08/06/2017

2017, un bon premier trimestre dans le secteur passagers !

EOS_700D4853.JPG

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques sur le trafic mondial de passagers durant le mois de mars 2017, qui indiquent que la demande (mesurée en kilomètres-passagers payants, ou RPK) a augmenté de 6,8 % par rapport à mars 2016. La capacité a augmenté de 6,1 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné un demi-point de pourcentage pour s’établir à 80,4 %, soit un record pour un mois de mars. La croissance de la demande durant le mois représente un léger ralentissement comparativement aux résultats de février, après correction de la distorsion dans la comparaison d’une année sur l’autre, puisqu’il y avait une journée de plus en février 2016. L’interdiction d’appareils électroniques de grandes dimensions dans les cabines sur certaines routes vers les États-Unis et le Royaume-Uni est survenue trop tard en mars pour avoir des effets sur les statistiques de trafic du mois.

« La vigueur de la demande s’est maintenue tout au long du premier trimestre, soutenue par les faibles tarifs et un rétablissement généralisé des conditions économiques mondiales. Le prix des billets d’avion a chuté de 10 %, en termes réels, depuis dix ans et cela a fait en sorte que les coefficients d’occupation des sièges ont atteint des niveaux record. Il faudra attendre encore un mois pour constater les incidences de l’interdiction des ordinateurs portables sur la demande », a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général et chef de la direction de l’IATA.

EOS_700D4925.JPG

Marchés de passagers internationaux

Le trafic de passagers internationaux a augmenté de 6,4 % en mars, par rapport à mars 2016, ce qui représente un léger ralentissement par rapport à février, après correction pour tenir compte de la distorsion attribuable à l’année bissextile en février 2016. Les compagnies aériennes de toutes les régions affichent une croissance. La capacité totale a augmenté de 6,1 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,2 point de pourcentage pour s’établir à 78,8 %.

Les transporteurs d’Europe ont observé une croissance du trafic de 5,7 % en mars, par rapport à mars 2016. La forte tendance à la hausse est partiellement attribuable à l’élan de l’économie de la région. Toutefois, on constate de grands écarts entre les différents segments du marché. La demande sur les routes transatlantiques s’est accrue modestement, tandis que les RPK sur les routes à destination et en provenance d’Asie et du Moyen-Orient sont en hausse d’environ 7 à 9 %. La capacité a augmenté de 4,7 % en mars et le coefficient d’occupation a gagné 0,8 point de pourcentage pour atteindre 82,2 %, le taux le plus élevé parmi toutes les régions.

Les transporteurs d’Asie-Pacifique affichent une croissance du trafic de 9,1 % en mars, par rapport à la même période l’an dernier. La capacité a augmenté de 7,4 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 1,2 point de pourcentage pour s’établir à 78,7 %. La croissance à l’intérieur de l’Asie est robuste, tandis que le trafic sur les routes Asie-Europe est en forte reprise après les bouleversements causés par les attaques terroristes du début de 2016. La demande a augmenté selon un taux annualisé de 22 % depuis novembre.

Chez les transporteurs du Moyen-Orient, le taux de croissance a fléchi à 4,9 % en mars, comparativement à l’année précédente, ce qui représente un important ralentissement par rapport aux taux de croissance annuelle observés en janvier et en février. Cela est attribuable aux développements survenus l’an dernier, tandis que les effets de l’interdiction des ordinateurs portables ne se feront sentir qu’à partir d’avril. Toutefois, dans l’ensemble, la région a connu la plus forte croissance annuelle des RPK internationaux depuis le début de l’année, avec une forte croissance sur les routes à destination et en provenance d’Asie et d’Europe. La capacité a augmenté de 9,4 % et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 3,1 points de pourcentage pour s’établir à 73,1 %.

Les transporteurs d’Amérique du Nord affichent une hausse de trafic de 2,7 % en mars, par rapport à mars 2016. La capacité a augmenté de 3,7 % et le coefficient d’occupation des sièges s’est établi à 79,8 %, en baisse de 0,7 point de pourcentage. Le trafic de passagers a évolué latéralement en chiffres désaisonnalisés depuis juillet 2016, et la capacité suit une tendance similaire.

Les transporteurs d’Amérique latine ont enregistré une hausse de trafic de 9,7 % en mars, soit le taux le plus élevé parmi les régions. Ce n’est que la deuxième fois en 63 mois que les compagnies aériennes d’Amérique latine sont en tête de l’industrie. Ce fort trafic est alimenté par une robuste demande sur les vols internationaux à l’intérieur de l’Amérique du Sud. Par contraste, le trafic de passagers sur les grandes routes nord- sud se situe à près de 5 % sous le niveau de la mi-2015. La capacité a augmenté de 6,4 % en mars, comparativement à l’année précédente, et le coefficient d’occupation a gagné 2,4 points de pourcentage pour atteindre 80,7 %.

Les transporteurs d’Afrique jouissent encore d’une bonne demande, et le trafic était en hausse de 6,0 % par rapport à mars 2016. La capacité a augmenté de 2,4 % et le coefficient d’occupation a gagné 2,3 points de pourcentage pour s’établir à 68,2 %. Nonobstant la fragilité des principales économies de la région (Nigéria et Afrique-du-Sud), la croissance du trafic s’est raffermie au cours des récents mois, le nombre de RPK augmentant selon un taux annualisé de près de 10 % depuis la mi-2016. Cette reprise reflète la croissance plus rapide sur les principaux marchés vers et en provenance d’Europe, et entre l’Afrique et le Moyen-Orient.

EOS_700D5140.JPG

Photos : 1 B777 ThaiAirways 2 A340 SWISS 3 A320 Finnair@ Max Guenat

 

Des A321CEO pour Cebu Pacific !

1220176949.jpg

La compagnie philippine Cebu Pacific a passé une commande sept A321ceo pour faire face à une forte croissance continue sur son réseau domestique et régional. Le dernier contrat s'ajoute à une commande existante pour 32 A321neo.

Basée à Manille, Cebu Pacific exploite actuellement dix A319, onze A320 et huit ATR 72-500, dont elle attend encore deux exemplaires.  Après avoir offert des tarifs réduits vers des destinations intérieures, la compagnie a lancé ses opérations internationales en novembre 2001 en direction des destinations de Bangkok, Busan, Guangzhou, Ho Chi Minh, Hong Kong, Jakarta, Kota Kinabalu, Kuala Lumpur, Macao, Osaka, Séoul, Shanghai, Singapour et Taipei. 

Cebu Pacific est la compagnie leader en matière de «low cost» dans la région et la première à avoir introduit le billet électronique affranchi d'excédent de bagages et de sélection de siège aux Philippines. Par contre, elle n’a pas renoncé à offrir un système de divertissement de bord.

 

Photo : A320ceo Cebu Pacific @ Bastien Ding

 

 

26/05/2017

Vistara a réceptionné son premier A320neo !

A320neo_VISTARA_take_off.jpg

Airbus a livré le premier A320neo à la compagnie indienne Vistara. Ce transporteur offre des services depuis NewDelhi et une coentreprise entre Tata Sons Ltd. et Singapore Airlines (SIA). La livraison est le premier des sept appareils à être loués à BOC Aviation.

L'avion motorisé par deux CFM International LEAP-1A. En cabine, l’avion est configuré en trois classes avec 158 sièges (8 classe affaires, 24 premium et 126 classe économique).

Vistara exploite actuellement 13 avions A320 sur les routes nationales de l'Inde. Avec l’arrivée de l’A320neo, la compagnie offrira désormais une plus grande portée car Vistara répandra ses ailes à l'échelle internationale dans le futur.

La famille A320neo intègre les dernières technologies, y compris les moteurs de nouvelle génération et les « Sharklets », qui fournissent ensemble plus de 15% d'économies de carburant et de CO2 dès le premier jour et de 20% d'ici 2020, ainsi que 50% de réduction du bruit. Avec plus de 5’000 commandes reçues de 92 clients depuis son lancement en 2010, la famille A320neo a capté environ 60% du marché. Avec cette livraison, Airbus a livré plus de 110 avions A320neo à 24 opérateurs.

 

Photo : A320neo Vistara @ Airbus/P.Masclet

15/05/2017

Vol “Early Long Flight” réussi pour l’A350-1000 !

A350-1000_completes_successfully_Early_Long_Flight.jpg

Toulouse, L'A350-1000 a effectué avec succès son seul et unique “Early Long Flight” (ELF/vol d'essai d'endurance des systèmes cabine) avec à bord 13 membres d'équipage et 295 passagers. Le 11 mai, l'avion d'essai MSN065 a décollé de Toulouse qu'il a rejoint après un vol d'une durée de 12 heures. 

Au cours de ce vol d'essai long-courrier, les passagers, dont des employés Airbus et des membres d'équipage cabine de Virgin Atlantic Airways, l'un des 12 clients de l'A350-1000 ont été les premiers à bénéficier du confort inégalé offert par la cabine extra-large de l'A350-1000. Ces premiers passagers ont été invités à utiliser et tester les systèmes cabine, notamment le conditionnement d'air, l'éclairage, l'acoustique, le système de divertissement en vol (IFE), les compartiments cuisine (galleys), les circuits électriques, les toilettes et les systèmes d'évacuation des eaux usées. 

Bien qu’il ne fasse pas partie du programme de certification technique, ce vol d'essai permet à Airbus d’évaluer l’environnement et les systèmes cabine en vol, et d'optimiser les procédures en vue de garantir aux clients la maturité de l’appareil dès sa mise en service. 

Les essais intensifs de certification de l’A350-1000 progressent et l’appareil est en bonne voie pour obtenir sa Certification de Type qui sera suivie de sa mise en service au cours du deuxième semestre 2017.

L'A350-1000 est le tout dernier membre de la famille de gros-porteurs d'Airbus, leader sur le marché, et partage un niveau élevé de similarité avec l'A350-900, notamment 95% au niveau des références systèmes, et une Qualification de Type identique. Outre un fuselage plus long qui lui permet d'accueillir 40 passagers de plus que l'A350-900, l'A350-1000 est caractérisé par un bord de fuite de voilure modifié, de nouveaux trains d'atterrissage principaux à six roues et des moteurs Rolls-Royce Trent XWB-97 plus puissants. 

L'A350-1000 incorpore l'ensemble des avantages offerts par l'A350-900 en matière de réduction de la consommation de carburant et de confort cabine ‘Airspace’. En revanche, sa capacité plus importante en fait le parfait appareil pour nos clients sur certaines des lignes long-courriers les plus fréquentées. A ce jour, Airbus a enregistré 211 commandes d’A350-1000 émanant de 12 clients répartis sur cinq continents. 

 

Photo : l’A350-1000 @ Airbus/ H-Goussé

 

13/05/2017

Des A321 supplémentaires pour Delta !

csm_A321-Sharklet_Delta_39e3162c34.jpg

Delta Air Lines, compagnie basée à Atlanta a passé une nouvelle commande ferme portant sur 30 A321ceo supplémentaires. Cette commande vient s'ajouter à trois commandes antérieures passées par la compagnie, portant sur la version CEO de l'appareil de plus grande capacité de la famille A320. Delta a réceptionné son premier A321 en mars l’année dernière. A ce jour, Delta a commandé un total de 112 A321, tous équipés de moteurs CFM56 de CFM International. 

"Le confort, les performances et la rentabilité assurés par l'A321 en font un appareil hautement performant sur le réseau de lignes intérieures desservies par Delta", a déclaré Gil West, Senior Executive Vice President et Chief Operating Officer de Delta. "Nous sommes très satisfaits de notre partenariat à long terme avec Airbus, et attendons avec impatience de réceptionner d'autres d'A321 neufs, pour le bénéfice de nos clients, employés et actionnaires."

L'ensemble des A321 destinés à Delta seront équipés de 'Sharklets', dispositifs aérodynamiques d’extrémités de voilure en composites légers assurant une économie de carburant de l'ordre de 4 pour cent. Cet avantage environnemental offre aux compagnies la possibilité d'étendre leur rayon d'action de quelque 185 km/100nm, ou d'augmenter leur charge utile de quelque 450 kg. 

Un grand nombre des A321 de Delta sont livrés par l'Airbus U.S. Manufacturing Facility de Mobile, Alabama. La compagnie a réceptionné son premier A321 produit aux Etats-Unis l'an dernier. D'ici la fin 2017, il est prévu que le site Airbus de Mobile produira quatre appareils par mois, destinés en majorité à des clients Airbus basés aux Etats-Unis. 

Fin avril, Delta exploitait une flotte de 187 avions Airbus, dont 145 exemplaires de la famille A320 et 42 gros-porteurs A330. 

 

Photo : A321ceo aux couleurs de Delta Air Lines @ Airbus