24/03/2010

CityFlyer reçoit son premier ERJ-190

 

 

4430542466_06455620b7_o.jpg

 

 

Embraer a livré le premier exemplaire de l’ERJ-190 à CityFlyer (British Airways), cet appareil viendra compléter la flotte d’Embraer ERJ-170.

Il s’agit du premier Embraer ERJ-190 sur les cinq que la compagnie britannique a commandés pour sa filiale en décembre 2008, accompagnés de six Embraer ERJ-170 supplémentaires déjà livrés. Elle détient également des options sur trois appareils additionnels. Les livraisons restantes seront effectuées cette année.

Les appareils sont aménagés en configuration bi-classe de 98 places. Ils seront utilisés sur le réseau domestique britannique et intra-européen par CityFlyer, au départ de London City.

L’Embraer ERJ-190 a en effet été certifié au mois de février capable d’effectuer des approches en pente raide (steep approach), une caractéristique obligatoire pour toute opération dans l’aéroport du centre de Londres. Ce type d’approche, destiné notamment à réduire l’exposition au bruit des riverains de la plateforme, est rendu possible grâce à l’ajout d’une solution logicielle spécifique dans le système de l’appareil. Le rayon d’action d’un ERJ-190 au départ de London City est de 1 500km. La compagnie suisse FlyBaboo, basée à Genève,  a été la première compagnie à introduire l’appareil sur la plateforme.

ERJ-190 :

L'Embraer 190 est un biréacteur basé sur le modèle ERJ-170, plus long et doté de nouveaux moteurs plus puissants, l'Embraer ERJ-190 peut transporter jusqu'à 110 passagers sur une distance de 4 ‘448 kilomètres.

Le premier vol de l'Embraer 190, appelé aussi ERJ-190-100, s'est déroulé le 12 mars 2004 et le premier avion livré en janvier 2006 à JetBlue.

Une version plus longue de l'Embraer ERJ- 190 a été développée sous le nom de ERJ-195 ou ERJ 190-200. Ce modèle plus long peut emporter jusqu'à 122 passagers sur une distance maximale de 4 077 kilomètres. Le premier vol du ERJ-195 s'est déroulé le 8 décembre 2004.

l'Embraer ERJ-190 fait l'objet de 466 options d'achat de la part des compagnies aériennes en plus, des 438 appareils commandés.

4430063360_e8a5823561_o.jpg


 

Photos : ERJ-190 CitiFlyer @ Gerry Hill

 

23/03/2010

Eurofighter pour la Suisse, le programme EADS

 

 

lowres_gld-092925.jpg

 

 

A quelques jours de l’annonce du choix Suisse pour le remplacement partiel de la flotte de F-5 (TTE), je vous propose de poursuivre la mise  à jour des offres des candidats. Suite à l’évaluation j’ai publié plusieurs articles (voir liens) ainsi qu’un premier billet sur l’offre de SAAB et le Gripen (voir lien) voici le second volet consacré à l’Eurofighter, avant de terminer avec le Rafale.

La coopération industriel

La coopération industrielle repose sur le groupe formé par les sociétés partenaires du programme Eurofighter que sont Alenia Aeronautica (Italie), BAE Systems (Grande-Bretagne) et EADS (Allemagne et Espagne), responsables du développement et de la production de l'Eurofighter. La société responsable du développement du moteur de l’Eurofighter est EUROJET GmbH, dont les actionnaires sont Rolls-Royce (Grande-Bretagne), MTU Aero Engines (Allemagne) Avio SpA (Italie) et ITP Industria de Turbo Propulsores SA (Espagne). De plus le  consortium Eurofighter est complété par plus de 400 sous-traitants internationaux et par leurs sociétés mères ou affiliées. Les activités les plus importantes concernent les domaines industriels suivants :

  • l’industrie aérospatiale,
  • l’industrie de défense,
  • la sécurité intérieure,
  • la technologie des moteurs aéronautiques,
  • les technologies navales,
  • l’industrie électronique,
  • la construction d’installations,
  • les techniques de l’énergie,
  • la construction de centrales énergétiques,
  • la technologie des transports,
  • l’industrie automobile

 

EADS et  BAE Systems et  Alenia  ainsi que les nations utilisatrices de l’Eurofighter ont pris l’engagement de garantir à la Suisse le transfert de toute la technologie. Ce transfert fait partie intégrante de l’offre. De plus, le transfert de certaines tâches et de leur entière responsabilité à l’industrie suisse (principe de la source unique) sera le garant de l’égalité au sein du groupe.

 

eu.JPG

 

 

Optimisé pour la Suisse :

Selon EADS, l’Eurofighter un avion particulièrement adapté pour les missions en montagne et dans l’espace aérien particulier de la Suisse en répondant aux besoins suivants :

  • fortes pentes d’approche et de décollage des bases aériennes en altitude
  • distance de décollage extrêmement courte sans post-combustion, y compris à pleine charge
  • moins de nuisances sonores et de gaz d’échappement
  • capacité « Supercruise » (faculté d’atteindre la vitesse supersonique sans allumer la réchauffe), y compris à pleine charge
  • durée de vol prolongée dans les missions de police de l’air et de surveillance de l’espace aérien, ce qui permet de réduire la flotte nécessaire
  • arrivée extrêmement rapide dans la zone de mission.


Equipements :

Le système intégré de gestion de la mission et de l’armement de l’Eurofighter fusionne les données fournies par tous les divers senseurs et l’arrivée du radar AESA «CEASAR». L’interface homme-machine optimisée «Carefree Handling» le décharge de certaines tâches. De plus, les afficheurs multifonctions, différents modes de pilotage automatique et un système de commande vocale permettent au pilote de se concentrer entièrement sur sa mission.

Système multisenseurs proposés :

  • Radar AESA CAESAR.
  • système PIRATE (Passive Infrared Airborne Tracking Equipement).
  • MIDS/Liaison 16 (Multifunction-Information-Distribution-System).
  • DASS Chaff/Flares (Defensive Aids Sub-System).
  • Pod de contremesures électronique tracté.

L’Eurofighter permettra notamment une interopérabilité acec un grand nombre de systèmes utilisés par les F/A-18 soit :

  • l’Armement air-air actuel / complément d’équipement selon le choix Suisse (USA,Européen, Israélien).
  • planification de mission
  • simulateurs (possibilités d’interfaces)
  • cavernes

Coopération militaires pour l’entraînement :

Actuellement, les Forces aériennes suisses  s’entraîne déjà avec les nations utilisatrices de l’Eurofighter. L’Allemagne offre des zones d’entraînement à proximité immédiate de la Confédération. L’Italie propose également des zones d’entraînement intéressantes à la frontière de la Suisse et en Méditerranée.  Une autre nation utilisatrice de l’Eurofighter, l’Autriche, qui ne fait pas partie de l'Alliance atlantique, représente également un partenaire éprouvé pour la formation. 

Commentaires :

Tout comme l’offre de SAAB l’Eurofighter permet un vaste choix d’armement et peux reprendre l’équipement déjà en service sur les Hornet. Les deux points forts d’EADS réside dans le fait d’une puissante coopération dans diverses gammes du groupe non seulement militaire mais également civil  (Airbus, Casa, PZL) de plus les clients actuels du Thyphoon offrent leur espace aérien pour nos pilotes ce qui représente une grande variation de zones d’exercices. Le point noir résident dans les coûts d’achats et de maintenance particulièrement exorbitants !

 

ef-4[1].jpg


 

 

Lien sur   l’offre SAAB Gripen :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/01/25/gripen-pou...

Liens sur l’évaluation des trois candidats :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/10/26/avions-de-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/11/07/nouvel-avi...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/10/23/avion-de-c...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/06/01/nac-remise...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/04/20/nac-second...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/11/06/arrivee-de...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/10/30/rafale-fin...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/10/20/nac-les-es...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/08/05/essais-du-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/07/24/arrivee-de...

Photos : 1 Eurofighter espagnoles @ EADS. 2 Images Eurofighter aux couleurs suisses. @Armasuisse. 3 Eurofighter en test à Emmen en 08 @ Ermmann Keist

 

22/03/2010

Cessna livre le 9000e Skylane

 

 

sin_lan_flt01_1280x1024.jpg

 

 

WICHITA, Kansas,  Cessna Aircraft Company, a livré le 9000e Skylane, soit un Cessna 182T ! Au total, la société Cessna a produit plus de 154’000 avions à moteurs pistons depuis la fondation de la compagnie en 1927.

La gamme Cessna 152/172/182 avait cessé d’être produite au milieu des années quatre vingt, mais suite à une forte demande, la société avait décidé de reprendre la production du célèbre avion à aile haute en 1996.

Le Skylane :

Le Cessna 182 est né en 1956 du passage au train tricycle du modèle 180 qui disposait d'un train conventionnel. Le nom Skylane est apparu dès le développement de la version 182A l'année suivante.

En 1977, Cessna sort un 182 avec train rentrant, le C182RG, puis dote l'avion d'un moteur turbo, leLycoming O-540-L, en 1979. Le Cessna 182 fut construit sous licence en France par Reims Aviation et en Argentine par la DINFIA.

Comme pour toute sa gamme de monomoteurs, Cessna décida de stopper la production du 182 en 1985. Celle-ci ne reprit qu'en 1996 avec le vol du prototype 182S pourvu du moteur Lycoming O-540-AB1A5 de 230 chevaux. Cessna produit également une version turbo dotée du moteur Lycoming TI0-540-AK1A de 235 chevaux. Depuis juillet 2005, Cessna  propose un moteur Diesel, le SR305-230, fonctionnant au JET A1 pour équiper cet avion.

A propos de Cessna :

Cessna est la première entreprise mondiale d’aviation générale, en fonction des ventes unitaires, avec cinq principaux secteurs d'activité: avions d'affaires avec la gamme «Citation», le modèle doté de turbopropulseur le «Caravan» et la gamme  à pistons.  En 2009, Cessna livré 754 avions, dont 289 avions d'affaires Citation, pour atteindre des  revenus d'environ 3,3 milliards de dollars. Depuis que la société a été créée en 1927, plus de 192.000 avions Cessna ont été livrés à travers le monde, dont plus de 6000 citations, ce qui en fait la plus grande flotte de jets d'affaires dans le monde.

WSX0045.jpg


 

Photos : C182 Skylane & le 9000e et quelques employés @ Cessna

 

12:35 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : aviation de tourisme, vol à moteur, cessna |  Facebook | |

21/03/2010

100e UH-72A Lakota pour US Army

 

 

photo_library_10_lg.jpg

 

 

 

EADS/Eurocopter North America vient de livrer le 100e UH-72A à l'armée américaine et la Garde nationale. Les cent premières machines ont été gérées par l’unité de production d’Eurocopter en Amérique du Nord.

Déploiement en Haïti :

Le premier déploiement des Lakota a eu lieu suite au tremblement de terre en Haïti, deux UH-72A appartenant à la Garde Nationale stationnée à Porto Rico ont été déployés depuis la République dominicaine où ils ont permis de transporter des blessés ainsi que du matériel de premier secours.

Allemagne et Pacifique :

Dans les prochaines semaines, dix UH-72A seront déployés en Allemagne au sein du Centre interarmées de Commandement et d’instruction (JMRC), ils disposeront d’une livrée tigrée (voir photo), ainsi que dans le Pacifique au sein de l’unité du Centre de combat de l’atoll  Kwajalein où ils remplaceront les UH-1 de secours en arborant une livrée orange  haute visibilité (voir photo), l'équipement de ces UH-72A comprendra des flotteurs, un radeau de sauvetage et des portes de cockpit largables d'évacuation rapide.

L’UH-72A Lakota :

L’UH-72A Lakota est la version militaire de l’hélicoptère civil EC-145 d’Eurocopter. La dénomination UH (Utility Helicopter) est propre à l’armée américaine. L’EC-145 est avec la gamme EC-135/635 la nouvelle génération d’hélicoptères de la gamme légère du constructeur européen.

Hélicoptère bimoteur polyvalent, il est utilisé pour une vaste gamme de missions tels : sécurité intérieure, la répression des drogues, un soutien logistique et d'évacuation médicale (MEDEVAC).

Pour les ambulances et les missions d'évacuation médicale, la cabine peut accueillir deux civières, plus un chef d'équipe (qui est qualifié pour faire fonctionner le treuil et autres matériels d'équipement aéronautique) et d'un accompagnateur médical.

L'UH-72A dispose d’un  système de communications tactiques de type  RT-5000 à large bande. L'hélicoptère est motorisé par deux Turbomeca Arriel 1E2, chacun fournissant à 550kW de puissance au décollage et à 516kW puissance continue.

03-04-2010-three-aircraft-panoramic-sm.jpg


 

Lien sur le Lakota :

http://psk.blog.24heures.ch/tag/lakota+uh-72a

Photos : 1 UH-72A survolant le Capitol. 2 UH-72A aux couleurs du JRMC en Allemagne et orange pour le Pacifique. @EADS/Eurocopter Amerique du Nord.

 

19/03/2010

Atterrissage vertical réussi pour le F-35

 

 

42215-10P00006PR_24-hi.jpg

 

 

Hier, sur la base aéronavale de Patuxent River dans le Maryland, un des prototypes du F-35B Lightning II s’est posé de manière verticale grâce aux 41’000 livres de poussée délivrée par son réacteur (voir vidéo n: 3 sur le lien). Il s’agissait là, d’une phase importante pour la qualification de l’avion.

Importante séries de tests :

Le premier Lockheed Martin F-35B Lightning II à décollage court/atterrissage vertical (STOVL) vient de débuter une série de tests permettant de valider l’enveloppe de vol avec atterrissages verticaux. L’ensemble des prototypes du F-35B vont poursuivre le  processus de validation du système de propulsion STOVL  à travers une série de décollages courts, normaux et des atterrissages verticaux. Les pilotes d’essais vont  procéder systématiquement à des atterrissages et des décollages verticaux court et à élargir davantage l'enveloppe de vol opérationnel pour le F-35B et ceci dans un premier temps sans charges externes puis avec.

Les avions sont pris en charge par le F-35 Autonomic Logistics Information System (ALIS) et sont  surveillés par le Lockheed Martin F-35 Sustainment Operations Center à Fort Worth.  Le système ALIS  est un système de surveillance, globale et à distance, de l’état et des performances des F-35 qui permet d’obtenir un diagnostic en direct des tests et  qui servira par la suite,  dans le monde entier pour assurer la préparation des missions.

L'avion testé  hier est immatriculé BF-1 et fait partie des trois machines destinées aux essais à Patuxent River. Il est propulsé par un moteur Pratt & Whitney F135 couplé d'un turboréacteur à double flux à contre-rotation Rolls-Royce LiftFan.

42215-F09-89850PR-hi.jpg


 

Vidéos du vol sur :

http://multivu.prnewswire.com/player/42215-lockheed-marti...

Lien sur le F-35 :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/02/22/essais-en-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/11/20/f-35-la-do...

Photos : 1 Le F-35B no : BF-01. 2 Essais en vol d’un F-35 accompagné d’un F/A-18 @Lockheed Martin.