16/10/2016

Philippine Airlines veut plus de Q400 !

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé que Philippine Airlines, transporteur aérien porte-drapeau des Philippines, a signé une lettre d’intention en vue de l’acquisition de jusqu’à 12 avions de type Q400.

« Depuis près de dix ans, la gamme d’avions QSeries de Bombardier a été essentielle à l’évolution des activités sur notre réseau intérieur », a déclaré Jaime J. Bautista, président et chef de la direction de Philippine Airlines. « Nous sommes fiers que la croissance soutenue de notre flotte fasse de nous le premier transporteur aérien à inaugurer un service assuré par l’avion Q400 biclasse de 86 places. Dans nos efforts pour devenir un transporteur aérien « 5 étoiles », l’avion Q400, doté d’une configuration moderne et novatrice, jouera un rôle précieux pour fournir à nos passagers une expérience en vol de calibre mondial. »

Le Q400 :

Conçu comme un biturbopropulseur moderne du 21e siècle, l’avion Q400 est le dernier-né de la gamme d’avions QSeries. Très performant, il offre une souplesse opérationnelle et de confort pour les passagers égale aux gros avions. Outre sa configuration standard à classe unique, l’avion Q400 est disponible en plusieurs options : intérieur biclasse offrant un confort accru aux passagers, configuration à capacité assise supplémentaire offrant jusqu’à 90 sièges pour les marchés à haute densité et configuration combi fret-passagers. En offrant une consommation de carburant de 30 % moindre que celle des avions à réaction, le Q400 réduit radicalement les émissions de carbone et accroît la rentabilité. Ses grandes hélices tournent à un plus faible rapport de tours/minute, générant plus de puissance avec moins de bruit, ce qui en fait une option conviviale pour les centres-villes.

La gamme d’avions Q400 comprend plus d’une soixantaine de clients et exploitants dans près d’une quarantaine de pays. La flotte mondiale a enregistré plus de 6,9 millions d’heures et transporté plus de 429 millions de passagers. Reconnu de longue date comme un précieux actif par les exploitants, l’avion Q400 suscite également l’intérêt croissant du secteur du crédit-bail. À ce jour, Bombardier a enregistré des commandes fermes totalisant 565 avions Q400.

 

Photo : Q400 aux couleurs de Philippine Airlines @ Bombardier

 

15/10/2016

Airbus a livré son 10’000ème appareil !

Pascal1.jpg

L’avionneur européen a franchi une importante étape ce vendredi avec la livraison de son 10’000ème appareil. L’avion un A350-900 XWB a été réceptionné par la compagnie Singapore Airlines. Le transporteur possède déjà cinq appareils de ce type.

Cette réalisation souligne la croissance continue de l'entreprise qui est aujourd’hui devenu européenne un leader mondial du marché des avions civils avec une offre complète allant de 100 à plus de 600 sièges.

"Construire et livrer 10.000 avions est une réalisation remarquable et étape importante dans notre voyage qui reflète le travail acharné, le dévouement et la créativité des employés d'Airbus passés et présents», a déclaré Fabrice Brégier, Président d'Airbus.

Pour mémoire, le tout premier airbus, un A300 avait été livré à la compagnie Air France en 1974.

À ce jour, la flotte mondiale d’avion Airbus a effectué plus de 110 millions de vols au total et volé quelques 215’000’000’000 kilomètres (distance suffisante pour voyager de la Terre au Soleil environ 1500 fois). Les Airbus ont transporté plus de 12 millions de passagers en service commercial, un chiffre qui représente environ deux fois la population mondiale.

A taux de production actuels, Airbus prévoit de livrer son 20’000ème appareil d’ici une décennie.

L’A350 :

L'A350 XWB, est le tout dernier membre de la famille de gros-porteurs Airbus. Grâce à une toute nouvelle conception aérodynamique, un fuselage et une voilure en fibre de carbone, ainsi que de nouveaux réacteurs Trent XWB de Rolls-Royce à faible consommation de carburant, l'A350 XWB affiche une réduction de 25 pour cent de la consommation de carburant et d'émissions et des  coûts de maintenance significativement réduits. Sa cabine extra-large offre aux passagers plus d'espace personnel toutes classes confondues et des sièges d'une largeur standard de 18 pouces en classe économique.

A ce jour, Airbus a enregistré 777 commandes fermes émanant de 41 clients dans le monde, faisant déjà de l'A350 XWB l'un des gros-porteurs les plus plébiscités de tous les temps.

 

10000th_Airbus_Aircraft_Delivery_A350-900_to_Singapore_Airlines.jpg

Photos : 1 le 10'000 Airbus @ Paul Marais-Hayer 2 le profil @ Airbus/H.Goussé

 

14/10/2016

La patrouille des Chevaliers russes sur Su-30SM !

3927799.jpg

La patrouille acrobatique de la Forces aérienne & spatial russe Russkie Vitiazi «Chevaliers russes» a reçu de nouveaux appareils de type Sukhoi Su-30SM. Au total se sont quatre appareils de ce type qui été livrés. Deux autres Su-30SM seront livrés à la patrouille d’ici la fin de cette année.

Les appareils ont été assemblés à l'usine d'Irkoutsk et sont arrivés dans la région de Moscou après deux escales à Novossibirsk et à Oulianovsk. Il s'agit du second lot de chasseurs de ce type transmis au ministère russe de la Défense en 2016. Le premier Su-30SM a été mis en service au sein de l'aviation navale de la flotte de la mer Noire en septembre dernier.

Le contrat public prévoit la livraison à l'armée russe de 116 chasseurs, dont 88 sont destinés aux forces aérospatiales et 38 à l'aviation navale. A ce jour, 69 appareils ont été livrés ont ceux destinés à la patrouille russe.

La patrouille Russkie Vitiazi :

La patrouille russe des Russkie Vitiazi «Chevaliers russes»a été formée le 5 avril 1991, sur la base aérienne de Koubinka avec six avions de combat de type Sukhoi Su-27 « Flanker ».Elle a été présentée pour la première fois au public à l’étranger en septembre 1991 en Angleterre.

La patrouille a connu déjà plusieurs accidents, en 1995 trois de ses Su-27 sont entrés en collision au-dessus du Vietnam, lors d’un retour après une démonstration en Malaisie. En août 2009, elle a perdu son leader, le colonel Igor Tkatchenko, lors d’une séance d’entraînement et cette année le n°6 est décédé le 9 juin dernier.

Le Sukhoi Su-30SM :

Les Su-30SM se différencient des Su-30MKI indiens par leurs équipements entièrement russes, leur système d'identification "ami/ennemi" et par quelques autres éléments. Pour développer cette version, Sukhoi profita de son expérience avec le programme Su-35 en ce qui concerne par exemple l’avionique. Tout comme la version MKI, le SM dispose de plans canard et de des tuyères à poussée vectorielle couplées aux moteurs Saturn Lyulka AL-31Fl.

L’appareil disposait dans ses premières versions du radar, le BARS N011de type PESA. Depuis peu le BARS-R N11M à antenne électronique est disponible. L’antenne en bande X permet de suivre 30 cibles aériennes en mode piste pendant l’exploration et d’engager 6 cibles simultanément en mode attaque. L’avionique est également de dernière génération avec écrans multifonctions (EFIS), système de positionnement par satellite GLONASS et un nouveau système de communication sécurisé. L’armement est multiple pour permettre l’engagement air-air et air-sol mais également air-surface. L’option de dissuasion nucléaire est également possible avec capacité de frappe d’interdiction et la suppression des défenses antiaériennes.

 

917923650.jpg

Photos : 1 Su-27 des Chevaliers russes @ Fyodor Borisov 2 le Su-30SM @ Weimeng

 

Binter veut plus d’ATR !

ATR-72-600-Binter.jpg

La compagnie aérienne espagnole Binter, opérateur ATR de longue date en Europe, a signé un contrat portant sur l'achat de six appareils ATR 72-600 supplémentaires, qui porte à 18 le nombre total d'unités commandées. Ces appareils seront mis en service sur le réseau que la compagnie exploite dans les îles Canaries.

Ces appareils contribueront au processus de renouvellement de la flotte engagé par Binter il y a deux ans avec l'achat de ses six premiers ATR 72-600. La nouvelle commande de Binter illustre la popularité durable et la fiabilité de l'ATR 72-600 auprès de ses clients, ainsi que la confiance toujours plus grande qu'il leur inspire. Binter a déjà pris livraison de quatre ATR 72-600, et avec le remplacement de ses 14 ATR 72-500 restants, la compagnie va pouvoir offrir à ses lignes desservant l'archipel des niveaux de confort dernier-cri. Outre l'entrée en service des nouveaux ATR, Binter CV, filiale de la compagnie au Cap-Vert, va débuter ce mois-ci ses opérations avec des ATR 72-500.

La compagnie Binter :

Créée en 1988, Binter a commencé à exploiter son premier ATR en 1989 sur les liaisons inter-îles aux Canaries. Appartenant à l’origine à Iberia, la compagnie aérienne nationale espagnole, Binter Canarias a été achetée en 2002 par un groupe local d’entrepreneurs. Ses 18 appareils, modernes et aussi respectueux de l'environnement, représente l’une des plus grandes flottes d’ATR en Europe. Ses appareils ont transporté plus de 55 millions de passagers, non seulement à l’intérieur de l’archipel, mais aussi sur des vols directs vers le Maroc, Madère et le Cap Vert.

 

Photo : ATR72-600 de Binter @ ATR Aircraft

Le CS300 se prépare à entrer en service !

original.jpeg

Bombardier Avions commerciaux a annoncé que d’excellents progrès sont réalisés en préparation de l’entrée en service de l’avion CS300 auprès de l’exploitant de lancement Air Baltic Corporation AS (airBaltic) plus tard cette année. Outre la réception de la validation de type de l’avion CS300 délivrée par l’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) la semaine dernière, le premier groupe de six pilotes d’airBaltic a terminé son cours de qualification de type initial pour les avions CSeries, et les activités d’évaluation d’itinéraires pour l’avion CS300 en Europe ont été menées à bien.

Durant l’évaluation des itinéraires, les pilotes d’airBaltic ont simulé avec succès des opérations au sol dans le cadre du programme de formation en préparation à l’entrée en service. Depuis la base de la société aérienne à Riga, en Lettonie, les vols d’évaluation d’itinéraires ont été effectués par le deuxième véhicule d’essais en vol (FTV) CS300 suivant des itinéraires de vol et des procédures opérationnelles typiques de société aérienne. Les destinations comprenaient Helsinki, en Finlande, Vilnius, en Lituanie, Tallinn, en Estonie, Stockholm, en Suède, Amsterdam, aux Pays-Bas, et Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis.

La famille CSeries :

La famille d’avions CSeries est optimisée pour le segment de marché des appareils de 100 à 150 places avec un rendement particulièrement économique et des performances exceptionnelles. Composée de l’avion CS100 et de l’avion CS300 de plus grande capacité, la gamme d’avions CSeries constitue une fusion de la performance et de la technologie. Les sociétés aériennes peuvent maintenant exploiter des liaisons auparavant non rentables ni même possibles. L’amélioration de la distance franchissable de plus de 20 % sur des aéroports en haute altitude et au climat chaud, comme Denver, Mexico ou Lhassa est maintenant confirmée.

Bombardier a établi une nouvelle norme en fait de conception et de polyvalence de la cabine pour assurer une expérience pour les passagers incomparable. Dotés de sièges, de coffres de rangement et de hublots plus grands, les avions CSeries proposent une sensation d’espace digne des gros-porteurs qui procure aux passagers un confort inégalé.

Les avions CS100 et CS300 ont en commun plus de 99 pour cent de leurs pièces, ainsi que la même certification de type de pilote. Le moteur PurePowerMD PW1500G de Pratt & Whitney, combiné à l’aérodynamisme évolué de l’avion, permet une réduction de la consommation de carburant, du bruit et des émissions, faisant des avions CSeries les avions les plus conviviaux pour les collectivités.

 

1129099253.jpg

Photos : 1 CS300 d’airBaltic 2 Intérieur @ Bombardier