02/12/2009

Ravitailleur de l’US Air Force : EADS/Northrop abandonne ?

 

 

A330tanker_KC135-thumb-560x315.jpg

 

 

 

Dans le cadre de l’appel d’offre d’avions ravitailleurs pour l’US Air Force, le consortium EADS/Northrop se refuse à continuer, si certaines modalités du cahier des charges ne sont pas changées.

Boeing favorisé ?

Le directeur général adjoint de Northrop, a fait savoir au responsable des marchés publics du Pentagone, qu'il ne soumettrait plus d'offre à moins que la Défense ne modifie  pas complètement certaines conditions du contrat.

Dans un courrier daté du 1er décembre, il explique que Northrop est préoccupé par le fait que le nouveau cahier des charges évoque un appareil plus petit que le modèle basé sur l'Airbus A330 présenté par lui-même et EADS, la société mère d'Airbus. Il ajoute qu'il impose en outre "un fardeau contractuel et financier sur la société qu'elle ne peut tout simplement pas accepter".

De son côté, le Pentagone a fait savoir à Northrop qu'il ne comptait pas soumettre un deuxième projet de cahier des charges. Celui-ci déplore la décision du groupe EADS/Northrop concernant l’A330 MRTT développé à partir de la cellule de la gamme A330.

Les modalités définitives du cahier des charges de ce marché, évalué à présent à 50 milliards de dollars, seront sans doute rendues publiques  en janvier prochain.

Du côté de chez Boeing, on propose le B767A Global Tanker. Il semble, donc, que le nouveau cahier des charges faisant suite à l’ancienne offre faite sous l’Administration Bush et remportée à l’époque par les Européens d’EADS/Northrop avec l’A330 MRTT(pour 179 appareils), favorise aujourd’hui le produit entièrement américain ! Cependant, Boeing n’est pas tout à fait à l’aise avec ce cahier des charges, car celui-ci impose un prix fixe pour un avion dont l’acquisition se fera en plusieurs tranches réparties sur 18 ans ! En effet, Boeing devra de ce fait assumer seul le renchérissement de l’avion !

Nous voici donc arrivé au troisième volet d’un long feuilleton, dont visiblement personne ne se satisfait !

 

 

image-1.php.jpeg

 

 

Pour rappel :

L’A330-200 MRTT est le gros-porteur biréacteur de la famille Airbus à commandes électriques. Compte tenu de l'énorme capacité de carburant de l'A330-200 en version standard, le ravitailleur multirôle n’a pas besoin de réservoirs supplémentaires pour offrir des performances de ravitaillement en vol.  Sa soute cargo reste donc entièrement disponible pour tout type de chargement et offre une grande flexibilité dans le transport de fret, de passagers, l’évacuation sanitaire, le transport de troupes et pour d’autres missions. L'A330 MRTT est proposé avec plusieurs systèmes de ravitaillement en vol associant nacelles sous voilure et/ou unité de ravitaillement par tuyau et panier ('hose and drogue') installée dans le fuselage et/ou le système avancé de ravitaillement par perche ARBS conçu par EADS CASA. La perche caudale de ravitaillement télescopique est entièrement contrôlée par des commandes électriques et assistée par ordinateur. La console de l’opérateur de ravitaillement dotée d’écrans couleur LCD de haute définition et grand format est située dans le cockpit et accueille également le système de planification de mission. L’A330 MRTT affiche un capacité totale de 111 tonnes, une plage de vitesse de 180-325 KIAS et une capacité de ravitailler de 0 à - 35 000 pieds d’altitude. L’A330 MRTT a été sélectionné dans le cadre du programme FSTA (Future Strategic Tanker Aircraft) qui porte sur la fourniture d’une flotte d’avions-ravitailleurs stratégiques pour la Royal Air Force du Royaume-Uni et équipe déjà les armées de l’air de l’Australie (Royal Australian Air Force), bientôt de l’Arabie saoudite (Saudi-Arabia Air Force), des Emirats arabes unis (UAE Air Force) .

42002685.jpg

 

 

Liens déjà publié sur le sujet :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/10/02/usaf-relan...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/01/25/a330-mrtt-...

Photos : 1 A330 MRTT de la RAAF ravitaillé par un KC-135 français. @ EADS Airbus Military. 2 B767A japonais. @ Boeing. 3 A310 MRTT ravitaillant un A330 MRTT. @ EADS Airbus Military.

 

01/12/2009

Air Austral : A380 full pax !

 

 

media_object_image_highres_a380_seoul_oct09_hr.jpg

 

 

La compagnie Air Austral, basée à Saint-Denis La Réunion vient de passer commande de deux Airbus A380 pouvant accueillir le maximum de passagers, soit 840 !

Le plein de passagers :

Avec un aménagement en classe unique pouvant accueillir jusqu’à 840 passagers, Air Austral exploitera l’A380 au maximum de sa capacité d’emport sur les lignes à forte densité de trafic reliant La Réunion à Paris. Cette configuration permettra d’obtenir une consommation de moins de deux litres de kérosène par passagers aux  100 km.

Les A380 en service actuellement sont aménagés en trois classes pouvant accueillir 525 passagers pour une autonomie 15 200 km. Air Austral, mettra en ligne pour la première fois l’A380 aux limites de celui-ci.

20 A380 sont d’ores et déjà exploités par quatre compagnies sur 13 lignes majeures reliant quatre continents. A ce jour, la flotte d’A380 totalise plus de  82 000 heures de vol en exploitation en plus de 8 700 vols. Plus de 3 millions dd passagers ont déjà voyagé à bord de l’A380.

Les commandes fermes s’élèvent à 202 exemplaires destinés à 17 clients

Photo : l’A380, @ Airbus Industrie.

 

30/11/2009

Les Gripen atteignent les 130.000 heures

 

 

Czech Rep, Hungarian and SwAF Gripen.jpg

La flotte des Gripen a atteint les 130.000 heures de vols. L’ensemble des avions de combat Gripen en service en Suède, République Tchèque, Hongrie et l’Afrique du Sud sans oublier l’école Britannique du personnel de vol d’essais, l’Empire Test Pilot School (PTE) totalisent ce chiffre.

 

La Force aérienne est le plus important exploitant de l‘avion de combat Gripen dont le premier escadron a été  déclaré opérationnel en 1997. La République tchèque a pris livraison de ses Gripen C/D en 2005, suivie de la Force aérienne hongroise en 2006. Les livraisons à la South African Air Force ont  commencé en 2008 et se poursuivent actuellement.

Il faut en outre inclure le nombre total d'heures de vol et  d'essai effectués de Saab à Linköping, en Suède, pour la mise à jour des systèmes. En effet, Gripen C/D est en cours d’évolution en continu avec de nouveaux équipements et logiciels dont les tests se poursuivent  avec le Gripen NG.

1000 heures pour le C :

Le 5 novembre dernier, le premier  Gripen C suédois à passer le cap des 1 000 heures de vol. Il s’agit de l’avion n° 39210 en service à la 17e Escadre à Ronneby.

 

P1000517.jpg

 

 

Photos : 1 Gripen tchèque, hongrois et suédois. @ SAAB Gripen - Jan Gustavsson. 2 Gripen tchèque. @ SAAB Gripen - Lasse Jansson

 

17:02 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : forces aériennes, avions de combat, gripen |  Facebook | |

29/11/2009

Livraison du 200e Typhoon

 

 

lowres_200gld-095854.jpg

 

 

EADS annonce la livraison du 200e Eurofighter Typhoon II à la Luftwaffe allemande, lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Manching, près de Munich.

L’Eurofighter produit par EADS Deutschland, EADS CASA (Espagne), BAE System (Angleterre) et Alenia Aeronautica (Italie) est aujourd’hui en service dans 6 Forces aériennes au sein de 12 escadrilles et remplace 11 types d’avions de combat.

A ce jour, la flotte totale comptabilise plus de 70.000 heures de vol au total.

En opérations :

Récemment, quatre Typhoon  de la Royal Air Force ont effectué un record de vol de 18 heures à destination des  îles Malouines dans la mer de l'Atlantique Sud, dans le cadre d’un  Quick Reaction Alert (QRA).

Dans les rôles opérationnels similaires, la Luftwaffe a effectué des fonctions de police aérienne dans le cadre de l'OTAN au profit des Etats baltes, la Force aérienne italienne effectue des fonctions de police de l'air sur l'Albanie en ce même.

En chiffres :

L'Eurofighter Typhoon a été choisi  par le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, le Royaume d'Arabie Saoudite et l'Autriche qui ont commandé au total 707 avions. La production de l’Eurofighter assure actuellement 100.000 emplois dans 400 entreprises.

lowres_200_dsc8303.jpg

 

 

Photos : 1 Typhoon de la Luftwaffe du Jagdgeschwader 74. 2 Cérémonie pour le 200e appareil. @ EADS Eurofighter.

 

27/11/2009

L’Australie commande le F-35 et active sa modernisation !

 

 

2416287641_4089d18488.jpg

 

 

 

Canberra, le gouvernement australien a approuvé la commande d’une première série de 14 avions de combat Lockheed Martin F-35 Lightning II, a annoncé le ministre de la Défense John Faulkner.


Une première commande :

Cette première commande d’un montant de 3,2 milliards de dollars australiens, prévoit également la fourniture d’infrastructures et d’une assistance pour l’entraînement et les essais.

Il s’agit là d’un début, car la RAAF devrait à terme se doter d’une flotte de 72 à 100 F-35, dont la prochaine commande devrait être avalisée en 2012.  L’entrée en service des premiers  F-35 est planifiée pour la mi-2018. Ces appareils commenceront à remplacer progressivement les premières versions de F/A-18 A/B non modernisées acquises au début des années quatre-vingt. Puis se sera le tour des F/A-18 modernisés qui seront remplacés d’ici 2030.

 

image.php.jpeg

 

 

Arrivée des premiers Super Hornet :

Boeing  a annoncé la livraison à  la Royal Australian Air Force (RAAF) du troisième F/A-18F Super Hornet Block II, avec trois mois d'avance sur le calendrier initial. Les F/A-18F

australiens disposent du nouveau radar APG-79 AESA (Active Electronically Scanned Array). Ces nouveaux appareils au standard Block II multirôle sont en mesure d’effectuer toutes les missions dans un large spectre tactique, y compris la supériorité aérienne jour/nuit, et disposent d’une large panoplie en matière d’armement susceptible de remplir des missions d’escortes, de l’appui aérien rapproché et la suppression des défenses aériennes ennemies. La reconnaissance ainsi que la lutte de bâtiments de surface sont également au menu !

Les Super Hornet remplacent les vénérables General Dynamic F-111 en service depuis 30 ans. Les livraisons vont s’échelonner jusqu’en 2011.

image-1.php.jpeg

 

Arrivée des B737 AEWC :

Boeing a également livré cette semaine les deux premiers exemplaires de B737 AEWC (Airborne Early Warning and Control) Wedgetail  à la RAAF. Les avions ont été livrés au cours d’une cérémonie sur la base de Williamtown. Trois avions supplémentaires seront livrés d’ici la fin 2010 et le dernier en 2011.

Basé sur une cellule de B737 NG (Next-Generation) le 737 AEWC est conçu pour fournir une capacité complète de gestion tactique aéroportée capable de suivre des mouvements aériens rapides et lents, maritimes et terrestres. L’équipage peut ainsi diriger les forces offensives et défensives tout en maintenant une surveillance continue de la zone opérationnelle. Le B737 AWEC dispose d’un radar multirôle AESA et d’un système de liaison électronique Link16. Boeing a incorporé un nouveau système de contre-mesures CMDS (Counter Measures Dispenser System) couplé au système d’auto-protection EWSP (Electronic Warfare).

Photos : 1 Lockheed F-35 @ Lockheed Martin. 2 F/A-18F Super Hornet de la RAAF 3 Les deux premiers B737 AEWC de la RAAF @ Boeing communication