20/08/2011

Le Boeing B747-800 «Freighter» est certifié !

 

 

K64877-29.jpg

 

 

SEATTLE, La Federal Aviation Administration américaine (FAA) et  l'Agence Européenne de Sécurité Aérienne (AESA) viennent de valider la certification du tout nouveau B747-800 «Freighter» !

Prêt pour le service :

Boeing a reçu vendredi  simultanément de la  FAA et l’EASA pour la nouvelle version de son B747 en mode «cargo». Les deux agences ont donné à l’appareil un certificat de type modifié (ATC) pour l’appareil.

Avec ces certificats, le programme est dans la phase finale de préparation en vue de la première livraison au client de lancement, soit Cargolux en début du mois de septembre.

Le certificat de type modifié reconnaît que la FAA et l'EASA atteste que la conception du B747-800 «Freighter» est conforme à toutes les exigences réglementaires de l'aviation et produira un avion sûr et fiable. L'avion a enregistré plus de 3400 heures d'essais en vol. 

Le certificat de production modifié montre que la  FAA a validé que le système de production du nouvel «opus» de la famille Boeing peut est fiable et que les avions produit seront conformes aux modèles testés.


Une grande étape :

«Il s'agit d'un grand jour pour toute l'équipe 747", a déclaré Jim Albaugh, président et PDG de  Boeing Commercial Airplanes. «Au cours des dernières années, cette équipe a surmonté défi après défi. Grâce à leur travail acharné et leur dévouement, ils ont veillé à ce que le nouveau 747, la Reine des Cieux, s'envole  pour les décennies à venir."!

Rappel :

Le B747-800 « Freighter » dispose d’un fuselage plus long de 5,6 m et permet une charge de 184 tonne sur 8,130 km. Avec des coûts 16 % plus faible que son prédécesseur le B747-400 est garantissant 120 mètres cubes supplémentaire, offrant de la place pour 4 palettes additionnelles. Avec une masse à vide de 80 tonnes, il sera 21% plus économe en carburant que ses concurrents. L’avion est motorisé avec des moteurs General Electric GEnx-2B.

GQ3F5789_N50217.jpg


 

Photos : 1 En vol @ Boeing 2 Au Bourget  @ Rudi Boigelot