01/07/2018

L’A400M qualifié pour le ravitaillement en vol !

p1726079_main.jpg

Les forces aériennes européennes ont travaillé de concert pour le qualification de l’A400m au ravitaillement en vol.

La Luftwaffe a rapporté le 25 juin qu'une A400M de la  Lufttransportgeschwader (escadrille de transport aérien) avait effectué un ravitaillement en vol d’un Boeing EF-18 « Hornet » des forces aériennes espagnoles, afin de démontrer les capacités de l'avion allemand à le faire.

L'A400M allemand a récemment volé de sa base de Wunstorf à Saragosse, d'où il a décollé le lendemain pour distribuer 14 tonnes de carburant à un total de 10 EF-18. Après une deuxième journée d'essais, la capacité de ravitaillement aérien de l'A400M allemande a été prouvée, selon la Luftwaffe.

Plus tôt en juin, la Direction Générale de l'Armement (DGA) a annoncé que son unité d'essais en vol avait mené une campagne démontrant la capacité de l'A400M de l'armée de l'air française à ravitailler les avions de combat Rafale. Cela incluait des tests simulant une défaillance du moteur et des commandes de vol de l'A400M, dans l'obscurité avec des lunettes de vision nocturne, et avec le Rafale dans diverses configurations.

L’A400M « Atlas» :

L’A400M est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). Il est pour l'instant commandé à 174 exemplaires par huit pays différents, à savoir l’Allemagne (la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, le Portugal et l’Angleterre, qui ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie et l’Indonésie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européen ESR (Europen Staff Requirement). Cependant, l’A400M ne peut servir pour l’instant que de plateforme de transport aérien, le ravitaillement en vol n’étant hormis celui des avions, pour l’instant pas validé pour les hélicoptères et pose plusieurs problèmes. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années.

Photo :A400M au ravitaillment d’un Rafale @ Armée de l’air

21/06/2018

Cathay Pacific a reçu son premier A350-1000 !

A350-1000-Cathay-Pacific-MSN118-take-off.jpg

 

Cathay Pacific Airways est devenue la deuxième compagnie aérienne à exploiter l'A350-1000, l'avion de ligne à large fuselage à longue portée le plus récent au monde. La compagnie aérienne a pris livraison de l'avion lors d'un événement spécial à Toulouse, en France.

 L'avion est le premier des 20 A350-1000 commandés par Cathay Pacific et rejoindra la flotte croissante d'avions A350 XWB du transporteur, qui comprend déjà 22 A350-900. Les deux appareils sont complémentaires et offrent une communalité maximale avec une efficacité de fonctionnement inégalée, tout en offrant aux passagers le plus haut niveau de confort dans toutes les classes. Les voyageurs bénéficieront d'un bien-être absolu en cabine, avec plus d'espace personnel, une altitude cabine optimisée, plus d'air frais, une température et une humidité contrôlée, une connectivité intégrée et un système de divertissement de dernière génération.

Avec sa véritable capacité à longue portée, l'A350-1000 constituera une part importante des opérations long-courriers de Cathay Pacific. L'avion sera déployé sur la nouvelle ligne sans escale de la compagnie aérienne entre Hong Kong et Washington D.C., représentant le vol le plus long - environ 17 heures - effectué par une compagnie aérienne à partir de Hong Kong.

L'A350-1000 est le dernier-né de la famille des gros-porteurs de premier plan d'Airbus, présentant un haut niveau de notoriété avec l'A350-900 avec 95% de références de systèmes communes et la même classe de caractéristiques. En plus d'avoir un fuselage plus long pour accommoder 40% de surface premium (comparé à l'A350-900), l'A350-1000 dispose également d'un bord de fuite d'aile modifié, de nouveaux trains d'atterrissage principaux à six roues et de puissants Rolls-Royce Trent XWB -97 moteurs. Avec l'A350-900, l'A350-1000 façonne l'avenir du voyage aérien en offrant des niveaux d'efficacité sans précédent et un confort inégalé dans sa cabine «Airspace». Avec sa capacité supplémentaire, l'A350-1000 est parfaitement adapté à certains des trajets long-courrier les plus fréquentés. À ce jour, 11 clients des cinq continents ont commandé un total de 168 A350-1000.

 

Photo : A350-1000 de Cathay Pacific @Airbus-A.Doumenjou

 

10/06/2018

A350-1000 pour Air Caraïbes !

4789.jpg

Air Caraïbes et French bee opèrent déjà chacune deux de ces gros porteurs de dernière génération de l’avionneur européen Airbus. Avec une entrée en service datant de plus d’un an pour les deux appareils les plus anciens, les compagnies ont aujourd’hui le recul suffisant pour dresser le bilan de l’introduction de l’A350 XWB 

Un excellent retour client ; sur le confort de l’appareil (pressurisation, silence et espace en cabine, ou encore circulation de l’air) et sur la qualité des équipements retenus pour l’aménagement. 

Une fiabilité opérationnelle au rendez-vous ; une prouesse pour un appareil aussi innovant et dont la mise au point a été particulièrement rapide.

Une performance économique conforme aux prévisions ; tant sur les coûts de maintenance, la consommation de carburant et la capacité d’emport de fret. Des conditions de travail améliorées pour les personnels navigants des compagnies.

L’A350-1000 :

La prochaine livraison d’un A350, dans sa version 1000, devait intervenir en décembre 2019. Néanmoins, au cours des derniers mois, le contexte aérien mondial a évolué pesant sur les carnets de commandes du constructeur et sur les engagements des loueurs. 

Des opérateurs américains ou asiatiques ont en effet souhaité recaler leurs livraisons d’A350, les rendant dès lors disponibles sur le marché pour 2019. Dans le même temps, le carburant qui avait fait preuve d’une relative stabilité depuis 3 ans affiche aujourd’hui son plus haut niveau de prix depuis 2014.

 

Jean-Paul Dubreuil, Président de Groupe Dubreuil Aéro a commenté cette décision : « Nous sommes dans une fenêtre de tir idéale pour accélérer le renouvellement de la flotte du pôle aérien. L’A350 a tenu toutes ses promesses en matière de performances techniques et nous permet effectivement d’économiser 25% de carburant – un poste qui pèse lourdement dans les charges exploitation. C’est un appareil efficace qui sera le pivot dans les flottes de nos deux compagnies. »

Le contrat des deux A350-900 en location a été validé avec ALC, un des lessors aériens de tout premier plan. Le premier rejoindra la flotte de French bee pour la fin juin 2019 et le second ira chez Air Caraïbes le mois suivant. Chaque compagnie garde ses aménagements propres : bi-classe pour French bee et tri-classe pour Air Caraïbes.

 Le pôle aérien du Groupe recevra donc trois A350 neufs en 2019. Cette évolution de flotte confirme la capacité du groupe Dubreuil de s’adapter aux opportunités du marché, sa volonté de continuer à investir pour se moderniser et son souhait de s’inscrire ainsi durablement dans le transport aérien français.

L'A350-1000: 

L'A350-1000 est le dernier et le plus gros gros-porteur d'Airbus dans la catégorie des deux allées. Avec un fuselage plus long de 7 mètres, l'espace A350-1000 pour les produits de cabine haut de gamme est 40% plus grand que son petit frère l'A350-900. Dans la configuration de Qatar Airways, l'A350-1000 offre 44 sièges supplémentaires. C'est un avion véritablement à longue portée avec une portée de 8 000 milles marins (14 800 km) à l'entrée en service. L'A350-1000 est équipé d'un bord de fuite d'aile modifié, de nouveaux trains d'atterrissage principaux à six roues et de moteurs Rolls-Royce Trent XWB-97 plus puissants. Comme pour l'A350-900, l'A350-1000 réunit les toutes dernières technologies en matière d'aérodynamique, de conception et de pointe pour une variation de 25% des coûts d'exploitation par rapport aux avions concurrents de la génération précédente. 

Photo :A350-900 Air Caraïbes @ Tony Bordelais

 

 

08/06/2018

Finalisation de l’accord entre Airbus et Bombardier !

cover-r4x3w1000-5b1a42dee06df-bombardier-et-airbus-presentent-les-responsables-du-cseries.jpg

Disposant de toutes les autorisations règlementaires requises, Airbus et Bombardier Inc. et Investissement Québec (IQ) sont parvenus à un accord pour que leur partenariat sur le C Series entre en vigueur à partir du 1er juillet 2018. Cette transaction par laquelle Airbus acquiert une part majoritaire dans la Société en commandite Avions C Series (SCACS) avait été initialement annoncée en octobre 2017. Ce partenariat basé à Mirabel et initié à l’origine entre Bombardier et Investissement Québec (IQ), bénéficiera de la portée et de la présence mondiale d’Airbus, ainsi que de son expertise en matière de vente, de marketing et d’achats afin de produire la gamme d’avions de ligne de toute dernière génération C Series de 100 à 150 sièges.

Airbus travaillera avec ses partenaires Bombardier et IQ afin de valoriser pleinement le potentiel du C Series et d’apporter beaucoup plus de valeur aux clients, fournisseurs, employés et actionnaires, ainsi qu’aux collectivités au sein desquelles le partenariat opèrera. Le siège, la principale chaîne d’assemblage et les fonctions associées seront basées à Mirabel, au Québec.

Comme annoncé précédemment, Bombardier continuera son plan actuel de financement de SCACS. En raison de la clôture anticipée du partenariat, les conditions de ce plan sont mises à jour conformément à l’échéancier suivant : Bombardier financera les déficits de trésorerie de SCACS, si nécessaire, au cours du second semestre de 2018, jusqu’à un maximum de 225 millions $ US; jusqu’à un maximum de 350 millions $ US en 2019; et jusqu’à un montant total maximum de 350 millions $ US au cours des deux années suivantes, en échange d’unités participantes de SCACS avec droit à un dividende annuel cumulatif de 2 %. Tout déficit de trésorerie excédentaire enregistré au cours de ces périodes sera partagé proportionnellement entre les porteurs d’actions classe A de SCACS. Airbus intègrera SCACS dans son périmètre à compter du 1er juillet 2018. Plus d’information financière sur l’opération sera fournie plus tard cette année.

Le programme C Series poursuit sa montée en cadence. Après 17 avions livrés en 2017 l’objectif est de doubler les livraisons en 2018.

Avec cet accord de partenariat, et les performances de ces avions largement éprouvés en service, les parties s’attendent à une demande accrue, nécessitant la création d’une deuxième chaîne d’assemblage final du C Series à Mobile, en Alabama, afin de servir les clients américains. Cette gamme d’appareils est bien placée pour conquérir une large part du marché de 6000 avions dont les sociétés estiment avoir besoin au cours des 20 prochaines années.

Tom Enders, Président exécutif (CEO) d’Airbus, a déclaré à cette occasion : « Ce partenariat renforce notre engagement envers le Québec et toute la communauté aérospatiale canadienne. Nous sommes ravis d’accueillir autant de collègues du programme C Series dans la grande famille Airbus. La force de toute notre organisation est maintenant au service du C Series. Grâce à ce partenariat, ces avions atteindront leur plein potentiel sur le marché et compléteront notre offre globale de produits, apportant ainsi beaucoup de valeur à Airbus, nos clients et nos actionnaires. »

« Cet accord marque le début d’un nouveau chapitre passionnant pour le C Series et l’industrie aéronautique canadienne », a déclaré pour sa part Alain Bellemare, président et chef de la direction de Bombardier. « Les avions C Series sont largement reconnus comme étant les avions les plus avancés et performants de leur catégorie, et ce partenariat ne fera que renforcer leur succès commercial. La dimension internationale, les relations client et l’expertise opérationnelle d’Airbus sont autant de facteurs clés qui valoriseront et libéreront le plein potentiel de ces appareils. Ensemble, nous allons apporter d’incroyables plus-values et opportunités aux compagnies aériennes, fournisseurs, actionnaires et employés. »

Photo :A320 & CSeries

04/06/2018

100ème Airbus pour Wizz Air !

A321ceo-WIZZAIR-Delivery.jpg

Wizz Air (WIZZ), l'une des compagnies aériennes à la croissance la plus rapide en Europe et le premier transporteur à bas prix d'Europe centrale et orientale, a prendre livraison de son 100ème avion de la famille A320, un A321ceo, à l'aéroport de Budapest. L'événement a été suivi par M. Levente Magyar, vice-ministre des Affaires étrangères de la Hongrie, M. József Váradi, directeur général de WIZZ, Andreas Kramer, vice-président des ventes d'Airbus pour l'Europe de l'Est et l'Asie centrale; ainsi que Mme Jessica Villardi, vice-présidente régionale de Pratt & Whitney, Europe, Russie et CEI.

"Wizz Air a commencé à exploiter son premier avion Airbus il y a 14 ans. Aujourd'hui, Wizz Air est devenu une véritable réussite, et nous sommes fiers d'avoir joué un rôle majeur dans ce voyage, en fournissant les avions les plus efficaces avec les coûts d'exploitation les plus bas et un confort inégalé dans la cabine monocouloir la plus large du ciel. Eric Schulz, directeur commercial d'Airbus.

L'avion, qui porte une livrée spéciale pour marquer l'occasion, est propulsé par des moteurs IAE et configuré avec 230 sièges. Il est également équipé de «Smart Lavs», un design de lavabo optimisé offrant plus de longueur de cabine pour plus de sièges et une inclinaison améliorée du siège pour plus de confort.

L'avion sera déployé sur le vaste réseau régional et international de WIZZ couvrant 141 destinations dans 44 pays en Europe et au-delà. WIZZ prendra livraison de 268 avions familiaux A320 supplémentaires au cours des prochaines années.

 

Photo : le 100èmeAirbus pour Wizz, un A321 ceo @ Airbus