20/05/2015

Second AWACS modernisé pour l’Armée de l’air !

 

E-3F_Overhead_10_07_med_res.jpg

 

Seattle, Boeing vient de livrer avion de détection et d’alerte lointaine E-3F AWACS destiné à l’Armée de l’air. La mise à jour fait partie d'une vente militaire à l'étranger entre Direction générale de l'Armement - DGA) et le gouvernement américain.

La modernisation à mi-vie, la plus importante entreprise à ce jour sur les AWACS français, permettra à ces avions de disposer d’une vision plus complète de l’espace de combat, ainsi que d’informations davantage exploitables, tout en réduisant la charge de travail imposée à l’équipage.

 

Photo : E-3F de l’Armée de l’air  Boeing

 

 

22/11/2014

La France confirme l’A330MRTT !

KC30_YSRI_high79397.jpg

 

Paris, on l’attendait cette nouvelle depuis près d’un an, le ministère français de la Défense officiellement a sélectionné son nouveau ravitailleur polyvalent avec l’Airbus A330MRTT. L’avionneur européen fournira 12 avions de ravitaillement en vol de nouvelle génération A330MRTT à l'armée de l'Air.

 

Les deux premières livraisons sont prévues en 2018 et 2019. Les appareils restants seront ensuite livrés au rythme d'un ou deux ravitailleurs par an précise Airbus Group. La France devient ainsi le sixième pays à choisir l'A330MRTT après l'Australie, l'Arabie saoudite, Singapour, les Émirats Arabes Unis et le Royaume-Uni, qui ont commandé 34 exemplaires au total.

 

L’A330MRTT va remplacer les actuels Boeing KC135FR. Les A330MRTT français seront motorisés par des Rolls-Royce Trent 700 et doté de la perche caudale ARB (Aerial Refuelling Boom System) ainsi que de nacelles de ravitaillement tuyau/panier sous la voilure.

 

L’A330 MRTT :

 

L’A330 MRTT (Multi Role Tanker Transport) d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération, actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières. L’A330 MRTT totalise à ce jour 28 commandes émanant de quatre clients.

 

 

airbus group,a330mrtt,armée de l'air

Photos :  A330MRTT destiné à la RAAF  A @ Airbus Group

11:57 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : airbus group, a330mrtt, armée de l'air |  Facebook | |

22/07/2014

Remise du premier E-3F modernisé !


AWACS.jpg


Seattle, Boeing a livré le premier des quatre avions d’alerte lointaine et de contrôle E-3F «AWACS» modernisé à l’Armée de l’air française. L’avion a préalablement subi une série de test au sein de la DGA (Direction Générale de l’Armement). 

La flotte française une fois entièrement modernisée disposera d’un meilleur niveau de surveillance, des communications modernisées et une meilleure vue de la situation.

Le programme de modernisation à mi-vie  (Mid-Life Upgrade) des E-3F comprend la modernisation des systèmes de mission avec une amélioration des consoles et une augmentation de celles-ci. De plus, la charge de travail sera réduite. Une nouvelle liaison de donnée a été installée. Les E-3F français se retrouvent ainsi au standard Block40/45, soit le même que celui de l’US Air Force.

Si le premier avion AWACS a été pris en charge par les installations d’AFI KLM E&M situées à l’aéroport du Bourget (Seine-Saint-Denis), les trois autres appareils seront modernisés dans un site entièrement neuf dont dispose Air France Industries à l’aéroport de Paris-Charles De Gaulle. Une équipe dédiée de Boeing continuera d’assurer sur place les prestations de direction du programme, d’ingénierie, d’assistance technique et d’assurance de la qualité, ainsi que la fourniture des équipements matériels et logiciels, tout en collaborant avec l’équipe chargée des modifications chez AFI KLM E&M. 

 

L’ensemble de la flotte des E-3F sera modernisée d’ici le troisième trimestre de 2016.

 

 

Photo: le premier E-3F modernisé @ Vincent Giusano


18:50 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : boeing, awacs, e-3f, armée de l'air |  Facebook | |

08/07/2014

Israël réceptionne son premier M-346 !

M-346-LAVI_680-1.jpg

 

L’avion école Alenia Aermacchi M-346 «Advanced Jet» d'entraînement de l’armée de l'air israélienne (Heyl Ha'Avi) a atterrit sur la base aérienne d’Hatzerim. Les 29 autres appareils suivront avant la fin de l’année 2016. 

 

L’arrivée du M-346 au sein de la Heyl Ha'Avi en lieu et place des vénérables TA-4 «Skyhawk», permettra changement profond dans les méthodes de formation de la force aérienne. Actuellement, les nouveaux pilotes de chasse reçoivent un enseignement à un stade avancé de leur vol en utilisant le Lockheed-Martin F-16A /B. Dorénavant, il sera possible de pratiquer ces entrainements sur les systèmes radar et les armes avancées dès la transition sur le M-346. Le contrat pour israël comprend également un simulateur de pointe.

 

M-346 «Lavi» : 

En israël, le M-346 prendra la dénomination de «Lavi» (lion en hébreu) en mémoire du chasseur développé par Israel Aircraft Industries basé sur le F-16, mais doté de la géométrie du Saab J-37 Viggen suédois. Cet avion pourtant en avance sur son temps (qui intéressa la Suisse à l’époque) ne fut jamais produit sous la pression des Etats-Unis.

Israël a passé commande pour 30 M-346 «Lavi» en remplacement des actuels Douglas TA-4 2 «Skyhawk». Ces appareils viendront compléter la formation des pilotes qui débutent sur HawkerBeechraft T-6 Texan II.

Le M-346 :

L'AleniaAermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2’880 kgp sont produits sous licence par Fiat-Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables « Zero-Zero » Martin-Baker Mk16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage, et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.


M-346-LAVI_617-1-1024x682.jpg


 

Photos : M-346 israélien @AleniaAermacchi

15/04/2014

Payerne visite d’adieux des Mirage F1 !

0004_Mirages_F1_Payerne_28032014.jpg

 

Fin mars, quatre avions de reconnaissance Mirage F1CR de l’Armée de l’air française sont venus dire leurs adieux à l’aérodrome de Payerne et ceci dans le cadre du prochain retrait de cet avion après 40 ans de bons et loyaux services.

 

En effet, le 13 juin prochain, les derniers Dassault Mirage F1CR encore en service au sein de l’Escadron de Reconnaissance 2/33 « Savoie » prendront définitivement leur retraite. Une cérémonie sera organisée afin de fêter la fin de carrière opérationnelle au sein de la base aérienne 118  de Mont-de-Marsan le 30 juin prochain.

 

Selon les dernières informations disponibles, le dernier vol d’un Mirage F1 aura lieu lors du traditionnel défilé du 14 juillet prochain sur les Champs-Elysée.

 

Avec le retrait des Mirages F1CR au milieu de cette année, L’Armée de l’air a prévu de modifier les Mirage 2000D pour pouvoir assumer la reconnaissance tactique. Ceux-ci recevront l’actuelle nacelle de reconnaissance des F1, l’ASTAC. Thales Systèmes Aéroportés est mandaté pour équiper 55 Mirages 2000D du système ASTAC (Analyseur de Signaux Tactiques) et la société Alkan se chargera du système d’attache PU 9010.

 

0009_Mirages_F1_Payerne_28032014.jpg

 

 

Photos : Mirage F1CR du 2/33 « Savoie » à Payerne @ David Studer

 

 

A découvrir, l’excellent travail photographique de David sur : www.lerx.net