23/05/2016

VietJet commande 100 B737MAX !

76807877.jpg

Hanoi, la compagnie vietnamienne VietJet Aviation Joint Stock Company et Boeing ont finalisé une commande portant sur 100 B737-200 MA. Il s’agit du plus gros achat d’avions commerciaux jamais réalisé au Vietnam.

Son Excellence M. Trần Đại Quang, Président de la République socialiste du Vietnam, et le président américain Barack Obama, ont assisté à l'accord historique, évaluée à environ 11,3 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur.

Les avions seront livrés à partir de 2019 jusqu'en 2023, en vue de soutenir la croissance continue de la compagnie VietJet. Cet accord permet également à VietJet d'augmenter sa flotte à plus de 200 avions d'ici la fin 2023.

Le B737-200 MAX :

Boeing a développé la version du B737-200 «MAX» en réponse aux besoins du secteur à faible coût et a croissance rapide. Alors, que le coeur du marché des monocouloirs restera à160 sièges, le B737-200 «MAX» permettra aux transporteurs comme « low cost » de transporter jusqu'à 11 sièges de plus, et ceci avec un coût d'exploitation 5 % de moins que les B737-800 «MAX».

La compagnie aérienne irlandaise « low-cost » Ryanair est le client de lancement pour le nouveau membre de la famille «737 MAX».

 

Photo : B737-200MAX aux couleurs de VietJet @ Boeing

22/05/2016

Taïwan, prépare la modernisation de ses F-16 !

2811188.jpg

Aerospace Industrial Development Corporation de Taiwan (AIDC) a indiqué que le programme de mise à niveau de la flotte de F-16A/B de la Force aérienne (ROCAF) commencera au début de l’année 2017. La société a déclaré, qu’elle est en train de construire un hangar assez grand pour faire en sorte que 24 avions par an, puissent être mis à jour.

Rappel :

Taiwan cherche à mettre à niveau l'ensemble de sa flotte de 144 F-16A/B pour 2022. Alors que la plupart des avions seront mis à jour au sein de l'usine d’AIDC à Taichung, dans le centre de Taiwan, certains des appareils seront expédiés aux États-Unis chez Lockheed-Martin.

Mise à jour des F-16 :

Cette mise à jour doit permettre une revalorisation des appareils de type F-16 A/B, afin, de combler le retard technologique vis-à-vis de l’imposant et menaçant voisin chinois. Celui-ci, a en effet sérieusement renforcé sa position avec la mise en ligne des Shenyang J-2 « Dragon Véloce » et l’arrivée des Shenyang J-11 (Sukhoi 27 chinois).

La modernisation des F-16 taïwanais comprendra l’adjonction d’un nouveau radar de type AESA, soit le Northrop-Grumman APG-83, une avionique modernisée, un cockpit tout écrans compatible avec des lunettes de vision nocturne, une central de navigation GPS, un nouveau système de guerre électronique de type l’ALQ-176 couplé avec système de leurres ALQ-184 (V) 7.  En matière de communication les appareils recevront de nouvelles radios numériques ainsi qu’une liaison de donnée (Link16) améliorée. Les pilotes recevront un viseur de casque permettant l’emploi du missile Raytheon AIM-9X «hyper véloce» en remplacement des AIM-9PM actuels.

Question motorisation, les moteurs Pratt & Whitney F100-PW-220 seront portés à la norme -229E plus puissant et permettant de réduire le temps de maintenance.

Taïwan prévoit l’acquisition d’une nacelle de ciblage, mais n’a pour l’heure pas précisé le modèle choisit entre le AN/AAQ-33 SNIPER ou AN/AAQ-28 LITENING plus ancien.

Concernant l’armement, les F-16 seront dotés en plus de l’AIM-9X de missiles AIM-120C7 AMRAAM et d’une variété d’armes guidées d’attaque au sol comme les bombes GBU-10 Enhanced Paveway II ou GBU-56 JDAM Laser.

 

2739680.jpg

Photos : F-16 taïwanais @H.Kao

 

 

21/05/2016

Cérémonie du tunnel du Gothard Patrouille Suisse & PC-7 Team !

2738644362.jpg

Dans le cadre des célébrations pour l’ouverture du tunnel de base du Sain-Gothard, l’Armée suisse et les Forces aériennes démontreront leur disponibilité opérationnelle ainsi que leur capacité avec des démonstrations de la Patrouille Suisse et du PC-7 TEAM. La démonstration est prévue comme suit:

 

mercredi 1er juin 2016, 15h45 - 16h15

 

Deux entraînements de la Patrouille Suisse et du PC-7 TEAM ont lieux le mardi 31 mai 2016 à Pollegio de 10h20 – 11h00 et de 14h30 – 15h15.

 Lors de ces deux journées, la Patrouille Suisse s’envolera d’Emmen (LU) quant au PC-7 TEAM, il décollera de Lodrino (TI). (info DDPS).

3732196307.jpeg

 

Des H135 & H145 pour former les pilotes anglais !

Airbus_Helicopters_H135.jpg

Le ministère britannique de la Défense (MoD) a attribué ce vendredi un important contrat pour l'entraînement de ses pilotes d'hélicoptères militaires (RAF, Navy) au groupe européen Airbus Helicopters.

Le consortium Ascent (Lockeed-Martin) qui est sous contrat avec l’armée britannique a sélectionné Airbus Helicopters qui devra fournir 32 hélicoptères, soit 29 H135 et 3 H145 pour un montant de 1,4 milliard d'euros. Le contrat a été remporté aux dépens du groupe britannique Cobham et de l'italien Leonardo-Finmeccanica (ex AgustaWestland).

Le H135 offre une large cabine parfaitement dégagée pour les opérations sanitaires, combinée à des performances, à une autonomie et à des capacités d’emport d’un excellent niveau, outre un faible niveau de bruit. Les portes coulissantes latérales surdimensionnées et de grandes portes cargos à l’arrière, permettent l’embarquement et le débarquement rapides des patients. L’appareil bénéficie également de caractéristiques de sécurité supplémentaires pendant les opérations au sol, grâce à son rotor de queue caréné de type fenestron®.

Plus de 1.200 H135 ont été livrés et accumulés plus de trois millions d'heures de vol dans le monde entier. L'hélicoptère fait partie des systèmes de formation très appréciés en Allemagne, en Suisse (H635), en Espagne et au Japon.

Le H145M est conçu à partir de la version civile et parapublique modernisée du H145 (anciennement dénommé EC145 T2 sous Eurocopter). Avec une masse maximum au décollage en augmentation (3 700 kilos), il peut être équipé d'équipements de mission, notamment d'un canon latéral monté sur pivot, il peut transporter des armes sur des mâts multifonctions, des capteurs électro-optiques/infrarouges avec moyen de repérage d'objectifs, ainsi que des solutions d'avionique militaire pour les communications, la navigation et la gestion de vol.

Équipé d'un dispositif de descente sur corde pour les opérations spéciales, le H145M bénéficie d'une capacité de survie améliorée par la protection balistique de l'équipage, des réservoirs de carburant auto-obturant et un système de guerre électronique d'autoprotection contre les menaces de missiles.

 

1841595792.jpg

Photos : 1 H135 2 H145 @ Airbus Helicopters

20/05/2016

Le Pilatus PC-24 au Salon EBACE de Genève !

89e0ac633701946fb33b94eac80c1c64-PC-21-Geneva.jpg

Une première au Salon européen de l'aviation d'affaires de cette année (EBACE) à Genève avec la présence du premier jet d’affaires de Pilatus, le PC-24 qui sera exposé sur le tarmac de l’aéroport de Cointrin dès mardi prochain. Le prototype n°P01 du PC-24 va brièvement interrompre son programme de vols d'essai en vol pour être présent le jour de l'ouverture du salon EBACE à côté d’un PC-12 NG.

En parallèle à la présence du jet suisse, sur le stand intérieur, Pilatus présentera le nouveau design intérieur PC-24, qui a été mis aux normes de production en série. Les deux prototypes du PC-24 sont actuellement engagés dans un programme ambitieux de vols d'essai. Différents tests clés ont déjà été réalisées avec succès.

 Ensemble, les deux prototypes ont complété plus de 300 vols et plus de 500 heures en Suisse, en Espagne en Ecosse et en Islande. Au cours des derniers mois, l’équipe d’essai a mené de nombreux tests importants et exploré l'enveloppe de vol notamment dans des conditions givrantes naturelles. Les résultats sont extrêmement positifs et confirment que le PC-24 sera un avion superbe en conformité avec les normes élevées de Pilatus.

Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus vise une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet a une portée de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

A ce jour, le PC-24 a déjà accumulé un total de 86 ventes, soit les trois premières années de production de l’avion. En Suisse, un PC-24 est commandé, pour remplacer l’actuel Cessna Citation 650 qui vole au sein de la flotte de transport de la Confédération.

 

e997ba8685445ecb6fdf4f4379573d18-Pilatus-7717.jpg

Photos : 1 le P01 survolant Genève 2 Intérieur du PC-24 @ Pilatus Aircraft