04/09/2016

UH-60 supplémentaires pour Taïwan !

3867662838.jpg

La Force aérienne taïwanaise (ROCA) a exercé une option pour l’achat de 24 hélicoptères Sikorsky UH-60M « Black-Hawk » supplémentaires. L'acquisition a été annoncée par le Département américain de la Défense (DoD). L’hélicoptériste américain Sikorsky a reçu un contrat d’une valeur de 135,4 millions de dollars.

Taiwan avait déjà en commande 60 UH-60M, avec ces 24 nouveaux hélicoptères, le pays disposera de 84 appareils. Les premiers hélicoptères sont arrivés sur l’île en décembre 2014.

UH-60M adaptés pour Taïwan : 

Les hélicoptères Sikorsky UH-60M «Black-Hawk» destinés à l’armée taïwanaise diffèrent sensiblement de la version initiale. Ils reprennent la motorisation de type General-Electric T-700-701D, mais sont dotés de divers équipements électroniques sélectionnés par Taïwan, comme le système d’alerte radar AN/APR-39A (V) de Northrop-Grumman, le système de leurre anti-missile AN/ALQ- 144A (V), ainsi que du système d’alerte d’approche missile AN/AAR-57 de BAe Systems. Les aéronefs sont également dotés d’un système de détection laser de AN/AVR-2B développé par Goodrich. Les pilotes peuvent voler à l’aide des lunettes de vision nocturne AN/AVS-9 du fabriquant Exelis.

Une liaison de données est incorporée aux UH-60M, afin de pouvoir communiquer avec les unités au sol et les AH-64E «Apache» BlockIII.  

 

3037263453.jpg

Photos : 1 UH-60M 2 Cockpit@ Konrad Bodzak

03/09/2016

La Chine s’active pour son futur bombardier stratégique !

CrVHRhWVMAAo7hg.jpg

Beijing, le commandant en chef de la Force aérienne de l'armée populaire de libération (PLAAF) le général Ma Xiaotian a confirmé dans une interview en fin de semaine, que la prochaine génération de bombardier longue portée est en cours d'élaboration.

La Chine a déjà amélioré sa capacité à frapper des cibles à longue distance avec l’arrivée en service du Xian H-6K. Mais ce dernier n’est qu’une amélioration d’un appareil dérivé du vieux Tupolev Tu-16. Le ministère de la Défense nationale de la République populaire de Chine prévoit de construire une nouvelle génération de bombardier furtif à longue portée. Ce futur appareil sera équivalent aux futurs PAK-DA russe et B-21 LRS-B américain.

Deux projets en préparation :

Pour la Chine, le concept de bombardier stratégique doit permettre d’atteindre une cible à 8.000 km sans ravitaillement avec une capacité de transporter une charge utile de plus de 10 tonnes de munitions air-sol.

Le Shenyang H-18

La Shenyang Aircraft Corporation une filiale de la China Aviation Industry Corporation (AVIC) semble préparer un projet de futur bombardier stratégique nommé H-18. Comme ses futurs homologues russe et américain, le Shenyang H-18 sera capable d’emporter des armes conventionnelles et nucléaires.

Le Xian H-20 :

bombardier stratégique,aviation chinoise,h-18,h-20 shenyang,xian,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

La Xian Aircraft Corp prépare de son côté le H-20, un projet de bombardier stratégique qui ressemble étrangement au B-2 américain. Il semble que cette « copie » chinoise du bombardier conçue par Northrop-Grumman est le fait de la vente d’informations classifiées à la Chine d’un ingénieur du nom de Noshir Gowadia. Celui-ci avait en son temps été employé chez l’avionneur américain. Cette personne a été condamnée depuis à 32 ans de prison.

 La Chine monte ne puissance :

On ne sait pas pour l’instant si ces deux projets de bombardier seront en concurrence pour venir équiper la PLAAF, ou si ils seront complémentaires. Mais le pays développe de nouveaux équipements militaires de pointe, y compris les sous-marins, porte-avions et des missiles antisatellites. Une montée en puissance qui commence sérieusement à inquiéter au niveau régional qu’à Washington. Et ceci d’autant plus, que la Chine adopte une approche particulièrement musclée en ce qui concerne les différends territoriaux en mer de Chine du Sud.

 

CrVHRhYUkAA_r2r.jpg

Photos : 1 & 3 le projet H-18 @ Shenyang 2 le projet H-20 @ Xian

 

02/09/2016

Washington autorise la vente de Super Hornet au Koweït !

p479642591-5.jpg

Washington, le Département d’Etat et le Pentagone viennent de donner le feu vert à la vente de 28 avions de combat Boeing F/A-18 E/F « Super Hornet » au Koweït. Le montant du contrat est estimé à près de 3 milliards de dollars. Cette commande tombe à point nommé pour l’avionneur américain qui va pouvoir ainsi prolonger de deux ans sa chaîne de montage de « Super Hornet » jusqu’en 2020.

Profonde modernisation :

Le remplacement de la flotte koweitienne actuelle de F/A-18 C/D «Hornet» sera donc, bien plus vaste que prévu, avec une double flotte d’avions composée de 28 Airbus DS Eurofighter T3 et du «Super Hornet». Ce double choix semble également s’inscrire comme une sécurité pour le pays, qui désire protéger ses intérêts et futurs choix politiques en ayant deux sources d’approvisionnement. Les craintes des pays arabes se sont accentuées ces derniers temps avec le conflit en Syrie de se retrouver un jour sous embargo en étant trop dépendant d’un seul fournisseur. La tendance semble ainsi se confirmer dans la région.

Le Boeing F/A-18 E/F « Super Hornet » :

Le Boeing F/A-18E/F «Super Hornet» est un avion multirôle, capable d'effectuer pratiquement toutes les missions dans le spectre de tactiques, y compris la supériorité aérienne, de jour comme de nuit avec des armes à guidage de précision, chasseurs d'escorte, de soutien aérien rapproché, la suppression de défenses aériennes ennemies, de reconnaissance.  En comparaison du «Hornet» le «Super Hornet» permet des missions à très grand rayon d’action. Le «Super Hornet» est doté du radar AESA (Active Electronically Scanned Array) APG-79 de Raytheon.

1896356377.jpg

Photos : Boeing F/A-18 E/F « Super Hornet » @ US Navy

 

BOC Aviation commande 5 A321 de plus !

800x600_1472635496_A321_BOC_.jpg

BOC Aviation, la société de leasing d'avions globale basée à Singapour a passé une commande ferme pour cinq autres A321 en plus de sa commande annoncée en janvier dernier pour 30 appareils de la famille A320, qui comprend 15 A321 (huit A321neo et sept A321ceo).

Rappel :

Le tout premier A321 a été livré en 1994. Les monocouloirs Airbus tels que l’A321 peuvent accueillir du fret conteneurisé, pour une meilleure rentabilité. Les compagnies utilisant ce système de chargement de fret réduisent leurs temps de rotation et peuvent transférer aisément leurs conteneurs d’un mono couloir à un gros-porteur. Ce système permet une meilleure efficacité au niveau du chargement du fret et réduit les risques d’endommagement des marchandises. 

La communité entre les appareils Airbus dotés de commandes de vol électriques contribue également à la rentabilité de la famille A320. La possibilité d’affecter aux A318, A319, A320 et A321 les mêmes équipages, personnels navigants commerciaux et techniciens de maintenance permet de réaliser des économies et donne aux compagnies une plus grande souplesse dans la planification de leurs équipages et flottes.

La famille Airbus A320 avec l’A318 à 107 sièges, l’A319 à 124 sièges, l’A320 à 150 sièges et l’A321 à 185 sièges constitue la gamme de mono couloirs best-sellers de tous les temps avec plus de 3.200 avions vendus à ce jour dans le monde entier. L’A321, le représentant le plus large de la famille A320, accueille 185 passagers dans sa configuration standard deux classes avec 16 sièges en première classe et 169 en classe économique et offre un rayon d’action de 5’550 km/3 000 nm. En configuration à classe unique, il offre un confort excellent pour 199 à 220 passagers. Son fuselage allongé mesure 44,51 mètres / 146 pieds.

Avec plus de 12.700 avions commandés, et plus de 7150 avions livrés à plus de 400 clients et utilisateurs dans le monde entier, La famille A320 d'Airbus est le plus vendu famille d'avions à couloir unique au monde.

 

Photo : A321 BOC @ Airbus

01/09/2016

Les premiers Mi-28NE en algériens !

s9d1.jpg

Le ministère algérien de la Défense nationale (MDN) a confirmé avoir reçu ses premiers exemplaires de l’hélicoptères d'attaque Mil Mi-28NE « Night Hunter ». Six exemplaires de Mi-28NE ont été livrés par la Russie sur un total de 42 appareils en commande.

Les exemplaires du Mi-28NE destiné à l’Algérie disposent d’un système de double commande. Les systèmes de contrôles sont dupliqués, ce qui signifie que les deux membres de l'équipage peuvent employés les armes et les contre-mesures, ainsi que de piloter l'hélicoptère. Cette demande est spécifique à l’Algérie.

L’Algérie est devenue le troisième opérateur Mi-28NE après l'Irak et de la Russie.

Le Mil Mi-28NE:

Le MIL Mi-28 est un hélicoptère d’attaque blindé. Il ne dispose pas de fonction secondaire de transport comme le Mi-24 et est surtout destiné à un rôle anti-char et de soutien à l’infanterie.  

Le Mi-28NE possède des caractéristiques intéressantes qui en font un hélicoptère redoutable :

  • Équipement électronique (navigation, armement, etc.) intégré à l'appareil et géré par deux ordinateurs.
  • Protection passive du pilote et du copilote : cockpit totalement blindé résistant au tir de munitions perforantes ou incendiaires de calibre 12,7mm.
  • Deux turbines séparées ayant leurs éléments vitaux protégés par un blindage supplémentaire. Possibilité de voler sur une seule turbine.
  • Utilisation de nouveaux matériaux résistant mieux aux dommages.
  • Possibilité de vol de jour ou de nuit par des conditions météo mauvaises, et cela même à basse altitude (5-15m selon le fabricant).

Le Mi-28NE peut accueillir différentes armes, en tourelle et sur ses 4 points d'emports :

  • Armement fixes : canon automatique Shipuniv 2A42 de calibre 30x165mm, embarquant 250 projectiles. la cadence de tir est réglable à 200 ou 550 coups par minute. Il est monté sur la tourelle NPPU-28N. Sa portée pratique est de 2 500 m.
  • Armement amovible sur les 4 points d'emports :

Missiles guidés : jusqu'à 16 missiles guidés antichars 9M120 Ataka-B ou jusqu'à 8 missiles à détection infrarouge Igla-V.

Pods de roquettes amovibles : type S-8 (Calibre 80 mm) jusqu'à 80 pièces sur 4 nacelles ou Type S-13 (calibre 122 mm) jusqu'à 20 pièces sur 4 nacelles ou Type S-24 (Calibre 240 mm) jusqu'à 2 pièces.

Pods de mitrailleuses amovibles : jusqu'à 2 canons UPK-23-250 de 23 mm avec 250 projectiles chacune.

 

69529c69ddedh.jpg

Photos : Mi-28NE algérien @ Fyodor Borisov