16/07/2018

Farnborough et la valse des commandes !

117887403.jpg

Le Salon de Farnborough vient à peine d’ouvrir ses portes, que les deux grands avionneurs en ont profité pour annoncer de nombreuses commandes. Ces annonces reflètent parfaitement la situation actuelle du marché des transporteurs qui vit une pleine embellie selon les dernières analyses de l’IATA.

Du côté de chez Airbus :

Le groupe européen a annoncé avoir signé des engagements pour 27 A350 et 195 A320neo, pour une valeur totale de plus de 30 milliards de dollars au prix catalogue.

- La compagnie Sichuan Airlines a confirmé un accord conclu début 2018 pour dix long-courriers A350 (2,8 milliards de dollars au prix catalogue).

- La compagnie taïwanaise Starlux a signé un protocole d'accord pour dix-sept A350 (6 mds USD) dont douze A350-1000 et cinq 350-900.

- La compagnie indienne Vistara a signé une lettre d'intention pour treize A320neo. Elle s'est également engagée avec des loueurs à ajouter 37 autres A320neo dans sa flotte, soit en tout 50 appareils (5,5 mds USD).

- La compagnie koweitienne Wataniya Airways a finalisé une commande de 25 A320neo (2,7 mds USD).

- La compagnie de location à long-terme Goshawk Aviation, basée en Irlande, a commandé 20 A320neo (2,212 mds USD).

- Un client dont le nom n'a pas été révélé a signé un protocole d'accord pour 80 A320neo (8,848 mds USD).

- Le groupe de leasing Macquarie AirFinance, basé en Australie, a passé une commande ferme pour 20 A320neo (2,2 mds USD)

Chez l’avionneur américiain Boeing :

Le groupe américain a annoncé les commandes de dix-neuf B777 long-courriers ainsi que 50 appareils B737 MAX, pour un prix catalogue de 15,6 milliards de dollars.

- Le groupe de livraison DHL a passé une commande pour 14 Boeing B777 Freighter, d'un prix catalogue de 4,7 milliards de dollars, assortie d'une option pour sept appareils supplémentaires.

- Qatar Airways a commandé cinq B777 Freighter, pour un montant au prix catalogue de 1,7 milliard de dollars.

- United Airlines a dévoilé une commande de quatre Boeing B787-9, pour un montant au prix catalogue de 1,1 milliard de dollars.

- Le loueur d'avions américain Jackson Square Aviation a commandé 30 exemplaires du B737MAX-8 pour un montant de 3,5 milliards de dollars au prix catalogue.

- La compagnie roumaine Tarom a commandé cinq Boeing B737MAX-8, pour un prix catalogue de 586 millions de dollars.

- La compagnie de location à long-terme Goshawk Aviation, basée en Irlande, a commandé 20 Boeing B737MAX, pour un prix catalogue de 2,3 milliards de dollars

- La compagnie à bas prix brésilienne GOL a commandé 15 B737 MAX-8 (1,7 milliard USD).

 

01-dhl-b777f-DHL.jpg

Photos : 1A350. Sichuan Airlines @ Jacques Panas 2B777 F aux couleurs de DHl@ Boeing

 

11/07/2018

JetBue signe pour 60 A220-300 !

airbus,a220-300,bombardier cseries,jet blue,nouveaux avions de ligne,compagnies aériennes,les nouvelles de l'aviation

L’ex-CSeries démarre sa nouvelle vie avec une bonne nouvelle, JetBlue signe l'engagement pour 60 avions A220-300. En effet, la compagnie est devenu aujourd'hui le premier client de l'avion Airbus A220, récemment rebaptisé, en signant un protocole d'accord.

«La sélection par JetBlue de l'avion A220 en complément de sa flotte grandissante de la famille A320 est une formidable reconnaissance à la fois de l'A220 et de la façon dont ces deux avions peuvent travailler ensemble pour offrir une flexibilité au réseau aérien et une expérience passagers».A déclaré  Schulz, directeur commercial d'Airbus.

En complément de la famille A320, les modèles A220-100 et A220-300 couvrent le segment entre 100 et 150 sièges et offrent une cabine confortable à cinq places. Grâce à l'aérodynamique la plus avancée, aux matériaux en PRFC, aux moteurs à dérivation élevée et aux commandes de vol électriques, l'A220 réduit de 20% la consommation de carburant par siège par rapport aux avions de la génération précédente. Le type desservira un marché mondial pour les avions de ligne à couloir unique plus petits, estimé à environ 6 000 avions de ce type au cours des 20 prochaines années.

Airbus fabrique, commercialise et prend en charge des appareils A220 dans le cadre de l'entente «C Series Aircraft Limited Partnership» (CSALP) récemment finalisée.

 

Photo :l’A220-300 @ Airbus

10/07/2018

Le CSeries devient l’A220 !

Airbus-A220-300-new-member-of-the-airbus-Single-aisle-Family.jpg

 

Le CSeries de Bombardier a officiellement rejoint la famille Airbus et devient ainsi le plus petit avion de la gamme.L’avionneur européen a dévoilé la nouvelle dénomination de l’avion, soit l'A220 lors d'une cérémonie organisée dans son centre de livraison Henri-Ziegler, près de Toulouse. Témoin des employés d'Airbus et des membres des médias mondiaux, l'A220-300 a atterri en provenance de Mirabel au Québec avec son nouveau nom et ses couleurs Airbus.

 

La famille A220 comprend deux modèles, les A220-100 et A220-300, anciennement la série C de Bombardier Inc. (CS100 et CS300). Les avions sont entièrement optimisés pour le marché de 100 à 150 sièges et complètent parfaitement la gamme A320neo la plus vendue d'Airbus.

 

"Tout le monde à Airbus attend avec impatience ce moment historique. Aujourd'hui, nous sommes ravis d'accueillir l'A220 dans la famille Airbus et sommes honorés de la voir porter pour la première fois ses nouvelles couleurs Airbus », a déclaré Guillaume Faury, président d'Airbus Aircraft Aircraft. «Je rends hommage à toutes les femmes et à tous les hommes de Bombardier et de la chaîne d'approvisionnement qui se sont efforcés au cours des dernières années d'offrir cet avion fantastique au monde entier. L'A220 entre maintenant dans une nouvelle phase de sa carrière avec toutes les ressources d'Airbus derrière elle pour poursuivre son succès commercial dans le monde entier. "

Ne dites plus  CSeries mais A220 :

Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions A220 entièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. Propulsée par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, la gamme d’avions A220 offre un avantage de 15 pour cent sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20 pour cent de la consommation de carburant. Avec la version optionnelle à capacité de sièges supplémentaire, la productivité de l’avion A220-300 s’améliore encore, offrant aux sociétés aériennes un avantage supplémentaire moyen de 4%  sur le plan des décaissements d'exploitation par siège. La conception entièrement nouvelle des avions A220 permet de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2 950 milles marins (5 463 km). Les avions A220 qui seront jusqu’à 5 443 kg (12 000 lb) plus légers que d’autres avions de la même catégorie pour ce qui est du nombre de places, procureront aux passagers le meilleur environnement cabine de leur catégorie, digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

Photo :L ‘A220-300 ex-CS300 @ Airbus/ F.Lancelot

 

07/07/2018

Des A321neo LR pour Air Transat !

A321LR-Air-Transat--696x385.jpg

Air Transat a signé un accord avec AerCap pour la location à long terme de sept appareils Airbus neufs : deux A321neo et cinq A321neo LR (Long Range). Ces monocouloirs de nouvelle génération, dont la livraison s’échelonnera de 2020 à 2022, remplaceront notamment des gros porteurs A330 dont les baux arriveront à terme durant cette période.

« Nous poursuivons la transformation de notre flotte en vue de gagner en efficacité et en flexibilité. En optant pour des appareils de petite taille, nous nous donnons les moyens d’accroitre nos fréquences, d’étendre notre réseau et de renforcer notre position concurrentielle. Tout en fournissant une capacité équivalente, ces appareils nous permettront de maintenir un coût par siège aussi bas que possible, a déclaré Lydia Morinaux, Directrice Générale France Benelux Suisse Allemagne d’Air Transat. « L’objectif : continuer d’offrir à nos clients un service confortable à prix très compétitifs. »

Si ce type d’appareil a été sélectionné pour optimiser la flotte, sa faible consommation de carburant permettra en outre de diminuer l’empreinte carbone. Comptant 199 sièges répartis en deux classes, l’A321neo sera utilisé pour les vols de correspondance tandis que les appareils à long rayon d’action (A321neo LR) seront utilisés sur le réseau reliant l’Europe au Canada.

Air Transat compte actuellement 33 appareils permanents au sein d’un modèle unique de flotte flexible qui lui permet de déployer un plus grand nombre de gros porteurs l’été pendant la haute saison transatlantique. En 2024, sa flotte sera tout Airbus.

À propos d’Air Transat

Air Transat est le transporteur spécialisé dans les voyages vacances numéro un au Canada. Elle offre une soixantaine de liaisons internationales dans 26 pays en Amérique, en Europe et au Proche-Orient ainsi que des vols intérieurs et de correspondance au Canada. Chaque année, l’entreprise transporte près de 4,5 millions de passagers. Établie à Montréal, elle emploie 3 000 personnes et exploite une flotte de petits porteurs Boeing et de gros porteurs Airbus. En 2017, Air Transat a mérité le titre de meilleure compagnie aérienne en Amérique du Nord dans la catégorie vacances pour une sixième année consécutive, d’après un classement établi par Skytrax. Les efforts soutenus pour réduire son empreinte environnementale lui ont valu de nombreuses distinctions au cours des dernières années. Ainsi, depuis 2011, elle se classe dans le top 20 mondial de l’indice Atmosfair Airline pour sa performance en matière d’efficacité énergétique. Air Transat est une filiale de Transat A.T. inc., une grande entreprise de tourisme international spécialisée dans le voyage vacances qui propose des forfaits, des séjours hôteliers et des liaisons aériennes. Transat a obtenu le statut de Partenaire Travelife en 2016 au titre de son engagement en faveur du développement durable.

01/07/2018

L’A400M qualifié pour le ravitaillement en vol !

p1726079_main.jpg

Les forces aériennes européennes ont travaillé de concert pour le qualification de l’A400m au ravitaillement en vol.

La Luftwaffe a rapporté le 25 juin qu'une A400M de la  Lufttransportgeschwader (escadrille de transport aérien) avait effectué un ravitaillement en vol d’un Boeing EF-18 « Hornet » des forces aériennes espagnoles, afin de démontrer les capacités de l'avion allemand à le faire.

L'A400M allemand a récemment volé de sa base de Wunstorf à Saragosse, d'où il a décollé le lendemain pour distribuer 14 tonnes de carburant à un total de 10 EF-18. Après une deuxième journée d'essais, la capacité de ravitaillement aérien de l'A400M allemande a été prouvée, selon la Luftwaffe.

Plus tôt en juin, la Direction Générale de l'Armement (DGA) a annoncé que son unité d'essais en vol avait mené une campagne démontrant la capacité de l'A400M de l'armée de l'air française à ravitailler les avions de combat Rafale. Cela incluait des tests simulant une défaillance du moteur et des commandes de vol de l'A400M, dans l'obscurité avec des lunettes de vision nocturne, et avec le Rafale dans diverses configurations.

L’A400M « Atlas» :

L’A400M est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). Il est pour l'instant commandé à 174 exemplaires par huit pays différents, à savoir l’Allemagne (la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, le Portugal et l’Angleterre, qui ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie et l’Indonésie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européen ESR (Europen Staff Requirement). Cependant, l’A400M ne peut servir pour l’instant que de plateforme de transport aérien, le ravitaillement en vol n’étant hormis celui des avions, pour l’instant pas validé pour les hélicoptères et pose plusieurs problèmes. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années.

Photo :A400M au ravitaillment d’un Rafale @ Armée de l’air