07/10/2016

Les Tornado allemands cloués au sol !

14184344032_d7d0b40a71_b.jpg

Le porte-parole de la Luftwaffe a confirmé ce matin que plusieurs avions de combat de type Tornado sont actuellement cloués au sol pour des raisons techniques.

Problème détecté :

Lors d’un contrôle de routine sur le détachement de 6 appareils engagés en Syrie, depuis la base aérienne d'Incirlik dans le sud de la Turquie, les mécaniciens au sol ont détectés un problème de vis desserrée au niveau du pare-brise des appareils.

Une vérification a été ordonnée, afin de contrôler l’ensemble de la flotte de Tornado. Celle-ci a montré que ce problème concernait 39 des 85 Tornado encore en service au sein de la Luftwaffe.

Le problème concerne les Tornado modernisés :

Le problème concerne en particuliers les Tornado modernisé au standard ASSTA 3.0/3.1. Airbus Défense a été chargé par la Force aérienne allemande d’un programme de modernisation de la flotte d’avion Tornado. Cette modernisation comprenait trois phases.

La modernisation comprend un système d'information multifonctionnel de distribution avec un système de liaison de données link16 moderne.  Les Tornado dispose également d’un nouveau dispositif de nacelle à pointage laser permettant l’usage de systèmes d’armes guidées de dernière génération. En plus de cette innovation, les Tornado de la Luftwaffe ont reçu un système de communications radios ultra-modernes, d’un appareil d'enregistrement numériques  de données.

Côtés avionique, la mise en place d’un dispositif d'affichage couleur avec intégration des données de l’Israélien Rafael compatible avec une nouvelle nacelle de reconnaissance offre de nouvelles perspectives à l’avion.

Pour la Luftwaffe cette modernisation s’inscrit dans une volonté de poursuivre l’usage de la flotte des Tornado jusqu’en 2025.

3230726218.jpg

 

Photos : Tornado au standard ASTA 3.0/3.1 @ Philippe Hayer

Viva Aerobus réceptionne son A320 neo !

Vivaaerobus_A320neo_MSN7060_-_Take_Off.jpg

Le transporteur à bas prix Viva Aerobus a pris livraison de son premier A320neo, devenant ainsi le premier exploitant de la nouvelle version de l’A320 en Amérique latine. Viva Aerobus est devenu un client d'Airbus en 2013 quand il a placé la plus grosse commande pour Airbus dans l'histoire du Mexique avec 52 avions de la famille A320.

Aujourd'hui, Viva Aerobus exploite 20 avions de type A320 et a presque achevé sa transition pour devenir un tout-Airbus en fin d'année.

L’A320neo de Viva Aerobus est alimenté par deux réacteurs PW1100-JM Pure Power de Pratt & Whitney. L'avion est configuré avec une cabine Space-Flex pouvant accueillir jusqu'à 186 passagers pour un confort inégalé pour les passagers. La famille A320neo intègre les dernières technologies, y compris moteurs de nouvelle génération et les dispositifs de bout d'aile « Sharklet », qui fournissent ensemble plus de 15% d’économies de carburant dès le premier jour et 20 % d'ici 2020.

La famille A320neo est la plus vendue dans le monde avec près de 4’800 commandes de 87 clients depuis son lancement en 2010.

 

Photo : A320neo Viva Aerobus @Airbus/P.Masclé

06/10/2016

H215 pour l’Armée de l’air espagnole !

H215_290916_014r.jpg

Lors d'une cérémonie qui s’est tenue à l'usine d’Airbus Hélicoptères à Albacete, l'Armée de l'Air espagnole a réceptionné son premier hélicoptère de type H215 de dernière génération.

L'achat a été négocié en juillet par le ministère espagnol de la Défense, à travers le soutien de l'OTAN et de l'Agence d'approvisionnement (NSPA).

Le H215 « Super Puma » est équipé de technologies state-of-the-art, conformes aux normes de sécurité les plus strictes. Son équipement embarqué comprend des écrans numériques multifonctions et un pilote automatique 4 axes qui assure la protection de l'enveloppe de vol avec une précision inégalée, et notamment dans des conditions de fonctionnement les plus sévères.

Ce H215 est spécialement équipé de systèmes de mission spécifiques pour les missions de recherche et de sauvetage (SAR) et les missions due récupération du personnel CSAR. Il possède des réservoirs de carburant supplémentaires qui étendent son rayon d’action jusqu'à 560 Km, Un système de flottabilité de secours, une radio à haute fréquence, un treuil et un cockpit compatible avec des lunettes de vision nocturne font également partie des équipements.

La Force aérienne espagnole exploite plusieurs hélicoptères appartenant à la famille « Super Puma », dans les deux versions civiles et militaires. Le nouveau H215 sera affecté à l'Escadron 802 / RCC Canarias de la Force aérienne et arrivera à sa base à Gando (Gran Canaria) avant la fin de l'année.

 

Photo : le nouvel H215 de l’Armée de l’air espagnole@ Airbus Helicopters

 

Dassault livre le premier Falcon 8X !

unnamed-1.jpg

Dassault Aviation a livré hier le tout premier exemplaire de son nouveau ultra long-courrier Falcon 8X. C’est la société grecque Amjet qui a l’honneur de réceptionner ce nouveau fleuron.

Cette livraison intervient deux après l’annonce du lancement du projet Falcon 8X. En juin dernier, l’avion a reçu sa certification de la part de l’administration européenne de l’aviation civile (EASA). La certification américaine est arrivée quelques semaines plus tard.

D'autres livraisons sont prévues au cours des prochaines semaines à des clients dans une douzaine de pays, dont le Brésil, les États-Unis et en Europe aux Emirats Arabes Unis et en Inde.

11 appareils sont en assemblage final à Mérignac et 16 sont équipés et peints au sein de l’usine d'achèvement de l'entreprise à Little Rock en Arkansas. L'installation de Little Rock a récemment subi une expansion de 60 millions de dollars pour lui permettre de gérer l'afflux prévu de triréacteurs Falcon 8X.

unnamed.jpg

A propos d’Amjet :

Basé à Athènes, la société Amjet est spécialisée dans la gestion des flottes d’avions d’affaires, l’organisation de vols charter, de la vente et de la maintenance. La société exploite une gamme complète de jets de la famille « Falcon », dont le Falcon50, le Falcon 900EX EASy le Falcon 7X.

Le Falcon 8X :

La cabine du Falcon 8X est haute de 1,88 m, large de 2,34 m et longue de 13 m. Elle offre aux clients la plus grande variété d’aménagements intérieurs du marché. Plus de 30 configurations sont possibles. Trois tailles de « galley » sont disponibles, dont deux offrants un compartiment de repos équipage en option. Les opérateurs peuvent choisir parmi une large sélection de dispositions d’aménagement des sièges et des salons passagers. La zone des toilettes arrière, pourra également accueillir une douche en option.

Le Falcon 8X peux parcourir 6’450 nm sans escale à Mach 0,80 avec huit passagers et trois membres d’équipage à bord. Il est équipé d’une version améliorée du réacteur Pratt & Whitney Canada PW307 particulièrement efficace en économie de carburant et permettra de réduire les coûts d’exploitation.

Le 8X est doté d'une panoplie de systèmes de bord innovant, largement éprouvés à bord du 7X, dont une version améliorée du système de commandes de vol numériques. Il offre également un cockpit redessiné équipé en option d'un affichage tête haute (HUD), combinant les modes de vision infrarouge et synthétique.

unnamed-2.jpg

Photos : Le premier Falcon 8X @ Dassault Aviation

05/10/2016

L’Allemagne envisage de suspendre la production de l’Eurofighter !

CtgTPZOW8AAVtxE.jpg-large.jpeg

Berlin, pourrait décider de suspendre la production de l’avion de combat européen Eurofighter « Typhoon II » faute de commandes. Si cette décision devait être confirmée, l’Espagne pourrait alors suivre le même chemin.

Pour Berlin, la chaîne de fabrication est devenue trop chère et le manque de commandes ne permet pas de justifier un maintien à court terme de la production en Allemagne. La suspension de la production pourrait être temporaire, jusqu’en 2018 au moins. L’Angleterre et l’Italie vont de leur côté continuer à produire l’avion, notamment pour répondre à la demande du Koweït pour 28 appareils.

Une production compliquée :

Il faut dire que rien n’est simple en ce qui concerne la production de l’avion européen. Les pièces de l’avion sont produites à divers endroits, ce qui ne facilite pas le processus de rentabilité. Par exemple, l’aile droite de l’avion est produite en Espagne et la gauche en Italie, alors que les pièces du centre du fuselage le sont en Allemagne. De plus, l’assemblage final se fait sur quatre sites différents, histoire de satisfaire du moins en apparence, les quatre pays membres du consortium.

Transformation d’Airbus :

Hors, pour Airbus DS, ce mode de production n’est justement pas rationnel et va devoir être corrigé très rapidement sous peine de voir l’ambitieux programme européen mourir prématurément. Un réajustement qui devrait faire partie de la récente décision de la fusion (réorganisation) entre Airbus Group et Airbus. Pour Airbus, il s’agit d’agir à plusieurs niveaux, afin de consolider et de réduire les coûts de production des différents secteurs aéronautiques dont celui de l’Eurofighter.

Rationaliser ou mourir :

La lenteur de la capacité d'amélioration de l’avion de combat «Typhoon II» est due au fait, que dès le début du projet, les quatre partenaires que sont l’Allemagne, l’Angleterre, l’Italie est l’Espagne avaient des demandes spécifiques. De plus, l’avion est produit sur quatre sites. Cette particularité est l’une des principales raisons du prix élevé de l'appareil, car elle en limite l'effet de production de masse en multipliant les coûts de production. Chaque partenaire assemble les modèles destinés à son besoin national, tout en participant à la production de composants les avions construits (exportation comprise). Mais aujourd’hui, il est temps de changer cette erreur d’industrialisation sous peine de voir le projet s’arrêter définitivement.

L’avenir du T3 :

L’avenir de l’Eurofighter dans sa nouvelle version le T3 dépend directement d’une réorientation stratégique de la division avions de combat d’Airbus. Si le Koweït deviendra le premier utilisateur de la nouvelle version du « Typhoon » il faudra pourtant relancer les ventes de celui-ci, pour assurer un avenir aujourd’hui très incertain.

Les Airbus DS Eurofighter T3 Block15 vont disposer des nombreuses nouvelles améliorations en comparaison des versions et standards antérieurs. L’Eurofighter T3 Block15 disposera du capteur IRST de série, il permettra la mise en oeuvre du missile air-air très longue portée « Meteor » de MBDA, le Koweït compte utiliser la nacelle de désignation "Sniper", ainsi que les missiles antichars MBDA « Brimstones II » et des bombes à guidage laser GBU-12. Par ailleurs, la Force aérienne koweitienne a opté pour le missile air-air courte portée Diehl BGT Iris-T. En matière de radar, les Thyphoon koweïtiens seront les premiers à l’exportation à recevoir le nouveau radar de type AESA antenne à balayage électronique CAPTOR-E de Selex-ES.

 

634791339.JPG

Photos : 1 Eurofighter T3 @ Airbus DS 2 Eurofighter T2 de la RAF à Payerne @ P.Kümmerling