25/01/2011

ATR se porte bien !

 

atr72600takingoffatluganoairport[1].jpg

Le constructeur européen d'avions turbopropulseurs régionaux ATR a annoncé un volume de commandes de 80 avions neufs en 2010, ainsi que 33 en options. ATR a également enregistré un chiffre d'affaires de 1.35 milliard de dollars, soit presque trois fois plus qu'en 2005.

Ces résultats illustrent les premiers signes de la reprise de l'activité aéronautique perçus en 2010. Ils permettent à ATR de se préparer pour atteindre un nouveau palier de croissance à partir de 2012, dont l'objectif sera de livrer autour de 70 avions par an et d'atteindre un chiffre d'affaires de 1.8 milliard de dollars.


BILAN 2010 :

 

ATR a enregistré des commandes pour 80 nouveaux avions auprès de 12 clients.Parmi ceux-ci, 5 sont de nouveaux clients pour ATR et ont commandé un total de 45 avions, soit 56% des commandes de l'année. Le montant total de ces commandes, en incluant les options, est évalué à quelques 2.4 milliards de dollars.

Depuis le début du programme, ATR a enregistré des commandes nettes pour 1074 avions (423 ATR 42 et 651 ATR 72). Un tiers de ces ventes à été enregistré depuis 2005.

ATR a livré 51 avions en 2010 ce qui porte le total des livraisons à 915 avions depuis le début du programme (412 ATR 42 et 503 ATR 72)

 

Chiffre d'affaires :

 

En 2010, ATR a généré un chiffre d'affaires de 1.35 milliard de dollars, ce qui représente une croissance considérable en comparaison du chiffre d'affaires de 2005 (environ 0.5 milliard de dollars). Pour la troisième année consécutive, et ce malgré un contexte économique et financier défavorable, ATR a enregistré un chiffre d'affaires supérieur à 1,3 milliard de dollars.

 

Carnet de commandes :

 

ATR termine l'année 2010 avec un carnet de commande de 159 avions, réalisant une augmentation importante par rapport à 2009 (136 avions), et représentant trois années de production au rythme actuel de livraison. Au 31 décembre 2010, le carnet de commandes d'ATR se composait de: 4 ATR 42-500, 5 ATR 42-600, 43 ATR72-500 et 107 ATR 72-600. La région Asie-Pacifique ainsi que l'Europe représentent chacune 32 % de ce carnet de commandes, suivies par l'Amérique Latine (18%), l'Afrique et le Moyen Orient (12%) et l'Amérique du Nord (6%).

 

Avions d'occasion:

 

En 2010, ATR a réalisé 29 ventes au comptant, soit le même résultat qu'en 2009. Ceci confirme l'intérêt croissant des compagnies et des loueurs envers les avions ATR, notamment grâce à leur valeur résiduelle élevée et à leurs faibles coûts d'exploitation.

 

Service clients :

 

En 2010 ATR a continué d'augmenter son nombre de contrats de services avec la signature de 7 nouveaux accords de maintenance globale (GMA : Global Maintenance Agreement) portant sur 82 avions supplémentaires. Aujourd'hui, 306 avions ATR sont couverts par ces contrats de services, soit 30% du parc total de la flotte en exploitation ou en commande.


En 2010, le service clients d'ATR a également lancé "ATRactive", un nouvel outil en ligne qui facilite l'accès et les échanges d'information entre ATR, les fournisseurs et les compagnies, et qui permet de développer l'e-business. Avec cette nouvelle plateforme, 30% des pièces de rechange sont aujourd'hui vendues en ligne.

 

TENDANCES DU MARCHE ET PREVISIONS :


Les turbopropulseurs ont nettement dominé le marché régional lors de ces dernières années, avec plus de 75% des ventes, soulignant clairement la demande pour des appareils régionaux offrant des faibles coûts d'exploitation. En outre, l'augmentation prévue du coût du carburant et l'émergence des nouvelles contraintes environnementales en Europe (Emission Trade Scheme) continueront d'accroître la pression sur les compagnies pour réduire leurs coûts dans les années à venir.

Les prévisions de marché en matière de turbopropulseurs sont de presque 3000 avions dans les 20 prochaines années, dont 60% destinés à de la croissance de flotte et 40% au remplacement d'avions. Pour répondre à cette demande croissante, ATR est prêts à franchir en livrant 70 avions par an.

 

-600_series_in_the_ATR_Final_Assembly_Line_B,_M67_building_1[1].jpg

 

Photos : 1 ATR72-600 2 Chaine de production ATR @ ATR Aircraft

 

07:59 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : atr, atr42, atr72, constructeur aéronautique |  Facebook | |

24/01/2011

Lockheed-Martin livre le premier Super Galaxy !

 

 

c5pr_080818_hr.jpg



Marietta, Lockheed-Martin vient livrer à l’US Air Force le premier exemplaire du Super Galaxy C-5M. L’appareil sera stationné à Dover Air Force Base dans le Delaware.

 

Le C-5 Super Galaxy :

 

 

Le C-5 Super Galaxy  modernisé est doté d’un nouveau tableau de bord est d’une avionique modernisée dont des écrans plats, un nouveau système de communication, un nouveau système de pilotage automatique. Question motorisation, l’avion est doté de moteurs General Electric CF6-80C2 qui offrent 22% de puissance supplémentaire, permettant une course au décollage plus courte de 30% et un taux de montée supérieur de 38% par rapport aux versions antérieures.

 

Le C-5M peut dès lors,   transporter une charge de £ 176,610 (80,110 kg) à plus de 41.100 pieds (12.500 m) en 23 minutes, 59 secondes. Le C-5M a d’ailleurs battu le record du monde de transport de charge utile à la plus haute altitude, soit une charge de 294,690 kg à 2.000 mètres.

 

Les C-5M  Super  Galaxy devront pouvoir rester en service durant les quarante prochaines années en service dans l’US Air Force. L’USAF a décidé de convertir l’ensemble des C-5B et C en version M. L’ensemble de la flotte doit avoir été convertie d’ici 2016.

 

A propos du C-5 :

Pour remplacer les anciens C-133 Cargomaster, l'US Air Force  lança en 1963 le programme CX-LHS (pour Cargo Experimental-Heavy Logistics System). Le cahier des charges du futur appareil était en partie basé sur les caractéristiques du C-141 : ailes hautes, dérive en T, quadrimoteurs mais avec la capacité d'atterrir sur des pistes similaires (2438 m au décollage et 1219 m à l'atterrissage). La charge maximale était portée à 100 tonnes maximum et 51 tonnes en moyenne pour une autonomie respective de 6 000 km et 10 000 km.

Deux constructeurs répondirent à l'offre : d'un côté Boeing présenta son projet qui allait devenir le B747 et de l'autre Lockheed  qui proposa le projet Galaxy. Le 22 décembre 1964, le président Jonhson approuva le développement du projet de Lockheed qui devint le C-5A. Le premier vol du C-5A eut lieu le 30 juin 1968 le C-5A Galaxy était alors le plus gros avion du monde.

 

091209-D-6895G-101.jpg

 

 

 

 

 

Photos : 1 C-5M Super Galaxy 2 le cockpit modernisé @ Lockheed-Martin

 

 

 

23/01/2011

Airbus : 10.000e commande & 60 A320 pour Virgin!

 

 

12bc94b4fc.jpg

 

 

Airbus a annoncé avoir atteint le cap de sa 10 000ème commande, passée dans le cadre d’un contrat ferme conclu avec Virgin America, portant sur 60 A320, dont 30 A320neo.
Il s’agit de la première commande ferme pour l’A320 ‘new engine option’ .Virgin America devient ainsi le client de lancement de l’A320neo.

 

Cette commande formalise et augmente un engagement d’achat initial annoncé lors du Salon Aéronautique International de Farnborough en juillet 2010 avec, comme nouveau développement, l’ajout de l’A320neo dans le deal. Les 30 A320 seront équipés de ‘Sharklets’, grands dispositifs d’extrémité de voilure permettant de réduire la consommation de carburant. Virgin America n’a pas encore annoncé son choix de motorisation pour ses nouveaux A320 ou ses A320neo. L’aménagement de ces appareils sera identique à celui de sa flotte A320 existante (146 à 149 sièges) en configuration biclasse. 


A propos de Virgin America :

 

Basée à San Francisco, Californie, Virgin America a été créée en août 2007. La compagnie dispose d’une flotte tout Airbus dotée de plus de 30 appareils de la famille A320, sur un réseau qui ne cesse de croître et couvre toute l’Amérique du Nord. La compagnie est fière de ses services passagers, de la conception et du confort uniques de ses cabines qui comprennent l’accès Wifi sur l’ensemble de la flotte et des plateformes de divertissement en vol offrant des écrans tactiles individuels à chaque siège. Virgin America remporte régulièrement des prix décernés par l’industrie du voyage et les passagers pour ses services et son confort exceptionnels, ainsi que pour son action en faveur de la durabilité.

 

Les A320 actuels de Virgin America affichent environ 25 pour cent de moins qu’une flotte américaine moyenne en termes de consommation de carburant et d’émissions de carbone, et l’A320neo nous permettra d’améliorer encore ce chiffre.

 

A propos de l’A320 NEO :

 

L’A320neo répond au grand intérêt de nos clients en matière d’environnement, en offrant une réduction de 15 pour cent de la consommation de carburant. Cette option a été lancée fin 2010 pour des premières livraisons début 2016. Les compagnies aériennes ont le choix entre la motorisation LEAP-X de CFM International et la motorisation PurePower PW1100G de Pratt & Whitney. Chacune des variantes de l’A320neo est équipée de Sharklets.
Outre les économies réalisées en termes de consommation de carburant, l’A320neo bénéficiera d’une réduction à deux chiffres des émissions de NOx, d’un niveau sonore plus faible, de coûts d’exploitation plus bas, et d’une augmentation du rayon d’action pouvant atteindre 500 nm ou d’une augmentation de la charge de deux tonnes. Les A319, A320 et A321 sur lesquels la nouvelle option de motorisation est offerte présenteront une communité de 95 pour cent avec la famille A320 au niveau de la cellule.

 

Photo : A320 NEO Virgin America @ Airbus

 

 

10:35 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : a320 neo, virgin america, airbus |  Facebook | |

22/01/2011

Américan Airlines lance le B777-300ER !

 


 

K65100_med.jpg

 

 

SEATTLE, Boeing annonce une commande de la part de la compagnie American Airlines pour deux B777-300ER (Extended Range) Les appareils sont issus de la conversion d’options et doivent être livrés à la fin de l’année 2012.



Une commande particulière :

Cette commande est particulière à plus d’un titre, d’abord parce qu’American Airlines renoue avec la croissance depuis 2001 ! Ensuite il s’agit de la première commande pour cette version du B777 aux Etats-Unis.

 

Développer la croissance :

La compagnie américaine souhaite utiliser ces B777-300ER pour saisir les opportunités d’expansion offertes par ses coentreprises transatlantique et transpacifique. Grâce à leur capacité plus importante que les B777-200ER actuellement en service jusqu’à 365 places alors que les B777-200ER ont une configuration de 245 sièges, ils pourront notamment être utilisés vers les aéroports aux slots les plus restrictifs, notamment Heathrow. Ils pourraient aussi permettre l’ouverture de nouvelles lignes.


American Airlines exploite actuellement quarante-sept B777-200ER. La commande initiale avait été passée en 1996 et portait sur cinquante-quatre appareils.

 

Photo : Image  de synthèse B777-300ER AA @ Boeing

 

 

 

13:47 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : b777-300er, american airlines, boeing |  Facebook | |

21/01/2011

EADS : 250e Eurofighter & Viseur de casque !

 

 

ab249e0edd.jpg

 

 

Le consortium européen EADS annonce que le 250e avion de combat de type Eurofighter  Typhoon II a été livré. Durant l’année 2010, EADS a livré 50 appareils.

 

Force aérienne Italienne :

Le 250e Eurofighter immatriculé ISO38  va rejoindre l’escadron 311 de la Force aérienne Italienne sur la base de Pratica Di Mare. Cette base fût la dernière à être équipée de F-104 Starfighter jusqu’en 2004. L’appareil livré fait partie de la seconde tranche d’Eurofighter commandée par l’Italie.

 

 

Réduction de la flotte :

 

L’Italie devait acquérir 121 Eurofighter, se sera 25 de moins ! En effet, avec son plan de rigueur de 24,9 milliards d’euros, le ministre italien de la Défense, Ignazio La Russa, a annoncé, le 20 juillet dernier, que son pays allait finalement acquérir 96 Eurofighter au lieu des 121 prévus, afin de réaliser une économie de 2 milliards d’euros.Ces 25 avions en moins auraient dû être commandés dans le cadre de la deuxième partie de la troisième tranche de production (tranche 3B). Selon Ignazio La Russa, la décision d’acquérir moins d’Eurofighter a été prise en accord avec l’armée.

 

 

HMSS_960x.jpg

 

 

Nouveau viseur  de casque pour l’Eurofighter :

 

Les Forces aériennes britanniques, espagnoles, italiennes et allemandes ont commencé à prendre livraison du casque équipé du nouveau système de symbologie du viseur HMSS (Helmet Mounted Symbology System). Ce système  constitue une composante clé du système d’armes de l’Eurofighter. Il affiche des données essentielles, comme les paramètres de vol, l’état des armements et les cibles poursuivies directement dans le viseur du casque du pilote de l’Eurofighter,

Le HMSS constitue en outre un capteur supplémentaire pour la détection optique de cibles. Ce capteur est passif et ne peut donc pas être localisé par l’adversaire, ce qui confère aux équipages une supériorité opérationnelle supplémentaire :  

Tout en fournissant aux pilotes des données de survivabilité et de communication essentielles autres que celles liées à l’avionique, le casque HMSS peut s’interfacer entièrement avec tous les systèmes d’attaque et de navigation de l’Eurofighter. Ce nouveau casque peut être utilisé à travers toute l’enveloppe de vol de l’avion (jusqu’à 9 g), pour les missions à la fois air-air et air-sol, de jour comme de nuit. Les futures capacités du système d’armes, comprenant des capacités air-sol supplémentaires, seront qualifiées cette année.

 

Pécisions : le système de casque HMSS équipe également le Gripen, il dispose des mêmes fonctions que le JHMCS de Boeing qui est utilisé sur le F/A-18 Hornet & Super Hornet (idem pour les Hornet suisses & finlandais).

 

 

 Photos :1 le 250e Eurofighter pour l’Italie 2 Casque HMSS pour Eurofighter @ EADS