07/10/2010

Sikorsky et RUAG partenaire du S-98 Cyclone !

 

 

cyclone.jpg

 

 

Sikorsky Aircraft  et RUAG Aerospace vont coopérer pour la commercialisation de l’hélicoptère S-98 « Cyclone »  multi-missions. RUAG Aerospace assurera notamment la maintenance technique pour l’Europe.

RUAG maître d’œuvre de la maintenance :

La société suisse basée à Emmen (LU) sera chargée des opérations de soutien logistique, la maintenance complète des Sikorsky S-98 « Cyclone ». Selon le constructeur d’hélicoptère américain Sikorsky, La société suisse répond parfaitement en terme  qualité  technique et d’efficience technologique afin de garantir un suivi à long terme pour ce type d’appareil. RUAG dispose en effet, d’une longue expérience en matière de construction, achèvement et modification d’aéronefs militaires et civils.

Le Sikorsky  S-98 « Cyclone » :

L'hélicoptère S-98 « Cyclone » dérivé de la version S-92 civile, nommée également CH-148 pour la marine Canadienne, offre des capacités multi-missions, y compris la guerre anti-sous-marine, lutte anti-surface et de recherche et de sauvetage. Le Cyclone dispose de diverses améliorations techniques comme un rotor principal plus résistant, une protection contre les collisions avec des oiseaux, des sièges résistants en cas de crash ainsi qu’une structure de cellule renforcée.

L’appareil dispose d’un cockpit tout écran, d’un double système de communication civile et militaire protégé. Le Cyclone et doté d'un radar de chez Lockheed-Martin APS-143B couplé à un FLIR SAFIRE III, un sonar dernière génération L-3 HELRAS ainsi que du système de guerre électronique  AN/ALQ-210.

Le Cyclone est en service dans la marine du Canada et pourrait équiper la marine allemande à l'avenir.

Photo : S-98 « Cyclone » @ RUAG Aerospace

 

21:18 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : s-98, cyclone, sikorsky, ruag |  Facebook | |

06/10/2010

Le sixième B787 « Dreamliner » a volé !

 

 

6b787.jpg

 

 

 

Le sixième est dernier B787 « Dreamliner »  destiné aux essais en vol a volé un peu plus d’une heure et a été réalisé avec Christine Walsh et Bill Roberson aux commandes.


Immatriculé ZA006, il  est le dernier appareil à rejoindre le programme d’essais et le second équipé de réacteurs GEnx de General Electric. Il devra notamment passer des tests acoustiques, d’opérations en conditions extrêmes et d’opérations étendues. Jusqu’à présent, les tests s’étaient concentrés sur les appareils équipés de Trent 1000 de Rolls-Royce, premiers modèles à être livrés.

Boeing a profité de ce nouveau vol inaugural pour faire le point sur la progression de la campagne de certification du B787. Plus de 65% du programme est achevé pour la version motorisée par Rolls-Royce, dont les tests de décollage et de comportement en vol.
Le programme d’essais a cumulé 1.900 heures de vol en 620 cycles, auxquelles s’ajoutent plus de 4.000 heures de tests statiques. Le neuvième B787 participera également aux tests, mais pas à temps plein.

Photo : le B787 ZA006 lors du premier vol @ Boeing

 

19:07 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : b787, dreamliner, nouveaux avions de ligne |  Facebook | |

05/10/2010

10.000 Heures de vol pour les Gripen tchèques !

 

 

gripen1.jpg

 

 

Les Gripen de l’aviation militaire tchèque ont atteint les 10.000 heures de vol, les pilotes de la République tchèque se montrent très satisfaits de leur nouvelle monture.

Double peinture spéciale :

Pour commémorer cette importante étape, la Force aérienne tchèque à spécialement décorer un de ses Gripen avec la mention 10.000 sur la dérive  couplé avec un dessin  d’œil de chat sur les plans canards.

Pour préparer le prochain exercice au sein du Tiger Meet qui se tiendra dans quelques jours, un second Gripen a reçu une déco « Tigre ».

 

gripen2.jpg

 

 

RAPPEL :

En date du 18 décembre 2003  le gouvernement Tchèque  a décidé de suivre les recommandations d'une commission d'experts dans sa décision d'acquérir le  JAS-39 C/D Gripen, fabriqués par le consortium anglo-suédois Bae-SAAB, plutôt que d'acquérir des F-16 américains. Ces appareils sont destinés à remplacer les MiG-21 devenus obsolètes.

Réservoirs suisses pour le NG :

La version du Gripen « Next Generation » (NG) qui préfigurent la version E/F du chasseur Gripen a reçu ses nouveaux réservoirs de carburant externes, qui peuvent transporter jusqu'à 450 litres de kérosène, chacun en lieu est place de la version actuel qui équipe le Gripen C/D, dont la capacité est de 300 litres. Cette nouvelle génération de réservoir largable en vol a été développée et construite en Suisse chez RUAG Aerospace dans le canton de Lucerne. Notez au passage que RUAG fabrique déjà les réservoirs externes du Rafale.

gripen3.jpg

 

 

 

Photos : 1 Gripen avec déco 10.000h. 2 Gripen Tigre & 10.000h@ Milan Nykodym  3 Gripen NG avec réservoirs suisses @ Stefan Kalm

 

20:06 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : gripen, tchèques |  Facebook | |

04/10/2010

Bombardier lance sa nouvelle gamme d'avions Global         

 

 

global.jpg

 

 

Bombardier Aéronautique a annoncé  que son conseil d’administration a donné le feu vert officiel au lancement de la gamme d’avions Global élargie. Les détails relatifs à cette nouvelle gamme Global seront révélés au congrès et salon de la NBAA.

« Notre engagement à offrir des produits nouveaux et novateurs va bien au-delà d’être le chef de file de l’industrie, a déclaré Guy C. Hachey, président et chef de l’exploitation, Bombardier Aéronautique. Bombardier déploie une stratégie solide de développement de produits qui combine technologies évoluées et responsabilité environnementale. Notre intention est de renforcer notre position de chef de file et le temps est venu d’aller de l’avant avec notre gamme d’avions Global élargie. »

La gamme d’avions Global s’appuiera sur les fructueux programmes des biréacteurs Global 5000 et Global Express XRS, dans la catégorie des gros avions d’affaires, Bombardier vise à proposer des avions qui maximisent l’efficacité tout en offrant une souplesse ultime pour ses clients.

Selon les dernières informations, cet appareil serait construit sur une nouvelle plate-forme et ne serait donc pas un dérivé des modèles actuels.Les avions d'affaires représentent une importante source de revenus pour Bombardier. Son principal concurrent dans les gros avions d'affaires est le Gulfstream 650 qui a un rayon d'action et des dimensions plus grandes que Global Express de Bombardier.

Les appareils Global sont assemblés à Toronto et la finition intérieure est réalisée dans les usines montréalaises.

Photo : Bombardier Global Express @ Susan White

 

19:00 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bombardier aerospace, global express |  Facebook | |

03/10/2010

Rafale : le couac aux EAU ?

 

rf.jpg

Les Emirats arabes unis ont décidé de suspendre les négociations sur l'achat de 60 Rafale ! Et ceci en raison d'un article du Figaro. Les autorités françaises espèrent néanmoins que les Emiratis reviendront sur leur décision.

Les faits :

Le 15 juin, le ministre français de la Défense, Hervé Morin, assurait que la vente de l'avion de combat polyvalent de Dassault Aviation aux EAU était en voie de finalisation. Mais le 26 juin, le Figaro publiait un article sur le recours des EAU à la technologie et à des sociétés israéliennes pour sécuriser leurs frontières face à la menace iranienne.Si ces informations ont fait peu de bruit en France, elles ont suscité un tollé dans le monde arabe, où tout ce qui touche aux relations avec Israël est extrêmement sensible.

La revue spécialisée américaine Defense News a d'ailleurs écrit le 13 septembre que les EAU avaient demandé au constructeur américain Boeing des "informations techniques" sur son F/A-18E/F Super Hornet.

Pressions ?

Refuser le Rafale à cause d’un article sur les relations économiques entre les EAU et Israël ? Est-ce bien sérieux et ceci d’autant plus que ces mêmes Emiratis se dirige vers les USA pour s’informer sur le Super Hornet alors même que les Etats-Unis sont le principal alliés de l’Etat Hébreu !

Pas très sérieux en vérité et l’on sent déjà ici une manipulation dont le but et clairement de faire pression sur la France, afin d'obtenir satisfaction à plusieurs de leurs demandes sur le dossier du Rafale. D’ailleurs, ce genre de saute d’humeur est de «bonne guerre» lors de l’attribution de contrat d’armement. Concernant les besoins des Emiratis sur le Rafale, ceux-ci demandaient une version du Rafale dotée de réacteurs de neuf tonnes de poussée au lieu de 7,5 pour améliorer sa réactivité dans un espace aérien restreint à proximité immédiate de l'Iran. Ils demandaient également une version  radar AESA RBE2 plus puissante.

Ces modifications supposent  d'importants coûts supplémentaires que la France n'est  de toute évidence pas prête à prendre seule à sa charge !

Lien : article sur programme d’achat d’avion de combat aux EAU :

http://psk.blog.24heures.ch/tag/nouvel+avion+de+combat+po...

Photo : le Rafale de Dassault @ Dassault

 

21:23 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : rafale, eau, défense |  Facebook | |