23/03/2018

A400M : une double livraison !

A400M_Double_Delivery.jpg

Séville, Airbus a officiellement livré pour la première fois deux avions de nouvelle génération A400M à européenne pour la coopération en matière d'armement (OCCAR), en charge de la gestion du programme A400M, représentant l'Allemagne et la France.

Lors d'une cérémonie à Séville, en Espagne. Le Directeur de l'OCCAR, Arturo Alfonso-Meiriño, a déclaré: "C'est un grand plaisir de voir deux des plus grands pays de l'OCCAR recevoir ces superbes avions le même jour dans une année où l'organisation célèbre elle-même le 20ème anniversaire de sa Convention. Cela témoigne du travail efficace effectué par l'équipe A400M de l'OCCAR pendant de nombreuses années dans la gestion de ce programme exceptionnellement complexe. »Ces dernières livraisons ont été les 60e et 61e A400M à être livrées et à amener respectivement les flottes allemande et française à 18 et 14 avions.

L’A400M « Atlas» :

L’A400M est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). Il est pour l'instant commandé à 174 exemplaires par huit pays différents, à savoir l’Allemagne (la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, le Portugal et l’Angleterre, qui ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie et l’Indonésie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européen ESR (Europen Staff Requirement). Cependant, l’A400M ne peut servir pour l’instant que de plateforme de transport aérien, le ravitaillement en vol n’étant hormis celui des avions, n'est pour l’instant pas validé pour les hélicoptères et pose plusieurs problèmes. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années

Photo : La livraiosn des deux A400M @ Airbus DS

09/03/2018

L’Arabie Saoudite négocie l’achat de 48 Eurofighter !

1676126561.jpg

Le gouvernement britannique a signé aujourd’hui un mémorandum d'intention avec le Royaume d'Arabie saoudite visant à finaliser les discussions pour l'achat de 48 avions avions de combat Airbus DS Eurofighter « Typhoon II » au standars T3. Si cette vente se confirme, le Royaume disposera d’un total de 119 avions « Typhoon II ». Dans le conflit qui oppose le pays au Yemen, un Eurofighter a été perdu dernièrement.

Rappel :

L'Arabie saoudite avait commandé un total de 72 avions Eurofighter « Typhoon II » T2 en 2007. Le contrat est estimé à près de 41 milliards de dollars, ce fut l'un des plus importants contrats de passation de marchés jamais signés.

Airbus DS Eurofighter « Typhoon II » T3 :

Les Airbus DS Eurofighter T3 Block15 disposent des nombreuses nouvelles améliorations en comparaison des versions et standards antérieurs. L’Eurofighter T3 Block15 dispose du capteur IRST de série, il permettra la mise en oeuvre du missile air-air très longue portée « Meteor » de MBDA,il permet d’utililiser la nacelle de désignation "Sniper", ainsi que les missiles antichars MBDA « Brimstones II » et des bombes à guidage laser GBU-12. Le missile air-air courte portée Diehl BGT Iris-T fait également partie des options. En matière de radar, le T3 est doté du nouveau radar de type AESA à antenne à balayage électronique CAPTOR-E de Selex-ES.

DX2-Ht6XcAAZ8NS.jpg

Photos : Eurofighter T2 RSAF @RSAF

12/02/2018

Allemagne, une amende mais pas de procès pour Airbus DS !

406774042.2.jpg

Je vous en parlais en janvier dernier, dans le cadre de l’accusation pour corruption lancée par le ministère de la Défense autrichien, le groupe Airbus tentait d’éviter un lourd procès avec le paiement d’une amende en Allemagne, c’est chose réussie.

 

Une amende confirmée :

L'enquête d'Airbus Defence and Space GmbH par le parquet de Munich (Staatsanwaltschaft München I) relative à la vente d'avions Eurofighter à la République d'Autriche en 2003 a été close. Le résultat de l'enquête du ministère public de Munich, en cours depuis 2012, n'a pas confirmé les allégations de corruption.

Cependant pour de clore l'enquête en Allemagne, le ministère public de Munich a émis une sanction administrative contre Airbus Defence and Space GmbH en vertu de la loi allemande sur les délits administratifs («Ordnungswidrigkeitengesetz») pour un montant de 81,25 millions d'euros. Le montant total comprend une amende administrative de 250 000 euros et une restitution de 81 millions d'euros. Airbus Defence and Space GmbH a accepté cet avis.

L'avis est basé sur l'allégation d'une violation par négligence des fonctions de surveillance de membres non identifiés de l'ancienne direction d'Airbus Defence and Space GmbH. L'avis allègue que certains anciens gestionnaires ont négligé d'assurer des contrôles internes appropriés qui auraient empêché les employés d'effectuer des paiements à des partenaires commerciaux en échange de services documentés éprouvés.

L'enquête a révélé qu'au moins 90 millions d'euros avaient coulé à travers des fausses factures et des sociétés de boîtes aux lettres dans la moitié du monde et à travers des canaux sombres. C'est un modèle typique des paiements de pot-de-vin.

D'autre part, l'avis reconnaît explicitement les efforts importants entrepris par Airbus et sa direction depuis 2012, qui ont débouché sur une nouvelle culture de compliance.

Depuis le début de l'enquête, Airbus a pleinement coopéré avec le ministère public de Munich. Cela comprenait la fourniture d'un rapport d'enquête indépendant du cabinet d'avocats Clifford Chance, qu'Airbus a partagé avec le procureur de Munich en 2014.

Pour autant le volet autrichien n’est pas clos :

Airbus DS évite ainsi un long et douloureux procès en Allemagne et peut souffler un peu dans ce dossier. Pour autant, le volet autrichien n’est pas clos et le dossier mené par le ministère public autrichien à Vienne n’est pas clos.

On ne sait pas encore comment le ministère autrichien à l’intention de procéder à l’avenir, la décision allemande semble réduire la marge de manoeuvre de ces derniers. Pour autant, l’avionneur européen ne peut encore complètement se sentir à l’aise, tant qu’une décision du maintien des chefs d’accusation sont encore retenus contre lui.

 

Photo : Eurofihgter T1 autrichien @ Faa

 

 

24/01/2018

Premiers Eurofighter multirôles pour l’Espagne !

23012018.jpg

 

L'Espagne a reçu ses premiers avions de combat Eurofighter « Typhoon » à être mis à niveau avec les capacités multirôles les plus récentes. Les deux premiers avions équipés de la configuration P1EB FW ont été livrés à l'Armée de l'air espagnole (EJERCITO de Aire Español: EdAE) a annoncé le groupe Airbus Eurofighter DS.

Les appareils assemblés à Getafe, dans la banlieue de Madrid, ces chasseurs aux capacités sol-air améliorées seront affectés à la base d'Albacete.L'armée de l'air espagnole doit encore en réceptionner 6 autres sur les 73 exemplaires de sa commande.

Par ailleurs, l’Espagne recevra encore six autres appareils dans ce standard d’ici 2019. Puis viendra le temps de la mise à niveau des appareils déjà en service au même standard P1EB FW.

La norme P1E offre une véritable capacité de «rôle pivot », grâce à laquelle le pilote peut basculer de façon transparente entre les missions air-air et air-sol.

Dans le mode air-surface, il comprend l'intégration de la nacelle de ciblage avancée Rafael Litening III et des bombes guidées laser (LGB) à double mode Enhanced Paveway II de Raytheon. Le système de visée air-surface monté sur casque est également intégré, ce qui donne à la nacelle Litening un champ de vision beaucoup plus large.

Les améliorations air-air de P1E comprennent l'intégration numérique du missile air-air à courte portée IRIS-T de Diehl BGT pour fournir un ciblage et un tir hors cible précis grâce à l'affichage tête haute et à l'affichage sur casque (HMD).

Les communications améliorées et un contrôle vocal sont également ajoutés, et une plus grande interopérabilité avec les forces de la coalition est obtenue grâce à l'intégration de l’IFF Mode 5 d'identification ami ou ennemi et d'un lien amélioré pour la liaison Link16.

 

airbus ds,eurofighter,eurofighter p1e fw,aviation espagnole,ejercito,blog défnese,aviation et défense,les nouvelles de l'aviation,avion de combat multirôle

 

Photos : 1 Les deux premiers Eurofighter P1E FW 2 Eurofighter espagnol @ Airbus

 

 

 

 

 

23/01/2018

Un troisième C-295 SAR pour le Brésil !

yourfile.jpg

Le Brésil a exercé une option contractuelle qui l'amènera à exploiter un troisième aéronef Airbus C-295 en version recherche et de sauvetage (SAR) d'ici 2020.

Signée à la fin de l'année dernière, la mise à jour "constitue le raffermissement d'une option incluse dans un contrat antérieur datant de 2014. L'engagement précédent portait sur deux C-295 SAR dont le premier, n° 6550, a été remis en juin 2017.

Le second C-295 SAR sera livré en 2019 et le troisième en 2020 confirme AirbusDS. L’avionneur européen a déjà fourni à l'armée de l'air brésilienne 12 exemplaires affectés à des tâches de transport moyen. Au Brésil le C-295 prend la dénomination de C-105A.

Le C-295 :

Au début des années 1980, l'Espagne cherche un appareil complémentaire au C-212, le constructeur national CASA s'entend avec l'indonésien IPTN pour produire la version de base d'un appareil de transport tactique, les autres versions pouvant être produites nationalement. Le premier vol intervient le 11 novembre 1983 et l'avion entra en service dans l'Ejercito del Aire en 1988.
Le CN-235 reprend les éléments traditionnels du transport tactique : ailes et dérives hautes pour les protéger des projections venues des pistes non préparées, aile droite pour diminuer la vitesse d'approche, rampe de chargement à l'arrière. Le CN-235 peut ainsi transporter 51 combattants, 18 brancards ou 4 palettes.

En 1995, l'Espagne crée une version très modernisée, le C-295, pour compléter sa flotte. Le C-295 dispose d'une soute plus longue de 3 mètres, d'une nouvelle avionique, d'un train et d'une structure renforcés, de points d'emports sous les ailes et de moteurs Pratt & Whitney PW127G entraînant des hélices hexapales. Il peut ainsi transporter 71 combattants, 48 parachutistes, 24 civières ou 5 palettes. Il est également proposé en version Persuader pouvant accomplir des missions de chasse aux sous-marins. Le C-295 est vendu à une dizaine d'états, comme le Portugal, la Pologne, l'Algérie ou le Brésil.
Plus de 85 avions C295 sont en service aujourd’hui avec 14 opérateurs différents.

1602970310.jpg

Photos : 1 C295 SAR de la FAB 2 C-295 de transport @ Airbus