26/07/2014

Premier vol du second Cessna Citation Latitude !

DAHL_0043.jpg

 

Wichita, Kansas, Cessna Aircraft Company a annoncé avoir réussi le premier vol du deuxième Citation Latitude de production. Ce vol marque la dernière étape d’une série d’essai en avance sur le calendrier initial.

 

Ce second Citation Latitude qui a rejoint le programme d’essais en vol en vue de la certification est le premier avion qui sera équipé d’une configuration opérationnelle, y compris l’aménagement de la cabine et l’ensemble des systèmes de bord. Il sera également le premier  Citation latitude exposé au public, qui fera ses débuts en octobre prochain au sein du salon de la Business Aviation Association (NBAA) à Orlando.

 

Le Citation «Latitude» :


862945858.jpg


 

Le Citation «Latitude» viendra s'insérer dans la gamme du constructeur entre le Citation «XLS+» et le Citation «Sovereign», il pourra transporter jusqu'à huit passagers avec une charge utile de carburant plein de 1.000 livres (454 kg), une vitesse de croisière maximale de 442 noeuds, une vitesse vraie (819 kilomètres à l’heure) et une distance franchissable de 2000 nautiques miles (3704 km). L'avion sera proposé au prix de départ de 13,9 millions de dollars USD. Selon les spécifications préliminaires du projet,  l'avion pourra être exploité sur les aéroports avec des pistes  courtes de l’ordre de  3900 pieds (1189 mètres) aura une altitude maximale de 45.000 pieds (13716 mètres) et grimpera directement à 43 000 pieds (13 106 mètres) en 23 minutes. S'il reprend de ces deux cousins la formule aérodynamique générale, avec notamment une voilure à faible flèche et un empennage cruciforme, le «Latitude» est néanmoins doté d'un nouveau fuselage avec une cabine "full stand up" de 1,83 m de haut pour 1,95 m de large. Pour les moteurs, Cessna a choisi de reprendre ceux qui motorisent le «Sovereign», soit  des Pratt & Whitney Canada PW306, mais dans une version légèrement différente, le  PW306D qui fournit jusqu'à 25,35 kN de poussée. Le Citation «Latitude» est construit majoritairement en aluminium et n’est pas équipé de commandes de vol électriques.

 

L’intérieure cabine :

 

La cabine principale pour les passagers est de 77 pouces de large (1,95 m) avec une hauteur de 72 pouces (1,83 mètres), soit la plus large dans l'histoire du constructeur. La disposition des sièges standards accueille les passagers dans un club unique avec un avant, orientés vers le côté double canapé. Six sièges piédestal  avant et arrière de 7 pouces (0,18 m) et latéralement 4 pouces (0,10 m) sur la base du siège avec 180 degrés capacité de pivotement et positions d'inclinaison infini. L’éclairage cabine est indirect et ceci grâce à des LED à ajustement variable.

 

Le Citation Latitude sera capable de voler non-stop entre des villes comme Los Angeles à New York, de Houston et Bogota, de Rome à Dubaï et de Singapour à Pékin. La certification FAA (Part 25) doit permettre l’entrée en service en 2015.


DAHL_0033.jpg


 

 

Photos : 1 & 3 Le second Citation Latitude 2 Cockpit @ Cessna Aircraft

29/05/2014

Cessna lance la production du CitationCJ3+!

DABC_0047.jpg

Wichita, Kansas, Cessna Aircraft Company, lance la production de son nouveau Citation CJ3+. L’avionneur s’attend a recevoir la certification de l’avion d’ici l’automne.

L'avion disposera d’un nouvel intérieur avec une cabine pressurisée re-dessinée. Les passagers pourront utilisés le système de téléphone intégré Iridium, ainsi que les capacités d'Internet à haute vitesse. 


 

CZRY_MG_1880b.jpg


Le CJ3 +  sera équipé d’une suite avionique Garmin G3000, qui comprend la détection des turbulences radar météorologique, un TCAS II, les systèmes d'avertissement de conscience de terrain avancés (TAWS). Le CJ3+ sera également doté du mode ADS-B de contrôle de la circulation aérienne. Le système de gestion de vol optimise les performances de l'avion avec précision pour un guidage latéral et vertical pour toutes les phases de vol. Il peut maintenir l'assiette, l'altitude, la vitesse, vitesse verticale et le cap en plus des profils de descente VNAV de vol, décollage / remise des gaz et des procédure automatisées. Tous ceci afin de facilité le pilotage. 


 

CZRY_MG_1928.jpg


Le CJ3+ aura un rayon d’action de 2’070 miles nautiques, permettant de transporter ses neufs passagers sans escales de Washington DC à Mexico, San Diego, ou de Lima, au Pérou et à São Paulo, Brésil. 


 

czry-mg-8869_11355550.jpg


Photos : 1 Le premier CJ3+ 2 Cockpit 3 Intérieur 4 le CJ3+ @ Cessna


22/10/2013

Dassault dévoile le Falcon 5X !

003_Falcon5X.jpg

 

Salon Mondial de l’aviation d’affaires( NBAA), Las Vegas dans le Nevada, Dassault Aviation a levé le voile sur son nouvel avion d’affaires, le plus gros et le plus moderne de la famille Falcon. Le secret était bien gardé, jusqu’au bout, aucune information n’aura fuité. Dassault Aviation a farouchement tenu au secret sept années durant son nouvel opus, sauf peut-être concernant la motorisation avec le choix du « Silvercrest » de Snecma.

 

Le Falcon 5X :

 

Le Falcon 5X est un avion de nouvelle génération doté de nouveaux systèmes de commandes de vol, d’une nouvelle aérodynamique et de nombreuses autres technologies d’avant-garde, dont beaucoup sont directement issues des programmes militaires de la société.

« Le Falcon 5X s’impose comme la nouvelle référence dans le domaine de l’aviation d’affaires au regard de ses performances et des nouvelles technologies qu’il intègre », a déclaré Eric Trappier, Président-Directeur général de Dassault Aviation. « Grâce aux nouveaux outils et systèmes de conception et fabrication inventés par Dassault, nous avons pu développer un avion de taille cabine supérieure, plus confortable et plus performant qui, en outre, est plus éco-efficient et plus économique à exploiter ».

 

Né pour s’imposer :

 

018_Falcon5X.jpg

 

Le Falcon 5X vient renforcer l’offre de Dassault sur le segment des avions d’affaires à large cabine. L’appareil présente en effet une cabine dont la hauteur sous plafond atteint 1,98 m (la plus haute du marché), un critère de confort important pour les vols de longues durées, de 10 ou 11 heures. Capable de transporter 8 passagers sur une distance de 9600 km (5200 nm), l’avion pourra relier Los Angeles à Londres, Sao Paulo à Chicago, Paris à Pékin ou Johannesburg à Genève sans escale. La cabine allie des fonctionnalités et un design d’avant-garde. De nombreuses études ont été menées en vue d’optimiser la sensation d’espace et de confort intérieur.

 

 

Dassault à prévu une « grande première »en matière de luminosité avec un hublot positionné sur le haut de la cabine. Ce hublot original va permettre d’offrir une meilleure luminosité lors de l’embarquement par exemple.

 

 

 

 

dassault aviation,falcon 5x,nbaa falcon 5x,silvercrest,avia news falcon 5x,aviation d'affaires

 

 

Avionique :

 

 

dassault aviation,falcon 5x,nbaa falcon 5x,silvercrest,avia news falcon 5x,aviation d'affaires

Le nouveau système de commandes de vol numériques de l’avion représente un autre progrès considérable pour rendre le pilotage de l’appareil encore plus précis, intuitif et sûr. Ce système intègre pour la première fois l’ensemble des gouvernes dont une gouverne supplémentaire appelée flaperon, qui permet d’effectuer des approches lentes à forte pente en toute sécurité. Il intègre également les commandes de direction du train avant pour garantir une plus grande sécurité au roulage en cas de fort vent de travers ou de piste mouillée. Honeywell fournira une nouvelle génération du cockpit EASy, ainsi que le radar le plus performant de sa gamme pour détecter les turbulences à plus longue distance.

Le poste de pilotage sera doté de la technologie d’affichage tête haute (HUD) la plus moderne de l’industrie, fournie par Elbit Systems. Le système intégrera pour la première fois des modes de vision infrarouge EVS (Enhanced Vision System) et de vision synthétique SVS (Synthetic Vision System) afin de reproduire l’environnement extérieur le plus fidèlement possible, même en cas de visibilité nulle.

 

Motorisation d’avant-garde :

 

Snecma-Silvercrest_SAF2012_0097269_960.jpg

 

Une autre nouveauté vient de la motorisation, Dassault à opté pour le tout nouveau « Silvercrest » de Snecma (safran). Se positionnant sur le marché de l’aviation d’affaires en croissance, Snecma a conçu une nouvelle génération de moteurs baptisés « Silvercrest » qui offrent une poussée en montée et en croisière exceptionnelle, avec un avantage d’au moins 20 % par rapport aux moteurs actuels à masse comparable. D’une poussée comprise entre 9’500 et 12’000 livres, ces moteurs sont destinés à équiper le moyen / haut de gamme des avions d’affaires et, à terme, les avions régionaux de 40 à 60 places. La conception a été optimisée pour répondre aux nouvelles attentes du marché de l’aviation d’affaires. Cette nouvelle génération de moteurs possède de nombreux atouts parmi lesquels une architecture simplifiée, un nombre de composants réduit permettant une réduction des coûts de maintenance et une consommation spécifique réduite. Les moteurs « Silvercrest » ont été également conçus dans le respect de l’environnement, affichant un faible niveau de bruits et d’émissions.
En mai 2012, Cessna Aircraft a sélectionné le « Silvercrest » pour équiper son nouvel avion d’affaires, le Citation Longitude.

 

 

Maintenance améliorée :

 

L’avion et ses moteurs bénéficieront de systèmes de maintenance intégrés parmi les plus sophistiqués de l’industrie.  Ces systèmes de surveillance automatisés signalent en temps réel aux équipes de maintenance à terre tous les besoins d’entretien ou de réparation nécessaires, de sorte que les équipes puissent anticiper d’éventuelles interventions de maintenance avant même le retour de l’avion au sol. Dans le cas des moteurs, le système ForeVision™ de Snecma est capable d’anticiper les besoins de maintenance plusieurs vols ou plusieurs centaines d’heures à l’avance, ce qui facilite la programmation des tâches et optimise la disponibilité de l’appareil.

Proposé à un prix d’environ 45 millions de dollars US (valeur de 2013), le Falcon 5X devrait effectuer son premier vol au premier trimestre 2015 et obtenir sa certification avant la fin de l’année suivante.

 

Commentaires :

 

Dassault vient de réussir sa présentation avec son nouveau Falcon 5X, un appareil susceptible de venir bousculer sérieusement ses adversaires par ses performances et les technologies incorporées. Avec la reprise qui s’annonce, sur le marché des avions d’affaires, Dassault va certainement pouvoir conforter sa position sur le marché. Le Falcon 5X pourrait bien à l’avenir s’imposer comme une nouvelle référence dans sa catégorie.

 

006_Falcon5X.jpg

 

Photos 1 & 5 Falcon 5X images de synthèse @ Dassault Aviation 2 Intérieur @ Dassault Aviation 3 Le hublot àl'entrée cabine 4 cockpit Silvercrest @ Snecma

11/05/2013

Learjet 75 présenté en première mondiale à Genève !

BA-Learjet75_exterior-HR.jpg


 

 

Dans quelques jours, s’ouvrira à Genève l’annuel grande messe de l’aviation d’affaires avec le salon EBACE (21 au 23 mai). Plusieurs nouveautés viendront agrémenter ce salon exceptionnel, je vous parlais notamment de la présentation du futur jet privé de Pilatus, le PC-24, voici que le constructeur Bombardier annonce la présence de son tout nouveau Learjet 75.

 

Bombardier Aéronautique vient d’annoncer qu’un an après avoir lancé les avions Learjet 70 et Learjet 75, elle retournait à l’édition de cette année du Salon EBACE avec le premier biréacteur de série Learjet 75. Aux côtés du débutant, trois avions en tête de leur catégorie seront exposés. Les biréacteurs Challenger 300, Challenger 605 et Global 6000 seront tous à Genève, en Suisse, lors du 13e Salon de l’aviation d’affaires européenne.

 

« L’édition du salon EBACE de cette année soulignera encore une fois la position de chef de file de Bombardier dans l’industrie », a indiqué Steve Ridolfi, président, Bombardier Avions d’affaires. « Les débuts de l’avion Learjet 75 marquent une autre année d’innovation passionnante, et nous attendons avec anticipation le moment de livrer le premier avion au quatrième trimestre de cette année.»

 

Avions de Bombardier en exposition statique au salon EBACE 2013 : 


 

DSC_1802.jpg


 

Avion Learjet 75 : le biréacteur Learjet 75 est doté du poste de pilotage avant-gardiste
Bombardier Vision avec un intérieur influencé par l’avion Learjet 85, son compagnon d’écurie de plus grande taille. Cet appareil pourra s’élever au-dessus de la circulation aérienne à une altitude maximale de 51 000 pi (15 545 m) et peut franchir plus de 2 000 NM (3 704 km) et relier Genève au Caire sans escale.

 

Avion Challenger 300 : le biréacteur Challenger 300 fiable offre une véritable autonomie transcontinentale et une vitesse de croisière optimale supérieure, avec de huit à dix passagers à bord. Son autonomie de 3 065 NM (5 646 km) permet de relier Genève à Dubaï sans escale, avec huit passagers et des réserves de carburant NBAA IFR. Ses performances supérieures sur piste lui permettent d’atterrir et de décoller facilement sur des pistes de 5 000 pi (1 524 m) de longueur. Le biréacteur Challenger 300 offre les meilleures performances et la meilleure valeur de sa catégorie, avec une ponctualité des vols constamment supérieure à 99,7 pour cent; il a dépassé les attentes des clients depuis son entrée en service, en 2004.

 

Avion Challenger 605 : le très admiré biréacteur Challenger 605 bénéficie de l’héritage de productivité, de qualité et de fiabilité de son prédécesseur, l’avion hors pair Challenger 604. Arrivant en tête de son segment de marché partout dans le monde, l’avion Challenger 605 offre la plus large cabine où l’on peut tenir debout parmi tous les grands biréacteurs d’affaires sur le marché aujourd’hui et peut transporter six passagers sur 4 000 NM (7 408 km) de Genève à Montréal.

 

Avion Global 6000 : la grande cabine du biréacteur Global 6000 et ses niveaux de confort combinés à une douche où l’on peut tenir debout (en option) et au poste de pilotage Bombardier Vision offrent un mélange parfait d’autonomie à grande vitesse et de confort du voyageur. Offrant le summum en matière de technologie, cet intrépide biréacteur peut relier Genève à Tokyo ou à São Paulo sans escale avec huit passagers et de trois à quatre membres d’équipage.


 

DSC_1809.jpg


 

Photos : 1 Learjet 75 image de synthèse @ Bombardier 2 Stand Bombardier EBACE 2012 3 Global 6000 @ Pascal Kümmerling

12/06/2012

Jet privés : grosse commande pour Bombardier & Cessna !

 

BA-NetJets_Challenger-HR.jpg


 

La compagnie NetJets spécialisée en matière d’avions privés vient de passer la plus grande commande de l’histoire auprès des constructeurs Bombardier et Cessna. Au total se ne sont pas moins de 425 appareils qui sont concernés pour un montant estimé au prix catalogue de 9,6 milliards de dollars.

NetJets prévoit de commander 275 avions d'affaires Bombardier et jusqu’à 125 Cessna Citation.

La commande auprès de Bombardier Aerospace:

Bombardier Aéronautique confirme la commande ferme de NetJets Inc. de 100 biréacteurs d’affaires Challenger avec options sur 175 autres avions. Bombardier a également annoncé qu’elle a conclu une entente à long terme de services de soutien après-vente avec NetJets. Aux prix courants de 2012, la transaction relative aux commandes fermes est évaluée à quelque 2,6 milliards $ US. La valeur totale de la commande, si toutes les options sont exercées, est évaluée à quelque 7,3 milliards $ US, également selon les prix courants. L’entente de soutien après-vente couvre une période allant jusqu’à 15 ans. Selon certaines projections sur l’utilisation des avions et selon l’hypothèse d’une durée de l’entente de 15 ans par avion en commande ferme, la valeur de l’entente pourrait atteindre jusqu’à 820 millions $ US. Si toutes les options sont exercées, l’entente de soutien après-vente pourrait valoir jusqu’à 2,3 milliards $ US. L’entente combinée pour la vente et le soutien après-vente est évaluée à près de 9,6 milliards $ US si toutes les options sont exercées.

La commande ferme porte sur 75 biréacteurs de la série Challenger 300, dont les livraisons doivent commencer en 2014 et 25 avions de la série Challenger 605, dont les livraisons doivent commencer en 2015. Les options visent 125 appareils de la série Challenger 300 et 50 biréacteurs de la série Challenger 605. Les nouveaux biréacteurs Challenger de NetJets présenteront une configuration propre à NetJets et seront exploités en Amérique du Nord et en Europe. Livraison prévue pour 2014.

Challenger 300 :

Le biréacteur de la série Challenger 300 offre une autonomie transcontinentale et une vitesse de croisière optimale supérieure, avec neuf passagers à bord. Il peut relier Los Angeles à New York avec une pleine charge utile et ses performances supérieures sur piste lui permettent d’atterrir et de décoller facilement de pistes à 5 000 pi (1 524 m) d’altitude. Cet avion offre les meilleures performances et la plus grande valeur comparativement à tous ses concurrents et a constamment dépassé les attentes des clients. Avec plus de 340 biréacteurs Challenger 300 en service, c’est le chef de file du marché parmi ses pairs.

 

BA-Challenger_605_cabin_3.jpg

 

 

Challenger 605 :

Le biréacteur de la série Challenger 605 bénéficie de l’héritage de qualité et de fiabilité de son prédécesseur acclamé, l’avion Challenger 604, et arrive en tête de file de son segment de marché partout dans le monde. Le biréacteur de la série Challenger 605 peut transporter rapidement douze passagers et trois membres d’équipage entre New York et Londres, sans escale, offrant la plus large cabine où l’on peut se tenir debout dans la catégorie des biréacteurs d’affaires à large fuselage sur le marché aujourd’hui. Plus de 850 avions de la série des Challenger.

La commande auprès de Cessna :

1557151003.jpg


 

Cessna confirme également de son côté la commande de NetJet avec le Citation Latitude (prix catalogue milliards $ US ) obtient 25 commandes fermes et des options pour 125 exemplaires supplémentaires. Ce contrat est estimé à 372 milliards $ US, options non incluses et pourrait atteindre les 2,3 si là milliards $ US encore toutes les options sont exercées. La livraison de ces avions doit débuter en 2016.

Chez Cessna, le directeur général Scott Ernest a relevé pour sa part que l'appareil sélectionné, le Citation Latitude, apporterait "sophistication, modernité de la technologie, et un niveau tout différent de confort et de style dans la cabine".

La nouvelle gamme de Cessna, le Latitude :

Le Citation «Latitude» viendra s'insérer dans la gamme du constructeur entre le Citations «XLS+» et le Citation «Sovereign», il pourra transporter jusqu'à huit passagers avec une charge utile de carburant plein de 1.000 livres (454 kg), une vitesse de croisière maximale de 442 noeuds, une vitesse vraie (819 kilomètres par heure) et une distance franchissable de 2000 nautiques miles (3704 km). L'avion sera proposé au prix de départ de 13,9 millions de dollars USD. Selon les spécifications préliminaires du projet,  l'avion pourra être exploité sur les aéroports avec des pistes  courtes de l’ordre de  3900 pieds (1189 mètres) aura une altitude maximale de 45.000 pieds (13716 mètres) et grimpera directement à 43 000 pieds (13 106 mètres) en 23 minutes.

S'il reprend de ces deux cousins la formule aérodynamique générale, avec notamment une voilure à faible flèche et un empennage cruciforme, le «Latitude» sera néanmoins doté d'un nouveau fuselage avec une cabine "full stand up" de 1,83 m de haut pour 1,95 m de large.

Pour les moteurs, Cessna a choisi de reprendre ceux qui motorisent le «Sovereign», soit  des Pratt & Whitney Canada PW306, mais dans une version légèrement différente, le  PW306D qui pourra fournir jusqu'à 25,35 kN de poussée. Le Citation «Latitude» sera construit majoritairement en aluminium et ne devrait pas être équipé de commandes de vol électriques.

1663030323.jpg

 

 

A propos de NetJets Inc :

NetJets Inc., société de Berkshire Hathaway, est le chef de file mondial de l’aviation privée avec la flotte d’avions privés la plus grande et la plus diversifiée du monde. NetJets a commencé ses activités en 1964 comme première société de nolisement et de gestion d’avions du monde. En 1986, NetJets a été à l’avant-garde du concept des avions en multipropriété – offrant aux particuliers et aux entreprises tous les avantages de la propriété d’un avion complet, et plus encore, à une fraction du coût. Aujourd’hui, NetJets offre une gamme complète de solutions d’aviation privée par ses programmes en Amérique du Nord et en Europe, dont NetJets Share, NetJets Leases et la carte Marquis Jet CardMD, qui donne accès aux avions NetJets à raison de « 25 heures à la fois ». Le programme nord-américain est géré et exploité par NetJets Aviation Inc., filiale de NetJets, et le programme européen est géré et exploité par NetJets Transportes Aéreos, SA, transporteur aérien du Portugal/de l’Union européenne. Aux États-Unis, NetJets Inc. offre aussi des services de gestion d’avions, de gestion de vols nolisés à la demande par sa filiale Executive JetMD Management, Inc. Sous réserve de l’obtention des autorisations réglementaires pertinentes, NetJets offrira également des services de gestion d’avions et de vols nolisés en Chine par l’intermédiaire de NetJets China Business Aviation Limited, entreprise en participation de NetJets et d’un consortium d’investisseurs chinois. Les sociétés de NetJets offrent des services de transport aérien dans le monde entier.

Photos : 1 Challenger 605 2 Intérieur Challenger 605 @ Bombardier Aerospace 3 Image du futur Cessna Citation Latitude 4 intérieur du Latitude @ Cessna.