces de rechange et un support logistique. L'assemblage aura lieu au siège de Sikorsky à Stratford, dans le Connecticut.

Le programme d'enregistrement du ministère des Défense des États-Unis demeure à 200 avions CH-53K. Le Corps de la marine des États-Unis a l'intention de mettre en place huit escadrons de service actif, un escadron de formation et un escadron de réserve pour soutenir les besoins opérationnels.

Le CH-53K "King Stallion" :

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion », qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lb sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple  surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivreront environ 6000 ch chacune), ravitaillable en vol, équipée de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K pourra par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

 

2999381134.jpg

Photos : CH-53K « King Stallion »@ Sikorsky

 

 

31/08/2017

Le Pakistan a reçu ses Mi-35M !

3232.jpg

La Russie a terminé la livraison portant ses 20 hélicoptères d'attaques Mil Mi-35M "Hind E" au corps d'aviation de l'armée du Pakistan (PAAC). Sur la base de cette première livraison, le Pakistan semble préparer une commande supplémentaire pour ce type d’aéronef.

Rappel :

L'armée pakistanaise a choisi le Mi-35 en raison de sa satisfaction avec ses hélicoptères russes de type Mi-17, qu’elle a utilisé précédemment. Mais le plus intéressant dans cette vente provient du changement de politique de la Russie qui équipe fortement le voisin Indien. La Russie semble vouloir appuyer la lutte de l’armée pakistanaise dans sa campagne contre les talibans dans la région du Waziristan du nord, le long de la frontière afghane.

Le MIL Mi-35M

Le Mi-35M est version modernisée du Mi-35 au niveau de l’avionique, de la motorisation (turbines Klimov VK-2500 de 2’400 chevaux), des capteurs (GOES-342 géostabilisé par exemple) et de l’armement (missiles anti-char AT-6 « Spiral », AT-9 « Spiral-2 » et AT-12 « Ataka », missiles air-air Sa-18 «Grouse», canon bitube GSh-23V de 23mm) avec notamment des éléments communs avec l’hélicoptère de combat Mi-28N, comme son rotor et sa transmission. Le poids à vide de l’appareil est réduit à 8,09 tonnes augmentant ses performances. Le Mi-35M est proposé principalement à l’export.

 

78654.jpg

Photos : 1 Mi-35M russe @DN 2 Prototype du Mi-35M @ Kulverstukas

 

Essais au sol pour le V-280 « Valor » !

 

21233.jpg

Bell Textron a débuté les premiers essais au sol de son V-280 « Valor ». Selon le calendrier du programme, le prototype devrait également effectuer son vol inaugural avant la fin de l’année.

Le Bell V-280 «Valor» dont le design a été présenté pour la première fois le 10 avril 2013, lors de l'Army Aviation Association of America Annual Professional Forum and Exposition à Forth Worth au Texas. Le V-280 est un aéronef multi-rôle susceptible de répondre au programme «Vertical Lift Program» du département de la Défense. L'armée américaine et le ministère de la Défense sont en effet, à la recherche d’un hélicoptère capable à l’avenir de voler à une vitesse de 230 nœuds, en lieu et place des 140 actuels.

Le concept du V-280 «Valor» est basé sur la gamme des « tilt-rotors » de troisième génération, fortement inspiré du V-22, mais légèrement plus petit. Une des grosses différences avec le V-22 est que les moteurs du V-280 seront fixes et ne pivotent pas avec le rotor, ce qui réduit la complexité et le nombre de pièces mobiles.

Le Bell V-280 «Valor» à rotors basculants doit offrir selon son concepteur, les plus hauts niveaux de maturité et de préparation technique. Le Bell V-280 aura la capacité d'effectuer une multitude de missions avec une vitesse inégalée avec une grande agilité. 

Deliverable 4 US Marines Scenic.jpg

 

Photos : 1 Le prototype au essais au sol 2 Image de synthèse @ Bell Textron

 

 

30/08/2017

Israël vend 40 F-16 d’occasions !

2233046.jpg

Israël a retiré en décembre dernier ses plus vieux Lockheed-Martin F-16 A/B "Netz" (faucon en hébreu) du service. Mais 40 appareils sont actuellement disponibles via Elbit Systems et Israel Aerospace Industries qui coopèrent sur la mise à niveau de ces avions en vue de les proposer à un clients à l’exportation.

A son entrée au sein de la Force aérienne israélienne la version « Netz » a subi dix-sept modifications techniques, conçues par l'IAF et les industries militaires israéliennes. La plupart d'entre elles concernaient à l’époque les logiciels et les ordinateurs de mission. Ces modifications apportées aux F-16 israéliens ont permis d'exploiter des systèmes d'arme uniques pour cet avion. D’autres modifications ont également été apportées au fuselage afin d’y intégrer des systèmes de guerre-électronique israéliens.

En 1992, tous les F-16A/B de l'IAF sont entrés dans une phase de mise à niveau. Les ailes ont été structurellement renforcées et le système de missions a été remplacé par une version israélienne développée par Elbit. À la fin de cette phase, tous les F-16A/B disposaient de système pouvant égalés le F-16C « Barak », cependant, le moteur est resté le F-100 original.

De nouvelles mises à jour seront disponibles lorsqu'un client aura signé pour l’achat de ces avions.

 

3542812476.jpg

Photos : F-16 A/B Netz @ Offer Zidon

 

 

29/08/2017

Inde, HAL débute la production du LCH !

2745121893.jpg

L’avionneur indien Hindustan Aeronautics (HAL) a commencé la production des premiers hélicoptères de combat léger (LCH) pour l'armée indienne. Lors d'une cérémonie au centre de production d'hélicoptères de HAL à Bengaluru, les ministres des Finances, de la Défense et des affaires corporatives, ont supervisé le lancement de la production LCH. HAL devrait fournir jusqu'à 114 LCH à l'armée indienne.

Le programme LCH :

Le LCH est basé sur des technologies développées pour le Dhruv (voir lien), premier hélicoptère d'attaque développé par une entreprise indienne, le projet LCH a été lancé en 2006, les investissements réalisés dans le projet sont actuellement estimés à 3,76 milliards de roupies  soit environ 6 milliards d'euros. Surnommé de "Dhruv" armé et bien que transportant les mêmes armes balistiques, le LCH se distingue cependant par son fuselage proche du RAH-66 Comanche américain, la disposition des sièges est alignés comme sur les d’hélicoptères de modèles occidentaux et dispose d’une ossature entièrement nouvelle pour accueillir un blindage lourd et l'ensemble des systèmes spécifiques à l'appareil. Le premier prototype a commencé à réaliser plusieurs vols d'essai en mars 2009, pour tester les systèmes de vol en juillet 2009, une seconde série de tests permit de tester les senseurs électroniques et les systèmes d'armes, enfin une troisième série de tests fut menée en décembre 2009 sous la direction de l'armée de l'air indienne. La société Hindustrian Aeronautics annonça alors que la production pourrait démarrer dès décembre 2010, cependant, des retards dans le projet ont conduit à un report de la délivrance de l'autorisation finale de vol, repoussant ainsi l'intégration du LCH dans l'armée de l'air au courant 2012-2013.

La plupart des technologies du  LCH sont déjà en fonction sur le Dhruv, tels, le moteur Shakti, les rotors et la boîte de transmission principale. En parallèle, les armes du LCH et les capteurs sont testés sur une version armée du Dhruv. Il s'agit notamment d'un canon de 20 mm en tourelle  Nexter, du missile  MBDA MISTRAL en version air-air. L'Afrique du Sud en coopération avec l’Inde Defence R & D Organisation (DRDO) développe un missile antichar guidés (ATGM) pour le LCH dérivé du MOKOPA Sud Africain. En ce qui concerne les systèmes d’alertes et de lutte anti-missiles, la société HAL a confié le développement de l’ensemble des équipements au Suédois SAAB.

2630444719.jpg

 

Photos : HAL LHC @ HAL