16/07/2015

Améliorations aérodynamiques pour l’Eurofighter !

Eurofighter_IPA7.jpg

 

 

Airbus Defence and Space (DS) a achevé les essais en vol d'un paquet de mises à jour aérodynamiques sur l'Eurofighter « Typhoon II ». Ces améliorations doivent permettre d’augmenter l'agilité et la capacité de transport d'armes de l’avion européen.

 

Les essais en vol avec un kit aérodynamique (AMK) font parties d’un programme plus large d’amélioration de la maniabilité de Eurofighter (Enhanced EFEM). Ces modifications doivent  permettent de maintenir le « Typhoon II » à la pointe des capacités de combat au cours des années à venir.

 

Selon Airbus DS, l'AMK comprend un longeron d’ailes qui sert à l’augmentation de la portance maximale de 25%. Cette modification permet un taux de rotation accru et rend l’avion plus agressif en « dogfight ». Un mini-aileron fixe ajouté sous le cockpit, en arrière des ailerons de nez et permet de coller le flux d’air en empêchant le nez  de décrocher lors de virages serrés et lors de basses vitesses.

 

Essais concluants : 

 

Le pilote d’essais d’Airbus, Raffaele Beltrame a déclaré que les essais en vol avaient donnés des résultats meilleurs que prévus, avec une capacité d'angle d'attaque de 45% supérieure et des taux de roulis allant jusqu’à 100%  en comparaison à des 'aéronef non modifiés. Ces essais en vol font suite à cinq années d'études, avec des pilotes d'essais d’Airbus et des pilotes opérationnels allemands, italiens et anglais.  Au total, le nouveau système sur été testé lors de 36 sorties depuis les installations de Manching, en Allemagne.

 

Pour Airbus, le kit AMK est modification susceptible d embattre le Typhon Ii a niveau vis-à-vis d’appareils particulièrement maniable, comme le Sukhoi Su-35 « Flanker ». Contrairement à un système de tuyères orientables, le kit passif AMK se révèle moins cher.

 

Progression de l’Eurofighter:

 

Avec l’AMK, Airbus à lancé un certain nombre de développements qui sont orientés en vue de d’améliorer les performances de l’Eurofighter.  L’amélioration aérodynamique est la dernière phase d’un profond programme de mise jour des Eurofighter qui comprend le nouveau radar Euroradar Captor-E à balayage électronique qui équipera de série le standard T3 dès 2018 et pourra être monté en rattrapage du l’actuel standard T2. Ce système permettra l’emploi des missiles MBDA Meteor, MBDA Storm Shadow / Taurus, le missile MBDA Brimstone et la bombe à guidage de précision Raytheon Paveway IV. 

 

raf-6-squadron-eurofighter-typhoons-on-exercise-bersama-lima-11-1501.jpg

 

Photos : 1 Eurofighter IPA7 avec kit AMK en rouge@ Airbus DS 2 Eurofighter de la RAF@RAF

 

 

19/05/2015

Crash de l’A400M : un problème de logiciel ?

200807171043.jpg

 

Une note reçue par les utilisateurs de l’A400M semble mettre en avant un problème de logiciel moteur sur les A400M. En effet, suite à l’accident d’un A400M le 9 mai dernier à Séville, Airbus Defence and Space demande dans une note d’alerte aux pays exploitants de procéder à des contrôles du système de gestion électronique des moteurs de l’avion.

 

Cette note d’alerte fait suite été faite à la suite de la détection d’une anomalie potentielle dans l’interface qui assure la commande et le contrôle des moteurs. La note précise : « qu’il faut effectuer des contrôles après « un éventuel remplacement de moteur ou de l’ECU (Electronic control unit) ». Le problème en question semble se traduire par une perte de contrôle de la puissance moteur.

 

Lien pas établi :

 

Pour autant, les causes exactes du crash du 9 mai ne sont pour l’instant pas encore établies. Cette mesure s’inscrit pour l’instant comme une précaution nécessaire au bon fonctionnement de l’A400M. 

Par contre cette note fait resurgir les nombreux problèmes de mises au point du FADEC des moteurs de l’A400M. Pour mémoire, le motoriste MTU avait eu de grandes difficultés à mettre au point le système de régulation électronique (FADEC) des quatre moteurs de l’A400M. Et cette fois, c’est l’ECU  (Electronic control unitqui est mis en cause dans la note de l’avionneur européen. 

 

Certes, il faut prendre le recul nécessaire avant toutes conclusions, le travail d’investigation sur ce crash, n’est de loin pas terminé. Alors, coïncidence ou non, l’avenir nus le dira !

 

 

Photo: A400M @ Airbus DS

16/03/2015

ALAT : deux AS352 modernisés de plus !

DSC_7686w.jpg

 

La Direction Générale pour l'Armement française (DGA) a pris livraison de deux nouveaux Airbus Helicopters AS532 « Cougar » modernisé destiné à l’ALAT. Trois AS532 « Cougar » ont été mis à jour en 2013 et cinq autres en 2014 et un sept aéronefs supplémentaires seront livrés en 2015.

 

La mise à jour comprend, en particulier, une nouvelle suite avionique et un pilote automatique exceptionnelle similaire à celle de la H225M (anciennement l'EC725) qui apporte une interface homme-machine similaire entre les deux aéronefs, un réel avantage opérationnel pour l’équipage. De plus, les « Cougar » disposent désormais d’une nouvelle planche de bord dotée d’écrans EFIS. Les appareils ont également reçu un FLIR optronique sous le nez. De plus, un système d’autoprotection, qui comprend un détecteur d’alerte radar et d’alerte missile et installé et couplé à un lance-leurres. 

 

A signal au passage, que le premier «  Cougar » modernisé a participé avec succès à son premier déploiement opérationnel au Mali dans le cadre de l'Opération Barkhane aux côtés du « Tigre » et a déjà démontré d'excellentes capacités. Airbus va moderniser 19 AS352 pour l’ALAT.

 

 

Photo : AS352 modernisé lors de la cérémonie de remise @ Airbus Helicopters

Airbus : gros contrat en Corée du sud !

EC155.jpg

 

 

Séoul, cette nuit, Airbus Helicopters a signé un contrat de développement et de fabrication portant sur 314 hélicoptères avec son homologue de Korean Aerospace Industries (KAI). En plus des hélicoptères, le groupe européen va également travailler sur le nouvel avion de combat coréen.  Airbus Group a été retenu face à l'italien AgustaWestland et à l'américain Bell, qui avaient aussi répondu à l'appel d'offres lancé par le gouvernement sud-coréen.

 

Le nouvel hélicoptère : 


airbus group,airbus ds,ec155b1,kai,korean air,blog defense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation


 

Ce contrat, d'une valeur de 3 milliards de dollars, dont la moitié pour le constructeur européen, prévoit la mise en place d'un partenariat industriel destiné à fabriquer en Corée 214 hélicoptères militaires d'attaque (LAH) pour l'armée de terre sud-coréenne et une centaine d'hélicoptères légers civils (LCH) pour des applications de transport sanitaire, des opérations de secours en mer et des missions de sécurité civile. Les deux appareils seront développés sur la base de l’actuel  EC155B1 « Dauphin ». Ces futurs hélicoptère seront produit au sein des installations de KAI à Sacheon. La version civile de l'appareil entrera en service en premier, à l'horizon 2020, puis ce sera au tour de la version militaire, en 2022. Ces appareils vont remplacer la flotte vieillissante d’hélicoptères  McDonnell Douglas MD500MD.

 

Avions de combat : 


20070310.jpg


 

En parallèle aux hélicoptères, Airbus DS confirme la signature avec Korean Air du protocole d'accord afin de répondre à l'appel d'offres relancé par Séoul pour développer et produire un avion de combat. La division d’Airbus qui produit l’Eurofighter « Typhon II » va collaborer à la mise au point de l’avion de combat bimoteurs de nouvelle génération à partir de 2025.

 

En face, on retrouve l’association du coréen KAI avec l’américain Lockheed-Martin. La DAPA, l'agence publique en charge du programme, devrait désigner le gagnant de la compétition en juin ou juillet 2015.

 

 

Photos : 1 Airbus EC155B1 2 Image de synthèse @ Airbus Projet d’avion de combat coréen @ L.Weon