22/12/2014

Airbus livre l'A350-900 !

image.jpg

Prévue à la mi-journée au siège du constructeur européen à Toulouse, la livraison, accompagnée d'une cérémonie et d'un vol inaugural pour la presse, intervient, en effet, après un report d'une dizaine de jours suite au refus du directeur général de la compagnie. Airbus livre donc, le premier exemplaire de son A350 à la compagnie de lancemernt Qatar Airways.  

L’A350-900 est un avion bi-réacteur capable de transporter 315 passagers sur une distance de 14’500 km. Il doit permettre à Airbus de concurrencer les 787 Dreamliner et les B777 de son rival américain Boeing.

 

L’avion a reçu sa certification par les autorités européennes de sécurité aérienne le 30 septembre. Les autorités américaines ont également délivré leur feu vert le 12 novembre.La conception et la construction de l’A350 ont été un énorme chantier. Mouvementé aussi, puisqu’il a accumulé les retards. Airbus a investi 10 à 12 milliards d’euros dans ce programme775 commandes

13/01/2014

Un nouveau record pour Airbus !

 

premier-vol-airbus-a350-xwb.jpg

 

Toulouse, le groupe Airbus a annoncé lundi en fin de matinée un nouveau record de commandes d'avions pour l’exercice 2013, soit la meilleure performance commerciale de l'histoire de l'aéronautique.

 

Les commandes brutes ont atteint 1'619 appareils. Les commandes nettes, c'est-à dire après déduction des annulations, se sont montées à 1’503 unités. L'avionneur européen a également continué à augmenter sa production, pour la douzième année consécutive, avec un record de 626 appareils livrés l'année dernière.

 

Le carnet de commande à la fin 2013 s'établissait à un record de 5’559 avions, soit l'équivalent de huit années de production. Le constructeur européen revendique 51% du marché mondial des avions de plus de 100 places.

Au prix catalogue, les commandes représentent un montant record de 240,5 milliards de dollars mais les compagnies aériennes bénéficient toujours de réductions importantes.

 

Augmenter la cadence : 

 

L'A320NEO, version modernisée du moyen courrier A320, doit effectuer son premier vol en 2014. Mais le modèle actuel continue à se vendre de manière exceptionnelle, à tel point qu'Airbus envisage d'augmenter encore la cadence de production.

 

De son côté, l’A380 a surmonté le problème des microfissures dans les structures des ailes qui ont ralenti la production depuis 2012. A partir de cette année, les appareils qui sortiront des chaines d'assemblage auront des nouvelles structures métalliques. Les 25 A380 livrés en 2013 avaient une structure renforcée pour éviter l'apparition de fissures.

 

Nouveaux moteurs pour l’A330 ?

 

Airbus étudie par ailleurs, la possibilité de doter son avion long-courrier A330 de moteurs plus performants, sur le modèle de ceux proposés sur les monocouloirs de la famille A320. L'A330 a vu ses ventes rebondir ces dernières années du fait des difficultés rencontrées par le B787 « Dreamliner » du constructeur américain Boeing lors de son lancement.

 

2013, une année d’exception :

Les ventes cumulées d'Airbus et de Boeing ont dépassé pour la première fois le seuil des 3’000 commandes, le précédent record datait de 2007 (soit 2’881). Leur carnet de commandes dépasse les 5’000 appareils chacun.

 

mas-a380-1-web.jpg

Photos : 1 A350XWB 2 A380 Malaysia Airlines @ Airbus Group

12:22 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : airbus, a350, a380, a330, a320, les chiffres pour airbus |  Facebook | |

30/12/2013

Un joli Noël pour Airbus !

 

Air_Asia_X_A330-300_490_318.jpg

 

L’avionneur européen a reçu de beaux cadeaux de Noël cette année, avec plusieurs commandes importantes :

 

Le 18 décembre, AirAsia X, filiale long-courrier d’AirAsia Group, a signé avec Airbus une commande ferme portant sur 25 A330-300 supplémentaires. Il s’agit de la plus importante commande d’A330 jamais enregistrée par Airbus en une seule transaction, qui porte le nombre total de commandes fermes du transporteur pour ce type d’appareil à 51. A ce total viendront s’ajouter six A330-300 supplémentaires loués auprès d’International Lease Finance Corporation (ILFC). Ainsi, AirAsia X prendra livraison de 57 A330 d’ici 2019.

 

A350-1000_RR_490_318.jpg

Le 20 décembre, Air Caraïbes a signé avec Airbus un contrat portant sur la commande ferme de trois A350-1000, l’appareil de plus grande capacité de la famille A350 XWB de toute nouvelle génération. La compagnie prévoit également de louer trois A350-900 neufs auprès d’IFLC. Ces appareils seront mis en service entre 2016 et 2022. Les A350-1000 d’Air Caraïbes pourront accueillir 439 passagers en configuration tri-classe, et les A350-900 387 passagers. Ces appareils seront exploités par la compagnie sur les lignes reliant Paris et la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Martin, Haïti, Saint-Domingue et la Guyane, qui sont actuellement desservies par cinq A330.

 

A380_UAE_in_flight_490_318.jpg

Le 23 décembre, Emirates Airline et Airbus ont conclu leurs discussions et signé la commande ferme portant sur 50 A380 supplémentaires, annoncée initialement lors du Salon Aéronautique de Dubaï, le 17 novembre 2013. Les documents contractuels ont été finalisés par Tim Clark, Président d’Emirates Airline, au cours d’une visite au siège d’Airbus à Toulouse. Depuis sa mise en service en 2007, 122 A380 ont rejoint les flottes de dix compagnies de renommée internationale. L’appareil affiche un rayon d’action de 15 700 km/8 500 nm sans escale, et transporte davantage de passagers à un coût et un impact sur l’environnement moindres. Sa cabine spacieuse, silencieuse et confortable en fait un appareil très prisé des compagnies et des passagers.

Le 29 décembre, La compagnie aérienne chinoise Zhejiang Loong Airlines a signé une commande pour 20 appareils de la famille A320, confirmant un engagement pris en septembre, a annoncé Airbus dans un communiqué.

Compagnie basée à Hangzhou, dans l'est de la Chine, Zhejiang Loong Airlines venait de recevoir l'agrément des autorités pour le transport de passagers quand elle avait signé ce protocole d'accord avec Airbus au Salon aéronautique de Pékin. Dans le détail, la compagnie chinoise commande onze A320 "classiques" et neuf A320neo. Zhejiang Loong Airlines a "effectué son premier vol commercial inaugural avec un A320 loué, devenant par la même occasion un nouvel utilisateur d'Airbus", a précisé le constructeur.

 

Photos : 1 A330-300 AirAsia X 2 A350-1000 Air Carïbes 3 A350 Emirates @ Airbus

10/02/2013

Vol d’essais du B787 !

kenya_airways_boeing_787_dreamliner.jpg


SEATTLE, Boeing a procédé hier à un vol d'essai de son B787 «Dreamliner» afin de collecter des données après la série de problèmes concernant les batteries qui ont conduit à l'interdiction de vol des 50 exemplaires de l’avion en service dans le monde. Le test s'est déroulé sans encombre.

Le test en vol a été pratiqué sur l’avion d’essais ZA005 qui a décollé de Seattle à 12h32 (21h32 en Suisse) et a atterri au même endroit à 14h51 (23h51 en Suisse).Cet essai avait reçu jeudi le feu vert de l'Administration fédérale de (FAA), suivant des règles plus strictes.Les informations recueillies lors de l'essai entrent dans le cadre de l'enquête menée sur les dysfonctionnements présumés des batteries au lithium équipant le Dreamliner. L'équipage était composé de 13 membres d'équipage, dont les pilotes et les personnels affectés aux tests.

Une longue enquête :

 

1-7-12_jal787_apu_battery-4_3_r536_c534.jpg


Il n’y a encore aucune certitude sur les problèmes de batteries des « Dreamliner », le NTSB avance pour l’instant vers une problématique liée à un ou plusieurs composants des batteries, mais concernerait un fabricant en particulier. L’entreprise japonaise GS Yuasa, qui produit une partie des batteries pour le B787, est effectivement pour l’instant directement concernée puisqu’à chaque batterie incriminée vient de ce fournisseur. L’enquête américaine privilégie en effet la piste des batteries de fabrication japonaise.

Airbus aussi concerné : 

L’A350 va utiliser également des batteries de type lithium-ion. Bien que l’architecture électrique de l’avion européen soit légèrement différente, plus de batteries, mais avec une puissance électrique plus faible que sur le B787, les résultats finaux de l’enquête pourraient affecter le développement de l’A350. Un porte-parole d'Airbus a indiqué que l'avionneur étudierait et évaluerait les conclusions de l'enquête en cours sur le « Dreamliner ». En effet, en cas de changement dans la réglementation de ces batteries, l’avionneur européen envisagerait d’utiliser des batteries différentes. 

Photos :  1 B787 Dreamliner en vol  2 Batterie du vol JAL après incendie @ Boeing

16:21 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : b787 dreamliner, batterie, a350 |  Facebook | |

26/01/2013

Swiss prépare le remplacement des A340 !

swiss_airbus_a340.jpg


 

La compagnie Swiss International Airlines qui dépend du groupe Lufthansa vient d’entamer une étude de faisabilité dans le but de remplacer ses 15 appareils Airbus A340-300. 

 

Les 15 Airbus A340-300 (164 sièges economy + 47 sièges business + 8 sièges first) ont un âge moyen de 10,3 ans et devront être remplacé à partir de 2014 selon le plan de renouvellement de la compagnie.

 

Trois appareils en concurrence : 

 

Actuellement Swiss suit de près l’évolution marché des nouveaux types d’aéronefs, la compagnie désire notamment offrir plus de sièges à ses passagers sur les vols long-courriers. Pour se faire, trois appareils sont en concurrence, il s’agit de l’Airbus A350XWB, du Boeing B787 «Dreamliner» et du Boeing B747-800 « Intercontinental ». Il est à noter cependant que les difficultés actuelles que rencontre le « Dreamliner » et le retard déjà pris sur le programme de l’A350 pourraient compromettre l’arrivée du nouvel avion avant 2016. 

 

L’Airbus A350 XWB :


 

c73c8003ef.jpg


 

L’A350 XWB est la toute nouvelle famille de gros-porteurs de moyenne capacité d’Airbus. Ces appareils très efficients présentent les toutes dernières innovations en termes d’aérodynamique, de conception et de technologies avancées, pour atteindre une réduction de la consommation de carburant et des coûts d’exploitation allant jusqu’à 25 pour cent par rapport aux avions actuels de la même catégorie. Plus de 70% de l’A350 XWB est réalisé à partir de matériaux avancés combinant des composites (53%), du titane et des alliages d’aluminium de nouvelle génération. Le fuselage plus léger, entièrement nouveau et innovant en CFRP (matériaux composites à base de fibre de carbone) entraîne une consommation de carburant inférieure et facilite la maintenance. L’A350 XWB tire profit de la grande expertise d’Airbus en matière d’introduction de matériaux composites dans la structure de ses appareils.

La famille A350 XWB se compose de trois versions passagers qui affichent de véritables capacités de long-courriers et une autonomie de quelque 15 580 km/8 500nm. Dans une configuration tri-classe standard, l’A350-800 offrira 270 sièges, l’A350-900 et l’A350-1000 pouvant accueillir 314 et 350 passagers respectivement.

 

Le Boeing B787 « Dreamliner » :


 

b787-dreamliner-cruising.jpg


Le B78-800 Dreamliner transportera de 210 à 250 passagers sur des lignes de 7650 de 8200 miles nautiques (14200 à 15200 km), tandis que le B787-900 Dreamliner pourra accueillir de 250 à 290 passagers sur les routes de 8.000 à 8.500 miles nautiques (14800 à 15750 kilomètres). Un troisième membre de la famille B787, le B787-300 Dreamliner, pourra accueillir 290 à 330 passagers et sera étudié pour les trajets de 2500 à 3050 miles nautiques (4600 à 5650 km).

Le B787 offrira aux compagnies aériennes une économie de carburant inégalée, résultant dans une performance environnementale exceptionnelle. L'avion consommera 20% de carburant  en moins pour des missions comparables aux avions d'aujourd'hui de même taille. Il sera également plus rapide. Les passagers bénéficieront également d’améliorations avec le nouvel appareil, d'un environnement intérieur moins froid et un confort accru en commodité.

Le Boeing B747-800 « Intercontinental » :


 

1668118282.2.jpg


La version passagers du B747-800 « Intercontinental » aura un coûts plus bas en matière de  siège-mile par rapport aux autres avions commerciaux de grande taille, avec des coûts de 12% inférieur à son prédécesseur, le B747-400. L'avion permet une économie de carburant de 16%  de mieux, diminue de 16% le rejet de Co2 par passagers. De plus il  génère une empreinte sonore de 30%  inférieur au B747-400.

Le premier exemplaire commercial du B747-800 Intercontinental a été livré au  début de l’année 2012 . L’appareil compte trois compagnies régulières comme clientes : Lufthansa, Korean Air et, Air China.

Photos : 1 A340 Swiss @ Swiss 2 A350XWB @ Airbus 3 B787 @ Boeing 4 B747-800I @ Boeing