24/04/2010

La Marine néerlandaise reçoit son premier NH90

 

 

AW778_2web.JPG.jpeg

 

 

AgustaWestland, annonce la livraison d’un premier hélicoptère NH90 NFH à la Marine royale néerlandaise, lors d'une cérémonie officielle qui s'est tenue à l'usine d' AgustaWestland Vergiate en Italie. La Marine royale néerlandaise a commandé un total de 20 appareils de type NH90 NFH. L'événement marque la première livraison de ce modèle à un client.

Cinq pays ont commandés la version NFH, soit la Marine néerlandaise, française, italienne, norvégienne et belges, pour un total de 111 NH90 dans cette configuration navale. La variante NH90 NFH est principalement destinée aux missions anti-sous-marine (ASW) et anti guerre de surface (ASuW). Les ensembles complets d'équipement pour mission permettent  un large éventail d’engagement supplémentaires comme la  recherche et le sauvetage (SAR), les  patrouilles maritimes, le ravitaillement vertical, le transport de troupes et l’évacuation sanitaire et les  rôles de soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de  nuit dans des conditions météorologiques défavorables sur les ponts des navires. Grâce à son poids et ses  dimensions réduites avec le  système de pliage de queue, il peut évoluer  à partir de petites frégates.

Un total de 529 commandes fermes ont été placés par 19 forces armées dans 14 pays, dont les Pays-Bas, France, Allemagne, Italie, Portugal, Suède, Finlande, Norvège, Grèce, Espagne et la Belgique en Europe, ainsi que l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le sultanat d’Oman à l'étranger et 44 hélicoptères  de type NH90 sont déjà en service aujourd'hui.

Photo : le premier NH90 NFH hollandais @ AgustaWestland

 

23/04/2010

Le premier F-15K41 a volé !

 

 

MSF10-0083-09_F-15K_med.jpg

 

 

ST. LOUIS, Boeing a mené le premier vol du F-15K41, soit le premier appareil destiné à l’armée de l’air de Corée du sud. L'avion piloté part  le pilote d’essais de Boeing, Steve Schmidt, a décollé de  l’aéroport de Saint-Lambert Louis international pour un vol d’une durée de près de deux heures.

Il s’agit ici de la version la plus poussée du célèbre F-15 Eagle, commandé à 21 exemplaires par la ROKAF. Le F-15K41 est dérivé de la version F-15E est intègre un système frontal passif l’IRST (Infrared Search and Track), le viseur de casque JHMCS (Joint Helmet Mounted Cueing System) et du radar AESA, l’AN/APG-63(V)2 (Active Electronically Scanned Array). Il est doté de deux réacteurs Pratt & Whitney F100-GE-229.

Le F-15K41 dispose d’un cycle de vie, pouvant l’emmener jusqu’en 2040 au sein de l’armée de l’air sud-coréenne.

On se souviendra de la polémique engendrée lors du choix final, ou le Rafale était le grand favori, face à l’Eurofighter, le Sukhoi SU-35 et le F-15 de Boeing. En effet, le choix est ici davantage politique, car la Corée n’était pas en position d’opposer une fin de non recevoir  à l’Amérique, surtout dans l’optique de se doter d’une industrie aéronautique. Ce qui permettait par ailleurs, de choisir en contrepartie un hélicoptère européen.

Photo : le premier F-15K41 destiné à la ROCAF @ Boeing

 

22/04/2010

Cebu Pacific commande 7 A320

 

 

1463036.jpg

 

 

Cebu Pacific complète sa flotte d’A320, en passant commande de 7 Airbus A320. La compagnie philippine basée à Manille  dispose déjà de 21 avions de la famille A319/A320.  Soit la plus jeune flotte des Philippines. Par la même occasion Cebu Pacific confirme son choix du motoriste CFM International avec le CFM56.

Basée à Manille, Cebu Pacific exploite actuellement dix A319, onze A320 et huit ATR 72-500, dont elle attend encore deux exemplaires.  Après avoir offert des tarifs réduits vers des destinations intérieures, la compagnie a lancé ses opérations internationales en novembre 2001 en direction des destinations de Bangkok, Busan, Guangzhou, Ho Chi Minh, Hong Kong, Jakarta, Kota Kinabalu, Kuala Lumpur, Macao, Osaka, Séoul, Shanghai, Singapour et Taipei. 

Cebu Pacific est la compagnie leader en matière de «low cost» dans la région et la première à avoir introduit le billet électronique affranchi d'excédent de bagages et de sélection de siège aux Philippines. Par contre, elle n’a pas renoncé à offrir un système de divertissement de bord.

Photo : A320 Cebu Pacific @ Bastien Ding

 

21/04/2010

Lockheed : les livraisons de C-130J Super Hercules s’accélèrent !

 

 

 

4273528285_866be6544a_b.jpg

 

 

MARIETTA, le premier des  28 Lockheed Martin C-130J Super Hercules de transport vient d’être livré au  317ème Groupe de transport aérien à la base de Dyess, Little Rock Air Force Base, dans l'Arkansas.

Les nouveaux appareils remplaceront la flotte existante des 33 C-130 du 317e Groupe de transport aérien. Le C-130J Super Hercules seront livrés au cours des deux prochaines années, avec la livraison finale en 2012. En parallèle, Lockheed livre le nouveau C-130J Super Hercules à l’Italie, le Canada tout en assurant une augmentation des livraisons à destination de l’US Air Force.

A propos du C-130J Super Hercules :

Le C-130J Super Hercules est la dérivée la plus avancée du célèbre  C-130 cargo,  il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien, et les coûts de cycle de vie plus actuel C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté des nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 doté d’hélices à  6 pales. 

DyessDelivery-tn.jpg


 

Photos :  1 C-130J Super Hercules 2 livraison du premier C-130J Super Hercules  à la base de Dyess. @ Lockheed Martin.

 

20/04/2010

Réouverture partielle du ciel !

 

 

45500_1267737034.jpg

 

 

L'Europe a établi une "zone d'interdiction de vol" partielle dans le cadre d'un assouplissement des restrictions au trafic aérien, annonce lundi Eurocontrol, l'agence européenne de l'aviation civile.

Cette initiative fait suite aux critiques des compagnies aériennes qui réclamaient la mise en place de corridors aériens plutôt qu'une interdiction générale des vols dans les pays jugés menacés par les cendres volcaniqu es en provenance d'Islande.

Le nouveau système harmonisé permettra que des vols aient lieu là où ils ne compromettent pas la sécurité, indique Eurocontrol.

"En conséquence, une 'zone d'interdiction de vol' limitée sera instaurée par les Etats concernés, en fonction des prévisions du Vaac (centre d'observation des cendres volcaniques)".

Les compagnies aériennes pourront opérer en dehors de cette zone en recevant informations et conseils de la communauté scientifique. Eurocontrol fournit des prévisions toutes les six heures.

Des compagnies pourraient disparaître :

En cas de prolongation des activités aériennes, certaines compagnies aériennes ne pourront survivre. On estime que 100 à 150 compagnies aériennes de plus ou moins grande taille pourraient être concernées, si une suspension des vols devait dépasser une à deux semaines !

 

Traces de cendres sur un F-5 :

Hier, les Forces aériennes suisses ont effectués des tests avec un SuperPuma, un PC-6 ainsi qu'un F-5 Tiger  II, il a été constaté au retour de celui-ci des traces de cendres sur les ailes, mais aucune vitrification au niveau des réacteurs.

Photo : A340 Iberia. @Fabricio Jimenez

 

12:56 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nuages de cendres, trafic aérien |  Facebook | |