07/09/2014

Le Challenger 350 homologué AESA !


original.jpg


Le Bombardier Challenger 350 a reçu l’homologation de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA).

« Notre avion Challenger 350 est entré en service avec succès en juin dernier et a fait ses débuts au salon aéronautique de Farnborough en juillet. Avec l’homologation en main, nous sommes impatients de commencer à livrer les avions enregistrés auprès de l’AESA à nos clients », a déclaré Éric Martel, président, Bombardier Avions d’affaires. « La demande est très forte pour cet avion et les clients qui l’opèrent déjà sont enchantés de sa performances accrue et du nouveau design de la cabine. »

Challenger 350 : 


Bénéficiant de l’héritage emblématique de sa catégorie du biréacteur Challenger 300, l’avion Challenger 350 offre les performances accrues des deux nouveaux moteurs Honeywell HTF7350, produisant chacun 7’323 lb-pi (33 kN) de poussée et des émissions réduites, qui lui permettent d’atteindre une vitesse de montée plus rapide, pour éviter les mauvaises conditions météorologiques ou la circulation aérienne. De plus, l’avion bénéficie d’une meilleure efficacité aérodynamique grâce à ses nouvelles ailettes de bout d’aile inclinées, ce qui met plus de destinations à sa portée. Le biréacteur Challenger 350 offre les performances phares de sa catégorie, ainsi qu’une véritable autonomie à pleine capacité (passagers et carburant) de 3’200 milles marins (5’926 km), et pourra relier Paris à Dubaï.

Le Challenger 350 redéfinit l’expérience cabine avec une esthétique révolutionnaire et des percées ergonomiques afin de créer l’expérience de vol ultime. Avec un plancher plat et la cabine la plus large des avions super intermédiaires authentiques, le biréacteur Challenger 350 présente un intérieur entièrement nouveau. Doté du système de gestion cabine nice® HD de dernière génération de Lufthansa Technik, la cabine intègre une toute nouvelle conception de la façon dont les passagers contrôlent l’environnement cabine, assortie de fauteuils aux lignes contemporaines, d’un nouvel office modulaire.

Le poste de pilotage du Challenger 350 est doté de la suite évoluée Pro Line 21MC de Rockwell Collins. Les fonctionnalités de cette nouvelle suite avionique comprennent, entre autres, la vision synthétique, un système de référence inertiel double, un environnement de poste de pilotage qui peut être sans papier et un radar météo MultiScanMC. L’avionique d’avant-garde est conçue pour alléger la charge de travail de pilotes déjà très occupés afin d’accroître leur conscience situationnelle.


2354148727.jpg


 

Photos : Challenger 350 extérieur et intérieur @ Bombardier


17:55 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bombardier, challenger 350, aesa |  Facebook | |

16/06/2014

Le B787-900 est certifié FAA/AESA !

2577030771.jpg


Everett, Washington, le Boeing B787-900 «Dreamliner» a reçu sa certification de la part de la Federal Aviation Administration (FAA) ainsi que de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) pour le service commercial. Boeing est maintenant dans la phase finale de la préparation pour la première livraison du B787-900 au client de lancement Air New Zealand.

Pour obtenir la certification pour le B787-900, Boeing a entrepris un programme de test complet avec cinq avions et plus de 1’500 heures d'essais en vol, sur terre et les tests de laboratoire. Après le processus de certification rigoureux et approfondi, la FAA et l'EASA ont accordés à Boeing un certificat de type modifié pour le B787-900, attestant que la conception est conforme aux règlements de l'aviation et est sûr et fiable.

Le nouveau 787-9 Dreamliner compléter et d'élargir le super-efficace 787 famille. Avec le fuselage allongé de 20 pieds (6 mètres) sur le 787-8, 787-9 du volera plus de passagers et plus de marchandises plus loin avec la même performance environnementale exceptionnelle - 20 pour cent utilisent moins de carburant et 20 pour cent moins d'émissions que les avions de taille similaire . Le 787-9 tire parti de la conception visionnaire de l'787-8, offrant aux passagers des fonctionnalités telles que de grandes fenêtres, de grands bacs rétractables, éclairage LED moderne, l'humidité élevée, une altitude cabine inférieure, un air pur et une conduite plus souple.

Le B787-900 «Dreamliner» : 

Avec 20 pieds (6 m) de plus que le B787-800, le B787-900 étendra la gamme «787» à la fois en capacité en portée, pouvant transporter 40 passagers de plus, sur une distance additionnelle de 300 miles nautiques (555 km). Le B787-900 met à profit la conception visionnaire de la gamme, mais avec 20 % de consommation de carburant en moins que les avions de taille similaire. Il pourra ainsi transporter de 250 à 290 passagers contre 210 à 250 pour le -800. Son rayon d’action sera lui aussi étendu et oscillera de 8’000nm à 8’500nm (14 816 à 15 742km).


 

4061515812.jpg


Photos : 1 B787-900 2 Aux couleurs D’Air New Zealand @ Boeing

23:14 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, b787-900 faa, aesa |  Facebook | |

16/04/2013

La FAA certifie les Falcon 2000S & 2000LXS !

0202MR.jpg


Saint-Cloud, France, la FAA vient de certifier les deux derniers membres de la famille d’avions d’affaires de Dassault Aviation, soit le Falcon 2000S et Falcon 2000LXS. L'approbation intervient quelques jours après ces deux modèles aient reçu le certificat de type AESA européen

Le Falcon 2000S : 


 

3266122610.JPG


Dévoilé en mai 2011, le Falcon 2000S est le jet d'entrée de gamme dans la famille Falcon. Les dimensions de sa cabine, sa charge utile, son rayon d'action, sa flexibilité d'emploi et son efficacité carburant en font le leader dans la catégorie des "Super Mid Size". L'avion qui présente un rayon d'action de 6,200 km/3,350 nm, est équipé de becs de bords d'attaque mobiles et d'ailettes marginales à haut rendement aérodynamique. Il est propulsé par des réacteurs Pratt&Whitney Canada PW308C de nouvelle génération et est doté d'un cockpit EASy II dont l'aménagement a été entièrement revu. Le dessin et le style de sa cabine sont signés par BMW DesignworksUSA.

 

Le Falcon 2000S offre la plus importante charge utile du marché avec une capacité de 2,245 kg/4,950 livres. A la masse maximum au décollage (MTOW) de 18,688 kg/ 41,000 livres, l'avion décolle d'une piste de 1,360 m/4,450 pieds, soit 500 pieds de moins que les avions concurrents. A Mach 0.8, le Falcon 2000S offre un rayon d'action de 6 200 km/3,350 nm (avion standard avec 6 passagers et les réserves NBAA IFR). L'avion monte à 41,000 pieds en 19 minutes, avant d'atteindre une altitude de 45,000 pieds à mi-croisière et jusqu'à 47,000 pieds. Il est capable d'atterrir à une masse équivalente à 95% de sa masse maximum au décollage soit 17,826 kg/39,300 livres. Sa vitesse d'approche de 200 km/h/ 108 nœuds et son système de freinage automatique et sa capacité forte pente lui permettent de se poser sur des aéroports réputés difficiles d'accès comme c'est le cas pour l'aéroport de London City.

 

Le Falcon 2000LXS : 


 

0203MR.jpg


 

Avec ses pleins de carburant, le Falcon 2000LXS offrira une capacité de charge utile de près d’une tonne (2,190 lb), une masse maximale au décollage (MTOW) de 42 800 lb (19,4 tonnes) et une longueur de piste équivalente de 4675 ft (1420 m), soit de 1000 ft (300 m) de moins que les autres avions de sa catégorie.

A Mach 0,80, le Falcon 2000LXS pourra parcourir 4000 nm (en configuration standard, avec le plein carburant, 6 passagers, les réserves NBAA IFR). L’avion pourra effectuer une montée directe à 41 000 ft (12 500 m) en 19 minutes, puis atteindre 45 000 ft (13 700 m) à mi-croisière. Son plafond maximum est certifié à 47 000 ft (14 325 m). En configuration typique de fin de vol, le Falcon 2000LXS pourra se poser sur une longueur de piste de 2260 ft (690 m), soit une distance équivalente à des avions de type turbopropulseur.

 

Le niveau sonore de la cabine du Falcon 2000LXS a été abaissé de deux décibels par rapport à son prédécesseur. L’avion sera livré en standard avec le nouveau système multimédia FalconCabin HD+, dont la qualité et l’ergonomie constituent une nouvelle référence pour la marque. Ce système offre des écrans haute définition jusqu’à 22 pouces et des fonctions contrôlables à distance depuis un  iPod Touch» ou un «iPhone». Une application spéciale permet aux passagers de contrôler tous les éléments de leur environnement comme l’éclairage ou la température de la cabine. Le système de téléphonie par satellite AirCell Axxess II sera également proposé en standard à bord du Falcon 2000LXS. 

 

 

Photos : 1 & 3 Falcon 2000LXS 2 Falcon 2000S @ Dassault Aviation

26/02/2012

Le SuperJet 100 obtient sa certification européenne !

 

1580935.jpg


 

L'Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) vient d’attribuer sa certification à l’avion civil du groupe russe Soukhoï Superjet 100.

Le Superjet 100, désormais certifié, va pouvoir être commercialisé en  Europe. Soukhoï annonce dans un communiqué avoir reçu la certification européenne de type A-176. Elle permet aux compagnies aériennes européennes ayant adopté les normes de l’AESA  d’acheter et exploiter le Superjet 100.

Le Superjet 100 :

Le SuperJet est une machine pouvant transporter entre 78 et 98 passagers, en deux classes, il est équipé de deux réacteur PowerJet SaM146 développé conjointement par le motoriste russe NPO et le français Snecma. Divers équipementiers ont été retenu pour fournir des éléments au SSJ100 comme Thales, Liebherr ou encore Honeywell et Bf Goodrich. Le cockpit est moderne et intègre une technologie Occidental avec écrans EFIS couleurs.Le marché visé est le remplacement des Yak-40 ainsi que les vénérables Tupolev-134. Il est clair que Sukhoi va tenter de s’attaqué au marché d’Embraer et  Bombardier, mais la concurrence sur le marché des monocouloirs de 80 à 100 places sera rude, avec le MRJ de Mitsubishi.

Les commandes :

Le Superjet 100 est entré en service auprès de la compagnie Armavia avec deux exemplaires suivit d’Aeroflot qui en a commandé 42. Depuis, Sukhoi à re4u des commandes de la part des compagnies suivantes : Indonésie Kartika Airlines (15), Phongsavanh Airlines (3), Orient Thai Airlines (12), Bermudes Pearl Aircraft (6), Interjet (15), Indonésie Sky Aviation (12), Blue Panorama Airlines  (8), Aviotech (10 SBJ), Kuban Airlines (12), Moskovia Airlines (3), Comlux (2 SBJ).

1917727.jpg


 

Photos :  1 SuperJet 100 au décollage 2 Cockpit @ Sergy

 

30/09/2011

Les F-15 E recevront un radar AESA !

 

1972169.jpg


 

ST. LOUIS, Boeing a annoncé en fin de semaine  que l'aviation américaine a lancé le programme de modernisation des radars des appareils Boeing F-15 E. Boeing en collaboration avec Raytheon vont tester et valider  la production à toux faible d’une première série d’appareils modernisé.

Les F-15 E recevront un nouveau radar :

La modernisation des Boeing F-15 E concernera le principal censeur de l’avion soit le remplacement de l’actuel radar à antenne mécanique APG-70 par le nouvel APG-82 (V)1 doté d’une antenne active AESA . L’USAF ne pouvant faute de crédits remplacer l’ensemble de son parc de F-15 par des F-22 « Raptor », il a été décidé de moderniser la version la plus récente de « Eagle » et de porter celui-ci au standard des moyens volants doté d’AESA.

L’APG-82 AESA :

Raytheon qui a déjà développé une gamme complète de radar à antenne active pour équiper le F-22 et F-35 ainsi que le F/A-18 E/F « Super Hornet » décline donc ceux-ci afin de permettre une modernisation des appareils plus anciens et doté d’une génération d’antennes mécaniques comme les F-16, F/A-18 A/BC/D et F-15.

L'APG-82 (V) 1 va permettre d’optimise les capacités  du F-15E pour des missions multi-rôles et à permettra à celui-ci de devenir multi-cibles. Le F-15 E gagnera également en matière de précision. En matière de maintenance les systèmes AESA permette d’amélioré la fiabilité de l’ordre de vingt fois et se traduit par des économies de coûts.

rtn_p_sas_apg82_1.jpg

 

Mise au point :

L’intégration du radar APG-82 fera l’objet d’une série de tests de 14 mois avec 110 sorties en vol à partir des bases aérienne de Eglin en Floride, Nellis, Nevada, et Holloman. Puis l’intégration progressive sur l’ensemble de la flotte des 334 F-15 E sera lancée d’ici au début de l’année 2014.

Photos : 1 F-15 E @ Paul Massey 2 Antenne APG-82 @ Raytheon.


 

19:52 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : boeing, raytheon, aesa, nouveau radar, f-15e |  Facebook | |