26/10/2019

Des A220 & A321 pour Czech Airlines !

1bf94464ae63e04a3d8f68a7efa7da5fc27d79cf56f759437b6ce11e924cfd4e.jpeg

Czech Airlines a commandé quatre Airbus A220-300 et décidé d’étendre son rayon d’action en transformant une commande précédente portant sur trois A320neo pour se doter d'A321XLR.

Ces deux types d'appareils économes en carburant compléteront la flotte existante de Czech Airlines, composée de six A319 et d'un A330-300, et permettront à la compagnie de poursuivre l'élargissement de son réseau vers davantage de marchés. Czech Airlines bénéficiera également de la similarité des appareils de la famille Airbus. L'A220-300 sera équipé de 149 sièges, tandis que l'A321XLR affichera un confort optimal en configuration bi-classe avec 195 sièges.

"L'A220 et l'A321XLR s'inscrivent parfaitement dans notre stratégie commerciale à long terme d'élargissement de réseau. Ces appareils offriront à Czech Airlines un réel avantage concurrentiel et augmenteront la capacité de nos vols réguliers. Je suis convaincu que nos passagers apprécieront cette démarche, étant donné que ces appareils offrent un confort optimal, même sur des vols long-courriers, grâce à une configuration cabine inédite", a déclaré Petr Kudela, Président du Conseil d'administration de Czech Airlines.

"Quelle formule gagnante pour Czech Airlines ! L'A220 s'est révélé un avion très performant en Europe, son fort taux d’exploitation quotidienne témoignant de sa polyvalence", a déclaré Christian Scherer, Chief Commercial Officer d'Airbus. "L'A321XLR affiche le plus long rayon d'action de notre famille A320. Cet appareil permettra aux passagers d’atteindre désormais des destinations plus lointaines, sans concession en matière de confort, tandis que Czech Airlines pourra ainsi réduire de manière drastique sa consommation de carburant tout en élargissant son réseau."

Seul appareil spécialement conçu pour le segment de marché des 100 à 150 sièges, l'A220 affiche une consommation de carburant inégalée et offre à ses passagers un confort digne d'un gros-porteur dans un monocouloir. L'A220 conjugue des caractéristiques aérodynamiques avancées, l'utilisation de matériaux innovants, ainsi que des moteurs de dernière génération PW1500G Geared Turbofan de Pratt & Whitney, qui permettent de réduire la consommation de carburant d'au moins 20 pour cent par siège par rapport aux avions de la génération précédente, ainsi qu'une réduction significative des émissions et de l’empreinte sonore. L'A220 offre les performances d'un monocouloir de plus grande capacité. Le programme A220 affichait un carnet de commandes de 525 appareils fin septembre 2019.

L'A321XLR représente la prochaine étape de l'évolution de l'A321LR qui répond aux besoins du marché en termes d'accroissement du rayon d'action et de charge utile, pour créer davantage de valeur pour les compagnies. À partir de 2023, cet appareil offrira un rayon d'action très long courrier (Xtra Long Range) sans précédent pouvant aller jusqu'à 4 700 nm, avec une consommation de carburant par siège inférieure de 30 pour cent à celle des avions concurrents de la génération précédente. À ce jour, la famille A320neo a enregistré plus de 6 650 commandes émanant de près de 110 clients.

Photo : A321XLR Czech Airlines @ Airbus

25/10/2019

Spirit Airlines opte une centaine d’avions de la famille A320neo !

Spirit-Airlines-A320neo.jpg

Airbus et Spirit Airlines ont signé un protocole d'accord portant sur l'acquisition par la compagnie aérienne américaine « low cost » jusqu’à 100 appareils de la famille A320neo. Spirit a annoncé son intention de passer des commandes fermes concernant une combinaison d'A319neo, d'A320neo et d'A321neo afin de répondre aux besoins futurs de sa flotte.

"Cette nouvelle commande marque une autre étape importante pour Spirit", a déclaré Ted Christie, Président et CEO de Spirit Airlines. "Ces appareils supplémentaires seront exploités pour soutenir la croissance de Spirit au fur et à mesure que nous ajouterons de nouvelles destinations et développerons notre réseau à travers les États-Unis, l'Amérique Latine et les Caraïbes. Nous sommes impatients de travailler avec nos précieux partenaires à Airbus pour finaliser notre accord."

"La famille Airbus A320 s’est révélée une plateforme solide pour renforcer le remarquable succès de Spirit au cours des dernières années", a déclaré Christian Scherer, Chief Commercial Officer d'Airbus. "L’état d’esprit constant et enthousiaste dont fait preuve la compagnie à l’égard de notre famille A320neo est très gratifiant et nous nous réjouissons de contribuer à la croissance continue de l'équipe Spirit au cours des très nombreuses années à venir".

Dotée de la cabine monocouloir la plus spacieuse de sa catégorie, la famille A320neo best-seller, qui comprend l'A319neo, l'A320neo et l'A321neo, permet de réaliser des économies de carburant de 20 pour cent et affiche une réduction de l'empreinte sonore de 50 pour cent par rapport aux avions de générations précédentes grâce aux toutes dernières technologies, notamment les moteurs de nouvelle génération et les "Sharklets" (dispositifs d'extrémité de voilure). Pouvant accueillir jusqu'à 240 passagers, en fonction de la configuration de la cabine, la famille A320neo comprend la cabine à une seule allée la plus large du ciel et intègre les toutes dernières technologies. À la fin du mois de septembre 2019, la famille A320neo avait reçu plus de 6’660 commandes fermes émanant de près de 110 clients dans le monde.

Note : Les appareils seront assemblés sur le site américain d’Airbus de Mobile en Alabama. Les avions ne seront donc pas touchés par la taxe de 10% mise en vigueur pour les produits étrangers.

Photo : A320neo aux couleurs de Spirit Airlines@ Airbus

11/10/2019

Airbus a livré le 1’000ème A320neo !

airbus,a320neo,nouveaux avions de ligne,indigo,romandie aviation,aviation francophone

L’avionneur européen Airbus a livré le 1’000ème avion de la famille A320neo. L’appareil, un A321neo fabriqué à Hambourg, en Allemagne, a été livré à la compagnie aérienne indienne IndiGo.

IndiGo est le plus gros client du monde pour la famille A320neo avec une commande de 430 appareils. Depuis la livraison de son premier "NEO" en mars 2016, sa flotte de la famille A320neo est devenue la plus grande du monde, avec 96 appareils exploités aux côtés de 129 A320. Sur un marché de l’aviation extrêmement concurrentiel, la famille A320, économe en carburant, a largement contribué à ce qu’IndiGo devienne le plus important transporteur aérien d’Inde en termes de taille de flotte et de nombre de passagers.

La famille A320neo est assemblée sur les quatre sites mondiaux d’Airbus: Toulouse, France; Hambourg, Allemagne; Tianjin, Chine; et Mobile, États-Unis. Le premier A320neo au monde a été livré en janvier 2016 et le programme a franchi un cap chaque année depuis: le premier A321neo en 2017; le premier A321LR en 2018 et le lancement de l'A321XLR en 2019.

Le programme A320neo a été conçu dans un souci d’économie de carburant. S'appuyant sur la popularité de l'A320ceo, l'avion consomme 20% de carburant en moins, et 50% moins de bruit par rapport aux avions de la génération précédente. Pouvant accueillir jusqu'à 240 passagers, en fonction de la configuration de la cabine, la famille A320neo comprend la cabine à une seule allée la plus large du ciel et intègre les toutes dernières technologies, notamment des moteurs de nouvelle génération et des Sharklets. À la fin du mois de septembre 2019, la famille A320neo avait reçu plus de 6’660 commandes fermes émanant de près de 110 clients dans le monde.

Photo : Cérémonie de remise @ Airbus

05/10/2019

Air France a reçu son premier A350-900 !

1st-A350-900-Air-France-MSN331-delivery-206.jpg

Il y a quelques jours, la compagnie Air France a réceptionné son premier A350-900. Le premier avion à réaction sur une commande totale de 28 appareils a été confié à Anne Rigail, directrice générale d'Air France, et à Benjamin Smith, directeur général du groupe Air France-KLM, par Christian Scherer, directeur commercial d'Airbus, lors d'une cérémonie à Toulouse, en France. .

Air France déploiera la flotte d’A350-900 sur ses liaisons transatlantique et asiatique. L’avion Xtra WideBody présente une configuration confortable en trois classes avec 324 places assises, dont 34 places assises à plat, 24 places premium et 266 places en classe économique. Conformément aux engagements d’Air France en faveur de l’environnement, le tout nouvel A350-900 permettra de réduire de 25% la consommation de carburant et les émissions de CO2. De plus, le vol de livraison de l’avion entre Toulouse et Paris sera alimenté par un mélange de biocarburant classique et synthétique.

Air France exploite une flotte d’Airbus de 143 appareils. Il comprend 114 avions à une seule allée et 29 avions à fuselage large. La compagnie aérienne a récemment choisi d’acheter le dernier membre d’Airbus, l’A220, qui rejoindra la flotte au cours des prochaines années.

L’A350 XWB offre par nature une flexibilité et une efficacité opérationnelles inégalées pour tous les segments du marché - jusqu’à très longue distance (17 900 km). Sa cabine Airbus by Airbus est le plus silencieux des aéronefs à double allée et offre aux passagers et aux équipages l'expérience de vol en vol la plus moderne. L'avion est doté de la dernière conception aérodynamique, d'un fuselage et d'ailes en fibre de carbone, ainsi que de nouveaux moteurs économes en carburant Rolls-Royce Trent XWB. Ensemble, ces dernières technologies génèrent des coûts d'exploitation réduits de 25%, ainsi qu'une réduction de 25% de la consommation de carburant et des émissions de CO2 par rapport aux avions concurrents de la génération précédente - démontrant ainsi l'engagement d'Airbus de minimiser son impact environnemental tout en restant à la pointe de l'air. Voyage.

À la fin du mois d'août 2019, la famille A350 XWB avait reçu 913 commandes fermes émanant de 51 clients à travers le monde, ce qui en faisait l'un des avions gros-porteurs les plus titrés de tous les temps.

A350-900-Air-France-MSN331-ferry-flight-take-off-015.jpg

Photos : A350-900 Air France@ Airbus/ A.Doumenjou

03/10/2019

L’OMC sanctionne Airbus !

73520517-48C3-4FCC-8370-E712555C432E.jpeg


La bataille Airbus contre Boeing vient de prendre un nouveau tournant avec la décision prise hier par  l’OMC contre l’avionneur européen. L’organisation mondiale du commerce (OMC) a autorisé les Etats-Unis à imposer des droits de douanes, à hauteur de 7,5 milliards de dollars sur un certain nombre de biens européens. Pour mémoire, cette décision fait suite à un contentieux vieux de quinze ans, qui oppose l’Europe et les Etats-Unis concernant les aides et subventions accordées à leurs avionneurs respectifs.

Cette décision de l'OMC fait craindre la mise en place de sanctions transatlantiques réciproques, alors que les tensions commerciales déjà vives entre Washington et Pékin pénalisent la croissance mondiale. A Bruxelles, l'Union européenne a dit vouloir chercher un règlement à l'amiable mais a promis de répliquer si Washington optait pour l'entrée en vigueur des droits de douane.

Airbus a également appelé à des discussions avec les Etats-Unis afin d'éviter l'impact délétère de telles sanctions non seulement sur le secteur aéronautique et spatial, mais sur l'ensemble de l'économie mondiale.

L’A350 et A380 visés :

 Plus spécifiquement, ce sont les Airbus A350 et A380 qui sont directement visé par la plainte américaine.  En effet, l’avionneur Airbus avait reçu des prêts publics préférentiels pour développer les deux gros porteurs. Cependant, la liste contre-mesures destinées à compenser le préjudice subi des Etats-Unis comprend également la gamme d’hélicoptères d’Airbus.

Une guerre loin d’être terminée :

 Européens et Américains s'accusent mutuellement depuis 2004 d'avoir soutenu par des subventions publiques illégales les constructeurs aéronautiques Airbus et Boeing. De son côté, l’Europe attend avec impatience la décision de l'OMC sur la demande de l'UE d'imposer des droits de douane dans le cadre des aides publiques américaines accordées à Boeing est attendue en début d'année prochaine.

Cette guerre déclarée n’est en fait bonne pour personne car les liens industriels entre les deux géants de l’aviation sont importants. Par exemple, près de 40% des approvisionnements liés à des appareils d’Airbus proviennent de fournisseurs américains. La décision de l’OMC va donc pénaliser non seulement Airbus qui doit livrer plus de 800 avions, mais les fournisseurs américains. De son côté, Boeing sera également impactée par retour, lors de la décision quasi positive en début d’année prochaine de l’OMC.

Au final, une double décision contre Airbus et Boeing pourrait affaiblir les deux avionneurs et permettre au conglomérat russo-chinois de prendre un avantage sur certains marchés à l’avenir.

Seule une solution négociée entre l’UE et les USA permettrait d’éviter de graves préjudices au secteur aéronautique occidental dans un proche avenir.