15/10/2014

Le premier vol pour l’A400M allemand !

 

yourfile.jpg

Séville, le premier exemplaire de l’A400M destiné à la Luftwaffe a effectué son premier vol hier après-midi, depuis les installations d’Airbus Military en Espagne.

Cet A440M no° MSN18 a décollé des installations à 14h30 heure locale et a réalisé son premier vol d’une durée de 4heures et 58 minutes.

L’A400M :

 L’A400M «Atlas» est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européens ESR (Europen Staff Requirement). En outre, l’A400M peut servir à la fois de moyen de transport aérien et de plateforme de ravitaillement en vol aussi bien pour des avions de combat que pour des hélicoptères. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplace.

Actuellement Airbus a vendu 174 exemplaires de l'A400M, principalement en Europe. La France en a commandé 50, l'Allemagne 53, la Grande-Bretagne 22 et l'Espagne 27. Hors Europe continentale, seule la Malaisie a commandé 4 exemplaires.

Photo : le premier A400M allemand@ Airbus Military

17:24 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus, a400m, luftwaffe |  Facebook | |

01/09/2014

Premier vol pour l’A400M de la RAF !

09_01_14-2.jpg

 

Le premier exemplaire de l’A400M destiné à la Royal Air Force a effectué son premier vol. L’avion a passé avec succès cette première étape avant la livraison.

 

L’avions numéro MSN15 était piloté par le pilote le pilote d'essai britannique Ed Strongman. L'avion a décollé de Séville à 14h25 heure locale et a effectué un vol d’une durée de 5h5min.

 

La RAF totalise 22 A400M en commande, le premier exemplaire devrait être disponible pour la livraison d'ici la fin de septembre. Selon le contrat, Airbus Military doit remettre quatre avions de type A400M à la RAF d’ici le mi-2018.Les A400M «Atlas» seront basés sur les installations de Brize Norton, dans l'Oxfordshire. 

 

L’A400M :

 L’A400M «Atlas» est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européens ESR (Europen Staff Requirement). En outre, l’A400M peut servir à la fois de moyen de transport aérien et de plateforme de ravitaillement en vol aussi bien pour des avions de combat que pour des hélicoptères. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacer

 

Actuellement Airbus a vendu 174 exemplaires de l'A400M, principalement en Europe. La France en a commandé 50, l'Allemagne 53, la Grande-Bretagne 22 et l'Espagne 27. Hors Europe continentale, seule la Malaisie a commandé 4 exemplaires.

 

Photo: A400M RAF @ Airbus Military

22:20 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : airbus military, a400m, raf |  Facebook | |

30/05/2014

Le Mexique évalue l’A400M !

 

 

05152014.jpg

Airbus Military a entamé une visite de son avion de transport lourd A400M au Mexique. Celui-ci sera évalué par les militaires mexicains. Cette visite va également permettre de présenter l’avion de transport européen lors du salon aéronautique d'Acapulco, une première pour l’appareil sur le contient américain

 

L’A400M :

 L’A400M «Atlas» est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européens ESR (Europen Staff Requirement). En outre, l’A400M peut servir à la fois de moyen de transport aérien et de plateforme de ravitaillement en vol aussi bien pour des avions de combat que pour des hélicoptères. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacer

 

Actuellement Airbus a vendu 174 exemplaires de l'A400M, principalement en Europe. La France en a commandé 50, l'Allemagne 53, la Grande-Bretagne 22 et l'Espagne 27. Hors Europe continentale, seule la Malaisie a commandé 4 exemplaires.

 

 

Photo : A400M à l’arrivée au Mexique @ Airbus Military


13:34 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus military, a400m |  Facebook | |

06/04/2014

La Turquie réceptionne son A400M !

yourfile-1.jpg


Ankara, la Turquie a enfin accepté son premier avion de transport tactique A400M d’ Airbus Military ce vendredi et ceci après plus de trois mois de retard. La Turquie a commandé un total de dix avions de transport militaire A400M. 

Bisbille autour d’un contrat : 

Ce retard est dû à un contentieux entre l'armée de l'air turque et l’avionneur Airbus. En effet, selon le client, l'appareil n'était pas conforme au contrat signé, de plus, les turcs exigeaient un peu plus que le stipulait le contrat signé. Une longue série de marchandage s’en est suivi. 

L’A400M :

 L’A400M «Atlas» est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). Il est pour l'instant commandé à 174 exemplaires par huit pays différents à savoir l’Allemagne (, la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, le Portugal et l’Angleterre, qui ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européens ESR (Europen Staff Requirement). En outre, l’A400M peut servir à la fois de moyen de transport aérien et de plateforme de ravitaillement en vol aussi bien pour des avions de combat que pour des hélicoptères. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacera.


 

210.jpg


 

Photos : 1 A400M turc 2 A400M @ Airbus Military

 

 

 

20:34 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : a400m, atals, airbus military, a400m turquie |  Facebook | |

14/11/2013

Essais réussi pour le détecteur de cendres !

800x600_1384266028_AVOID_Airbus_A340-300_MSN1_during_the_test_flight_fitted_with_AVOID_sensor.jpg

 

Le constructeur aéronautique Airbus en collaboration avec la société Nicarnica Aviation et la compagnie aérienne Easyjet , ont recréé un nuage de cendres volcanique artificiel pour tester le système de détection « Avoid », qui permet de détecter et de mesurer la concentration de cendres dans l’atmosphère.  Nicarnica a développé le système de détection  « Avoid », Airbus a engagé des avions et Easyjet a apporté son soutien financier, ainsi que l’expertise de Ian Davies, son patron de l'ingénierie qui a été à l'initiative du projet.

 

800x600_1384266817_AVOID_The_Airbus_A400M_releases_volcanic_ash_to_form_artificial_ash_cloud_for_the_test.jpg

 

Processus d’essais :

 

Pour réaliser ce test, un nuage artificiel a été créé au dessus du Golfe de Gascogne via la libération, entre 9’000 et 11’000 pieds, d’une tonne de cendres volcaniques grâce à un Airbus A400M. L’idée étant de recréer les conditions du nuage de cendres lié à l’éruption de 2010. Ensuite un A340-300, d’Airbus, équipé de la technologie Avoid (une sorte de radar météo infrarouge) a volé en direction du nuage afin de mesurer à une distance sécuritaire de 60km, sa concentration, sa densité et son emplacement exact. Les mesures ont dans le même temps été corroborées par un appareil plus petit, un DA-42 qui a, lui, traversé le nuage pour prendre les mesures exactes. Vu la réussite de l’opération et après certification commerciale.

 

 

Le système « Avoid » :

 

800x600_1384266029_AVOID_Closeup_1_of_the_AVOID_sensor_fitted_to_A340-300_MSN1_test_aircraft.jpg

 

 

Le système « Avoid » peut être assimilé à un radar météorologique pour les cendres. Créée par le Dr Fred Prata de Nicarnica Aviation, le système utilise la technologie infrarouge qui équipent les avions pour fournir des images aux pilotes et le centre de contrôle des opérations d'une compagnie aérienne . Les images permettront aux pilotes de voir un nuage de cendres, jusqu'à 100 km avant de l'avion et à des altitudes comprises entre 5’000m et 50’000m, leur permettant ainsi de faire de petits ajustements à la trajectoire de vol de l'avion pour éviter tout nuage de cendres . Le concept est très similaire aux radars météorologiques qui sont standard sur les avions commerciaux d'aujourd'hui.

Sur le terrain, des informations à partir d'avions doté du système « Avoid » pourrait être utilisées à terme pour construire une image précise du nuage de cendres volcaniques en utilisant des données en temps réel. Cela pourrait ouvrir de larges zones de l'espace aérien qui autrement seraient fermés pendant une éruption volcanique, ce qui serait avantageux pour les passagers en minimisant les perturbations.

800x600_1384266030_AVOID_Dr_Fred_Prata_monitoring_the_live_AVOID_results_at_the_Airbus_A340_test_station_.jpg

 

 

Photos : 1 L’A340-300 prévu pour les essais 2 L’A400M larguant les cendres 3 Le capteur Avoid sur l’A340-300 4 L’équipe dans l’avion @ Airbus

 

 

 

 

 

 

12:15 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus, easyjet, avoid, cendres, a400m |  Facebook | |