04/06/2019

Emirates prépare le retrait de l’A380 !

0F1E7EEE-D7BB-4EE8-AE8A-9F6CA657D2D8.jpeg

La compagnie Emirates Airlines, le plus gros utilisateurs de l’Airbus A380 prépare le remplacement de ce dernier. Lors de la réunion avec les actionnaires le 2 juin dernier, le PDG d’Emirates, Tim Clark, a expliqué son programme pour l’avenir de la compagnie. La partie la plus importante de cette annonce concerne le retrait progressif de la flotte d’Airbus A380.

Si les A380 en services sont encore jeunes, le dernier avion devant être livré en 2021 et l’âge moyen de la flotte de moins de dix ans, la compagnie retirera sa flotte de Superjumbo. Les A380 seront remplacés par le Boeing B777-9 (115 en commande) la plus grande variante de la famille B777. Le remplacement de l’A380 doit permettre au transporteur de mieux s’adapter à la demande en disposant  de plus de flexibilité en ce qui concerne les options de route disponibles.

Certes, l’A380 restera encore en service au sein de la compagnie, avec les derniers appareils livré. Mais le fleuron d’Airbus ne représentera bientôt plus qu’une flotte inférieure à 50 appareils en comparaison des 109 avions en service actuellement.

 

Photo : A380-800 Emirates @ Emirates

14/05/2019

L’A330neo débarque en Amérique !

AC020628-40A0-4C98-9428-BEFB231466A0.jpeg

Le premier A330neo du continent américain été livré à la compagnie aérienne Azul Linhas Aéreas dans le cadre d’un contrat de leasing signé auprès d'Avolon, devenant ainsi la première compagnie du continent américain à exploiter l'A330-900. Cet appareil est le premier des 15 A330neo commandés par Avolon. 

L'A330neo, l'A330 de nouvelle génération d'Airbus, permettra à la compagnie d’étendre son réseau de lignes internationales entre le Brésil et l'Europe et les États-Unis. Doté d'une cabine en configuration tri-classe pouvant accueillir 34 passagers en classe Affaires, 96 en classe Economy Xtra et 168 en classe Économique, l'A330neo offre aux passagers un plus grand confort ainsi que l'expérience en vol la plus avancée, tout en permettant à la compagnie de bénéficier du niveau de rentabilité inégalé de cet avion. 

L'A330neo est un véritable avion de nouvelle génération qui s'appuie sur les caractéristiques du gros-porteur best-seller A330 et tire parti des technologies de l'A350 XWB. Équipé des nouveaux moteurs Trent 7000 de Rolls-Royce, l'A330neo affiche un niveau d'efficience inégalé, avec une consommation de carburant par siège inférieure de 25 % par rapport aux concurrents de la génération précédente. Sa cabine Airspace by Airbus offre une expérience unique aux passagers de l’A330neo avec davantage d'espace personnel ainsi qu'une connectivité et un système de divertissement en vol de nouvelle génération. 

A propos d’Azul :  

Créé en 2008, Azul est un opérateur brésilien qui dessert 108 destinations à travers l'Amérique du Sud, les États-Unis et le Portugal.

Photo : A330-900neo d’Azul @ Airbus

 

10/05/2019

Premier A321LR pour Air Transat !

1E56AE03-B842-496E-A69F-6C921A75645A.jpeg

La compagnie canadienne Air Transat, spécialisée dans les voyages d'agrément et de vacances, a réceptionné son premier avion Airbus A321LR. Air Transat loue l’A321LR auprès d’AerCap.

L'A321LR, avec sa configuration unique Airbus Cabin Flex permettant l'installation de réservoirs de carburant supplémentaires, aura une autonomie pouvant atteindre 4 000 milles marins. Air Transat prévoit utiliser le A321LR pour des vols longue distance au départ du Canada, principalement sur des liaisons plus étroites et plus étendues vers des destinations en Europe, dans les Caraïbes, en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Les A321LR remplaceront les avions plus anciens. Le nouvel avion  et très économiques dotés d'équipements intérieurs ultramodernes pour une expérience passionnante améliorée et agréable pour le passager.

L’A321LR d’Air Transat est configuré pour 199 sièges de deux classes, dont 12 sièges Club Class premium dans une cabine exclusive avec un service personnalisé et des sièges ergonomiques. Les sièges de la classe économique sont plus larges, offrent plus d'espace personnel et sont équipés d'un système de divertissement à la pointe de la technologie.

Les A321LR font partie d'un contrat de location plus important conclu entre Air Transat et AerCap, qui le transformera en une flotte entièrement composée d'Airbus d'ici 2022, à mesure de la suppression progressive des avions gros porteurs et à fuselage étroit. 

A propos d’Air Transat :  

Air Transat est la principale compagnie aérienne de vacances au Canada. Elle dessert quelque 60 destinations dans plus de 25 pays des Amériques et d'Europe, propose des vols domestiques et de départ au Canada et transporte environ 5 millions de passagers chaque année. Basée à Montréal, l'entreprise emploie 3 000 personnes. Air Transat est une unité commerciale de Transat A.T. Inc., une société de tourisme international intégrée de premier plan spécialisée dans les voyages vacances et proposant des forfaits vacances, des séjours à l'hôtel et des voyages aérien.

 

Photo : l’A321LR d’Air Transat @ Airbus

 

01/05/2019

Roll-Out pour l’A350 de JAL !

download.jpg

Toulouse, le premier Airbus A350-900 de Japan Airlines (JAL)  a quitté l’atelier de peinture de aux couleurs de la compagnie aérienne. Outre le logo JAL, la livrée comporte une bannière rouge spéciale "Airbus A350".

Les trois premiers Airbus A350-900 de Japan Airlines comporteront le même concept sur la livrée en trois couleurs différentes. Les deux prochains avions porteront les inscriptions argentées et vertes «Airbus A350». Japan Airlines a commandé 31 Airbus A350XWB (18 Airbus A350-900, 13 Airbus A350-100).

Choisir Airbus, alors que JAL était un client fidèle à Boeing n’est pas anodin. D’abord cela permet à la compagnie japonaise de ne plus être entièrement dépendante d’un seul avionneur et l’impact permettra à moyen long terme d’accentuer la pression en vue de nouvelles négociations pour remplacer la flotte actuelle. D’un autre côté, Airbus bénéficie de sa très bonne conduite dans le programme A350.

L’A350 :

L'A350 XWB dispose de la dernière conception aérodynamique, du fuselage et des ailes en fibre de carbone, ainsi que de nouveaux moteurs Rolls-Royce écoénergétiques. Ensemble, ces dernières technologies se traduisent par des niveaux d'efficacité opérationnelle inégalés, avec une réduction de 25% de la consommation de carburant et des émissions, et des coûts de maintenance nettement inférieurs. Plus de 26 millions de passagers ont déjà profité du confort absolu de la cabine de l'A350 XWB Airspace qui, en plus de l'espace et du silence de l'avion, offre une meilleure ambiance, design et services.

Photo :A350-900 de JAL @ Airbus/ F. Lancelot

 

27/04/2019

Premier vol de l’A319neo avec le moteur GTF !

A319neo-Airbus-PW-MSN6464-take-off.jpg

La dernière des variantes de l’A320neo, un avion d’essai A319neo d’Airbus, a effectué son vol inaugural avec les moteurs Pratt & Whitney GTF pour la première fois. L’A319neo a décollé de Toulouse à 12h30 et atterri à 15h20. Il était piloté par un équipage de cinq personnes, dont le capitaine Philippe Castaigns, le premier officier Shaun Wildey, les ingénieurs d’essais en vol Frank Hohmeister, David O’Nions et l’ingénieur en vol d’essais Cedric Favrichon.

L’avion, le MSN 6464, effectuera une vaste campagne de tests en vol afin d’obtenir sa certification avec les moteurs P&W GTF d’ici au quatrième trimestre 2019. Ce même avion était à l’origine équipé de moteurs CFM LEAP-1A pour la campagne de tests de certification complète de cette variante qui avait commencé le 31 mars 2017 avant la certification FAA / EASA en décembre 2018.

Le Pratt & Whitney GTF

Le GTF de Pratt & Whitney introduit des réducteurs 3: 1 entre l'avant et l'arrière, permettant à chaque partie du moteur de fonctionner à la vitesse la plus efficace.C'est une avancée, mais comme beaucoup d'autres technologies révolutionnaires, l'introduction de GTF s'est accompagnée de défis. Pratt & Whitney a promis que les avions de ligne équipés du GTF réduiraient la consommation de carburant de 16%, les émissions de gaz à effet de serre de 50% et le bruit de 75%. Tous ces seuils ont été atteints, avec un FTE typique permettant d'économiser 100 litres de carburant par heure de vol. Les économies de carburant permettront aux transporteurs d’avancer plus loin, de transporter plus de passagers ou de réduire les coûts d’exploitation; Lorsque les prix du pétrole avoisinent les 50 dollars le baril, le carburant peut représenter un tiers de la structure de coûts de certaines compagnies aériennes. La réduction du bruit permet potentiellement aux transporteurs d’utiliser les aéroports pendant des périodes auparavant interdites.

Photo :A319neo doté du GTF @ Airbus /P.Masclé