15/01/2013

Apparition du premier A400M français !

_BUS8712_high.jpg


 

 

SEVILLE, Airbus Military à présenté le premier exemplaire de l’avion de transport lourd A400M destiné à équiper prochainement l’Armée de l'Air française. Ce premier A400M de série no : MSN7 sortit devant le chaine d’assemblage et portant les couleurs française, marque ainsi une nouvelle étape décisive du programme.

 

Livraison  prochaine attendue  :

 

Ce premier  A400M série destiné à son client l’armée française sera livré officiellement pour le second trimestre de cette année. L’Armée de l’Air française sera le premier client à recevoir l’A400M cette année et sera suivie de du Royaume-Uni. La France à commandé 50 appareils de ce type. Trois A400M devraient être livré à notre voisin cette année. L’avion va permettre de combler un déficit de capacité de transport auquel fait doit faire face l’armée française depuis quelques temps. Sur ce sujet, le général Denis Mercier, patron de l’armée de l’air, déclarait dernièrement : « l’A400M , nous permettra d’assurer des liaisons régulières avec les DOM-COM et de mutualiser des capacités de transport avec d’autres ministères, qui se tournent aujourd’hui vers des affrètement coûteux. CEt avion nous permettra de mieux réagir aux surprises stratégiques comme l’évacuation de ressortissants. Nous pourrons également revoir nos principes de prépositionnement de forces et d’équipements».


 

image-40583-galleryV9-ckej.jpg


 

L’A400M :

 

L’A400M appelé également «Grizzy» est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). Il est pour l'instant commandé à 174 exemplaires par huit pays différents à savoir l’Allemagne (, la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, le Portugal et l’Angleterre, qui ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européens ESR (Europen Staff Requirement). En outre, l’A400M peut servir à la fois de moyen de transport aérien et de plateforme de ravitaillement en vol aussi bien pour des avions de combat que pour des hélicoptères. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacera.


 

020_A400M Roll Out3372754744.jpg


 

Photos : 1 Le MSN7 aux couleurs française 2 Cockpit A400M & pilotes d'essais  3 Au Salon de Fanborough @ Airbus Military 


02/09/2012

A400M livraison retardée !

10_RMM_7605_jpg.jpg


 

L'avionneur européen Airbus, filiale du groupe d'aéronautique et de défense EADS (EAD.FR), a annoncé vendredi que la livraison de son premier avion de transport militaire A400M Atlas à l'armée de l'air française serait retardée de quelques mois, en raison de problèmes de moteurs sur les appareils.

L'appareil, qui devait être initialement livré fin 2012-début 2013, est attendu désormais au deuxième trimestre 2013, a précisé Airbus, qui a toutefois maintenu son objectif de livraison de quatre appareils de ce type - trois à la France et un à la Turquie - dans le courant de l'année prochaine. Le programme de livraisons pour 2014 reste inchangé.

Les moteurs des A400M Atlas sont fabriqués par le consortium Europrop International, qui comprend Rolls-Royce (RR.LN), l'allemand MTU Aero Engines, ITP et Snecma, filiale de Safran (SAF.FR).

Rappel :

Conçu initialement pour répondre au besoin exprimé par les Forces aériennes européennes en faveur d’un nouvel avion-cargo militaire, l’A400M incorpore les tout derniers matériaux et technologies mis au point et continuellement optimisés au profit des flottes actuelles d’avions commerciaux. Les commandes de vol électriques, les structures composites en carbone et le système de pilotage automatisé sont autant de caractéristiques d’avant garde qui apporteront aux équipages militaires de nouveaux standards d’opérabilité et de sécurité.

 

Commandé à 180 exemplaires par sept clients de lancement européens en 2003, l’A400M représente le programme d’acquisition de défense le plus ambitieux jamais entrepris en Europe. Les sept pays partenaires initiaux, à savoir l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, le Luxembourg, le Portugal, le Royaume-Uni et la Turquie, ont été par la suite rejoints par la Malaisie et l’Afrique du Sud, qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins, portant le nombre d’engagements cumulés à ce jour à 192 exemplaires.

 

La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. Cet appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700 nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés dans le cahier des charges européen ESR (European Staff Requirement). En outre, l’A400M peut servir à la fois de moyen de transport aérien et de plate-forme de ravitaillement en vol aussi bien pour des avions de chasse rapide que pour des hélicoptères.

 

L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacera.

 

Photo : 1 A400M en vol @ Airbus Military

07/06/2012

Les cinq A400M en vol !

 

800x600_1339081662_A400M-formation-flight-2-Jun2012.jpg


 

L'occasion était unique et en soi représentait une première mondiale, soit les cinq A400M d’essais en vol réunit pour un vol en formation à Toulouse. Ce vol exceptionnel à permit d’admirer pour la première fois l’avion de transport tactique en formation.  Après quoi chaque avion a continué son activité spécifique de test en vol.

Ce vol en formation unique a fourni des visuels impressionnants et ceci dû à la masse de l’avion.

Cette formation de vol des cinq «Grizzlis», les MSN1, 2, 3, 4 et 6, a été réalisée  avec les équipages de test en vol d'Airbus, cependant, aucune manoeuvres particulières ou des tests n’ont été entrepris. Suite à l'exercice de formation, les avions ont continué les différentes

activités quotidienne: MSN1 a continué avec les tests de qualité de vol, MSN2 les tests de ravitaillement en vol. MSN3 avec des tests de performance des moteurs et  MSN4 termine les essais de pressurisation et les tests d'oxygène pendant que MSN6 est occupé aux essais de la fiabilité.

Rappel :

Les sept pays partenaires initiaux, à savoir l’Allemagne, la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, le Portugal et l’Angleterre ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700 nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européens ESR (Europen Staff Requirement). En outre, l’A400M peut servir à la fois de moyen de transport aérien et de plateforme de ravitaillement en vol aussi bien pour des avions de combat que pour des hélicoptères. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacera.

06_07_2012-1.jpg

 

 

Photos : A400M en formation à 5 @ Airbus Military

 

21:05 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : a400m, military airbus |  Facebook | |

23/12/2011

Le 5e A400M a volé !

 

7vz0aq.jpg


 

Airbus Military a dévoilé une photo du cinquième Airbus A400M effectuant son premier vol en début de semaine, à partir de Séville, en Espagne un an jour pour jour après le premier vol du quatrième A400M (MSN 4, immatriculé EC-404). Ce cinquième avion, numéro de série MSN 6 et immatriculé F-WWMZ, est le dernier appareil de test et va rejoindre la flotte des quatre autres A400M qui réalisent la campagne d'essais en vol. 

Le premier vol de l'avion a duré un peu plus de deux heures. Il était parti de Séville à 8h55, heure locale. Cet avion sera utilisé pour les tests d'interférence électromagnétique et les démonstrations opérationnelles entre autres. De ce fait, l'appareil n'emporte que peu d'instrumentation liée aux essais en vol.

Dès le début de 2012, de plus en plus de tests liés aux opérations militaires vont être réalisés pour une première livraison à l'armée française à la fin de 2012 ou au début de 2013.

Rappel :

Les sept pays partenaires initiaux, à savoir l’Allemagne, la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, le Portugal et l’Angleterre ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700 nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européens ESR (Europen Staff Requirement). En outre, l’A400M peut servir à la fois de moyen de transport aérien et de plateforme de ravitaillement en vol aussi bien pour des avions de combat que pour des hélicoptères. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacera.

Photo : le 5e A400M @ Airbus Military

 

23:01 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : airbus, a400m, airbus military |  Facebook | |

11/04/2011

A400M : accord signé !

e059c5e494-1.jpg

Je vous annonçais l’étape intermédiaire au mois de mars, cette fois ça y est, Airbus Miltary et les sept états clients de lancement de l'A400M se sont définitivement mis d'accord sur le nouveau contrat de l’avion de transport militaire A400M. Les clients et le constructeur se sont mis d’accord sur le prix anis que sur le calendrier de livraison !


Déroulement des faits :


L’accord final a été signé le 7 avril à Séville entre l'OCCAR (Organisation conjointe de coopération en matière d'armement) le Directeur général d'Airbus Military, en présence de la ministre espagnole de la Défense Carme Chacón ainsi que l’ensemble des Directeurs généraux de l'Armement et délégués officiels de tous les Etats clients et représentants des principaux fournisseurs étaient également présents. Cet événement fait suite à plus de douze mois d'intenses négociations : le 5 mars 2010, un premier accord de principe a été signé afin de définir les grandes lignes de ce nouveau contrat. Une seconde étape fut franchie le 5 novembre dernier lorsque les sept clients et Airbus Military se sont entendus sur la grande majorité des points (notamment techniques). Restait encore à s'entendre sur les mécanismes de financement des surcoûts.


La fin d’un feuilleton :


L'accord signé met tout le monde d'accord, soit : Airbus Military, EADS, l'OCCAR et les sept Etats clients de lancement (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Luxembourg, Royaume-Uni et Turquie) se sont entendus sur un nouveau calendrier de livraison, sur une hausse du prix unitaire de l'avion (estimé aujourd'hui à 120 M€), sur le financement des surcoûts du programme et sur l'annulation des pénalités financières liés aux retards de développement.
Le constructeur européen prend ainsi en charge une partie de ces surcoûts, soit 4,2 Md€. De leur coté, les sept clients ont accepté une hausse du prix du contrat initial de 2 Md€, repartie au prorata du nombre d'avions commandés. Parallèlement, les clients s'engagent également à verser un montant complémentaire de 1,5 Md€ sous la forme d'aides à l'export (ou « Export Levy Facility »), afin de terminer le développement de l'A400M.

66aefb9c27.jpg


Les essais en vol avancent :


A ce jour, quatre des cinq prototypes ont volé. Ils ont accumulé plus de 1.400 heures de vol au cours de 450 sorties. Le cinquième exemplaire est quasiment terminé et a entamé sa phase finale de contrôle en vue d'un premier vol au début de l'automne.
Airbus Military a déterminé la vitesse minimum de décollage (Vmu) de l’A400M. La division militaire de l’avionneur européen a annoncé le 24 mars qu’elle avait achevé ces essais, qui se sont déroulés à Istres. Le nez de l’appareil a été levé jusqu’à ce qu’un sabot spécial, fixé à l’arrière du fuselage, touche le sol. L’angle de cabrage a atteint 13°.

Calendrier des livraisons :


En 2013, il est donc prévu que soient livrés 4 avions, 3 pour l'Armée de l'air française et un pour la Turquie. L'Allemagne et la Grande Bretagne recevront leur premier avion l'année suivante. La cadence de production atteindra les 2,5 appareils par mois fin 2015. A ce jour, Airbus Military possède un carnet de commandes fermes de 174 A400M. Le dernier exemplaire de ces 174 machines doit être livré courant 2014, sachant que l’avionneur mise également beaucoup sur les ventes de son avion à l’export. Jusqu’à récemment, l’avionneur évoquait la possibilité de vendre jusqu’à 500 A400M supplémentaires.


Rappel :

 L'A400M est un avion de transport militaire conçu pour répondre aux besoins des Forces armées du monde au 21e siècle. Cet appareil sera capable de voler plus haut, plus vite et plus loin, tout en conservant une haute maniabilité. Il combine à la fois les missions tactiques, stratégiques et de logistique. Avec sa cale spécialement conçue pour transporter le matériel nécessaire à la fois pour les militaires et les missions de secours en cas de catastrophe humanitaire. L'A400M devrait devenir l’avion le plus rentable et le plus polyvalent de sa catégorie.

 

0f14572188.jpg



Photos : 1 A400M au décollage 2 Test de l’angle de cabrage 3 Sous la neige en Suède @Airbus Military