09/11/2017

Embraer confirme la livraison du KC-390 en 2018 !

Embraer-KC-390.jpg

L’avionneur brésilien Embraer confirme qu’il livrera son premier avion de transport et de ravitaillement en vol tanker KC-390 à partir du milieu de l'année prochaine, les tests en vol ayant atteint un stade avancé.

Dans un communiqué de résultats du troisième trimestre publié le 27 octobre, Embraer a déclaré qu'il "augmentera la production du KC-390" l'année prochaine, "avec la première livraison de ce jet prévu dans la seconde moitié de 2018". À ce jour, l'armée de l'air brésilienne est le seul acheteur confirmé pour le biréacteur, avec le service d'une flotte de 28 avions. La société a déjà présenté un plan de remise de ses deux premiers avions clients en 2018.

Le développement et la certification du KC-390 ont progressé comme prévu, avec les deux prototypes (avions 001 et 002) dépassant 1’350 heures de vol, avec des tests de largage de parachutistes à haute altitude et de l’utilisation de lunette de vision nocturne.

Les activités de production progressent, avec les trois premiers exemplaires de série qui se trouvent déjà dans le processus d'assemblage et la fabrication de pièces ayant débuté pour les avions 006, 007 et 008.

Pendant ce temps, le constructeur brésilien affirme qu'il est dans "un stade avancé de négociation" avec le gouvernement portugais sur une vente potentiellement à cinq avions, Lisbonne souhaitant également une option pour un sixième exemple.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

1663935710.jpg

Photos : 1 KC-390 2 le cockpit@ Embraer

07/11/2017

Avions de combat : bientôt dotés de laser ?

avions-tir-lasers.jpg

Le Laboratoire de recherche de l'US Air Force (AFRL) a attribué à Lockheed Martin un contrat de 26,3 millions de dollars pour la conception, le développement et la production d'un laser à haute puissance pour être testé depuis un avion de combat.

Le Laboratoire de recherche de l'US Air Force prévoit de tester le laser sur un avion de chasse tactique d'ici 2021. Le contrat fait partie du programme de démonstrateur de laser à haute énergie d'autoprotection SHiELD (Self-Protect High-Energy Laser Demonstrator) de l’AFRL, et représente une avancée majeure dans la maturation des systèmes de protection laser aéroportés.

Le programme SHiELD :

Le programme SHiELD comprend trois sous-systèmes:

La Recherche dans les effets aérodynamiques (STRAFE), le système de contrôle du faisceau, qui dirigera le laser sur la cible et le pod monté sur le chasseur tactique, qui alimentera et refroidira le laser.

Lockheed-Martin va se concentrer sur le développement d'un laser compact à haut rendement dans des contraintes de taille, de poids et de puissance. L’objectif étant de produire un démonstrateur d’arme laser en plate-forme d'essai aéroportée suffisamment petit pour venir s’intégrer dans un avion. Le développement de systèmes laser à haute puissance, tels que le SHiELD montrent que les technologies des systèmes d'armes laser deviennent réelles et qu'elles sont prêtes à être produites, testées et déployées sur des avions, des véhicules terrestres et des navires.

Rappel :

En juin de cette année, un laser à haute énergie monté sur un hélicoptère d'attaque Boeing AH-64 « Apache » a acquis et atteint une cible sans pilote. Le test a été mené par l’équipementier Raytheon et le Bureau de gestion du programme « Apache » de l'armée américaine en collaboration avec le Commandement des opérations spéciales des États-Unis à White Sands Missile Range, au Nouveau-Mexique.

Une réalité d’ici 20 à 25 ans :

Un mélange d’armes laser et d’armes classiques devrait profondément changer l’espace de bataille d’ici 20 à 25 ans selon l’US Air Force. Les armes à laser dirigent des faisceaux de lumière très concentrés sur leurs objectifs seront dans un premier temps surtout engagées à courte distance face à des drones. Ouis sur des cibles toujours plus gtrandes et à des distances plus importantes. Le principe du fonctionnent d’une arme laser et de chauffer la cible à des températures élevées, ce qui les enflamera presque instantanément. Au vue de la complexité d’un tel système, les premières générations d’armes laser seront principalement défensives.

1.jpeg

 

Photos : image de synthèse d el’utilisation d’arme laser sur avions de combat @ USAF

06/11/2017

L’A100 « Mainstay » prêt pour 2020 !

beriev-A-100.jpg

Moscou, la Russie prépare le remplaçant de son avion d’alerte lointaine et de contrôle A-50U AWACS actuellement en service au sein de la Force aérienne. Le nouvel appareil, l’A-100 a effectué son son vol inaugural ce printemps pour entrer en service en 2020.

La nouvelle version du «Mainstay» est basée sur l'avion de transport Il-76MD-90A (IL-476) et doté de moteurs PS-90A-76. L’A-100 sera doté d’un radar tridimensionnel à balayage électronique de dernière génération, conçu par l’entreprise Vega. Il sera capable de traiter des cibles variées, depuis les cibles aériennes, terrestres et navales jusqu'aux drones hypersoniques en passant par des cibles aérodynamiques et balistiques. Il sera également capable de mener la reconnaissance et de fournir des informations à des postes de commandement de tout niveau. Selon les premières informations officielles, L'avion sera capable de détecter des aéronfes à une distance de plus de 600 km, et des navires à une distance de 400 km.

l’Il-476 / Il-76MD-90A

L'avion de transport lourd Il-476/ Il-76MD-90A est une version profondément modernisée de l'Il-76 qui était produit à Tachkent (Ouzbékistan) à l'époque de l'URSS. L’avion présente une voilure revue et corrigée, ainsi qu’une structure simplifiée, mais sa construction a beaucoup changé et l'avion est maintenant doté de nouveaux systèmes de commande et de navigation. Le nouvel appareil dispose d’une autonomie de vol de 5.000 km avec une charge utile de 52 tonnes (contre 4.000 km et une charge utile de 47 tonnes pour son prédécesseur). Son poids au décollage a augmenté de 190 tonnes à 210 tonnes. L'avion requiert un équipage moins nombreux (deux pilotes contre deux pilotes et un mécanicien). Doté d’une nouvelle avionique avec des systèmes de navigation modernisés, il a reçu des moteurs de conception récente de type Aviadvigatel PS-90A-76, déjà montés sur les Tupolev 204/214.

2218420824.jpg

 

Photos : prototype A-100LL du futur « Mainstay » @ VVS

 

04/11/2017

Le Brimstone validé sur l’Eurofighter !

RS65228_201709405-lpr.jpg

La série finale de tirs en direct du missile de frappe de précision BAe Brimstone depuis un avion de combat Eurofighter « Typhoon II » a été achevée avec succès.

Les essais, menés à partir du Military Air & Information de BAE Systems à Warton dans le Lancashire, au Royaume-Uni, font partie d'un programme des nouvelles améliorations qui seront déployées à travers la Royal Air Force (RAF), pour compléter les capacités de l’Eurofighter.

L'intégration du missile Brimstone II est une exigence unique du Royaume-Uni dans le cadre du projet Centurion de la Royal Air Force. Le projet intégrera les trois principales armes terrestres qui équipent le Panavia Tornado GR4, sur le « Typhoon II », soit la bombe guidée « Paveway IV » de Raytheon a été intégrée sur Typhoon à travers la mise à niveau P1E. Puis, ce fut l’adaptation du missile MBDA Storm Shadow qui a été intégré dans le paquet P2E avec le Meteor. Maintenant c’est au tour du « Brimstone II » de venir compléter l’arsenal de l’avion. Les mises à niveau ne s'appliquent qu'aux modèles de la Tranche 2 et 3 du « Typhoon II ».

RS65230_201709580.jpg

L’intégration du Brimstone fait partie du package P3E (Phase 3 Enhancement) qui inclut également le système de mission et les mises à niveau des capteurs. Le P3E est la dernière partie du Projet Centurion pour assurer une transition en douceur des capacités du Tornado GR4 vers le « Typhoon II » pour la RAF.

Le MBDA Brimstone : 

Le missile Brimstone air-sol britannique est fabriqué par MBDA sur commande de la Royal Air Force. Il est équipé d'un guidage laser et d'un radar millimétrique, ceci afin de le rendre plus efficace contre des cibles mobiles. 

Photos : Tirs du Brimstone depuis un Eurofighter de la RAF@ Airbus DS

03/11/2017

F-35 et maintenant des problèmes de corrosion !

2-7-1024x681.jpg

Le mauvais sort s’acharne un peu plus contre le F-35 de Lockheed-Martin qui a dû interrompre toutes les livraisons de F-35 pendant un mois après avoir découvert une corrosion excessive sur les fixations sous les panneaux de fuselage d'un F-35A. Cette découverte a été faite durant la maintenance d’un aéronef à Hill AFB dans l’Utah, a confirmé le département de la Défense cette semaine. Le Pentagone a temporairement suspendu les livraisons du Joint Strike Fighter du 21 septembre au 20 octobre.

Une enquête menée conjointement par le gouvernement et l'industriel a révélé que Lockheed n'avait pas appliqué d'apprêt pour prévenir la corrosion dans les trous de fixation d'une plaque de recouvrement en aluminium. Le problème ne présente aucun risque pour la sécurité de la flotte et n'affecte pas les opérations.

L’avionneur en collaboration avec les partenaires internationaux sont en train d'élaborer un plan pour inspecter les 250 F-35 déjà livrés et réparer les panneaux avec des fixations corrodées.

 

Photo : F-35C de l’US Navy@ USN